• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1173 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Blé 13 novembre 06:48
    Plenel, un mythe qui s’effrite

    Effectivement, Plenel parle de liberté de la presse mais se fâche dès qu’on le caricature. Il n’assume pas ses choix. Qu’il soit ami avec des musulmans n’est pas le problème, mais quand un type comme Ramadan dit « qu’il faut un moratoire concernant la lapidation des femmes » dans les pays où la charia sévit, on arrête toute discussion, interview, dialogue avec ce genre d’individu.

    Je suis sûre que Plenel n’est pas d’accord avec Ramadan (lapidation des femmes) mais en tant que femme, j’aurai aimé qu’il dise clairement que l’on ne doit tolérer d’aucune religion la mise à mort d’une femme surtout quand le partenaire de cette femme ne subit pratiquement aucune « punition ».

    Avec Plenel il y a souvent deux poids et deux mesures selon les sujets.



  • Blé 1er novembre 13:35

    La culture dominante a réussi à contrôler l’imaginaire des gens. En dehors des média, des écrans, des jeux vidéo, les match de foot et de tennis, le tour de France, etc..., etc..., etc..., difficile de ne pas s’ennuyer devant un coucher de soleil féérique en ville, à la campagne, au bord de la mer.

    A la campagne, comme à la ville, il y a plein de choses à faire gratuitement encore faut-il y réfléchir.
    Se promener et observer ce qu’il y a autour de soi peut nous faire découvrir des choses nouvelles bien que l’on soit passer devant mille fois mais trop vite pour les voir.

    Ne jamais oublier que c’est grâce à l’ennui qu’il y a eu les plus belles réalisations dans les arts, les techniques, la littérature.



  • Blé 1er octobre 06:17

    Dans les années 60 les grandes surfaces ou magasins comme Lidel n’existaient pas mais par contre, il y avait les grands magasins dans les grandes villes.

    A cette époque, les salarié-e-s demandaient une petite pause le matin et une l’après midi pour les salariées enceintes, c’est à dire qu’elles aient le droit de s’assoir une dizaine de minutes dans la matinée et dans l’après midi.

    En France il y a cette particularité que l’être humain dès qu’il reçoit un salaire devenait ou devient la « propriété » du payeur. Cet aspect de la question, très peu discuté (la subordination d’un-e salarié-e en tant que tel n’est jamais, jamais débattu sur la place publique) engendre la nécessité de faire des lois où il devrait y avoir que de l’humanité.



  • Blé 22 septembre 05:58

    @V_Parlier

    Pouvez-vous citez où, quand, comment, Macron a parlé durant sa campagne électorale de réduire de 5 € les A P L, de donner une toute puissance au patronat, de désorganiser une fois de plus l’école élémentaire en exigeant de réduire les classes C P sans donner les moyens y affairant, d’augmenter la C S G des retraités etc..., etc...

    Avez-vous compris que Macron imposerait le modèle anglo-saxon (le même que subit les allemands pauvres) c’est à dire en fin de compte prétendre que si les pauvres sont pauvres ou s’ils sont au chômage, ce n’est pas à cause de choix politique où l’économie de marché domine mais c’est à cause de l’individu. C’est bien connu, s’il y a du chômage c’est à cause des chômeurs.



  • Blé 11 septembre 13:02

    Macron veut que les journalistes lui parlent des français. C’est un triste sire, il a été élu et ne connait pas (ou ne veut pas connaître) les français qui entretiennent depuis pas mal d’années des gens comme lui. Combien a t-il rapporté au pays depuis qu’il est en âge de travailler ?

    Le 12 . 09 . 2017 . les français vont parler aux élites politiques (dont Macron) et médiatiques (ceux qui lui ont cirés ses chaussures pendant des mois) à leur façon.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès