• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1208 0
1 mois 0 19 0
5 jours 0 2 0

Derniers commentaires



  • Blé 18 février 07:34

    L’enfant apprend sans savoir qu’il apprend pour « s’approprier le langage », pour marcher, courir, et petit à petit pour découvrir le monde qui l’entoure. Selon le milieu où l’enfant évolue, il aura la chance ou pas la change à être préparé pour suivre une scolarité créer pour un enfant « virtuel », un enfant qui n’existe que dans la tête des adultes.

    Comment font les enfants qui apprennent à lire et à écrire, tout au moins font leur premiers dans la culture de l’écrit bien avant d’entrer au C P ?

    Je pose souvent cette question mais jusqu’à présent personne n’y répond. Des enfants qui apprennent à lire et écrire avant le C P ne sont pas s’y rares que ça, j’en ai connu plusieurs dans ma vie.

    Dans une société où l’individu doit « rapporter » à la classe dominante, je doute fort que celle-ci soit décidée à faciliter les apprentissages aux enfants des « masses » populaires. Avant d’expliquer les soit disant mauvais résultats de l’enseignement, je commencerais à réfléchir si le fonctionnement du système cognitif des enfants est compatible avec les normes et les objectifs imposées par les besoin de l’économie. Le meilleur des pédagogue, l’enseignant le plus motivé et connaissant parfaitement son métier, ne peut rien si les conditions ne sont pas réunies pour les apprentissages de bases des enfants.



  • Blé 16 février 12:49

    Je trouve l’article intéressant avec des termes mesurés pour ne pas « généraliser » les difficultés des enseignants qui ne sont pas tout à fait les mêmes quand on enseigne dans les beaux quartiers ou dans une cité ghetto.

    C’est bien là le problème, la scolarité a été un des piliers de la République, or, actuellement, l’état démolit gentiment, posément mais surement ce pilier qui avait pour objectif de former des citoyen-ne-s responsables sur tout le pays.

    Les enseignants sont des citoyen-ne-s comme les autres et malheureusement, ils-elles n’ont pas vu venir le néo libéralisme qui n’a pas besoin de citoyen-ne-s mais de travailleurs bien conditionnés au fait que le travail vaut beaucoup moins que l’€ ou le $ et d’autre part avec toutes les nouvelles technologies, ils n’auront plus besoin de penser et de réfléchir puisque qu’il y a déjà aujourd’hui toute une panoplie de services qui le feront pour eux-elles contre contribution.

    Dès la fin des années 90, j’ai connu quelques enseignants un peu curieux voyant venir les impératifs de l’ Union européenne, se sont lancés dans une autre profession.



  • Blé 11 février 07:24

    @papijef

    Mélenchon a quitté le PS très tôt, c’est à dire quand il a compris que les membres d’encadrement du P S étaient tous allier à l’économie de marché, à la privatisation plein feux des services publics et surtout que ces gens là pensaient plus à leur carrière qu’au bien commun des français.

    Vous pouvez penser ce que vous voulez de Monsieur Mélenchon mais ses premiers ennemis sont au P.S.

    Ce qui fait vraiment peur chez Mélenchon, c’est qu’il ne prend pas les français des classes modestes et populaires pour des imbéciles. Il utilise une langue française compréhensible par tous, il explique, il donne des repères historiques, et surtout il fait prendre conscience que leur pauvreté ne vient pas du ciel mais des paradis fiscaux, de la corruption au niveau de l’état et du mélange entre les intérêts privés et l’intérêt des populations.

    Pas de fric pour les aides soignantes dans les maisons de retraites mais des milliards pour les corrupteurs et les corrompus.



  • Blé 11 février 07:04

    @izarn

    Prenez la peine d’écouter la télé et les radio en France et vous constaterez comme moi que l’on entend de plus en plus d’anglais que ce soit dans les pub, dans les émissions dans les J T etc...

    On oblige personne à apprendre l’ anglais mais pour comprendre certaines pub sur les média français si vous ne comprenez pas l’anglais, on ne comprend pas la pub qui passe. En clair cela signifie que la marchandise proposée par la pub ne s’adresse pas aux « petites gens » mais à la catégorie de gens aisée et très aisée qui comprennent l’anglais. D’autre part, nous avons un président qui préfère l’anglais dans ses déplacements que le français sauf pour humilier les français quand il est à l’étranger.

    Juste un tout petit détail : quand un étudiant italien rencontre un étudiant allemand ou d’un autre pays, ils se parlent en anglais. D’ici peu, on nous fera croire qui si on ne parle pas anglais, c’est que l’on est stupide, inculte, mal dégrossi, bref on entendra le même discours que les alsaciens, bretons, picard, corses entendaient parce qu’ils ne parlaient pas français.

    Pour unifier la France, la classe dominante a rendu l’école obligatoire en 1881, pour unifier l’union européenne l’anglais sera obligatoire ce qui ne veut pas dire que l’apprentissage de cette langue sera obligatoire mais ceux et celles qui ne la comprendront pas seront tout simplement largué-e-s.



  • Blé 11 février 06:34

    @rosemar

    Non , la neige ou tout autre élément de la nature n’est pas cruel, ce qui est cruel ce sont ceux et celles qui organisent la société pour se faire du fric avant de l’organiser pour le bien être des populations.

    Je vis dans un coin où chaque année il y a des inondations mais celles-ci ne font aucun dégât parce que les habitations sont construites en fonction de ces inondations. Cela prouve qu’il est possible d’éviter ces catastrophes en séries qui coûtent très chers en fin de compte aux habitants ainsi qu’aux entreprises ,commerces, etc...

    Faire croire que l’hiver avec la neige, la pluie, le vent, le gel est une catastrophe est scandaleux.

    Ce qui est une catastrophe, c’est d’obliger les salariés à prendre des moyens de transport tous les jours pour aller bosser que ce soit dans les transports en communs ou individuels. Dame nature se moque de savoir le montant de bénef que va rapporter aux rentiers le nombre de voitures vendu.

    Comment font-ils dans les pays nordiques, en Russie ? Dans ces pays la neige n’arrête pas le quotidien des gens.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès