• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1383 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Blé 12 juin 2018 06:28

    Comment l’Humanité a t-elle pu survivre avant la naissance d’un Laurent Alexandre ?

    Il est bien connu que les améliorations durant des siècles en ce qui concerne l’agriculture, les élevages, etc..., sont le fruits d’imbéciles et d’incultes ignorant l’existence de l’ A D N.

    Tous ces scientifiques et philosophes nés avant Laurent Alexandre sont des nains en intelligence comparés aux petits génies d’aujourd’hui qui sortent de H E C - de l’ E N A - de Polytechnique - et des grandes écoles de commerces privées qui sont forts chers donc inaccessibles aux enfants de milieux modestes.



  • Blé 11 juin 2018 06:17

    @mmbbb

    Où ai-je écrit que tous les patrons étaient des salauds.

    Je fais un constat et vous, vous faite une interprétation de ce constat. jusqu’à la preuve du contraire quand un salarié passe le seuil d’un employeur, ce salarié n’est plus sous sun régime démocratique mais sous celui du patron.

    C’est tellement vrai qu’après la guerre de 45, des lois ont été faites pour que les rapports de forces entre un patron et un salarié soit à peu près équitable. C’est de que Macron détricote avec constance depuis qu’il est membre d’un gouvernement et maintenant président.

    Un petit jeu : puisque vous avez l’imagination fertile , essayez d’imaginer que chaque français-e en âge de travailler monte sa boîte comme vous le proposez. Qui travaillerait dans les industries, dans les HEPAD, dans les transports en commun, dans les administrations, etc..., quand on a une idée aussi géniale que la votre il faut aller jusqu’au bout.



  • Blé 11 juin 2018 06:03

    Les fausses informations ont toujours existé de la part des possédants. Comment peuvent-ils faire autrement pour garder la main sur les pouvoirs ?

    Faut-il sortir de Saint-Cyr pour constater que depuis 1789, la « valeur travail » en occident n’a jamais été une valeur de la démocratie telle qu’elle a été et qu’elle est toujours organisée. Les représentants du peuple n’ont jamais représenté qu’eux mêmes , maintenant cette situation est vraiment voyante aux yeux de tous même aux yeux de gens qui ne se posaient pas trop de question jusqu’à présent.

    Globalement, la classe moyenne même un peu aisée est confrontée aux problèmes de l’avenir de leurs enfants (parcoursup), aux parents qui vieillissent (HEPAD), aux déplacements (transports en communs), au réchauffement climatique (orages, inondations),etc..., les gens sont confrontés chaque jour aux difficultés liées au climat, liées au travail, liées à l’état, liée à la grande distribution par les grandes surfaces, bref, pas besoin de nouvelles dites fausses ou vraies pour comprendre la politique de la classe possédante françaises. Le terrorisme et l’immigration ne sont plus suffisants comme bouc émissaire pour expliquer l’enrichissement constant des riches et l’appauvrissement massif du reste de la population.



  • Blé 10 juin 2018 06:25

    A partir du moment où un salarié passe le seuil d’un employeur, le salarié n’est plus sous un régime démocratique mais sous le régime du droit du patron.

    Le patron est maître chez lui. Mais dans une société organisée de façon qu’une grande partie de la population dépende du bon vouloir d’un patron, ou d’un employeur, il y a effectivement un problème mais je dirai que le problème est autrement plus inquiétant pour le salarié que pour son patron.

    On peut le constater tous les jours, ce ne sont pas les salariés qui licencient à tour de bras les patrons. Encore un peu et bientôt les patrons n’accepteront même plus de payer pour un travail. Macron est pour le bénévolat et ceux et celles qui ont voté pour lui le sont aussi. Suppression des emplois aidés, etc...



  • Blé 9 juin 2018 13:04

    Hiérarchie des violences

    Violences d’état, violence des guerres, violences domestiques, violences des riches, violences des hommes, violences sur femmes, violences des possédants,

    Lorsque l’on subit de la violence, je doute que la personne qui subit la violence (d’où qu’elle vienne) fasse une hiérarchie.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité