• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1370 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Blé 1er juin 2018 06:20

    Ce n’est pas la classe moyenne qui décide qu’un joueur de tennis, un chanteur, un acteur, puissent gagner des mille et des cents pendant que dans les hôpitaux et les HEDAD le personnel court après le temps et le matériel. Ce n’est pas la classe moyenne qui décide que le retour sur investissement des rentiers augmentent chaque année au détriment des salaires.

    Qui a voté pour que le « roi » baisse les A P L de 5€ par mois ? Je n’ai pas souvenir d’avoir entendu cette proposition durant la campagne électorale du prince. Entre, le non dit, les mensonges et la propagande, le classe moyenne n’a pas beaucoup de moyens pour faire le tri au niveau des informations qui dégoulinent à longueur de journée.

    Est-ce la classe moyenne qui décide du verrou de Bercy (entre gens du même monde on peut s’arranger concernant la fraude fiscale), de l’absence de volonté politique pour contrôler les fuites fiscales et sanctionné les paradis fiscaux ? Est-ce la classe moyenne qui vote une loi au sujet du secret des affaires ? Qui s’occupe sérieusement de la corruption en France à tous les étages du pouvoir ?



  • Blé 1er juin 2018 05:55

    J’ai l’impression qu’il y a des gens qui découvrent le fil à couper le beurre.

    La régression sociale a commencé avec Pompidou quand il a dit la chose suivante : « La peur doit changer de camp », c’est à dire que ce ne sont plus les patrons qui doivent avoir peur des ouvriers mais les ouvriers qui doivent avoir peur du patronat.L’euro a permis d’atteindre cet objectif.

    Faut-il être de gauche ou de droite pour faire ce constat ? Non seulement le CAPITALISME détruit, casse, modifie la nature, l’environnement, la société, il lui faut et il lui faudra toujours plus.



  • Blé 31 mai 2018 07:03

    A mon avis la religion du fric actuelle a fait et fait toujours beaucoup plus de dégâts que l’église catholique sur le droit de vie ou de mort des individus qui sont soumis à la rentabilité économique sans qu’on demande la permission à qui que ce soit.

    L’Eglise catholique n’a plus le monopole de la morale bourgeoise. Il y a confusion entre ceux et celles qui se servent d’une religion (catholique ou autre) pour imposer leur pouvoir et leur morale qui n’ a rien de catholique ni de chrétien d’ailleurs.



  • Blé 31 mai 2018 06:45

    Il ne faut pas généraliser disent quelques uns et quelques unes mais la médecine telle qu’elle est pratiquée généralise à tout va. Avant de se rendre compte des effets secondaires sur une personne avec un médicament ou avec un vaccin, il se passe du temps et la souffrance durant ce temps ce ne sont pas les médecins qui la prennent en charge mais les patient-e-s qui doivent la subir.

    De plus en plus de gens se tournent vers des médecines dites douces car elles ont compris que toutes les maladies sont psychosomatiques mêmes ces maladies liées au mode vie que nous impose l’économie de marché : pollution, intolérance alimentaire, stress, fatigue chronique, etc...

    Une médecine dont on ne parle jamais et qui pourtant guérie d’une manière très efficace à travers le monde, ce sont les guérisons par voies spirituelles. Quand une personne guérit d’une sclérose en plaque ou d’un cancer ou encore de problèmes cardiaques, qu’elle se porte bien depuis plusieurs années sans rechute, cette personne se moque bien de ce que peut penser les gens « raisonnables », se moque de ce que peut penser la médecine officielle et tous les incrédules à ce sujet.



  • Blé 30 mai 2018 13:42

    Est-ce qu’une seule fois le système électorale a représenté le peuple depuis la 1ère République ?

    Depuis 1789, une fois que la bourgeoisie a enfin obtenu le pourvoir (ou un petit peu plus tard), la bourgeoisie a renvoyé le peuple à sa misère et au travaux et depuis, le peuple a juste eu la liberté de changer de Maître mais pas de joug.

    Notre avenir est déjà écrit aux U S A et en Angleterre, les pauvres sont tenus d’entretenir les riches et en plus de se débrouiller entre eux sans aide de l’état. Cerise sur le gâteau, pas un jour ne passe sans que l’on nous parle de pollution, de réchauffement, climatique, etc... pendant que les riches font construire des palaces, des bateaux de luxe, voyagent, consomment des tonnes de matière premières pour maintenir leur mode vie.

     En bref, il y a bien deux mondes qui se forment sous nos yeux, les laisser pour compte de la finance, de l’économie, de l’écologie, et la minorité pour qui tout va très bien. Ils ne risquent pas de se retrouver les pieds dans l’eau par une inondation rapide, d’avoir un toit arraché par une tempête ou un mini cyclone, voir le fruit de leur travail disparaitre en quelques minutes sous les giboulées, etc... les gens de cette minorité ignorent le réchauffement climatique.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité