• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Blé

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1369 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Blé 21 mai 2018 13:01

    En 1789, le peuple a changer de Maître mais pas ses chaînes. La République a élaboré les droits de l’homme hors sol, elle a refusée les droits de l’homme naturels, c’est à dire le droit de vivre autrement que sous le joug d’un pouvoir hiérarchique. Que le roi soit de sang bleu ou de sang bleu-blanc-rouge, cela ne change rien à l’exploitation de l’homme par l’homme dans les deux cas, ces princes ont jours besoin de chair à canon et des bras pour produire des richesses.

    La dictature qu’elle soit du peuple ou d’une autre entité restera une dictature et je ne me sentirai pas du tout libéré de quoi que ce soit.

    Je reste persuader que la solution n’est pas dans une dictature mais dans un partage de pouvoirs accepté par tous et pouvant être remis en cause dans le cadre de règles qui seraient élaborées par le peuple et pour le peuple.



  • Blé 21 mai 2018 12:46

    A quoi sert la philosophie quand on arrive dans un XXI siècle plus barbare que jamais ?

    Pierre Rabi a eu l’intelligence des gens qui observent la terre, la cultive, la travaille et l’aime pour se faire une philosophie qui part d’actions pour le bien et le mieux des êtres humains.

    Ce dont nous avons le plus besoin aujourd’hui, ce sont des êtres humains qui potassent moins la philosophie et réfléchissent un peu plus à l’émancipation des êtres humains par rapport à l’argent, à la guerre, aux profits indignes grâce à la suprématie de l’argent sur tout le reste des activités humaines.



  • Blé 20 mai 2018 06:55

    Toutes les associations qui s’occupent de la misère du monde prétendent ne pas vouloir faire de politique. C’est bien dommage car après trente ans de lutte au quotidien, ces associations devraient comprendre que la pauvreté fait parti intégrante de « l’économie de marché » et qu’il n’est pas question pour les autorités gouvernementales d’y remédier.

    Depuis que j’ai compris cet aspect de notre société, je ne donne plus un centime à une association caritative (je mets des aliments dans le caddie à la sortie du magasin en hiver) car chaque année le problème s’aggrave puisqu’il y a de plus en plus de misère.

    Que vaut le dévouement de ces milliers de personnes qui travaillent bénévolement, passe un temps infini à essayer d’apporter un minimum de vivres aux plus démunis pendant que la classe possédante s’enrichit de jour en jour, chacun polluant 100 fois plus qu’un pauvre, etc... .

    Faire croire que la charité (à votre bon cœur messieudames) fera plus et mieux que la solidarité (répartition des richesses produites par les travailleurs), c’est accepté une régression massive de notre civilisation.



  • Blé 19 mai 2018 13:41

    Il arrive même aux vaches de ne plus donner de lait. C’est ce qu’il risque d’arriver si les automobilistes modifient leur façons d’utiliser leur véhicule. Quelque part l’état compte sur l’inconduite des automobilistes pour amortir leurs radars.

    Moins on roule, moins on achète de carburant et moins l’état ramasse de taxes.



  • Blé 19 mai 2018 13:21
    Apple, patrons du CAC40, banquiers : c’est la fête pour les ultra-riches !

    Personnellement je ne les envie pas ces riches et ultra-riches, ils doivent vraiment s’em......er pour ne pas trouver autre chose pour passer leur temps sur terre que de « se faire du fric » et d’aggraver les pollutions, d’aggraver l’impacte écologique des transports (voitures rapides, avions, bateaux de croisières et bateaux de luxe, les mers qui se meurent à cause du réchauffement climatique, voitures de courses, avion particulier, etc...)

    Ces gens gagnent beaucoup de frics mais uniquement au détriment de l’humanité tout entière sur les cinq continents. Il me semble que cet aspect de la question, c’est à dire qu’un riche et un ultra-riche pollue combien de fois plus qu’un salarié de chez PSA, une infirmière, un artiste de l’art vivant, un enseignant, une personne au RSA, au chômage, à la retraite, un immigré, pollue plus que 100 vaches, etc...

    J’ai l’impression que le problème de fond n’est jamais soulevé quand on parle des riches et des très riches.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité