• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bodhi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 153 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Bodhi 24 janvier 2012 14:11

    Dany le rouge ; il est devenu vert comme les billets.

    Une partie des révolutionnaires d’aujourd’hui s’emmerde devant ce qu’a pu être Mai68...

    Mélanchon ce n’est ni plus ni moins que la continuité du travail des partis communistes depuis leurs créations : c’est la liquidation de toutes les protestations. On peut l’accusé de rabattre les voix vers le PS mais finalement que ça soit lui ou le PCF qui fasse le travail, le résultat est le même. Comme d’ailleurs en Mai68 pour les ouvriers.



  • Bodhi 21 janvier 2012 12:58

    J’ai jamais entendu l’extrême gauche dire qu’elle voulait supprimer l’Etat .

    Tout ce que vous décrivez ensuite est dû à la centralisation à travers de l’Etat des mouvements qui se sont dit marxistes. De la pure connerie en boîte...

    Là on parle de décentralisation du pouvoir ramener directement aux mains de l’individu et pas de Lénine Staline Mao et compagnie....

    Si 90% des personnes ne votent pas c’est qu’il y a de quoi créer une autre organisation parallèle de la société qui ignorera tout simplement tout ceux qui se diraient légitimes au nom de leur place dans l’Etat.
    Dès qu’il n’y a plus de servitude volontaire, dès que le pouvoir n’a plus d’autorité, ils se meure.
    C’est exactement ce qui est en train de se passer. Les Etats ont de moins en moins d’autorité et cela a pour conséquence la nécessité pour ceux qui veulent leurs maintient d’augmenter leurs puissances et donc les forces répressives sur les populations.



  • Bodhi 12 janvier 2012 15:31


    Le problème de mélanchon est qu’ils veut trop donner un rôle majeur à l’Etat !

    Sa solution, il la réserve uniquement à la chasse au capitalisme financier. Je souligne bien financier pour bien montré que c’est pas le capitalisme la cible. Il ne tient pas compte du fait que le capitalisme financier à justement permis de faire tenir le système capitaliste en place pour créer le financement nécessaire à la croissance économique et que si il se bat contre pour privilégié une économie capitaliste réelle à une échelle nationale, il va juste planté l’économie puisque la croissance est nécessaire au système capitaliste.

    Donc désolé pour ceux qui pensent que c’est du socialisme, car c’est du capitalisme plus étatisé et une gestion illusoirement décentralisée mais réellement centralisée de l’Etat, c’est tout !

    Le programme de Mélanchon je l’ai lu, il te vend sa 6 ème république soit disant émanant du peuple alors que la seule gestion qu’il propose au nom du peuple c’est de « gérer » ou plutôt être consulté des fonctions pas importante comme la gestion des eaux...
    Pour tout le reste, et à chaque fois, il promet une gestion de la part du peuple, des travailleurs, des chômeurs ... etc. oui, MAIS et il rajoute le complément qui tue : « et leurs représentants » !
    Etant donné la tendance centralisatrice en matière de gestion économique de l’Etat ça veut tout dire...

    Mélanchon c’est juste la bonne méthode manégiariale tendance paternaliste appliquée à l’Etat.



  • Bodhi 2 janvier 2012 17:20

    Mettez en rapport l’Energie avec cause matérielle ( ou aujourd’hui avec Capital) et vous voilà dans le concept matérialiste de l’histoire.



  • Bodhi 19 novembre 2011 12:39

    Cela mériterait une réponse appropriée mais le temps me manque. Je vais donc citer quelques points.

    1) La CNT, en France, ça fait longtemps qu’elle n’est plus anarchiste. Il suffit de regarder les statuts pour s’en apercevoir. Au maximum, il y a l’évocation très probabiliste d’un projet communiste libertaire qui n’est en réalité que là pour garder les derniers anarchistes qui traineraient dans l’organisation.

    2) Il faut savoir qu’il n’existe pas une mais deux CNT en France. La seconde bien que critiquable sur certains points mais l’est beaucoup moins que la première du point de vue anarchiste. C’est la CNT-AIT qui est d’ailleurs toujours en relation avec la CNT-AIT espagnole.

    3) C’est assez courant que personne n’applaudisse ni ne hue même chez les anarchistes. Pour une raison simple. La première action comme la deuxième ne sont que des réactions souvent de l’ordre du sentiment et du spontanéisme alors que le silence permet la réflexion.
    Cependant, il est vrai que si le discours vient à en être trop critiquable, il est évident que les critiques fuseraient.

    4) Le problème ici, c’est la forme de la rencontre. Dans une conception anarchiste ce n’est pas la forme de présentation qui doit être privilégié, car il instaure un rapport de spécialiste à auditoire, mais plutôt la forme d’athénée, qui elle met tous les participants sur le pieds d’égalité du point de vue de l’expression,et donc évince le spécialiste.

    5) L’homme au fond de la salle à bien fait de poser ces trois questions. Cela monte bien là la nature fictive de ce genre d’experts. Critique que je mène beaucoup envers les « anarchistes » qui critiquent sans connaître ni en ayant la volonté de connaître.

    Après y’a la partie qui concerne ton texte mais ça je vais le développer plus tard.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité