• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Bodhi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 153 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Bodhi 10 mai 2011 18:29

    à non666,

    Si l’on retire le concept de parti politique qui cause le corporatisme et on y ajouter le mandat impératif à la place de la représentativité, ce que vous citez s’appelle du fédéralisme libertaire.
    Et l’indépendance du débat politique à l’échelle locale, l’autonomie.

    Autrement dit, c’est de l’anarchisme politique.



  • Bodhi 30 avril 2011 21:30

    Oui tu as raison ça ne se fait pas.

    Big Up aussi pour tous les suicidés, les chômeurs, les pédés, les putes, les handis et toutes les personnes que j’ai pu oublier victimes de la normalisation et l’exploitation.

    Si je cite les anarcho-syndicalistes de Chicago c’est pas pour faire de l’ombre aux autres c’est juste pour rappeler que elle est là l’origine du premier mai.



  • Bodhi 30 avril 2011 18:51

    ...
    Le premier mai est à l’origine une fête CONTRE le travail et non la fête du travail.

    Wesh spécial dédicace aux anarcho-syndicalistes de Chicago et à tous les autres qui sont mort après eux en luttant contre l’autorité et l’exploitation. :p



  • Bodhi 25 avril 2011 18:56

    Le MET, syndicat béni oui-oui collabo et relais idéologique de l’oligarchie. Un peu comme l’UNI.
    La grosse preuve les couleurs du syndicat.

    « Adhérez au MET et on vous montrera pourquoi votre patron a toujours raison »



  • Bodhi 25 avril 2011 18:42

    Je suis étudiant et anarchiste. Et bah je peux vous dire que l’UNEF est un rassemblement de la pire pourriture avec de gros moutons. Que cela soit de la tendance majoritaire à des tendances dites minoritaires aucune ne rattrape l’autre : tant qu’ils seront là aucun mouvement étudiant ne sera démocratique. C’est d’ailleurs pour ça que des autonomes et anarchistes essayent de les chasser des assemblées tellement que l’on atteint le comble de la manipulation ( que ce soit pour la tendance NPA, PS...).
    Sur le local dès qu’il y a une AG, il te proposeront de base la création d’un comité. Si le comité est refusé ils vont utiliser toutes les méthodes possibles pour imposer l’idée du bureau national quitte a importer une partie de l’AG envoyée par le bureau régional.
    ( les moutons de l’UNEF ça fait et ça vote tout ce que le bureau national veut, aucune réflexion personnelle)
    Sur les coordinations des AG des universités, ces salauds font en sorte d’obtenir le maximum de mandatés de manière à verrouiller le mouvement sur l’échelle nationale/ régionale.
    Les novices, ils les amènent directement dans leur cortège de manifestation. Par ailleurs, ils limiteront, en bon syndicat cogestionnaire (financé à 40% par l’Etat) le mouvement à de bonnes manifestations pépères qui ne changent rien et si possible le plus possible de manière à bien te fatiguer rapidement.

    ET hop après chaque mouvement, une fois que tout est mort, fiers de leur bravoure à désorganiser ce qui pourrait déborder le cadre des partis et donc à instaurer la démocratie, y’a les promotions qui tombent et comme par hasard des chefs de sections locales disparaissent pour finir comme par magie au bureau national.
    Vive la bureaucratie.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité