• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

casp

casp

A Bruxelles depuis 7 ans ; Je suis graphiste, webdesigner indépendant. J’ai un esprit cartésien mais ouvert en raison de certaines expériences. Je m’intéresse à la politique internationale et à l’ecologie ; politiquement je suis adhérent au Modem mais sans plus de passion que cela.. Voir même un peu déçu devrais je dire.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 223 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • casp casp 22 novembre 2007 01:56

    Mais faut arrêter avec cette reflexion digne d’un pingouin, manchot et attardé ... Tout travail mérite salaire ; Celui de prof est relativement dur ; logiquement il devrait être relativement bien payé.

    De toute facon cessé de nier l’evidence.. le monde est en train de devenir un vaste marché libre.. Or dans celui ci il est logique qu’il y ai des pauvres et des esclaves. c’est sa nature même.

    La France ayant fait son arrogante et a cru qu’elle pourrait avoir le beurre et l’argent du beurre. profiter de la croissance lié a l’economie de marché tout en conservant ses valeurs ...

    Soit on accepte les règles du jeux ; et alors la société n’est plus egalitaire... Mais si on se debrouille bien et effectivement la france en a les capacité ; on pourrait assuré relativement de richesse a une majorité de la population.. Mais ce serait au détriment d’une minorité qui se verrait exclus ; ainsi qu’au détriments d’autres pays du monde.

    Soit on estime que cette evolution du monde est contraire a nos principes républicains ; et alors il vas falloir un jour accepter le dur constat qu’on est bien seul et qu’on a un golem puissant comme adversaire. Ce qui veux dire moins de richesse ; car c’est une véritable guerre.

    La question fondamentale pour la france est aujourdhui quelle type de pauvreté acceptons nous ?

    Que faisons nous des principes sociaux de l’idéal francais.

    Qu’est ce que nous sommes prêt a sacrifier pour lui ?

    Mais il faut accepter l’évidence nous sommes en guerre économique et idéologique. Aussi quel que soit notre choix, il sera dur... Soit nous vendons notre âme et ne protégeons plus les exclus mais nous assurons à une majorité de la population une vie relativement paisible. (mais qui de toute facon n’est pas pereine... Il n’est pas possible de continuer a partir en vacances avec des low cost comme vous dites ; de prendre sa voiture ; de consommer autant de petrole.. Donc c’est de toute facon qu’une étape transitoire avant un plongeont ou un miracle technologique.) dans ce cas la la voie de sarkosy est la bonne et il faut esperer qu’il vas continuer d’être ferme.

    Soit on refuse ce constat d’evolution du monde et on tente d’inverser la tendance... dans ce cas la, c’est toute la population qui vas devenir plus pauvre. Les changements de mode de vie vont être fait par la force des choses cette fois ci. Et il nous faut trouver de nouveau allié... Chose relativement difficile. ; Mais pas impossible ; je pense que le monde est en attente d’un nouveau courant d’opposition à la société de consommation.. Notre mode de vie doit se retourner vers des besoins plus primaire.

    Nous avons l’islam radicale qui est un de ces courant d’opposition... Mais je ne pense pas que cela soit compatible avec notre vision des choses ;) Le communisme est un peu mort et le faire revivre ferait revivre les fantômes du passé ce qui n’est pas bon pour l’elan..

    Non il faudrait autre chose .. Quelquechoe qui n’affronte pas le libéralisme de facon trop direct pour ne pas se bloquer face un choc frontal ; un systême qui accepte les règles du jeux du libéralisme ; mais en fixant les limites absolu. En réintroduisant le principe de gratuité et de solidarité dans le libéralisme. En délimitant les zones economique relevant de la concurence et les zones économique relevant du simple droit pour tous. Un systême suffisament engagé et prêt au combat ; pour s’attaquer aux reseaux d’argent au paradis fiscaux.. le tout face a un ennemis bien plus costaud que celui qu nos ancêtres ont affrontés.. car s’occuper de la france uniquement n’est plus suffisant. Bref une revolution ... c’est utopique... mais il est encore plus utopique de vouloir défendre les acquis sociaux sans constater que l’adversaire nest pas le gouvernement ; mais bien le golem du marché.

    En gros la question finalement sans connotation péjorative ; qu’est ce qui est le plus intelligent...être Collabos ? ou Resistant ? le resistant perd beaucoup juste pour defendre ses idées... le collabo sauvegarde sa position en acceptant juste quelques règles supplémentaire.

    Aujourdhui il faut être réaliste. La france collabore contre ses idéaux fondateurs ; liberté égalité fraternité. car c’est plus facile ; car ce n’est plus vraiment nous qui manquons de pain, parceque aussi nous n’avons pas de modele surlequel nous appuyé. Cuba est un bon exemple un bon sujet d’étude ; mais ce n’est pas je pense une voie satisfaisante.

    L’un des soucis aussi c’est que la France regorge d’egoisme de nos jours... Bien 50% de la population fait preuve d’égoisme et n’est pas touché par la misère du monde. Et ceci se trouve aussi bien a droite qu’a gauche...

    Car le gauchiste revendiquant uniquement des avantages pour sa pomme sans avoir conscience qu’il est déjà un priviligié du systême, n’est pas mieux que celui de droite qui refuse de lui donné en pensant qu’il vaux mieux alimenté le golem et voir à long terme. Evidement il se pare de beaux habits d’altruisme.. mais au fond savoir ce qui se passe à des milliers de kilomètres il n’en a rien a cire.. c’est sa fin de mois qui l’intéresse ; ce qui est normal... mais si un jour il venait à ne plus avoir a s’en soucie.. pour sur qu’il ne penserait toujours pas pour autant a ceux qui sont resté en chemin.

    La situation mondiale est de pire en pire. Les inégalités s’accroissent partout et en plus ce systême créateur d’inégalité est relativement destructeur sur le plan écologique ; et il est utopique de penser qu’on pourra le bridé sans changé notre logique de consommation et de croissance. Cela fait bien longtemps que l’idéal Francais n’est plus à l’ordre du jour...

    C’est triste à dire mais la france est morte... il lui reste peu être 10 ans pour faire une revolution pour se revolter contre tant d’injustice et d’illogisme dans la facon dont le golem que l’homme a crée gère le monde. Au dela elle sera emporté dans le tourment et se noiera dans la masse.

    La vérité sur cette mort... c’est que la France est devenu bourgeoise et pantouflarde..Mais cette bourgeoisie nous empêchent elle d’être prêt a des sacrifices et de defendre nos idéaux ?

    je ne le crois pas..

    Voila l’avis d’un bobo sur la question... Je le dis histoire d’eviter qu’on ne m’en qualifis.



  • casp casp 20 novembre 2007 19:07

    Je ne suis pas d’accord. L’europe sera de fait un super etat. Et lui même se verra un jour confronté au problèmes de nos états..

    Croire que la nation existe encore aujourdhui de facon concrête au niveau du pouvoir c’est se leurrer. Le pouvoir c’est l’economie. et aujourd’hui seul l’europe à encore un vague controle sur la question.

    Evidement si par nation vous entendez seulement l’image d’épinal gravé dans l’esprit de tout bon ecolier ayant été à l’école dela république.. Alors oui effectivement il y a du temps avant de voir cette notion disparaitre.



  • casp casp 13 novembre 2007 17:18

    Ma foi c’est plustot une bien bonne nouvelle ca !

    Vous croyez que ce sera suffisant pour plomber définitvement ce Giuliani de malheur ?



  • casp casp 13 novembre 2007 16:50

    Ce qui est malheureux c’est de voir que même les nationaliste ont finis par vendre leur âme au diable... Les hypermarché fleurissent ; les golfs et autre complexe touristique aussi...

    On peu quand même les féliciter d’avoir retarder le processus un minimum malgré leur bêtises.

    Ile de beatué... plus pour très longtemps.

    Apparement l’argent est toujours le plus fort.



  • casp casp 12 novembre 2007 20:03

    Vous avez du rater quelquechoe ; à ma connaissance F bayrou est l’un des hommes politique qui a fait le plus de débat ces derniers temps. (voir sur le net les nombreuses videos)

    Et ce qui m’as convaincu c’est que pour une fois en politique il n’y avais pas de langue de bois. Parfois il ne voulait pas repondre ; mais alors il le disait et expliquait pourquoi et cela avais relativement du sens.

    Votre reproche est je trouve injuste.

    Autant il y’en a d’autres à faire.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité