• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Clavdio

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 116 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Clavdio 30 novembre 2011 19:55

    No problème, quand on évoque le pacifique pour la plus part, les vahinés, le farniente, la baignade, les vents chauds, les perroquets, viennent tout de suite à l’esprit. Or faute d’amère désillusions, il est préférable de tempéré à l’avance cette vision autant erronée que surfaite.



  • Clavdio 30 novembre 2011 19:45

    Eu égard à la place disponible à bord, la centrale propulsive d’un sous marin-nucléaire ressemble plus à une pile géante qu’à une mini centrale. Ceci dit, les dangers présentés sont du même ordre pour le personnel et indirectement pour la population car un accident grave n’est pas prévisible et le hasard intervient ou il le désire, même en plein Paris si par un chatouillis républicain un président autorisait l’un de ces joujoux dissuasifs à remonter la seine pour y être visible un 14 juillet. Les cuirassés à charbon sont disparus aussitôt la seconde guerre mondiale et leurs suivants au mazout qui n’avaient plus lieu d’être, restaient plus au port qu’ils ne naviguaient. Il n’y a pas des milliers de navires à propulsion nucléaire, une bonne centaine tout au plus, pour la plus part militaires. Des problèmes il y en a eu et il y en a encore, seulement le secret défense interdit leur diffusion et ce personnel volontaire, autant au secret que bien payé, sais de quoi il en retourne que de mettre un problème en évidence sur la voie publique. Renseignez vous auprès des syndicats des arsenaux et vous en saurez plus, quoique la aussi des marchandages ont lieu...



  • Clavdio 30 novembre 2011 18:17

    Excellent travail, moi aussi j’attends la suite. Toutefois un bémol pour ceux qui manifestement confondent « île paradisiaque » et atoll battu par les flots et le vent.

    Par opposition aux attentes de certains, pour cette île ci-dessous, hélas pour ceux qui le désireraient, le tourisme maintenant y est interdit.
    http://laroyale.forum0.net/t1259-ile-de-juan-de-nova?highlight=juan+de+nova



  • Clavdio 30 novembre 2011 17:42

    Il y a une différence entre être une brave pomme et se conduire comme une pomme. Parler d’écologie en parlant du nucléaire c’est un peu comme se réjouir que ce domaine n’appartienne en exclusivité qu’aux savants fous, banquiers et politiques réunis. Je suis rattrapé par ces irradiations dites « propres,sans danger, écologiques » reçues dans le pacifique en 66 et je ne suis hélas pas le seul, mes enfants en portent chacun les stigmates. Seuls les savants accoquinés aux lobbyistes se comportent comme pro-nucléaire.La plus grande partie des quidam ne sait rien des dégâts réels, des mensonges et du déni orchestré par l’état voyou. Je serais anti-nucléaire tout le temps que la sécurité réelle et sérieuse ne sera pas respectée dans ce milieu, voire bafouée pour cause de rentabilité et ce, par des cranes chauves qui ne connaissent le nucléaire que par les tableaux du palais Brongniart. Longtemps réfutée par ce milieu « la mutation des gènes » la voici reconnue maintenant par des études internationales faites par le monde de la santé, sauf bien entendu par la France qui demande des preuves, le ministère de la santé, l’armée, areva, l’edf et le gouvernement qui réfutent à l’unissons tous ce qui ne viens pas de ses propres laboratoires alors qu’un laboratoire du CEA (le label) confirme cette information. Mais voilà, 150 000 personnes ont donner leur sang pendant près de 45 ans, des litres, des tonnes de sang ayant servi aux transfusions. Si sur nous les cobayes, les gènes ont muté au point de faire sur notre descendance des malades, des handicapés ou mal formés, comment en serait il des milliers de personnes qui ont été transfusées avec ce sang contaminé. Le bât blesse certes, mais nous sommes à la veille que le fameux secret tombe, et ce jour la, comme à l’habitude, la France sera pointée du doigt pour sa désinformation, son incompétence mise à la disposition du lobby et le mal fait à ses serviteurs.
    Il ne fait plus de doute qu’il s’agit d’une forme de poison qui interfère sur la santé, à ce titre, les coupables et leurs amis doivent être traduits devant un tribunal international compétant.



  • Clavdio 30 novembre 2011 16:38

    L’atoll étant tellement au ras de l’eau qu’il se trouve balayé et nettoyé lors des fortes tempêtes, donc, sans guano semble t-il.
    Je suis passé là-bas en 66 pour ravitailler un poste météorologique. Atoll isolé, désert, de plus venté, ne présentant qu’un intérêt relatif pour les militaires (l’état major à Papeete ou Paris). Les militaires présents étaient envahis par les crabes de cocotiers, qui telle une marée humaine, s’insinuaient dans leurs bagages, suivis en cela par les rats. Le vent dans les oreilles, les oiseaux piaillards et leurs déjections, tout ça les abrutissaient tellement qu’ils attendaient la relève avec impatience.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité