• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Daerel

Daerel

Enseignant.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 82 58
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Daerel Daerel 20 août 2008 14:26

    La planète se remettra très bien de notre disparition.

    Ce n’est pas l’avenir de la planète qui est en danger mais bien celui de l’humanité.

    Il suffit de lire des articles sur la disparition de la culture pascuane ou de la civilisation maya pour comprendre ce qui va nous arriver (lire le numéro hors série du magazine Histoire consacré aux civilisations disparues, il était excellent surtout dans son explication de la disparition des principales cités maya du fait de leur pratique du decorum et de la succession filiale qui a conduit à de nombreuses guerres dévastatrices mettant en danger l’équilibre agricole qu’ils avaient fondé, les cités survivantes furent anéanties par les Espagnol malheureusement, mais ça a pris du temps !).



  • Daerel Daerel 20 août 2008 13:59

    Il ne faut pas trop s’en étonner.

    Internet est un formidable outil de diffusion... et de propagande.

    Il suffit que quelques firmes paient quelques scientifiques pour flooder les fora d’articles de propagande à leur service... et comme sur internet, celui qui parle le premier et le plus gagne, c’est parti... la désinformation va à fond.

    Je m’étonne que les fondamentalistes chrétiens évangéliques ne tentent pas le coup de force sur le caractère plat de la Terre ? Enfin bon, ils le font bien sur l’intelligent design...

    Enfin bref, je ne m’étonne plus de rien.



  • Daerel Daerel 20 août 2008 13:28

    En fait, j’avoue que je ne comprenais pas votre premier paragraphe et la suite. Quand j’écrivais réchauffement climatique, je pensais réchauffement climatique « d’origine humaine ». Il faut pardonner ma paresse, ou plutôt ma tendance naturelle aux zeugmes.

    Néanmoins, je pense très honnêtement que votre article aurait gagné à ne pas faire mention de son dernier paragraphe où vous mentionnez le mensonge des armes de destruction massive et l’idée que le GIEC serait une arme pour forcer les pays en développement à faire quelque chose arrangeant les pays riches.

    Maintenant soyons clairs, je suis convaincu par le caractère anthropique de l’« accélération » du réchauffement planétaire (ou plus exactement des déréglements climatiques actuels) et votre article ne me convainc pas.

    En effet, je ne suis pas un scientifique dur, j’ai le malheur d’être seulement historien et géographe (avec les limites de ma mémoire sur certains faits), et j’ai été initié à la critique de documents. J’ai maladroitement utilisé une expression inapropriée qui ne va pas avec vos mots du premier paragraphe.

    Il n’empêche. La première chose que je vois est la suivante :

    - vous vous focalisez que sur une donnée. On pourrait vous dire : et les autres ? Vous y répondez (et j’ai appris un mot, la dendojesaisplusquoi ^^) et je ne suis toujours pas convaincu (faut s’y mettre longtemps, un ami biologiste a du mal à me dé-lamarckiser comme il dit).

    - Vous amenez des données extérieures au problème purement scientifique (géopolitique) ce qui est troublant dès lors.

    - Vous utilisez un argument que même les scientifiques du GIEC trouvent discutable (la méthodologie employée pour le calcul des courbes de température).

    - Vous occultez toutes les autres.

    J’avoue que l’ambiance agoravoxienne a tendance à me rendre très critique et à partir au quart de tour (contrairement à mon travail où je m’oblige à un temps de réponse minimum de 24 heures aux choses qui me heurtent, le temps de l’internet est beaucoup trop court malheureusement)... mais il n’empêche, votre article mélange bien des choses et il est tronqué. Un rapport de plusieurs milliers de pages ne peut être démoli que par la contradiction ou la critique d’un de ses points.

    D’ailleurs, si je me souviens bien, le rapport du GIEC parle de biend ’autres facteurs climatiques gênants (et en fait, on devrait plus parler de facteurs bioclimatiques). Je m’explique :

    - la deforestation est montrée comme un souci majeur dans l’accumulation de carbone dans l’atmosphère. Les forêts sont des entrepôts de carbone, leur disparition amène la libération du carbone qu’elles conservaient et réduit les capacités de réabsorption du carbone présents dans l’atmosphère. Cela ne peut être nié et cela est dû au facteur humain qui n’aide pas à l’équilibre bioclimatique planétaire (la désertification et la sécheresse y sont liés).

    - vous omettez aussi la capacité de prison à carbone des océans qui sont au bord de la saturation... que va-t’il se passer si ça se dérègle ?

    En fait, comme beaucoup, vous voyez dans le rapport du GIEC un dogme qu’on essaie de nous asséner. Or, il n’est qu’un ensemble de pistes et de problématiques sur un fait majeur : nos domaines bioclimatiques changent bien vite en ce moment et ça risque d’être graves pour nos civislisations. Il y a des erreurs dedans évidemment... le prochain rapport du GIEC va se pencher dessus pour le comprendre.

    En science et vous devez le savoir, on ne définit pas des axiomes inaltérables (on laisse ça à la religion), on remodèle, on re-étudie dès que quelque chose cloche.

    Le caractère anthropique des déréglements climatiques semble apparaître des études du GIEC et les analyses m’en ont convaincues. Vous emarquerez que je ne parle pas de réchauffement climatique mais bien de déréglements climatiques (qui est majoritairement lié à une augmentation moyenne de la température mondiale, donc il peut y avoir refroidissement sur une région du monde et ailleurs, ça grimpe).

    Au final, je suis extrêmement critique sur votre démarche, c’est tout l’objet d’un débat (et merci de débattre, malgré un ou deux posts agressifs de ma part, je n’ai plus l’habitude dans le coin ;)).



  • Daerel Daerel 20 août 2008 12:23

    Tiens une pure question théorique : en tant qu’ingénieur en génie chimique et docteur en informatique, qui vous emploie ?

    Agoravox fait la part belle à la transparence, ça pourrait éclairer (positivement ou négativement de le savoir).

    Et si vous travaillez pour une petite entreprise, elle a des contrats avec qui ?

    J’avoue que depuis que j’ai lu le livre de la journaliste d’Arte sur Monsanto, j’ai pas mal de doute sur l’origine d’articles destinés à démonter des arguments scientifiques les génant !

    En plus, entre être cons, aveugles ou stupides, vos contradicteurs cumulent franchement toutes les tares du monde.

    Sans oublier le fameux premier petit paragraphe. En plus, vous connaissez les grands pédagogues expliquant le réchauffement climatique... mais ces grands pédagogues sont datés (encore des humains ne voyant pas la lumière) selon vous ? ET de même, vous vous axez sur la méthodologie employée par le GIEC sur les courbes de température (chose qui fait débat au sein même du GIEC) mais pas sur les autres arguments (vous parlez tout de même des carottes glaciaires) mais vous omettez que le rapport de GIEC fait des centaines voire des milliers de page.

    Et comme le dit Jancovici, c’est aux spécialistes scientifiques de parler de la chose (qu’ils soient pour ou contre), pas à des passionnés ou des journalistes.



  • Daerel Daerel 20 août 2008 12:11

    Ah merci pour la date, je l’avais oublié (et je le pensais plus ancien).

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société Education

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité