• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ddt99

ddt99

Une victime de plus de la France qui cherche par ses écrits à faire évoluer ce pays vers une vraie démocratie. Et c'est loin d'être gagné, car personne dans ce pays n’a envie ou l’intention de remettre en question le mauvais fonctionnement de la Justice.
Le véritable problème des victimes qui se battent dans la dignité contre l’injustice de la Justice française est que nous sommes tous plus ou moins isolés. Et c’est sans doute pour cela que nos gouvernants et dirigeants n’en ont rien à faire de nous.
Tous nous ignorent, car nous ne faisons pas de bruit et ne faisons aucun dégât.
Nous n’existons pas.

Tableau de bord

  • Premier article le 05/08/2010
  • Modérateur depuis le 26/11/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 26 349 519
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 93 43 50
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • ddt99 ddt99 12 avril 2017 16:39

    @InAbysso

    Bonjour, 

    Je suis d’accord avec vous que les investissements, et autres charges, sont aussi couteux chez les fournisseurs d’accès télécom que chez les compagnies de transport aérien. 

    Mais, je n’ai rien oublié, tous ces paramètres ont été comptabilisés dans les chiffres d’affaires des uns et des autres fournis par les sociétés citées et retenus par moi pour la comparaison. 

    Je pense que vous n’avez pas bien compris mon résonnement en chiffres, qui parlent pourtant d’eux-mêmes, les pourcentages seront plus parlants, cette année-là : 

    10 % du chiffre d’affaires en résultat net pour France Télécom.

    20 % du chiffre d’affaires en résultat net pour SFR

    0.6 % du chiffre d’affaires en résultat net pour Air France

    0,4 % du chiffre d’affaires en résultat net pour EasyJet

    Il est normal pour une entreprise de faire des bénéfices, mais dégager 10 à 20 % en bénéfice, pour moi cela voulait dire que les abonnements que l’on payait à l’époque étaient surévalués pour ne pas dire autre chose. 

    Cet article date maintenant, et je ne pense pas avoir été dans l’erreur, car les abonnements des fournisseurs télécom ont considérablement chuté depuis, les ramenant à un plus juste rapport prix/services.



  • ddt99 ddt99 28 décembre 2016 00:00

    Bonsoir,

    Vous avez des consultations gratuites d’avocat dans toutes les communes, demandez dans votre mairie l’adresse de la maison du droit et de la justice. Prenez rendez-vous et vous pourrez expliquer votre problème directement à un avocat. Précisez que c’est un problème administratif, pour être reçu par un avocat dont c’est la spécialité, le jour de sa permanence. Emmenez tous les justificatifs que vous avez.

    Si vous êtes en région parisienne, à Paris, au Tribunal de Grande Instance de Paris, vous avez tous les jours des consultations gratuites d’avocat spécialisé (civil, administratif, famille, etc.). Allez-y avant l’ouverture pour avoir un ticket. Il y a, ou il peut y avoir beaucoup de monde.

    Mais pour avoir fait l’expérience de la justice française, y compris administrative, sans connaitre votre problème, selon moi, vous avez peu de chance de gagner, ce n’est qu’une instance supérieure qui ne désavoue que très rarement les décisions « confraternelles » prises en amont

    Vous avez plus de chance de gagner au loto que dans un tribunal d’injustice française.

    Si vous ne me croyez pas, allez faire un tour sur mon site pour vous en convaincre.

    Ma Pétition pour changer la justice de ce pays. Mais là encore, je suis utopiste, car dans ce pays, tous se satisfont de cette justice incompétente et corrompue.

    Bonne chance !



  • ddt99 ddt99 18 août 2016 23:05

    @Marie47

    Bienvenu au club des victimes de la justice française.

    Essayer d’attirer l’attention en créant des Sites ou des Pétitions, c’est tout ce qui nous reste. 



  • ddt99 ddt99 23 mai 2016 07:39

    @alinea

    Élu, greffier, juge, magistrats, procureur, policier, médecin, avocat, notaire, huissier, c’est du pareil au même, la parole de ces assermentés, menteurs, aura toujours plus de valeur que celle du simple citoyen qui dit la vérité.



  • ddt99 ddt99 22 mai 2016 17:17

    @ddt99

    Pour les sceptiques, autre précision, l’article L3213-1 du code de la santé publique autorise les autorités administratives à interner qu’à la vue d’un certificat médical circonstancié. Or dans mon cas l’arrêté a été rédigé avant le certificat d’hospitalisation d’office. Un procès-verbal de la police le confirme. Et c’est cet horaire rédactionnel des actes administratifs et médicaux qui a conduit la Cour administrative d’appel de Paris à annuler l’arrêté.

    Ne vous méprenez pas, cette inversion de procédure, arrêté/certificat médical, au lieu de certificat médical/arrêté, prouve que leurs intentions étaient bien de me priver de liberté individuelle arbitrairement et donc criminellement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès