• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

debase

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 428 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • debase 31 juillet 2012 10:45

    @l’Auteur

    Effectivement cette ’information’ circule partout...

    Le problème pour ce gouvernement, mais il en aurait été de même s’il s’était agi du gouvernement précédent, est que ce genre d’« information » est parfaitement crédible tant est désastreuse l’image de nos hommes politiques qui paraissent pour la plupart, aux yeux de l’opinion publique, n’avoir choisi cette carrière que par pur opportunisme et intérêt personnel.

    Le gouvernement a intérêt à s’expliquer très clairement et au plus vite sur les conditions financières de la mise en oeuvre de cette commission !



  • debase 27 juillet 2012 18:20

    @matsada

    Renseignez vous un peu pour savoir qui continue à promouvoir et organiser l’immigration massive en France, responsable de la très forte hausse de l’antisémitisme...

    Curieusement, ces gens là ne sont généralement ’français’ que par leurs papiers, souvent récents !

    Curieusement également, ils sont très souvent juifs ????

    Incompréhensible !!!



  • debase 27 juillet 2012 18:06

    @Amaury Watremez

    Ce texte démontre bien qu’à l’époque nul ne savait le sort réservé aux juifs...

    Je répète : l’existence de camps d’extermination était inimaginable !

    Même pour un prélat exerçant en zone sud (pas encore sous la botte nazie) et pouvant donc bénéficier presque en toute liberté d’informations transmises par la communauté ecclésiastique transnationale.

    Le nombre évoqué (’par dizaines de milliers’) est bien supérieur à la réalité (environ 13 ou 14000) ce qui prouve le flou régnant à l’époque concernant ce genre d’information...

    En 1944, Simone Veil ne savait toujours rien du sort qui l’attendait si elle se trouvait attrapée par la milice ou les allemands !

    Comment le français moyen pouvait-il savoir ? Devait-il risquer sa vie à priori pour empêcher les convois sans savoir où ils menaient ?

    Honte définitive à Hollande et toute sa clique qui ne cherchent qu’à nous rabaisser toujours plus !

    On peut imaginer comment se seraient comportés tous ces beaux parleurs donneurs de leçon dans le contexte de l’époque sachant qu’ils ne sont aujourd’hui que des ’collabos’ inféodés au mondialisme ?



  • debase 27 juillet 2012 13:09

    Personne dans la France de Juillet 1942, ne savait ce qu’il advenait vraiment des juifs étrangers, originaires justement pour la plupart des pays de l’Est, forcés à monter dans les bus...

    Personne ne croyait vraiment possible l’existence de camps d’extermination car cela dépassait l’entendement.

    Personnellement je suis convaincu que Pétain lui-même l’ignorait... Je suis sûr qu’il n’aurait jamais cautionné, en toute connaissance de cause, une opération similaire en zone sud car il aimait la France et savait qu’elle se déshonorerait en participant activement à une telle horreur...

    La vérité n’a été connue de manière certaine qu’en 1944, auparavant aucune information fiable et crédible n’existait...

    Comment peut-on oser aujourd’hui reprocher aux français de l’époque de ne pas s’être levé comme un seul homme pour s’opposer avec force, avec leurs mains nues, aux mesures imposées par l’occupant nazi ?

    Il n’y a aucune honte a ressentir vis à vis de nos parents ou grand-parent vivant à l’époque qui, en dépit de leurs immenses problèmes immédiats, ont réussi à sauver la majorité des juifs de France.

    Le comportement de nos dirigeants et l’intox faite par les médias sur cette question ne vise qu’à détruire toujours plus l’âme de la nation et mieux propager chez nous les ’valeurs’ du mondialisme, du trotskysme et de la franc-maçonnerie.



  • debase 27 juillet 2012 10:45

    Trollage redémarré ce jour à 10h01...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité