• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

décurion

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 581 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • décurion 22 décembre 2009 11:32

    CQFD : Lorsque vous dites que les français ne voulaient pas de ces emplois, vous mentez par omission.



  • décurion 22 décembre 2009 11:16

    L’ Islam de la liberté ?

    Sur MaghrebinfoAlgérie, le tribunal de Tiaret a rendu le verdict contre 6 chrétiens

    <script src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"></script>

    2 ,3 à 6 mois de prison avec sursis pour 4 jeunes chrétiens condamnés pour pratique « sans autorisation d’un culte non musulman », leurs deux coaccusés ont été relaxés, ils avaient nié s’être convertis.
    Le verdict du tribunal de Tiaret rendu hier contre 6 jeunes accusés d’avoir pratiquer « sans autorisation d’un culte non musulman » , en l’occurrence le protestantisme, relaxe, prison avec sursis et amende, c’est moins que les réquisitions du ministère public.
    La peine la plus lourde 6 mois de prison avec sursis et l’équivalent de 2000 euros d’amende, a été prononcée à l’encontre du prévenu reconnu coupable d’avoir accueilli cette messe interdite, un fait qu’il nie alors qu’il reconnaît être converti au christianisme, tout comme les 3 autres condamnés qui écopent eux d’une peine de 2 mois de prison avec sursis et 1000 euros d’amende, tous feront appel. Des relaxes bénéficiaient à des prévenus interpellés en même temps que ce groupe, mais qui nient pour leur part s’être convertis, la différence de traitement n’a pas échapper à la défense, selon laquelle, poursuivis pour les mêmes faits, les 6 hommes devraient être condamnés ou acquittés de la même façon. Cette sentence survient alors que d’autres affaires liées aux religions son en cours, ce même tribunal de Tiaret prononcera le 27 mai sa décision à l’encontre d’Habiba Kouider, interpellée dans un bus en possession de 10 bibles et accusée de prosélytisme, un complément d’enquête a été demandé. Le 18 juin c’est à Tissemsilt qu’un tribunal rendra son verdict en appel contre 2 autres algériens convertis au christianisme et condamnés en 1ère instance à 2 ans de prison ferme et 5000 euros d’amende.

    Les procès durent en application de la loi de 2006 régissant les cultes en Algérie, une loi qui encadre strictement leur pratique et a déjà justifié la fermeture d’églises mais aussi de mosquées, mais c’est au sein de la communauté chrétienne que l’inquiétude est la plus vive, l’archevêque d’Alger réclame la relaxe pour Habiba Kouider tout comme le président de l’église protestante qui dénonce « Le harcèlement injustifié à l’encontre des fidèles », ils déplore ainsi « L’humiliante palpation au corps en pleine rue infligée à Habiba Kouider lors de son arrestation », le responsable protestant appelle les plus hautes autorités du pays à faire respecter la liberté de conscience garantie par la constitution algérienne, dans un entretien à la presse cette semaine, le président du haut conseil islamique estimait pour sa part que cette liberté de conscience devrait se vivre de façon «  Transparente dans le cadre d’associations religieuses agrées » il mettait en garde des mouvements d’évangélisation en Algérie.




  • décurion 22 décembre 2009 09:11

    éco,

    Si un mot suffisait, je dirais imbécile.
    Ainsi les vieux sont inutiles, abrutis par tf1, ils ont peur de leurs voisins, et ils ont un passé colonial.
    Quand on est capable de débiter ce genre de niaiseries, de juger, de condamner une génération, on évite de jouer les moralistes, on ferme sa gueule et on ouvre les livres qu’il faut pour comprendre.



  • décurion 21 décembre 2009 13:42

    Toujours ce même refrain, faux et débile.
    « les français ne voulaient pas de ces emplois »
    Les idées reçues ont la vie dure.



  • décurion 21 décembre 2009 13:37

    L’important, n’est pas tant ce que fuient ces Afghans, mais plutôt ce qu’ils veulent.
    Ce qu’ils veulent, c’est l’Angleterre, qui ne nous appartient pas.
    Donc le débat, n’a pas lieu d’être, et les Afghans sont bien le pire des exemples, pour ce qui concerne la France et le droit d’asile, puisqu’il s’agit en l’occurence d’un droit de passage vers une destination interdite légalement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité