• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

décurion

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 581 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • décurion 9 janvier 2010 19:25

    Je suis passablement fatigué, par les conneries que l’on peut lire sur l’ Algérie. Passe encore pour les Algériens, qui ont hérités d’une histoire revue et corrigée par le FLN, Mais que des français reracontent l’histoire, à partir de 10 % de faits réels et brodent sur le reste, ça me dépasse.
    C’est comme ce film avec roger Hanin, ou sa mère sophia Loren, a une « bonniche » mauresque, alors qu’elle se fait sauter par l’épicier arabe, pour une bouteille d’huile qu’elle ne peut pas payer.C’est une situation invraisemblable,mais c’est tellement gros, que ça passe comme une lettre à la poste.
    La première vérité, qui devrait etre dite, c’est que l’armée d’afrique, comptait autant d’Européens d’algérie, que d’Indigènes, et qu’il fallut pour cela mobiliser 19 classes parmi les européens.
    La seconde, est que très peu d’Indigènes ont combattus jusqu’à la fin des hostilités.Les rangs de l’Armée d’Afrique ayant été blanchis par incorporation de volontaires FFI, qui n’étaient plus des régiments FFI, mais des tirailleurs. De ce fait, il s’ensuit que les pertes ont été plus lourdes parmi les Européens, que parmi les Indigènes.
    D’autres parts l’Armée d’Afrique, était principalement composée de mobilisés, et non d’engagés, et donc quand on se lance dans des comparaisons au niveau des pensions, injustement basse, pour les indigènes, je trouves cela trop fort, car je n’ai connu personne, français d’Algérie, mobilisé pour la durée des hostilités, percevoir une quelconque pension, avant ou pendant sa retraite.Tout ce que j’ai constaté, c’est une gratification de 1000 francs, pour un démobilisé de l’armée de l’air.
    Et pour ce qui est des pertes de 14/18, il suffit de se rendre sur le site SGA , pour constater les pertes subit par la communauté pied-noir.Il y a également les JMO.
    Pour la défaite 1940, à la bnf, il y a la liste des prisonniers français, avec lieux de naissance, grade et régiments.
    Les indigènes n’avaient aucune maitrise sur les évènements, et j’admets que l’on puisse, que l’on veuille, marquer de la reconnaissance envers eux, mais je supporte de moins en moins que l’on chie sur la gueule des autres, même par ommission.



  • décurion 7 janvier 2010 20:46

    Que la France décroche, la première place, pour la qualité de la vie que l’on y trouve, est certe agréable à lire, mais les couronnes de lauriers sont comme les médailles : à double face.
    Nous sommes premier par comparaison avec des pays ou il fait « moins bon vivre », et non pas pas en fonction d’un indice de satisfaction, ou d’un but fixe à atteindre. Est il vraiment trés honorifique d’ être deux place devant les USA ? Oui, si l’on considère les USA comme un modèle, et non si l’on considère les USA , comme le pire des système.
    Nous sommes premier pour un système de santé, que l’on détruit de façon régulière et continue, sous nos yeux.
    Nous sommes premiers pour la sécurité. S’il s’agit de celle des biens et des personnes, je compatis avec les pays qui n’ont pas « notre chance ».
    82 points pour la culture, alors que nous subissons les coups de boutoir de l’Europe, cela me laisse rêveur.
    Si la France est encore un pays ou il fait bon vivre, ce n’est certe pas grace aux différents gouvernements, qui se sont succédés au pouvoir, oeuvrant à la solubiliser dans un magma uniforme et sans âme.
    Les lauriers sont souvent soporifiques, et pour le cas présent, je préfère faire mienne la leçon de Maître Renard : « Mon bon Monsieur, apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute »



  • décurion 6 janvier 2010 19:55

    Foufouille,

    Pour l’heure, ce qui m’importe, ce ne sont pas les camps, mais le rapport entre ce que j’écris et ces fameux camps. Car si tu penses, ne serait ce qu’une seconde, que tu peux te permettre de balancer des vannes à la cantonnade, sans être payé de retour, tu te trompes.
    Si pour une raison ou une autre, tu es incapable d’aller au dela d’une phrase, tu devrais t’abstenir de commenter.



  • décurion 6 janvier 2010 19:11

    @ Foufouille,

    Je supposes que cette allusion, sur les camps ne s’adresse à l’auteur, mais bien à moi. Donc si tu pouvais développer, ça pourrais me permettre de te répondre autrement mieux que par des allusions perfides, faciles et connes.



  • décurion 6 janvier 2010 18:50

    Vraiment Actuerevue, vous écrivez n’importe quoi, et vous feriez mieux de vous renseigner sur les différentes lois françaises qui ont réglementées la nationalité française depuis le décret Crémieux. Vous seriez à même de comprendre comment les lois évolues en fonction des buts recherchés.
    Donc votre père, né au Maroc, ne peut pas bénéficier du « droit du sol », et pour cause, quand au droit du sang, il ne vaut que s’il y a une déclaration auprés des représentants officiels de la République Française. L’enregistrement de ces actes Mariages, Décés, Naissances, Reconnaissances, Divorces, établis dans les pays étrangers par les services consulaires, sont gérés par le Ministère des affaires étrangères à Nantes. Donc, si votre père ne figure pas dans les registres consulaires, il n’est pas né Français selon les normes éxigées par la loi. Contre cela, vous n’y pouvez rien. Je conviens que cela soit dur à avaler, mais c’est comme ça.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité