• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Demesure

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 47 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Demesure 22 novembre 2009 20:53

    "Je suppose que pour vous la croissance vertigineuse du nombre d’asthmatiques en ville, en particulier chez les enfants, c’est du pipeau ? Et que vous vous accomodez fort bien du vacarme et des hausses régulières d’indices de pollution ?« 

    Armand,
    Vous vous êtes fait avoir. Les indices de pollution indiquent tous une baisse, considérable depuis des décennies (excepté l’ozone mais qui reste pourtant en ville à des taux bien plus bas qu’en montagne où l’air est pur !).
    Il suffit de consulter le site Airparif rubrique »Polluants/Evolution des polluants" ou n’importe quelle base de données (CITEPA par exemple) pour constater cette baisse.
    Pour le bruit, j’ai peine également à croire qu’il y a plus de bruit de nos jours qu’au temps de nos parents mais si vous avez des données pour confirmer vos dires, je suis preneur.



  • Demesure 22 novembre 2009 10:50

    "Les libéraux tentent, de toutes les façons possibles, de discréditer le réchauffement, parce que comme il est avéré, il entraine forcément des mesures de REGULATION vis à vis des industries polluantes ;« 

    @Sisyphe,
    Pourtant, Sarko, que la gauche traite »d’ultra-libéral", est un des plus ardents défenseurs de la régulation carbone, jusqu’à imposer unilatéralement une taxe carbone aux Français. De même pour Bayrou du Modem qui va jusqu’à s’associer aux verts pour défendre Coppenhague ce WK même.

    Renseignez-vous, si la théorie du réchauffement anthropique prend l’eau, c’est parce qu’elle ne tient pas l’épreuve des faits et parce que la vérité sur les manipulations éclate, pas à cause de votre bouc-émissaire facile les libéraux.



  • Demesure 21 novembre 2009 23:40

    Pour ceux qui doutent de l’authenticité des mails trouvé dans cette fuite, outre que le fait que c’est confirmé par les les grands journaux comme le NYT, Wa Post, la BBC, le Guardian etc... qui ont interrogé les personnes concernées, il y a une explication simple et logique : la fuite a eu lieu il y a 5 jours et le fichier rendu public aussitôt en moins de 24h. Pour modifier voire fabriquer en aussi peu de temps, ne serait ce que partiellement le contenu de plus de 1000 mails de divers intervenants en utilisant des tournures cohérentes et très techniques sans qu’il y ait un seul démenti jusqu’à présent, c’est tout simple impossible.

    Je les ai parcourus et ce qui me frappe chez ces scientifiques, c’est qu’ils n’expriment à aucun moment la moindre inquiétude pour un réchauffement (mais je peux avoir raté des passages). Au contraire, ce qui les inquiète, c’est que le climat ne se réchauffe pas et plus choquant encore, à plusieurs reprises, ils se concertent pour savoir comment présenter les données pour renforcer une impression de réchauffement !
    Curieux pour des scientifiques qui déclarent publiquement qu’il y a urgence climatique.



  • Demesure 19 novembre 2009 17:17

    @epapel,
    1500 milliards de tonnes de glace, ça impresionne mais c’est tout juste 0,05% de la quantité de glace du Groenland (1500 Gt = 1500 km3 ramené à 3 millions de km3, ça fait bien 0,05% !). A ce rythme, il faudrait 8000 ans pour que le Groenland perde la moitié de ses glaces, c’est loin d’être alarmant quand on place les choses en perspective.
    Autre illustration, une « perte » de 0,05%, ça représente 35g pour un homme de 70kg, l’équivalent d’une gorgée d’eau ou le poids d’une chemise, c’est du bruit.
    Oui, c’est aussi ridicule que cela, mais c’est pourtant ce que vous avez dit.
    Les journaux ont fait du sensationnalisme et on vous a trompé.



  • Demesure 14 novembre 2009 23:26

    @jcm,
    La science ne se fait pas par revue de presse : il n’y a qu’une seule hausse des mers, il ne peut pas y avoir plusieurs résultats (sauf en astrologie).
    Ce n’est donc pas les annonces sucessives différentes de prédictions de hausse de la mer qui déterminent cette hausse, surtout pour l’an 2100, tout au plus, cela démontre-t-il que personne n’en sait rien.
    Et le fait que les rapports successifs du GIEC révisent chaque fois à la baisse les prédictions du niveau des mers fait penser que les climatologues tablent sur une hausse moins forte que prévue, et non le contraire, ne vous en déplaise.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès