• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Geneste

Jean-François Geneste
Ancien représentant de la CFTC à fédération européenne de la métallurgie.
J'ai un vif intérêt pour la science en général, les maths et la physique en particulier.
Auteur de 5 ouvrages :
"Logique de défense : 30 idées en 200 pages" Bénévent mai 2008
"Ainsi marchait l'humanité" Bénévent janvier 2009
"Physique : de l'esprit des lois" Cépadues novembre 2010
"Politique industrielle : des idées neuves pour demain", CFTC, novembre 2010
"Petit traité de philosophie moderne du libre arbitre" 2011 disponible uniquement sur Kindle

Tableau de bord

  • Premier article le 18/12/2008
  • Modérateur depuis le 10/01/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 57 245 1261
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 20 15 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Geneste 3 janvier 2015 20:10

    Vous ne voyez rien de violent dans les propos de Bobraclo ? Relisez et vous comprendrez !

    Pour le reste, comme Bobraclo et d’autres, vous vous méprenez ; vous semblez ne pas savoir ce qu’est une science. Il y a pour cela des critères qui n’étaient réunis par aucune des civilisations qui ont précédé les Grecs. C’est tout ce que je dis. L’homme des cavernes avait inventé le couteau et savait empiriquement ce qu’il fallait faire. Cela ne l’a pas empêché de faire des couteaux efficaces. Maintenant entre le couteau de l’homme préhistorique et la découpe laser il y a un gouffre scientifique considérable. C’est tout ce que je dis. La science, c’est autre chose que de l’empirisme.

    En ce qui concerne la période entre l’Antiquité et le moyen âge, j’ai précisé dans mon texte que le moyen age a été une période de progrès. J’aurais dû préciser en Occident. Le monde arabe, hélas et pour des raisons trop longues et compliquées à discuter ici, n’a que très peu apporté contrairement à ce qu’essaie de répandre la doxa.



  • Geneste 3 janvier 2015 13:58

    Que de violence dans vos propos ! Je vous renvoie encore une fois à la référence n°1 de mon texte qui explique, en de nombreuses pages, de quoi il s’agit. Il n’est pas question de dire que les Égyptiens de l’Antiquité ou les Sumériens n’avaient pas de connaissances. Elles n’étaient cependant qu’empiriques et pas scientifiques au sens où l’on définit une science aujourd’hui (mais aussi dans l’Antiquité et ce sont les Grecs qui ont fait la rupture !).

    Il vous apprendre la différence entre empirisme, art et science. Et même en science aujourd’hui, même dans certaines sciences dures comme les mathématiques par exemple, certaines méthodes encore à ce jour relèvent de l’art et sont en attente de découvertes qui les rendront peut-être scientifiques.

    Pour revenir sur votre allusion à la métallurgie chinoise, avez vous lu un texte de brevet du vingt-et-unième siècle ? Il y est souvent fait référence à l’art de l’ingénieur par exemple ou à l’expérience de l’homme de métier et cela n’est pas de la science, mais n’empêche pas les productions de fonctionner...



  • Geneste 3 janvier 2015 12:49

    A priori, je n’ai pas fait d’erreur et je vous renvoie au livre de Lucio Russo cité en référence dans mon texte. En résumé, l’humanité a eu des connaissances que l’on pourrait qualifier de scientifiques dès ses débuts, mais la formalisation de ce savoir et la « méthode » scientifique n’a été élaborée que par les Grecs de l’Antiquité. Encore une fois, lisez ce livre extraordinaire.



  • Geneste 3 janvier 2015 12:46

    Il n’est pas sûr que le principe d’incertitude d’Heisenberg soit aussi établi que cela. Je vous renvoie à un numéro de La Recherche de l’automne dernier qui était consacré à ce sujet. Le principe reste, mais pas exactement sous une forme compatible avec les axiomes actuels de la mécanique quantique...



  • Geneste 1er octobre 2014 22:30

    Désolé pour la réponse tardive. Je me permets d’émettre un avis en désaccord avec ce que vous dites, tout simplement parce que le paradoxe de Condorcet conduit au théorème d’Arrow (prix Nobel) qui conclut que le meilleur choix... Est le choix dictatorial ! Je n’y suis pour rien, c’est ainsi... désolé... !

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité