• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

HASSELMANN

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 30/06/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 94 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • HASSELMANN 17 octobre 2009 13:36

    Une nouvelle fois formidable analyse lucide et pondérée.Je rejoins les louanges, sur un billet qui devrai susciter la réfléxion.
    Vous avez comme nous la connaissance du back-office et des turpitudes de manipulations comptables.Quand vous écrivez que cette crise révéle l’échec de la gouvernance politique, nous buvons du petit lait.
    Alllons dés lors au bout de l’analyse, fin du cumul des mandats, régénération des régles démocratiques , de justice et de solidarité, et émergence d’un capitalisme de proximité, identifié et identifiable., dans le cadre du modéle de l’économie sociale.
    Ce serai peut être aussi bien que le capitalisme d’Etat, voué a des enjeux politiques, qui avance masqué sous le couvert des FONDS SOUVERAINS.



  • HASSELMANN 14 septembre 2009 15:18

    Je vous sens déçu Mr VILLACH et vous avez raison de l’être.
    La majeure partie des lecteurs AV,passe a côté, là ou vous vouliez attirer l’attention sur la forme, on fonce sur le fonds, qui n’est qu’une preuve nouvelle de ce que l’on savait déjà.
    la forme est effectivement subtile et en creux, elle illustre le rapport emmetteur/recepteur en matière de communication.
    Votre billet (emetteur) a loupé son récepteur (le lecteur AV), a contrario le Ministre (emetteur) savait fort bien quels étaient les récepteurs a toucher,ceux qui continuent a croire, que l’exclusion pure est simple est le rémde a nos maux.



  • HASSELMANN 14 septembre 2009 13:00

    Trés bon effectivement !
    Belle analyse et belle lucidité, mais le Ministre en cause est un non événement !
    pour LIBR’ACTEURS (www.libracteur.fr) votre billet est une douce musique.
    « L’UMP n’est pas une ONG oeuvrant pour le bien de l’humanité (ni pour celui des français de tout poil NDR) C’EST UNE ECURIE POLITIQUE,SON BUT EST DE RESTER ! »
    et
    « Si certaines personnalités politiques font de l’anti -sarkozisme, ce n’est pas par désaccord, mais pour mener une carrière politique ( la continuer et garder les mandats attachés NDR) ».
    Tous est dit et bien dit ;
    Il y a éffectivement danger a laisser l’écurie politique tisser sa toile, car si elle peut continuer préparer ses Yearling (jeune poulain de l’année cher a MORIN et BAYROU), BERTRAND,CHATEL et consorts de 2012 a 2017, alors là on est parti pour longtemps !!!
    Mais en face, si on netrouve pas l’homme ou la femme, qui comprendra et sera le porteur d’un vrai projet avant d’être porteur de son égo, on sera également mal ;
    Enfin il faut que tous les Français, et ceux, étrangers, qui ont choisi de vivre sur cette terre, regardes aussi les réalités sans angélisme « dégoulinant de miel. »
    les classes les plus défavorisées, occupées a essayer de survivre ne maitrisent plus leurs enfants, happés par le renouveau du sectarisme religieu, ou infectés par les dangers des NTIC (Nouvelles technologies d’inforamtion et de communication).Il faut donc commençer par une politique forte de la famille de la petite enfance et de la femme.
    L’américain est généreux, le Français est SOLIDAIRE, l’un donnes un$ IL achéte son paradis mais ne veut pas entendre parler du plan OBAMA pour la santé, l’autre (le Français) donnes et participe, mais attend une réciprocité en retour.C’est cela la solidarité et la mutualisation, soyons donc solidaires avant d’être généreux !!!



  • HASSELMANN 12 septembre 2009 13:39

    JJ QUEYRANNE est égal a lui même, lucide et fidéle.
    S’agissant du congrés de REIMS,et du vote « pipé » c’est du même tonneau que les manipulations du pouvoir en matière de justice.On classe « PETROLE CONTRE NOURRITURE » (Pasqua/Total), on classe PEROL, on tente d’élargie la classification SECRET/DEFENSE, mais on poursuit CLEARSTREAM (je ne suis pas pro-VILLEPIN mais..).
    C’est a un degre moindre a rapprocher du dérapage de BAYROU (face a Danny), du ralliement de VILLIERS et des reniements de BESSON, BOCKEL, MERCIER,MORIN et consorts.
    Un lien dans tout cela, la longévité politique, le cumul de certains mandats, et le caractère vivrier des indemnités et menus avantages attachés.
    Proche de C BLANC il y a encore 3 ans , nous avions commis en 2006, une propositon de loi organique sur ce théme.
    J’ai fondé LIBR’ACTEURS en fin 2006 (www.libracteur.fr), pour porter cette mère de toutes les réformes.
    A cet égajrd, je vous renvoie à un récent papier du Maire de VANVES (Les ECHOS du 7.09.09), tout est dit et le contraire de tout.
    Il reste que JJ QUEYRANNE a raison sur l’éssentiel, il faut aller au bout de la décentralisation et de la régionalisation.Dont je vous redis, que cela date de 58.Il l’avait déjà bien montré en 2008 avec feu Adrien ZELLER. LE NIVEAU REGIONAL est le seul pertinent pour l’avenir, a tous égards. (Le FIGARO 28.11.08).
    Le jacobinisme a la française, génére le cumul des mandats, car c’est bien de pouvoir « monter a Paris » en étant a la fois élu local et national, cela rassure le citoyen lambda.
    Il suffir donc de mettre en application le principe de subsidiarité, avec des élus, totalement responsables de A à Z de ce qui touche au quotidien.
    A ce propos, la réforme de la fiscalité locale et notamment le « piège » de la réforme de la taxe professionnelle ne va pas dans le bon sens en privant la région d’un lien fiscal direct et maitrisé et en la soumettant au robinet des dotations allouées par l’ETAT
    Si Mr QYEYRANNE me lit, il saura ou nous trouver, proche de C.LEPAGE j’ai en charge l’émergence d’un nouveau modéle économique, basé sur la proximité ,la participation, et l’économie sociale et solidaire responsable (ESSOR).
    Le préalable la fin du cumul de certains mandats et l’élaboration d’un vrai statut de l’élu.



  • HASSELMANN 11 septembre 2009 11:24

    Excellent, j’ai malheureusement peur que ce billet passe trop inaperçu !
    Vous avez raison, et votre analyse est en trés grande partie la bonne.
    LIBR’ACTEURS (www.libracteur.fr) que je préside prône la même approche.
    En confidence,je suis, à titre personnel, proche de C.LEPAGE, et nous pensons que la taxe doit effectivement avant tout porter sur les importations.
    Nous avons un bel exemple que je livre a la réfléxion de tous, car il porte sur la taxe, mais aussi sur la défense de notre agriculture via les AMAP, et sur l’éducation des jeunes à la conscience de la terre et a la saisonnalité.
    Un prix, ventilant, en caisse la taxe carbone qui renchérit le produit importé.Un exemple avec les fruits et légumes, mais cela est aussi valable pour le textile, l’électro-ménager etc.
    Un melon en AOUT vaut « x », avec une taxe carbone quasi nulle car le melon est en saison et produit en proximité.
    Un melon en JANVIER vaut « Y » avec une taxe forte, pour apprendre a ne plus vouloir du melon hors saison !!
    A vos réflexions et bon appétit.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Citoyenneté

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité