• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Jean Keim

Retraité ancré dans le présent.
Agrégé, pour le moment tous mes organes étant réunis ensembles dans mon enveloppe corporelle. 

Tableau de bord

  • Premier article le 16/07/2013
  • Modérateur depuis le 08/07/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 29 2980 1262
1 mois 0 52 0
5 jours 0 5 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 38 37 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Jean Keim Jean Keim 25 février 10:00

    @malitourne
    C’est une démarche elle aussi individuelle et personnelle, il ne s’agit pas d’argumenter, c’est ce que nous faisons à longueur de journée pour tout et pour rien, il s’agit d’une prise de conscience notamment sur le rôle que joue la pensée dans toutes nos activités, sur la nature de la pensée, sur ce à quoi elle a accès et sur ses limites et donc ce à quoi de par sa nature même elle ne peut avoir accès.



  • Jean Keim Jean Keim 25 février 08:42

    @Fifi Brind_acier
    Nous allons finir par nous rejoindre, vous écrivez « Bien sûr qu’il y a des responsabilités individuelles... », dans les faits, dans les petites réactions comme dans les grandes, il n’y a QUE des responsabilités individuelles, accepter de travailler dans une usine d’armement ou tramer un conflit en Amérique du Sud dans une agence américaine est bien une responsabilité individuelle, refuser individuellement de faire l’une ou l’autre de ces choses est également une responsabilité individuelle, je ne peux pas bien entendu à moi tout seul empêcher la guerre, je ne peux que refuser toute implication sous quelle que forme que ce soit, je peux aussi dire et écrire que c’est de notre responsabilité.

    Parmi nos décisions lourdes de conséquences il y a notre adhésion à une idéologie, qu’elle soit politique ou religieuse ne change rien à l’affaire, les idologies sont l’un des nombreux cancers qui rongent la communauté humaine.


  • Jean Keim Jean Keim 24 février 09:09

    @Fifi Brind_acier
    Vous êtes formidable, vous avez toujours sous le coude un lien qui répond à votre place smiley


    Je vous en conjure Fifi Brind_acier prenez la mesure de votre système de pensée et apprenez à penser par vous même, franchement si je veux avoir une vision nouvelle du monde, je n’irai pas chercher celle d’un général qui plus est américain, c’est toujours quand il est en retraite qu’un militaire confesse les exactions de son pays.

    Si l’info est exacte, que penser du président Trump qui envisage d’armer certains professeurs dans les écoles pour combattre les tireurs fous.


  • Jean Keim Jean Keim 24 février 08:55

    @TARTOQUETSCHES

    Une vente d’armes ne se fait jamais à perte, il y a toujours qq. part quelqu’un qui empoche un bénéfice.
    Je jette sur l’économie de guerre un regard nouveau sans le mode de pensée communément admis.
    Ce mode de pensée explique tout, justifie tout et empêche toute vision perspicace, il est aisé d’expliquer le monde en relayant ce que les voix autorisées et renommées en disent, ainsi on cite des « machins » comme l’ONU, les USA, la Russie, le complexe militaro-industriel, et à chaque fois on oublie que ces « machins » ne sont que des vues de l’esprit sans les individus qui les composent et les dirigent, ce sont bien des hommes qui inventent des armes, les fabriquent, les vendent, les achètent, déclarent la guerre et font la guerre, pour qu’un missile quitte son emport et fonce sur sa cible, il faut bien quelqu’un pour appuyer sur le bouton, la responsabilité est individuelle y compris celle de celui qui fomente les hostilités.
    Libre à chacun de se perdre dans des explications intellectuelles.


  • Jean Keim Jean Keim 23 février 16:49

    Bon je vais me répéter et en remettre une couche... allez c’est parti :

    La guerre est avant tout une activité économique, c’est comme les marchands de cigarettes, il faut des fumeurs sinon le bizness périclite, alors pour le commerce des armes il faut des champs de batailles, il faut des belligérants, qu’importe qui ils sont, des gens ont acheté des armes, mais les armes ne peuvent pas rester au râtelier, il faut qu’elles servent, certaines ne servent qu’une fois, d’autres serviront plusieurs fois mais s’useront et la technologie progresse, ce qui est encore en stock est obsolète, bon pour des conflits de seconde zone, alors il y a un marché de l’occasion qui lui aussi réclame des zones de combat, ce peut-être des petites guerres tribales voire des cours d’écoles, peut importe tout est bon pour ce commerce, c’est probablement l’un des plus prospère avec la drogue, la prostitution, les médicaments, l’énergie...
    Pour justifier ces horreurs il y a la politique, mieux encore la géopolitique, des gens très savants, des gens qui ont fait des grandes études dans des écoles ou des universités réputées, vont dans des médias prestigieux nous expliquer comment est le monde, pourquoi il y a la guerre, comment pensent les dirigeants des grands pays de la planète, et ce qui est incroyable est qu’ils croient en ce qu’ils disent et le plus incroyable encore est qu’il se trouvent des gens pour les croire et les citer comme référence ou s’en inspirer dans leur propre analyse.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès