• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Laurent Simon

Le beau projet AgoraVox de J. de Rosnay et C. Rovelli a donc été perverti : il a certes permis l'expression des plus minoritaires dans l'opinion (soit !), dont le cumul de votes aux élections ne dépasse pas quelques % :
- extrême gauche
- ou eurosceptiques/europhobes comme l'UPR
mais les membres très actifs et organisés de ces groupuscules ont pris le pouvoir, transformant Agoravox en une citadelle, où les plus minoritaires sont les plus nombreux à émettre des commentaires, souvent bien simplistes, agressifs et/ou niant certaines réalités (voir par exemple sur l'article "Décrochage de la France par rapport à l’Allemagne... les gaulois, mauvais perdants, se regardent le nombril et vivent dans le déni", dont l'auteur dit qu'il aurait voté Mélenchon !), qui ont découragé bien des auteurs.
D'autant que pour achever de décourager les auteurs d'articles exprimant des opinions différentes des leurs, ces quelques individus sectaires abusent du vote "pas d'accord" sur TOUS les articles de ces auteurs, même ceux avec lesquels ils sont d'accord... Exemple criant : mon 1er article de juillet "L’un des pères du F-16 attaque en règle le chasseur F-35" (6575 visites à ce jour) a été encensé à sa sortie (19 votes 'daccord' sur 19), mais depuis la parution de l'article "La faute à l’euro... depuis 40 ans ?!" 8 nouveaux votes, TOUS "pas d'accord"... Il reste 70% d'accord, pour cet article, mais la plupart de mes articles ont 'bénéficié' de ce traitement 'de faveur'..., avec env. 30% d'accord, ce qui dissuade le lecteur pressé de lire certains de ces articles.
Ces auteurs ont donc déserté Agoravox, qui du coup baisse d'audience année après année. Si cela continue ainsi, bientôt même les articles les plus intéressants, les plus documentés, ceux qui permettent une vraie réflexion, ne pourront plus être publiés, car le nombre de 'rédacteurs' se sera également fortement réduit, et quasi restreint aux seuls auteurs très sectaires.
C'est pour éviter d'en arriver là que j'ai déjà proposé plusieurs pistes et aimerais bien en proposer d'autres... mais la publication d'aucun de ces articles à ce sujet n'a été "approuvée" (au contraire de tous mes autres articles depuis juillet, qui ont d'ailleurs reçu un excellent accueil ici et dont nombreux ont été les plus lus de leur rubrique sur 30 jours).
Mais l'article 'Eloge de la rigueur intellectuelle !' a rejoint les deux autres sur Agoravox, également non publiés : tout en restant visibles aux rédacteurs.

 

Tableau de bord

  • Premier article le 03/07/2012
  • Modérateur depuis le 14/07/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 45 406 1022
1 mois 3 22 72
5 jours 3 22 72
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 82 42 40
1 mois 1 1 0
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Laurent Simon 17 juillet 19:25

    Complément  : Ce serait donc les supporters qui feraient une différence significative. C’est la 3e hypothèse qui semble confirmée : si l’équipe d’un pays est éliminée, ses supporters vont soutenir les pays dont ils se sentent les plus proches, et la zone euro semble bien créer une proximité nécessaire, et suffisante, pour que les équipes des autres pays de la zone euro en bénéficient.. 



  • Laurent Simon 17 juillet 18:09

    Addendum : cherchant un indicateur de « solidarité » en cette CM, j’ai trouvé un classement qui recoupe assez bien le classement général des équipes. SAUF exception très notable : l’Angleterre, qui obtient la même note que la France (1ère), alors qu’elle n’est que 4e au classement général. Tout se passe comme si l’Angleterre, avec ses joueurs, aurait dû accéder à la 2e place (ou à la première), alors qu’elle se fait battre par la Belgique (zone euro) et la Croatie (UE ne demandant pas à en sortir, mais au contraire volontaire pour être dans la zone euro)...


    L’indicateur, c’est le nombre de buteurs (hors pénalty) qui sont défenseurs, auquel j’ajoute la proportion de ces buteurs sur le nombre de buteurs (pour à la fois augmenter la note des équipes avec une grande proportion de buteurs défenseurs et aussi pour donner des points aux équipes qui n’ont pu faire autant de matchs que les ’meilleures’ équipes. 

    Les notes sont, dans l’ordre du classement général : France 3.5 Croatie 2.25 Bulgarie 2.20 Angleterre 3.5 Uruguay 1.33 Brésil 1.14 Suède 1.25 Russie 1.20 Colombie 0 Espagne 1.25 Danemark 1.33 Mexique 0 Portugal 1.33 Suisse 0 Japon 0 Argentine 2.40 Sénégal 1.33 Iran 0 Corée 1.50 Pérou 0 Nigéria 0 Allemagne 0 
    Une autre exception est la mauvaise place de l’Argentine au classement général, mais elle a été battue par la France et n’a pu aller plus loin dans la compétition.

    En fait ces éléments incitent à penser que ce sont les supporters qui font une différence significative et qui expliquerait pourquoi l’appartenance à la zone euro fait une proximité suffisante pour qu’ils donnent leur préférence à un autre pays de la zone euro. 


  • Laurent Simon 17 juillet 15:10

    @izarn La civilisation s’est développée en France et eu Europe dans ces temps passés avec l’immigration, sans attendre 1000 ans (le raisonnement ’du grand remplacement’ qui est employé aurait pu être employé alors, mais cela n’avait pas d’effet sur la civlisation)



  • Laurent Simon 17 juillet 15:06

    @wawa Pourquoi ? Le rôle de l’Angleterre est clé en foot en tout cas, du fait de l’importance des clubs de foot anglais, qui sont riches, probablement au moins autant que les clubs allemands, italiens et espagnols en moyenne, et beaucoup plus que les français, ce qui explique en partie pourquoi les clubs français ont tant de mal à gagner la Ligue des champions. Ce qui en retour peut expliquer la ferveur française à gagner les Coupe du monde et de l’UEFA. Mais encore une fois, le fait d’utiliser la ’somme des valeurs’ des joueurs comme indicateur pour chaque pays évite de nombreux biais



  • Laurent Simon 17 juillet 12:04

    @Buzzcocks « L’angleterre vient de gagner ..les compétitions de jeunes » On verra, mais l’intérêt de calculer avec les ’valeurs’ des joueurs (cf article (2) ), c’est que cela élimine le biais de la formation initiale, et que cela donne un diagnostic inattaquable, de ce point de vue en tout cas.. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès