• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lisca

lisca

Merci à tous ceux qui me lisent. Ce que je suis n'est pas important, que dire ?
J'ai beau chercher... J'ai un CV quelque part, mais où ? Je l'ai trimballé d'un pays à l'autre et il est resté sur un siège d'avion.

Tableau de bord

  • Premier article le 18/03/2008
  • Modérateur depuis le 14/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 42 695 710
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 446 355 91
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • lisca lisca 13 août 20:04

    @ZenZoe
    Juste une phrase ?

    Lisez l’article et les commentaires, tout y est.



  • lisca lisca 13 août 15:18

    @lloreen
    Ah d’accord, je comprends mieux. Merci de votre intervention et du néologisme « ridiculisme ». Il faudrait en faire un article. Lancez-vous !



  • lisca lisca 13 août 15:16

    Je ne sais rien de cette affaire, ni vous non plus. Les vidéos ne sont pas des preuves, les médias unanimes n’ont pas à s’ériger en tribunal.

    Les fournisseurs de vidéos bidons en ont tellement fait par le passé, qu’il est plus que légitime de s’interroger dés qu’une nouvelle vidéo chargeant l’homme blanc ou telle autre tête de Turc habituelle sort PARTOUT, sans raison particulière (en quoi ce fait-divers présente-t-il le moindre intérêt ?), au moment où des lois sur les piropos (compliments de rue aux dames, accompagnés de sifflets) et pire encore (touchant le discernement sexuel des enfants de 5 ans) sortent à jets serrés d’un système très perverti.

    On se dit : qu’est-ce qu’on nous concocte encore ?

    Et c’est vrai, il y a un plaisir certain à s’amuser de ces niouzes hyper-diffusées (donc forcément suspectes). Mon style ne vous plaît pas ? Tant pis. Pourquoi ferais-je preuve d’une « précaution extrême » ? Un peu d’audace n’est pas de trop chez les moutons, quand on s’attaque à leurs béliers.

    Il reste évidemment la possibilité que ce fait-divers soit réellement arrivé. Et alors ? On s’en fout, vous encore plus que moi. Nous ne les connaissons pas, ces gens. D’ailleurs, existent-ils ?

    Quant à Marlène, vous oubliez que c’est elle qui ne nous laisse pas tranquille, et tance, et met à l’amende. Que c’est elle qui est au service du pays (en théorie), pas moi. Qu’elle est payée, pas moi. Et sachez reconnaître le deuxième degré, plizzzz. Bien sûr que son bonhomme ne lui casse pas la figure, et quelle importance ! Lisez d’urgence « la Plaisanterie » de Kundera.

    Le système qui l’a mise en place rameute des hommes seuls en masse dans le pays, contre la volonté générale. A quoi s’attend-il ? Pourquoi s’en prendre à TOUS les hommes, légitimes habitants ou non du pays, et en particulier aux légitimes, ceux qui nous restent pour nous protéger des grossièretés et agressions ?

    « En France le problème existe ». Et comment ! Il n’existait qu’à titre anecdotique quand la France était un pays homogène et digne.

    « Je dis » tout cela en commentaire, mais si vous lisez l’article, je répète qu’il n’est qu’une description d’une vidéo dont vous penserez ce que vous voulez. C’est un petit article de rien du tout que j’ai écrit en une heure de temps, bien contente. S’il fait réagir, tant mieux.



  • lisca lisca 13 août 13:33

    @Le421
    « 

    Je ne veux pas vous casser le moral, mais beaucoup ont du mal à appréhender la moitié du premier degré.
    Alors, le second... »
    J’ai comme l’impression que vous avez bien raison, finalement !


  • lisca lisca 13 août 13:27
    Pas vraiment clair, votre message.
    Vous en voulez à qui ?
    Aux fabriquants de défèque niouzes ?
    Aux désosseurs de défèque niouzes ?
    C’est trop contourné, tout ça.
    Parlez simplement.
    Le ridiculisme, c’est amusant. Je dirais que c’est la tendance des pédants à faire la leçon avec de grands mots culpabilisateurs, et celle des scénaristes péteux de mélodrames idiots de l’autre bout du monde à trop prendre le public pour du pipi de chat.
    Sus au ridicules, nous en sommes gavés.
    Les gens ridicules étant au pouvoir, cela ne fait plus rire grand monde, toutefois.


Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Un Beau Couple
  2. Racisme à la Loupe
  3. Patate Chaude




Palmarès