• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

MarcDS

MarcDS

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 211 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • MarcDS MarcDS 18 mars 2010 15:37

    Expliquez-moi comment le fait de recycler permettrait de continuer à augmenter la consommation des ressources ? Et pourquoi on s’amuserait à tout recycler si le but est de continuer à croître ? Je ne saisis pas votre logique.



  • MarcDS MarcDS 18 mars 2010 15:31

    Ce n’était peut-être pas une bonne idée de commencer cet article par une référence à internet, car du coup tous les geeks montent au créneau sans comprendre que le fond du problème n’est pas là.

    Internet dans une logique de croissance, ça consomme un max parce que son utilisation répond à la même logique : à fond la caisse, indépendamment de l’utilité. C’est la même chose pour toutes les technologies. C’est d’ailleurs ce que refusent de comprendre les technocrates qui défendent le nucléaire en le présentant comme indispensable, et il l’est effectivement tant qu’on reste dans une logique de croissance. Malheureusement, celle-ci nous envoie dans le mur...



  • MarcDS MarcDS 18 mars 2010 15:14

    Limpide. Cela démontre bien qu’en restant dans la logique de croissance tous les gains de productivité et d’efficience énergétique réalisés ne servent qu’à produire plus, pas à polluer moins ! On pourrait ajouter que plus un processus est efficient plus il devient difficile d’encore l’améliorer, avec comme résultat que la croissance de l’efficacité ne suit pas la croissance de la production.

    Peut-être que le jour où suffisamment de gens auront réalisé que la croissance ne crée même plus d’emplois, on parviendra à regarder la réalité en face : il faut inventer une nouvelle société, qui ne soit plus dépendante de la croissance. En espérant que cette prise de conscience se fasse à temps !



  • MarcDS MarcDS 18 mars 2010 14:36

    Réflexion intéressante malgré ses redondances, d’autant plus qu’elle émane d’un (ex ?)soldat de la finance ! Dommage qu’elle n’aille pas jusqu’à conclure qu’il faut remettre en cause non pas le modèle de croissance actuel mais la croissance en tant que dogme. En effet, si nous sommes passés d’une croissance soutenue par la consommation des ménages à une croissance soutenue par l’endettement, c’est bien parce que le premier processus ne répondait plus aux exigences de rentabilité du capital. Et à supposer qu’on y revienne, cela signerait l’arrêt de mort de toute prétention à ne pas saccager la planète. D’où cette conclusion logique et inéluctable : il faut sortir de la logique de croissance.



  • MarcDS MarcDS 14 mars 2010 12:36

    Trouverait-on normal dans notre société « développée » que dans un village vive un richissime seigneur entouré d’une floppée de crève-la-faim ? Non, on se scandaliserait d’un tel retour au moyen-âge.

    Mais il en est pour trouver des arguments en faveur de cette mortelle cupidité dans un monde devenu village par la grâce de la globalisation. La seule différence est que la confrontation physique est impossible, permettant aux nantis de ne pas regarder la misère dans les yeux.
    Il en est même pour prétendre que cette accumulation de richesse ne se fait pas sur le dos des masses, niant ainsi la réalité des chiffres : pendant que la fortune des riches suit une courbe exponentielle, le nombre de mal-nourris s’approche du milliard, et le dépassera très probablement avant la fin de cette année.

    Je rêve d’un monde où le titre d’homme (ou de femme, soyons dans l’illusion jusqu’au bout) le/la plus riche serait considéré comme une infamie.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès