• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

MarcDS

MarcDS

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 211 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • MarcDS MarcDS 4 mars 2010 15:09

    D’accord, je comprends mieux. Ouf ! Je retrouve mes repères ! smiley



  • MarcDS MarcDS 4 mars 2010 14:10

    « augmenter la taille de l’Etat ou rendre les impôts plus progressifs ou rendre la sécurité sociale plus généreuse » !? De la part du FMI les bras m’en tombent ! Ceci dit le but final reste le même : vivre pour consommer, consommer pour produire, produire pour faire du profit, faire du profit pour accumuler. La croissance matérielle contre le vide existentiel. Tant que ça tient...



  • MarcDS MarcDS 4 mars 2010 13:12

    Exactement.
    « La décision prévoit des conditions de culture strictes afin d’éviter que des pommes de terre transgéniques ne soient laissées dans les champs après la récolte et que des graines d’Amflora ne soient répandues accidentellement dans l’environnement », souligne l’exécutif européen. (voir La Libre Belgique d’hier) Trop fort, non ?



  • MarcDS MarcDS 4 mars 2010 13:06

    Eleusis
    Si j’étais vous j’arrêterais de me débattre, vous êtes dans les sables mouvants et vous vous enfoncez.

    Reprenons vos raisons :
    1. Vous affirmez qu’il n’est pas plus intéressant d’acheter que louer. Expliquez-moi alors pourquoi les remboursements qu’il me reste à payer à ma banque pour mon emprunt hypothécaire sont ridiculement bas par rapport au prix des loyers actuels. Expliquez-moi aussi comment un locataire fera pour arrêter de payer un loyer après 20 ou 25 ans, et en même temps disposer d’un logement qu’il pourra revendre à son profit ou occuper à sa guise.
    En fait, en affirmant cela, vous faites le procès de l’utilité du crédit, ce qui dans notre société de consommation est carrément révolutionnaire, mais j’ai un gros doute sur votre engagement en ce sens :->

    2. Ca c’est aussi fort que de dire que les bulles boursières seraient causées par les emprunts des entreprises pour se financer. Vous êtes au courant de l’importance qu’ont pris les mouvements spéculatifs par rapport aux investissements productifs ?

    3. D’accord sur ce point-là. Vous oubliez juste de préciser que dans un crédit bien conçu, l’emprunteur est censé être capable de rembourser sa dette, sauf accident. Or dans le cas de la crise qui nous occupe, l’accident a été provoqué par les institutions financières qui ont mis sur le marché des conditions d’emprunt hypothécaires trompeuses, afin de faire croire que tout le monde pouvait devenir propriétaire et ainsi pouvoir faire tourner des liquidités qui étaient devenues bien trop importantes. Donc : logique financière et mécanisme financier.

    De plus,

    les techniques bancaires en question sont des outils conçus pour la spéculation. Ils ne sont donc pas neutres comme vous voulez le faire croire.

    Enfin, au sujet de la crise, c’est précisément parce que les prix de l’immo avaient commencé à stagner que les banques ont ressenti le besoin de lancer des emprunts hypothécaires trompeurs, tout en titrisant ceux-ci afin de se faire couvrir par le marché boursier. Finance, finance, toujours finance !



  • MarcDS MarcDS 4 mars 2010 12:10

    Il est bien connu que le génome de cette pomme de terre est beaucoup trop éloigné de celui des autres variétés de patates pour risquer de polluer celles-ci. De plus, l’Europe s’étant assurée que pas une patate ne resterait dans les champs après la récolte, tout risque de dissémination est écarté. Ouf ! Toutes les précautions sont prises, la nature est définitivement sous contrôle. Dormez bien braves gens, la technologie veille sur vos intérêts.

    Je me pose quand même une question : dans un système orienté vers la recherche du profit maximal, l’outil technologique est-il mis au service du bien commun ou des intérêts financiers ?

    Très jolie la photo, c’est quand même intéressant de pouvoir profiter des licences Creative Commons, n’est-ce pas ? Bien que ce ne soit pas tout-à-fait la même philosophie que celle que suit l’industrie des « sciences de la vie ». Vous avez dit paradoxe ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès