• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

MarcDS

MarcDS

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 211 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • MarcDS MarcDS 24 février 2010 12:18

    @ l’auteur : Merci pour cet article plein de bon sens. Il faut malheureusement constater que celui-ci n’est pas la caractéristique principale de notre société de consommation. Lorsque vous écrivez « Notre planète peut nous nourrir mais il faut l’aider un peu en étant raisonnables. » , j’espère que vous êtes consciente que vous vous opposez frontalement à cette société de consommation qui a fait de la déraison son principe de fonctionnement. De même, à la question « Mais il y a une demande, dira-t-on ! Et alors, faut-il écouter toutes les demandes ? » celui qui se place dans la logique de marché, défendue par tous les pays membres de l’OMC, ne peut que répondre oui.

    Un petit détail : le « 2 » de CO2 n’est pas un exposant mais un indice, il s’écrit donc à la base du O.



  • MarcDS MarcDS 23 février 2010 12:40

    Ca me fait penser à la Suisse qui construit sa richesse sur son régime fiscal fort attractif pour les fortunes étrangères. La question est de savoir ce qui se passerait si tous les pays faisaient la même chose...



  • MarcDS MarcDS 18 février 2010 12:36

    Les banquiers et autres spéculateurs ne font jamais que mettre en pratique les fondements de notre système. Je vous rappelle que la cupidité est le vice humain sur lequel s’appuie le capitalisme. Il est dès lors très facile, une fois les mécanismes ad hoc mis en place (dérégulation de la finance), de laisser libre cours à des instincts qui sont valorisés par la société. Nul besoin d’être un monstre pour ça, il suffit d’étouffer ses éventuels scrupules moraux sous une bonne couche d’arguments tels que « ça crée de la richesse », « on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs » ou « there is no other way ».

    Boursicoter ou résister ? Telle est la question...



  • MarcDS MarcDS 18 février 2010 09:38

    Grâce à la bourse, il y a des bulles, et grâce aux bulles, les entreprises se pètent la gueule smiley



  • MarcDS MarcDS 16 février 2010 00:23

    @sobriquet : vous posez là un problème essentiel : comment contrôler une technologie si compliquée qu’elle ne peut être comprise et maîtrisée que par une poignée de spécialistes ? Il s’agit d’une étape de plus dans la perte de contrôle démocratique, et pour un secteur aussi essentiel que l’énergie c’est dramatique. Le même problème se pose avec les ogm qui permettent à quelques multinationales de faire main basse sur la production alimentaire.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès