• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

NAMASTE

Ingénieur retraité d'une multinationale française. Carrière passée principalement à l'étranger ( Canada, Pologne, Iran, Syrie, Afrique du Sud, Mexique, Yougoslavie, Malaisie, Inde, Singapour ). Epouse de nationalité mexicaine.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/02/2013
  • Modérateur depuis le 07/12/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 52 404 1966
1 mois 2 26 133
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 437 344 93
1 mois 10 10 0
5 jours 9 9 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • NAMASTE 13 novembre 17:20

    @OMAR

    Bien évidemment, T. Ramadan ne représente que le salafisme mais c’est quand même une sommité de l’islam.

    J’écris plus loin à Maeig «  Qu’un prêtre, qu’un imam ou qu’un rabbin commette des turpitudes ne remet nullement en cause la religion à laquelle il appartient ».
    Je ne suis pas encore c... au point de penser que si T. Ramadan est coupable il faut en rendre l’islam responsable. Je connais trop le genre humain pour tomber dans une telle ânerie.


  • NAMASTE 13 novembre 17:10

    @leypanou

    D’accord : il faut éviter d’aller se mêler des affaires de ces pays ( Lybie, Irak, Syrie et autres )
    Je crains le pire en ce qui concerne le cocktail Arabie, Iran, Liban etc


  • NAMASTE 13 novembre 17:07

    @OMAR

    Il est commun de mentionner la province d’origine. Je dis fréquemment que je suis Breton mais je n’ajoute pas « et Français » puisque chacun sait que la Bretagne se trouve en France comme la Kabylie en Algérie.


  • NAMASTE 13 novembre 15:35

    @mazig

    J’avais lu votre message.
    Perso, je supporte très très mal toute censure.
    Mieux vaut tenter de renvoyer le supposé coupable dans ses buts par un commentaire bien senti.
    Qu’un prêtre, qu’un imam ou qu’un rabbin commette des turpitudes ne remet nullement en cause la religion à laquelle il appartient. 


  • NAMASTE 13 novembre 15:26

    @Christian Labrune

    Il serait intéressant d’analyser dans quelle mesure les bonheurs et plaisirs terrestres varient avec le dédain des péchés capitaux. La courbe serait nécessairement asymptotique puisqu’un organisme ne peut supporter plus de jouissances qu’il n’en peut souffrir. 

    Voltaire était déiste, croyant en l’existence d’un dieu ignorant totalement l’humanité.

    On peut discuter indéfiniment du pari de Pascal. On peut imaginer que le philosophe y avait réfléchi lui-même longuement avant de le jeter sur une page blanche.

    Pascal était très complexe : philosophe, mystique, bricoleur, mathématicien, homme d’affaires, écrivain etc. Un jour que je dînais avec un polytechnicien en Inde, nous en vînmes à critiquer la fiscalité locale. Très vite, mon interlocuteur s’enflamma jusqu’à donner l’impression qu’il venait, seul et en quelque minutes, de trouver une solution aux problèmes fiscaux du vieux sous-continent. Il avait tout simplement quantifié un problème humain. Les matérialistes ou, si vous préférez, les totalitaristes croient que tout est quantifiable. Je crois que Pascal n’a pas résisté à le tentation de toucher à la quantification du salut. Fallait être gonflé mais il n’a pu éviter de s’y frotter.

    La pensée de l’Humanité est une boule de neige. Elle porte les fulgurances reçues par les pharaons comme par les papes, Napoléon, ma grand-mère et bien d’autres. Le dogme de l’Immaculée Conception résulte sans doute d’une fulgurance de Pie IX. Fastoche de se moquer de ces choses-là mais pas question d’empêcher la moquerie car la liberté d’expression reste sacrée et Dieu a voulu que l’être humain soit libre pour accéder au salut. Quant à la moquerie, elle rend le doute plus supportable.

    Si l’Humanité devait survivre encore pendant quelques millénaires, il est très probable que des aggiornamenti résultant de nouvelles fulgurances viendraient corriger des dogmes antérieurs. Ne soyons pas immodestes devant la foi, la mécréance ou l’Histoire de l’Humanité. 

     Je trouve que vous y allez un peu fort en faisant un procès de bonne foi aux croyants.

     Un aveu : depuis plus de30 ans maintenant, ma maxime favorite de La Rochefoucauld   est « Les vieux fous sont plus fous que les jeunes ». Etrangement, elle m’amuse mais,  à vrai dire, je ne sais pas trop pourquoi. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès