• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Neymare

Neymare

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 950 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Neymare Neymare 16 février 2017 14:05

    @Alren
    Il y a un bémol quand meme dans votre logique : rien ne dit que cet Esprit (ou Dieu peu importe l’étiquette qu’on lui donne qui est de toute façon fausse) existe dans le temps.
    On sait que le temps est une dimension de cet univers physique. Celui qui n’est pas dans le temps n’est donc pas éternel (terme faisant référence au temps) mais est toujours dans le meme instant.
    Par conséquent (et cette analyse rejoint les témoignages de NDE), celui qui est hors du temps voit notre univers dans toutes ses dimensions en 1 seul instant : la naissance , la vie et la mort de l’univers en un instant, il n’existe donc pas pour Lui un avenir qu’il pourrait prophétiser.
    Allons un peu plus loin : d’après les religions (et autres spiritualités) ce qui existe est esprit. Par conséquent, ce monde n’existe que dans cet esprit, et n’est pas fait d’énergie ou de briques de matière réelles : si l’on suit cette logique ce monde n’est pas un monde réel mais un monde possible parmi une infinité d’autres mondes possibles, et là on rejoint les observations de la physique quantique



  • Neymare Neymare 3 février 2017 15:59

    @Amaury Watremez
    Heureusement !! ce besoin de remplir le vide de l’ego est le moteur de l’etre humain. Sans ça, il n’y a nul besoin de se casser la tete : ainsi par exemple chez les moines de telle ou telle religion qui suppriment l’ego (c’est le but final de la vie monastique), il n’existe plus de moteur : ils sont heureux et ne ressentent nul besoin de faire quoi que ce soit
    Et nous sommes (presque) tous comme ça, meme si la majorité d’entre nous trouve des dérivatives plus constructrices que le djihad (heureusement). Mais le fonctionnement reste le meme



  • Neymare Neymare 3 février 2017 15:48

    La croyance d’abdeslam et des autres djihadistes n’est pas une foi : c’est du meme ordre qu’un nationalisme.
     Je suis faible et ignorant (ou il me semble que le regard de la société sur moi est dénigrant) donc je me place sous la coupe de quelque chose qui me semble fort, en l’occurence l’idée d’un Dieu ou un nationalisme, auquel je m’assimile
    L’ego humain n’ayant aucune référence (les humains ne savent pas qui ils sont en réalité), ils sont obligés d’assimiler leur ego à quelque chose de plus fort ou de considérer comme tel : on s’assimile à son travail quand on a un status social ou un salaire élevé, à sa religion, à sa nation, voire à sa voiture
    Car on est dans une société ou il faut absolument etre quelqu’un, ou l’apparence est plus forte que l’etre. Donc ces jeunes paumés ignorants de tout se batissent un ego en se racontant une belle histoire de héros jdihadiste luttant pour un Dieu imaginé par leur pauvre esprit contre des mécréants
    Tous les etres humains se racontent des histoires qui permettent momentanément de remplir le vide sidéral qu’est l’ego : on est tous comme ça à tenter de se valoriser pour un oui ou pour un non, une sorte de supplice des danaides. mais meme l’ego des plus riches et des plus puissants est totalement vide, une illusion, c’est pour ça qu’ils n’en ont jamais assez.



  • Neymare Neymare 28 décembre 2016 16:21

    @Gabriel
    C’est normal qu’on désire un amour exclusif puisqu’il est un reflet supposé de nous memes. Vous comprendrez que si votre partenaire aime de la meme façon plusieurs personnes, on ne se sente plus « à part », tout ça est une question d’ego (miroir, mon beau miroir ...) : quand vous voyez l’amour dans le regard de l’autre c’est vote ego qui est heureux

    Quand à la question : « est ce condamnable ? » vis à vis de quoi ? de quel ordre moral ? Si l’on prend comme étalonnage l’ordre divin, il n’existe pas à ce niveau d’ordre moral, hormis le fait d’essayer d’aimer (à la façon du christ) les autres : Dieu nous a fait libre pour que nous soyons libre (merci Lapalisse), Dieu ne juge pas.

    Alors vis à vis de qui ou de quoi cela serait condamnable ? uniquement à vos yeux, comme l’homme qui trompe sa femme peut éprouver des remords. Si il n’y pas de trahison, alors il ne peut y avoir condamnation



  • Neymare Neymare 28 décembre 2016 15:47

    Gabriel

    Il me semble que vous assimilez dans votre texte des formes d’amour différentes :

    - L’Amour dont parle le christ (ou l’amour compationnel du Bouddha)

    - et l’amour humain entre 2 etres

    Ce sont des choses complètement différentes :

    dans le premier cas, c’est aimer sans attendre rien en retour, c’est l’Amour à l’état pur. Comme il n’y a aucune attente, c’est effectivement un amour qui libère, puisque seul celui qui attend un retour est aliéné par cette attente

    Dans le second cas, il y a un retour qui est attendu à ce que l’on donne : l’amour humain, en particulier le sentiment amoureux est l’amour d’un reflet dans un miroir. En fait, on n’aime pas vraiment l’autre, on aime le reflet que l’autre nous renvoie de nous memes.

    Quand l’illusion tombe, càd que le reflet n’est plus valorisant pour nous memes, alors l’amour disparait et/ou se transforme (en affection, en besoin de l’autre etc...), ou on se sépare.

    Preuve en est que ceux qui sont le plus fou d’amour sont prets a tuer dès que leur dulcinée fait un faux pas : est ce ça de l’amour ?

    Seul l’humain qui est capable d’aimer sans attendre de retour aime vraiment, le reste n’est que nombrilisme

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité