• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

PascalDemoriane

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 05/07/2021
  • Modérateur depuis le 14/04/2022
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 4 550 263
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 135 133 2
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique







Derniers commentaires



  • PascalDemoriane 24 juin 08:41

    @Joséphine
    Mouais. Vous ne rendez service à personne en sautant à pieds joints sur le dernier ragot de la semaine. Je veux bien qu’on mette de l’animation, un peu de raillerie, bon, c’est le jeu, çà me fait parfois rire, mais là le niveau baisse... au niveau du journalisme de caniveau que vous prétendrez dénoncer par ailleurs.



  • PascalDemoriane 24 juin 08:30

    @M. Saladin

    Par cet article vous exposez bien le contexte de l’idée tactique de Idriss Aberkan, que j’ai soutenue et qui nous a donc semblé créative, audacieuse et innovante comme un coin enfoncé pour casser l’étau de la division partisane bipolaire incapacitante de l’électorat populaire.

    Cette idée doit faire son chemin, être cultivée, maturée.

    Bien sûr que l’idée tardive d’un accord MLP-JLM, d’une sorte de CNR transitoire, bien qu’opérable, faisable, était utopique, invraisemblable au soir du premier tour, nous ne sommes pas naïfs, mais c’est justement là son intérêt : elle démontre, met en évidence que les partis gauche-droite et leurs cadres n’ont rien à fiche de l’intérêt général et prioritaire du peuple, de l’antagonisme structurel de classe, et des moyens concrets de déjouer la dispersion électorale. Au contraire la division, la divergence est leur fond de commerce lucratif. Le fric, juste le fric, faut pas rêver.

    Ils ne sont pas la solution, ils sont le problème !

    Evidement, il eut fallu qu’un travail de préparation remontant du peuple l’ait anticipé, et il faut dire que les initiatives et les énergies en ce sens ne manquent pas en France. Malheureusement l’UPR, dont le principe fondateur pluraliste est précisément la recherche de l’unité transversale d’opposition au système, n’a pas su, pu, ou voulu fédérer ces impulsions vivantes mais hétéroclites. On ne peut pas centraliser ce qui est d’essence décentralisée. C’est difficile.

    Ce que cela met en évidence, c’est que les partis politiques, les Mélenchon, les Le Pen sont les ennemis n°1 de l’émancipation consciente du peuple par lui-même. En ce sens les abstentionnistes ont raison, sous réserve d’un activisme méta-politique conséquent, local, social, concret, dont les GJ ou d’autres mouvements comme celui des soignants suspendus sont les exemples.

    Voir qu’on se fait ici même traiter d’extrême droite, voir de fascisme de troisième voie, en soutenant ce projet communautaire national méta-politique en dit long sur le rôle historique de la gauche comme chien de garde du système, comme police répressive et préventive de toute autonomie d’entreprise du peuple par lui-même.

    Quand Mélenchon pédale, Marine se régale ! Cul et chemise, thèse et antithèse de la synthèse crétinisante des vaines concurrences pour des gamelles mafieuses. A bas tous les partis du spectacle de la confiscation électorale. Nupes ou Dupes, c’est juste choisir entre Carrefour et Leclerc pour rentabiliser la même banque Macron !

    Donc oui, Mélenchon a bien été l’artisan du maintien du macronisme 2.0, lui, le grossiste en distribution de rentes viagères parlementaires, lui, le conseiller en placements lucratifs d’investissements politiciens. Lui le meilleurs partenaire de la maison Le Pen ! La preuve est là, avec le RN massif re-entré au parlement sans faire campagne. Nupes et Dupes !



  • PascalDemoriane 23 juin 17:41

    @sylvain
    Jean Dugenêt sors de ce corps ! on t’a reconnu ! Vade retro Atlantas !
    Non mais Sylvain çà devient obsessionnel !
    Alors comme çà, c’est les russes qui nous mettent dans la merde ? 



  • PascalDemoriane 23 juin 17:20

    Pour prolonger les réserves de Sylvain et Xenooid,
    quand on me parle d’art, moi je sors mon revolver ! çà m’indispose. Car c’est depuis qu’on en parle trop et qu’on s’en revendique qu’on en a détruit la maîtrise et la discipline. Soit on le pratique, soit on se tait !
    Ce genre de dissertation est un dressage convenu autour de l’algorithme générique stérile : « montrez que tout est dans tout et réciproquement, surtout si vous n’avez rien à en dire, vous avez deux heures. »
    çà nous donne du Rosemar, du parler pour ne rien dire « pour le plaisir des mots ».

    Pardon à l’auteur de l’article, c’est pas contre lui, mais comme Sylvain, je me félicite de ne plus devoir subir ce genre de torture scolaire ! au point que si j’avais le choix à mon âge avancé, je ne rempilerais pas pour une deuxième jeunesse scolaire !



  • PascalDemoriane 23 juin 17:03

    @eau-mission
    Hors sujet ! Rien à voir avec l’opportunisme alimentaire.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Pass Sanitaire Vaccins

Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Oui il faut faire barrage à l’extrême droite, à Macron !
  2. Sexe & scrutin

Publicité



Palmarès

Publicité