• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pepin2pomme

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 159 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 2 0

Derniers commentaires



  • pepin2pomme 18 septembre 10:19

    Il faut noter aussi que le gouvernement Macron aurait eu l’occasion d’éviter ce psychodrame puisque le CDTF (comité de défense des travailleurs frontaliers) a demandé à Mme Buzin, au lendemain de sa nomination, de régler la situation « à l’amiable ». Or au lieu de s’en sortir la tête haute, la ministre a persisté dans l’impasse ouverte par son prédécesseur Mme Tourraine.



  • pepin2pomme 18 septembre 09:55
    Bonjour,
    Pour comprendre comment on en est arrivé là, il faut évoquer la situation d’avant 2014. A cette époque la grande majorité des Frontaliers travaillant en Suisse étaient assurés dans des caisses privées Françaises. Cette option était de loin la moins chère, environ 150€ par mois, assurance de base et complémentaire incluse.
    Le gouvernement a certainement dû estimer qu’il fallait abolir ce régime considéré comme privilégié, et par la même occasion faire rentrer des sous dans le régime de la Sécurité sociale en assujetissant des salariés bien payés (donc rentables puisque la cotisation est proportionnelle au salaire). Il n’avait pas prévu que les salariés allaient « fuir » vers les caisses Suisses.
    Bilan de cette tragicomédie : que des perdants...
    - les caisses privées Françaises ont dû fermer -> chomage et moins de devises qui rentrent.
    - les Frontaliers qui sont maintanant assurés en Suisse pour l’assurance de base et en France pour leur complémentaire payent le double pour leur santé
    - la caisse Française CMU/SS a dépensé inutilement beaucoup d’énergie et s’est ridiculisée.



  • pepin2pomme 22 août 2017 11:05

    Si j’ai bien compris, il y a 3 catégories de gens, dont une seule tire son épingle du jeu :

    - Les jeunes salariés (20..50 ans) qui sont « invités » à cotiser plus

    - Les salariés seniors (50..65 ans) pour qui on va raboter la retraite promise (et allonger la date de départ pour les femmes)

    - Ceux qui sont déjà à la retraite, et pour qui rien ne va changer : ils bénéficient de l’ancien taux de conversion de 7,2% contre 6%. Pourquoi ne sont-ils pas aussi « invités » à se serrer la ceinture ?



  • pepin2pomme 12 août 2016 12:53

    Merci Nabum pour ce coup de gueule.
    Il aurait été utile de mentionner Albert Jacquard qui lui aussi a beaucoup dénoncé le nationalisme qui étouffe l’esprit du sport.
    Mais je crains que notre point de vue commun ne va pas pour autant faire frémir l’audimat !



  • pepin2pomme 30 mars 2016 11:21

    @SamAgora95
    Tout a fait d’accord avec vous, je partage aussi l’avis de Stephen Hawking ou de Bill Gate concernant l’émergence possible d’une conscience artificielle.
    Pour ceci, il faut réfléchir à la notion d’émergence, caractère nouveau qui apparaît spontanément quand une certaine complexité est atteinte dans une structure répétitive. Ainsi la conscience humaine est le fruit de 3 émergences successives :
    - la vie, qui est une émergence de structures autorépliquantes
    - l’intelligence, qui est une émergence d’intrication neuronale
    - la conscience qui est une émergence de l’intelligence.
    Pour en revenir aux machines, pour l’instant, un ordinateur n’est pas plus « intelligent » que l’équipe de programmateurs qui l’a programmé. Mais le jour où la puissance cumulée des processeurs aura atteint un seuil critique ET la machine pourra se programmer elle-même tout en apprenant de ses erreurs, rien ne s’opposera à l’émergence d’une conscience électronique.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès