• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

philippe baron-abrioux

j'ai 66 ans et suis un homme qui a travaillé principalement dans l'enseignement et la formation de publics jeunes et adultes en formation alphabétisation et lutte contre l'illettrime . travaillé aussi et le plus souvent en même temps dans l'insertion sociale et professionnelle de publics en grande difficulté . mon dernier emploi était un poste de chargé de mission auprès du conseil général de la Gironde pour l'insertion de personnes allocataires du RMI dont j'assurais le suivi . formation initiale bac A1 puis fac de droit à Bordeaux . 3 enfants (37,27 ,29 ans )

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 841 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • philippe baron-abrioux 22 septembre 2018 07:10
    @l’auteur ,

     Bonjour ,

     Peut être à lire pour un « catholique débutant » , le livre d’un curé de quartier qui choisit de s’adresser quotidiennement au pape François ?

     « JOURNAL D ’ UN CURE DE QUARTIER »,édition « le festin »

     bonne journée !

     P.B.A.

     


  • philippe baron-abrioux 21 septembre 2018 19:33
    @Gilbert Spagnolo dit P@py

     De nouveau ,

     De nouveau donc et pour clore notre échange , puisque vous me dites qu’il « serait bon de savoir » , permettez moi de vous indiquer , à vous le représentant de l’ordre et donc de la loi , que dans la Charte d’Agoravox (par plus d’ailleurs que dans celle sur Facebook ) , il n’est indiqué ni expressément, ni même suggéré , que« le tutoiement est de rigueur » .

    Ce n’est pas la répétition d’une erreur qui en fait une vérité .

    Si cela avait été le cas , je m’y serais plié comme tout le monde ., par simple référence à mes études de Droit et le profond respect que j’ai encore pour ceux qui le représentent .

     Donc , si vous me le permettez, je vais poursuivre en vous vouvoyant , ne serait ce que pour respecter votre âge un peu plus avancé que le mien .

     Dans ma profession , j’ai ,moi aussi, rencontré et accueilli des personnes dont les langues ne comportaient pas de vouvoiement , des maghrébins entre autres , mais pas seulement .

     Si, comme vous le mentionnez , notre pays va à vau- l’eau et que ,selon vous, les « humanistes » qui le nient , sont à la limite de la trahison ,sachez , cher monsieur , qu’on peut être humaniste sans rien nier les difficultés d’un pays et que j’entends bien persévérer dans ce que vous nommez trahison .

     du fond de ma trahison , je vous souhaite une bonne et belle retraite , pleine de toutes vos certitudes pour vous tenir compagnie puisque vous avez Raison , même un « chouïa » seulement .

    bonne fin de soirée !

    P.B.A.


  • philippe baron-abrioux 21 septembre 2018 15:02
    @oncle archibald

     DE NOUVEAU ,

     «  c’est ça qui change tout » , exactement !

     nous avons sans doute, vous et moi, vécu dans des quartiers similaires .

     bonne fin de journée !

     P.B.A.


  • philippe baron-abrioux 21 septembre 2018 14:57
    @Gilbert Spagnolo dit P@py

     Bonjour et merci de VOTRE réponse ,

     j’écris VOTRE car li ne me semble pas que nous nous soyons déjà rencontrés .

     mais VOTRE tutoiement est il peut être un reliquat de votre pratique de gardien de la paix, lors de contrôle d’identité ou autre intervention ?

     « je pense qu’au fond de toi-même ......... » , pardon, mais si vous saviez ce que je pense au fond de moi-même ..................... !

    « renverser la table ou taper du poing sur la table » , il existe d’autres moyens de se faire entendre et surtout comprendre et je me contrefiche du « politiquement correct » .

     vous pensez avoir raison , tant mieux pour VOUS , mais soyez assez aimable pour me laisser croire que j’ai parfois agi , ici et ailleurs ,en « assistance à génération en danger » .

     Bonne fin de journée ,Monsieur .

     P.B.A.


  • philippe baron-abrioux 21 septembre 2018 14:09
    @oncle archibald

     Bonjour oncle Archibald ,

    Merci pour votre« leçon d’histoire » de notre société .

     je n’ai jamais écrit ni pensé « que les »clodos« étaient une nouveauté » . Je n’ai jamais non plus désigné un quelconque système économique comme étant à l’origine de l’apparition de ce phénomène de pauvreté qui pousserait des personnes à se retrouver à la rue .

     je pense ne pas être aveugle , ni sourd et , comme vous , je crois savoir que cette situation n’est malheureusement pas nouvelle . Dans certaines villes , les arrêtés anti- mendicité tendent à regrouper hors de l’hypercentre ces femmes , ces hommes et ces enfants parfois .

     « il y a 60 ans .... » , je n’avais que sept ans et pendant l’hiver 1956 , j’ai vu mon propre père , descendre porter de quoi manger à deux clochards au bout de la rue et leur apporter à chacun des vêtements chauds .

     le pire est ,comme toujours,d’être dans l’ INDIFFERENCE .

     J’essaie de ne pas l’être .

     bonne fin de journée .

     P.B.A.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité