• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre

Pierre

Je suis passionné par l'Histoire des nations. Je pense qu'on ne peut pas trouver de solution à un conflit si on n'a pas profondément étudié l'Histoire des parties en présence.
Je suis l'actualité internationale depuis plus de 35 ans.
J'aime me ressourcer en montagne. Longs treks dans les Alpes ou dans l'Himalaya, seul ou avec des amis.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/08/2011
  • Modérateur depuis le 01/12/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 79 2581 6587
1 mois 1 14 58
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 374 357 17
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pierre Pierre 6 mai 18:15

    @vieuxgrincheux
    Juste un dernier commentaire qui est aussi pour Spartacus Lequidam.
    Il ne comprend pas pourquoi un PIB doit être calculé à parité de pouvoir d’achat pour être comparé avec un pays qui utilise une autre devise.
    Vous y faites allusion dans votre commentaire et c’est pourtant lumineux mais il ne faut pas être atteint de poutinophobie pour le comprendre.
    Si on prend exemple entre l’économie en Russie en rouble et l’économie en Europe en euros en PIB en nominal (c’est à dire convertis en dollars au cours du marché), on pourrait croire qu’avec un salaire de 600,00 €, un travailleur russe vit dans la pauvreté parce que chez nous, il est impossible de vivre décemment avec un tel salaire vu le coût de la vie. Or tout est beaucoup moins cher en Russie. Convertis en euro, l’essence coûte 50 cents le litre, une connexion Internet 5,00 euros par mois, l’énergie entre quatre et cinq fois moins cher, un pain coûte un euro etc.
    Cela fait que quelqu’un qui gagne 55000 roubles (614 euros) en Russie a le même niveau de vie que quelqu’un qui gagne 1500 euros en France.
    Il en est de même pour le PIB. A parité de pouvoir d’achat, le PIB russe est du niveau de celui de l’Allemagne et la Russie ambitionne d’avoir le quatrième PIB PPA du monde en 2030 et donc de dépasser le Japon.



  • Pierre Pierre 6 mai 17:31

    @vieuxgrincheux
    Merci de votre commentaire à Spartacus Lequidam,
    Comme vous, j’ai des contacts amicaux avec des Russes , je connais donc bien la réalité en Russie, même dans de petites villes de province, et je suis d’accord avec tout ce que vous dites.
    Je ne suis pas dans une usine à trolls à Saint-Pétersbourg comme le fantasme notre gladiateur.
    Dans les commentaires en général, il y a trois choses qui me font rigoler.

    1. Ceux qui disent que le dollar va s’effondrer et les Etats-Unis suivront.
    2. Ceux qui disent que la Russie va s’effondrer et que Navalny est le principal opposant à Poutine.
    3. Les commentaires désopilants de Spartacus Lequidam.


  • Pierre Pierre 5 mai 08:34

    @Francis, agnotologue
    La robotisation du travail est évidement rentable pour le capitalisme et en plus, il ne se met pas en grève. Il peut tomber en panne mais il se répare plus vite qu’un ouvrier malade ne se rétablit. 
    Il y a un équilibre à trouver entre le capitalisme et les travailleurs mais c’est impossible dans le monde libéral globalisé actuel qui donne tout le pouvoir aux plus puissants et dans le contexte actuel, je ne vois aucune possibilité de renverser le rapport de force.
    Pour les métiers insalubres, la robotisation est toujours un progrès. 
    Savez-vous quel est le métier insalubre où l’espérance de vie est la plus courte ? 
    Eboueur, parce qu’on n’a pas encore inventé des robots qui viennent enlever les déchets ménagers et industriels.



  • Pierre Pierre 4 mai 21:02

    @Francis, agnotologue
    « ...l’emploi de main d’œuvre n’est un handicap que dans un système capitaliste. » 
    Dans l’industrie, le travail se fait à la chaîne et n’a rien de gratifiant. L’espérance de vie d’un sidérurgiste par exemple est largement inférieur à la moyenne à cause des accidents de travail et de l’inhalation de vapeurs toxiques. L’automatisation du travail est un progrès quel que soit le système économique.



  • Pierre Pierre 4 mai 19:33

    Bonjour JMBerniolles,
    Je ne voudrais pas qu’on puisse croire que c’est gagné pour la Russie. Il faut être réaliste, la Russie est encore très dépendante de l’importation de composants étrangers pour ses réalisations industrielles. Je dirais que seul l’industrie de l’armement peut s’en passer et encore... J’ai donné l’exemple des frégates qui est résolu. En revanche, pour l’aviation militaire, c’est acquis depuis longtemps.
    D’accord pour Poutine mais il faut aussi mentionner son proche entourage comme le ministre des Affaires étrangère, le ministre de la Défense, les militaires qui ont réformé l’armée, souvenez-vous des bizutages des années 90 et des suicides de jeunes qui ne voulaient pas faire leur service. Ne pas oublier les incorruptible du GRU et du FSB, Sergueï Naryshkin etc.
    Vous faites bien de rappeler que le Tokamak (ITER) a été conçu par des physiciens soviétiques il y a plus de 60 ans.
    Une coopération économique avec la Russie d’accord mais à mon avis pas au-delà, la Russie ne le désire pas à cause de divergences irréconciliables sur les sujets sociétaux. Les valeurs et les principes, ce sera d’ailleurs le sujet de mon prochain article. Merci pour votre commentaire très intéressant.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité