• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre

Pierre

Je suis passionné par l'Histoire des nations. Je pense qu'on ne peut pas trouver de solution à un conflit si on n'a pas profondément étudié l'Histoire des parties en présence.
Je suis l'actualité internationale depuis plus de 35 ans.
J'aime me ressourcer en montagne. Longs treks dans les Alpes ou dans l'Himalaya, seul ou avec des amis.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/08/2011
  • Modérateur depuis le 01/12/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 61 2329 5623
1 mois 1 34 172
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 362 347 15
1 mois 1 1 0
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pierre Pierre 6 décembre 13:05

    Bonjour roman_garev,

    Je lis toujours Dmitry Orlov avec intérêt. J’avais déjà lu cet article sur un autre site et je l’avais bien apprécié. Pourquoi ?

    Cela fait des années qu’on peut prédire que les systèmes politique et économique que nous connaissons vont s’effondrer. Ils ont encore des soubresauts mais de plus en plus incohérents. Je me suis toujours demandé comment la chute finale se passera.

    Dmitry Orlov a trouvé et décrit très justement cette fin avec cette allégorie du poulet décapité. C’est vraiment ce qu’on peut voir de nos yeux pour le moment. 

    J’adore sa vision du solutionnement de la crise ukrainienne parce que j’ai toujours vu une issue à peu près pareille. Je ne sais comment, mais les débiles qui gouvernent ce pays vont d’une façon ou d’une autre se faire éjecter : effondrement, coup d’Etat, révolution, victoire par les urnes, petit coup de pouce du grand frère russe etc.

    Il ne restera ensuite aux Ukrainiens qu’à répudier la dette vis-à-vis du FMI et des « généreux donateurs » occidentaux et à se tourner vers Moscou sans bien-sûr adhérer à la Fédération. On parque ensuite les nostalgiques de Bandera en Galicie qu’on offre à la Pologne et on les empêche de revenir avec un mur à la Trump.

    On laisse les Occidentaux hurler et les Russes aident les Ukrainiens reconstruire leur pays.

    Je sais, je déconne mais quand-même...



  • Pierre Pierre 5 décembre 18:48

    @julius 1ER
    « ...celui -ci a été érigé en Dogme justement par ceux-ci pour soumettre les Etats et les Peuples... » Il faut commencer par rendre la souveraineté aux Etats et aux peuples, le contrôle de l’Etat. J’ai entendu des revendications de ce genre chez les gilets jaunes, notamment le référendum révocatoire. C’est dans cette direction là qu’il faut aller mais je crains que ce ne sera pas sans violence. 
    Proposer un autre modèle économique que le libéralisme ou une de ses variantes ne serait pas réaliste sauf s’il y avait une révolution mondiale mais cela, c’est de l’utopie.



  • Pierre Pierre 5 décembre 17:58

    @velosolex
    Très belle réponse. Je n’ai rien à dire sauf peut-être ceci pour nuancer mes propos sur les écologistes. 
    Je connais des élus locaux qui font partie d’autres partis politiques et qui se soucient de l’impact environnemental de leurs activités. Les élus EELV, eux se sentent obligés de toujours pousser le bouchon plus loin mais je ne veux pas généraliser. Je reconnais que les écologistes nous font parfois ouvrir les yeux sur des problèmes qui nous avaient échappés.



  • Pierre Pierre 5 décembre 14:56

    @velosolex
    Je vais commencer par vous raconter une anecdote.
    Je me trouvais à Tabouk, en Arabie saoudite, dans les années quatre-vingts. Avec d’autres, nous avions reçu l’autorisation de nous rendre dans une zone militaire au bord du Golfe d’Aqaba où il y a plein de sites nabatéens abandonnés. Un lieu vraiment intact et seulement fréquenté par quelques habitants locaux. En escaladant un petit rocher, de mémoire à 5 ou 10 mètres plus haut que le niveau de la mer, mon regard a été attiré par une étrange forme. En m’approchant, j’ai reconnu un corail fossilisé et à moitié pris dans la roche. J’avais trouvé cela curieux et je l’avais gardé en mémoire.
    Des années plus tard, j’en avais parlé à un climatologue qui m’a dit que c’est tout-à-fait normal de trouver des fossiles de coraux au dessus du niveau de la mer simplement parce qu’à certaines époques le niveau de la mer était plus haut.
    Je raconte cela pour illustrer le fait que le niveau des mers peut varier pour beaucoup de raisons et pas nécessairement à cause de l’activité humaine.
    Les êtres vivants doivent s’y adapter comme il doivent s’adapter aux variations climatiques. 
    A partir du moment où l’écologie se transforme en parti politique, il perd tout son intérêt. D’abord parce que les élus deviennent professionnels et gèrent aussi leur carrière politique : Noël Mamère, Daniel Cohn-Bendit etc.
    Ensuite, ils sont souvent déconnectés des réalités. Ils sont parfois prêts à voir les autres souffrir pour un geste symbolique. J’ai entendu un élu écolozozo dire que les gilets jaunes sont égoïstes parce qu’ils refusent de payer pour l’utilisation d’un véhicule polluant. 
    Les seuls mesures qui pourrait peut-être avoir un impact sur le climat (et pas tout de suite) sont d’un autre niveau. 

    • Favoriser les circuits courts. Beaucoup moins de fret maritime.
    • Favoriser le chemin de fer. Beaucoup moins de camions sur les routes.
    • Taxer lourdement les produits frais importés par avion. Moins d’avions dans le ciel.
    • Favoriser les transports en commun, le covoiturage, les voitures partagées, les déplacements à vélo (les Pays-Bas le font bien).
    • Cesser d’intervenir militairement partout dans le monde.
    • Bien réfléchir à l’énergie qui va succéder aux hydrocarbures.
    • Cesser la déforestation comme en Amazonie voire même planter des forêts : le CO2 est la nourriture des plantes. Refuser les bois exotiques.
    • Etc.

    Est-ce que Emmanuel Macron est prêt à changer de cap ou restera-t-il buté sur ses convictions globalistes jusqu’à la fin de son mandat ?

    Sinon, je suis globalement d’accord avec votre commentaire. Le prélèvement soi-disant pour l’écologie sert avant tout à respecter les 3 % de déficit autorisé par les normes européennes



  • Pierre Pierre 5 décembre 13:01

    @Ouam
    Personne ne dit que l’écologie est inutile. Un parti écologique est inutile, cela, j’en suis convaincu.
    Vivre en respectant son environnement est une affaire de tous les jours.
    Vous pensez-bien qu’en tant que randonneur de haute montagne, j’ai toujours veillé à respecter la nature. Je n’ai jamais cueilli une branche de génépi ni un brin d’edelweiss. J’ai même enterré des déchets que d’autres avaient laissés.
    Qu’il y ait un mouvement écologiste, c’est une bonne chose pour pointer les problèmes écologiques de la planète mais l’intérêt pour l’écologie doit faire partie du programme de tous les partis politiques sans exception. 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès