• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre

Pierre

Je suis passionné par l'Histoire des nations. Je pense qu'on ne peut pas trouver de solution à un conflit si on n'a pas profondément étudié l'Histoire des parties en présence.
Je suis l'actualité internationale depuis plus de 35 ans.
J'aime me ressourcer en montagne. Longs treks dans les Alpes ou dans l'Himalaya, seul ou avec des amis.

Tableau de bord

  • Premier article le 27/08/2011
  • Modérateur depuis le 01/12/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 94 2878 8632
1 mois 1 23 438
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 403 384 19
1 mois 13 12 1
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pierre Pierre 6 mai 07:15

    @pemile 
    Ukrainskaya Pravda m’a été recommandé par un ami ukrainien. Ce journal semble bien représenter le point de vue ukrainien et il me convient très bien.
    Avant sa dissolution, je lisais aussi le site d’Echo de Moscou, un média d’opposition au Kremlin qui était détenu à 66 % par... Gazprom donc par l’Etat russe.
    J’ai aussi essayé de suivre le site de Navalny mais j’ai très vite arrêté. Navalny et son équipe étaient dans le délire le plus complet. Ce type est trop con, il prend les gens pour des billes.



  • Pierre Pierre 5 mai 22:41

    @Pierre

    J’ai oublié. Google Actualités pour les sites en français.





  • Pierre Pierre 5 mai 18:40

    @Mozart
    Je consulte régulièrement 5 sites russes, 3 sites américains, 1 site britannique, 1 site ukrainien, 1 site israélien, 1 site chinois en anglais, 1 site indien, Asia times, les principaux sites français et quelques sites alternatifs comme le Saker ou mondialisation. Quand je trouve un sujet intéressant, je suis des liens pour en savoir plus. De plus, j’ai des contacts en Russie et en Ukraine.
    Je vois très bien quels sont les sites qui sont fiables et ceux qui ne le sont pas.
    Le terme « guerre » a un sens en droit international. L’utiliser, c’est se contraindre à respecter certaines règles et manifestement, cela ne convient pas à la Russie notamment pour la livraison de gaz par gazoducs à l’Europe. Il y a bien sûr aussi une raison liée à la sensibilité des russes au problème ukrainien mais il y a une chose qui est incontestable, les Russes veulent une intervention en Ukraine depuis longtemps. Vous ne vous rendez pas compte qu’on ne voit chez nous que parfois quelques images du Donbass bombardé et encore, toujours avec du conditionnel quant à la fiabilité du reportage. Les Russes voient ces reportages tous les jours. Dites-moi quel pays n’a pas des informations libres quand on voit le tollé qu’à fait le reportage d’Anne-Laure Bonnel. Rien, nada, pendant huit ans pas un reportage sur les morts civils dans le Donbass. Ce n’est pas parce que les médias français n’ont pas parlé de la mort de civils dans le Donbass pendant les huit dernières années qu’ils n’ont pas existés.
    Pour Poutine, on peut inventer n’importe quelle fake new qu’on veut, c’est invérifiable. Il devait tomber selon Le Monde avec les Panama Papers et puis... rien. On monte une histoire de palais de Poutine avec des images fabriquées par ordinateur d’un bâtiment en construction depuis 10 ans. Vous dites qu’il possède 40 à 200 milliards de dollars et il ne serait pas capable de financer la finition de ce « palais ». C’est une accusation complètement ridicule qui discrédite le magazine Forbes. 
    Je vais vous dire un truc. Le jour où Poutine prendra sa retraite, ce sera dans une datcha dans la taïga ou dans un chalet dans l’Altaï. Une vie d’oligarque avec palais, yacht etc., ce n’est pas sa tasse de thé. Et accumuler les dollars pour se les faire geler non plus.
    Ce que j’ai lu, c’est que David Rockfeller a dit un jour que Poutine est le seul dirigeant qui n’a jamais accepté de pot de vin et il y a eu beaucoup de témoignage disant que quand il travaillait à la mairie de Saint-Pétersbourg, il avait la réputation de ne jamais accepter de pot de vin. Un consultant étranger avait par exemple proposé qu’on soigne sa femme dans un hôpital en Suisse et il a refusé. 
    S’il n’était pas comme cela, il y a longtemps qu’il serait tombé et en plus, tout son entourage pourrait le faire chanter.
    Pour l’Ukraine, je vous laisse croire ce que vous voulez mais c’est tellement flagrant qu’il faut être aveugle pour ne rien voir. J’ai lu dans un magazine français qu’une fois la frontière ukrainienne passée, on n’a plus de trace des armes livrées ou encore, mais c’est une plaisanterie, que le plus grand stock de Stingers du monde est dans les mains des Russes.
    Bruno Guigue n’est pas un polémiste. Votre comparaison avec Faurisson est scandaleuse et elle vous déshonore. Le terrorisme ouigour a fait une centaine de morts chinois mais cela vous est indifférent. Dites-moi d’où sortent et qui a formé les 4000 à 6000 combattants ouigours installés dans la province d’Idlib s’ils n’ont pas reçu d’aide d’amis bien intentionnés pour nuire à la Chine ?
    Pour les GI morts, j’ai du respect pour eux mais aussi pour les millions de soviétiques morts pour écraser le nazisme.
    Savez-vous au moins qu’en juillet 1944, les troupes alliées étaient bloquées dans le bocage normant depuis sept semaines et que si Staline ne lançait pas l’opération Bragation, la plus grande offensive de la Deuxième Guerre mondiale en juillet 1944, les Allemands ramenaient quatre divisions de l’est et rejetaient les GI à la mer.
    Et personne en Occident n’a été assez reconnaissant du sacrifice de 200 000 Soviétiques pour rendre un hommage à ces héros aux commémorations des 75 ans de la capitulation nazie.



  • Pierre Pierre 5 mai 11:40

    @jjwaDal
    Pour confirmer le début de votre commentaire, il y a cette réponse que Karl Rove, le spin doctor de George W Bush, a donnée à un journaliste.

    "nous sommes un empire maintenant, et quand nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c’est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l’histoire (…). Et vous, vous tous, il ne vous reste qu’à étudier ce que nous faisons.’ "

    https://le1hebdo.fr/journal/politique-pourquoi-ils-mentent/49/article/nous-vivons-au-pays-des-illusions-839.html

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité