• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pokannicknow

pokannicknow

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 123 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • pokannicknow pokannicknow 17 octobre 2008 10:56

    Cas particulier et documenté.

    Certains adjectifs se placent après le nom [...] C’est le cas de certains adjectifs associés à des fonctions politiques et honorifiques, dont : governor general (gouverneur général) ; professor emeritus (professeur émérite) ; director general (directeur général) ; secretary general (secrétaire général) ; president elect (président désigné ou élu) ; poet laureate (poëte officiel) ; et attorney general (procureur général).

    Ce serait lié à une origine étrangère (française par exemple) de ces mots.

    http://www.anglocom.com/angloclics/pdf/angloclicV5N1.pdf





  • pokannicknow pokannicknow 17 octobre 2008 09:41

    L’exemple air conditioned n’est pas tout à fait idéal. En effet de mon point de vue, ça ne veut pas dire "air conditionné"(1) mais "qui a l’air conditionné"(2).

    (1) se dit conditioned air (exemple dans http://www.freepatentsonline.com/6945866.html)

    (2) est la transformation en adjectif du mot air-conditioning.




  • pokannicknow pokannicknow 16 octobre 2008 18:05

    Pour faire avancer le schmilblik :
    Passage issu de wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grammaire_anglaise#Adjectifs

    L’adjectif épithète (ainsi que les mots qui le modifient) se place normalement avant le nom qu’il qualifie.

    Donc international language association donne association du langage international et pas association internationale du langage.

    Si ca peut aider...



  • pokannicknow pokannicknow 7 septembre 2008 19:07

    Pour l’ip oui il a un lien, si l’on a plusieurs IP...c’est seulement de la THEORIE et une théorie n’est pa sune preuve en soit, essayerz de comprendre cette nuance.

    Espérantulo, j’ai le regret de vous annoncer que votre raisonnement n’était vraiment pas évident. Vous auriez gagné en clarté en le formulant de la manière suivante :
    "Regardez, je prouve que la personne utilisant le pseudo Asp Explorer peut écrire de deux adresses IP différentes le même jour, il est donc possible qu’elle puisse écrire, à partir d’un autre ordinateur avec une troisième adresse IP, sous un pseudo différent. On aurait alors des messages de deux pseudos, avec des adresses ip différentes, provenant d’une seule et même personne."


    Cela aurait été mieux et beaucoup plus compréhensible.

    Cela dit, l’intérêt de cette théorie est assez discutable (aucun indice d’utlisation d’adresses IP supplémentaires) et ressemble, vu le contexte, à une accusation à peine voilée. Ce serait comme dire que vous, H. Masson et Krokodilo êtes la même personne, (même raisonnement) ou que vous usurpez le titre de médecin (ce n’est pas parce que c’est noté dans votre profil que c’est vrai). Vous admettrez que cela ressemble furieusement à des attaques.

    Pour Benichou si j’étais patron de rédaction et que je vois un de mes journalistes faire un travail de merde, je le le vire, donc pas de salaire pour faute professionelle.
    Justement, vous n’êtes pas son patron de rédaction, vous ne connaissez que certaines facettes de son travail et de sa vie, votre jugement est donc nécessairement biaisé.

    Selon moi ce qui n’est pas une injure c’est : quelqu’un qui fait mal quelque chose en dehors de contraites exterieures, en dehors de sa volonté, en étant honnête.

    Je suis toujours un peu dubitatif. Déjà vous essayez de donner la définition de ce qui n’est pas une insulte, tout comme on pourrait dire "Selon moi ce qui n’est pas un arbre c’est : quelqu’un qui fait ses courses au supermarché".

    Ensuite, ’[...]pas une injure c’est quelqu’un" Non, une injure ce n’est pas quelqu’un, c’est une parole, un comportement ou autre mais pas "quelqu’un"

    Admettons que ce soit votre opinion personnelle sur le sens du mot injure (différentes des définitions que l’on peut lire dans des ouvrages de référence comme le Robert, le Larousse et le dictionnaire de l’Académie Française, mais passons).

    De quel droit me l’imposez-vous ? Qu’est-ce qui vous permet de dire
    "pour injure vous n’avez pas compris" "non vous avez mal compris ce que signifiais injure ou insulte dans le dictionnaire." Il s’agit, vous le dites, d’une opinion personnelle qui n’a, pour le moment, reçu aucun élément pour l’étayer de votre part. Rien ni personne ne m’oblige à l’accepter en fermant les yeux.

    P.S.. : N’oubliez pas, vous m’avez "accusé" de ne pas avoir répondu à une "liste de questions", si vous la retrouvé (utilisez google), n’hésitez pas à m’en faire part.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès