• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pragma

Observateur de la vie économique et sociale, j’ai une aversion particulière pour l’hypocrisie.

Tableau de bord

  • Premier article le 25/09/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 67 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • pragma 29 décembre 2009 11:46

    Il s’agit bien sûr d’un des sujets les plus importants !
    Si les pays « avancés », Chine et Russie compris, ont des taux de renouvellement plutôt bas, les pays dits en développement sont les plus productifs.

    On remarquera que les populations en plus forte expansion sont celles qui sont les plus soumises à des traditions religieuses opaques ou extrémistes, dans lesquelles la femme ne génère pas plus de considération sociale qu’un animal. Elle n’est là que pour être b...et fabriquer des gosses, peu importe qu’on ait ou non les moyens de les élever, et qu’il en meure deux sur trois en bas âge !

    On remarquera aussi que géographiquement, la procréation excessive se situe dans les zones les plus difficiles à vivre : Bangladesh, Sahel, par exemple. Les famines y sont courantes, sans aucun espoir réel d’amélioration, compte tenu de la nature environnante. L’aide internationale, souvent insuffisante d’ailleurs, n’est pas constructive du tout...Elle donne simplement bonne conscience à certains rêveurs.

    Bien sûr, les conflits armés et les pandémies continueront à faire leur office de régulateurs, mais avec des effets numériques plus modestes. C’est le progrès !

    Là aussi, il s’agit d’un problème planétaire, de civilisation, qui ne peut évoluer favorablement que si on s’exonère suffisamment des identités nationales et religieuses pour parvenir, sur certains sujets, à une sorte de pouvoir international !

    Ce n’est pas demain la veille, si l’on se base sur les résultats concrets du grand show écolo-politique danois.
    Mais Ca Dérange a raison : peut-être que certains auront compris qu’il y avait d’autres priorités que le CO2 ?



  • pragma 28 décembre 2009 17:45

    Une bonsensitude en vaut une autre...

    Ma grand-mère, qui n’était ni capitaliste, ni communiste, mais simplement objective, au soir de sa vie difficile, disait : Quand les riches seront pauvres, les pauvres seront morts.

    Sans autre commentaire



  • pragma 8 décembre 2009 15:56

    Au fait, qui va profiter financièrement de tout ce battage, dans les prochaines années ?
    Cherchez le mobile !



  • pragma 5 décembre 2009 16:08

    Vous évoquez la responsabilité... Mais ce mot a -t’il le même sens pour tous ?

    Il semble que la responsabilité revendiquée de tel ou tel politique, ou journaliste, ou haut fonctionnaire, ne repose que sur le niveau hiérarchique qu’il a réussi à atteindre pour parler au nom des autres...Comment est-il réellement sanctionné s’il a dit ou fait n’importe quoi, et entraîné des catastrophes économiques ou sociales ?

    Il semble que la responsabilité de l’ingénieur de terrain, et il en reste, heureusement, soit beaucoup plus concrète. Au delà d’un droit à l’erreur, s’il foire, il est viré, tout simplement.
    Probablement, il est plus facile de vivre si l’on ne risque rien.

    Les formations supérieures littéraires ou psychologiques, par exemple, si elles parviennent à déboucher sur un emploi, ou plus exactement sur un poste budgété, sont recherchées pour beaucoup parce qu’elles n’induisent pas un niveau de responsabilité concrète et sanctionnable au niveau professionnel.

    A propos, au moment où les anti-tout condamnent le retrait d’une heure de cours d’histoire-géo en terminale scientifique, ne peut-on pas se demander s’il ne serait pas nécessaire d’ajouter une heure de vie pratique dans les classes générales, de telle manière que les jeunes aient au moins une idée de ce qu’est une unité de mesure, un volt, un kilowatt-heure, par exemple ? Car ils sont franchement nuls !
    Ne serait-ce pas plus utile, à choisir, que de connaître la vie de Platon ou la situation exacte de Novossibirsk ?



  • pragma 5 décembre 2009 15:42

    Il est évident que les élus locaux ont un pouvoir ( qu’ils recherchent quand ils sont candidats), et qu’ils font tout ce qu’il faut pour le conserver.
    Les distributions de subventions à des associations « copines » sont monnaie courante, et se font en toute impunité, la loi ne prévoyant pas d’obligation de transparence des comptes. Quand on ne parvient pas à faire embaucher un parent ou un bon copain dans la fonction territoriale, on le fait rémunérer par le biais d’une asso ! C’est banal !
    Les élus braillent, par principe.
    Mais ce sont eux qui décident, en fait, du fromage qu’ils vont se partager (leur couleur politique n’a, à ce niveau, aucune importance...)
    Quant aux palais... ce sont souvent effectivement des palais et des gouffres !

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Environnement






Palmarès