• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pragma

Observateur de la vie économique et sociale, j’ai une aversion particulière pour l’hypocrisie.

Tableau de bord

  • Premier article le 25/09/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 67 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • pragma 23 avril 2010 21:15

    On comprend, à la lecture de ce texte, qui surtout ne propose rien, que l’on puisse parler de négationnisme à propos de certains groupes à propos des réformes à mener pour les retraites... 30 ans que l’on fait l’autruche, et on veut bien sûr que ça continue...



  • pragma 20 avril 2010 17:29

    Des sous... encore des sous... Sport national !
    Notre auteur social intéressé inonde AV d’articles dans le même style...
    Mais où va t’on les trouver, ces sous ? Les emprunter aux grecs ?

    Il y a déjà une association sur deux, consommant des subventions, qui n’a aucune utilité sociale véritable.. Tapons déjà là dedans ! Voyez les politiques locaux !

    Remarque annexe : il n’y a pas si longtemps, 7 à 8 enfants sur dix ne partaient pas en vacances. Leurs parents, qui n’étaient jameis partis eux-mêmes, préféraient les faire manger correctement toute l’année. Fierté mal placée ?



  • pragma 20 avril 2010 11:15

    Ce soi-disant droit est une divagation née d’une alliance objective entre les lobbies du tourisme, bien relayés à Bruxelles, et l’égalitarisme socialo-droitdelhommiste.

    Il est des droits fondamentaux qui sont déjà bien difficiles à faire respecter.
    Que nos politicards s’en occupent d’abord.
    Défendre des droits au superflu, à l’époque actuelle, paraît vraiment se foutre de la g...du peuple !
    Le contribuable n’est en tous cas pas là pour cela.



  • pragma 22 mars 2010 14:17

    Très bonne chose , que le DIF, du moins en apparence.

    En tous cas, un très beau fromage potentiel pour une large partie des officines sévissant sur ce créneau, sans efficacité prouvée, hormis celle de vidanger les comptes de droits !

    On part également du principe que tous les salariés sont intéressés par les formations, ce qui est faux ; nombreux sont ceux qui ne veulent pas se retrouver à l’école et risquer être ridiculisés, nombreux sont ceux qui pour des raisons personnelles refusent de se déplacer de quelques kilomètres ou de sortir des horaires habituels...
    L’argument fréquent : « je m’en fous, de vos formations bidon, mettez moi donc une prime équivalente, ce sera plus utile ! »

    Comme souvent, ces dispositions sont concoctées par des élites administratives, syndicales ou patronales, qui ne savent pas(ou plus) ce qu’est le terrain...



  • pragma 22 mars 2010 13:58

    Le vent ?
    De l’énergie fiscale, uniquement.
    Allez expliquer aux petits vieux qu’ils paient pour toutes ces extravagances soit disant écologistes...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Environnement






Palmarès