• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Herbert Sogno

Herbert Sogno

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 27/04/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 84 147
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Herbert Sogno Herbert Sogno 31 janvier 2014 23:46

    Par contre je persiste et signe, écorché vif ou pas, tu te fais des ennemis pour rien en étant trop lapidaire dans tes jugements subjectifs : accuser les chrétiens d’être plus désinvoltes à l’égard de la nature que les athées ne repose sur rien d’autre qu’une projection de ta propre structure de pensée. Je suis persuadé que les probabilités conditionnelles des deux groupes sont du même ordre - sinon rigoureusement identiques , on parle alors d’évènements indépendants - voire potentiellement contraires à ton a priori. Et là tu es contre-productif, d’où mon sentiment de devoir réagir, sans hostilité bien évidemment.



  • Herbert Sogno Herbert Sogno 31 janvier 2014 21:33

    Te fâche pas Michel, il est très bien ton article, seulement je suis très avide d’en savoir plus sur ce qui s’est passé au Concile de Nicée ( d’autant que j’ai lu quelque part que Jésus aurait été un militant végétariste et que les évangiles apocryphes auraient été écartées pour avoir relaté ce fait ) et je n’ai rien lu sur Eusèbe de Césarée dans Wikipédia qui atteste de sa participation à la rédaction des évangiles officiels ( c’est pourquoi j’aurais préféré que tu me fournisse un URL plutôt que de me traiter de naze ).

    Et puis il y a ma lassitude de la nature humaine qui me rend peut-être un tantiné ( orthographe inconnue de moi ) désagréable quand je semble t’accuser de brasser de l’air parce que je trouve tes allégations évidentes mais j’ai tort et tu as raison, il faut lutter et alerter : Hulot, le pape, Hollande et tous ces hommes de pouvoir méritent que tu les dénonce avec un tel talent pour leur attentisme et leur inertie face aux urgences écologistes et leur mépris pour le monde vivant ou leur lâcheté et leur hypocrisie, même si ça fait d’eux des gens simplement standard.

    Et puis il y a ce problème du loup ( ou n’importe quel carnivore ) qui nous sépare à jamais, toi l’écologue, moi le rêveur. Il faut respecter l’expression des courants de pensée même si je suis tout seul à l’intérieur du mien ( un type qui milite activement pour défendre la nature mais fantasme à terme d’en garder le plus beau et qu’un jour si lointain fût-il, on puisse en effacer les atrocités, en douceur ; c’est peut-être dingue mais pas naze ) ; mais c’était juste une parenthèse car ce n’est pas le fond de ton article même si tu y évoques Bové.

    Bon, désolé de t’avoir contrarié et merci pour ton travail courageux et infatigable ( et ciselé ).

    Amicalement.



  • Herbert Sogno Herbert Sogno 31 janvier 2014 21:07

    Je vous l’ai dit : nous ne sommes pas seuls. Il n’y a pas besoin d’un raisonnement : vous utilisez un sophisme en faisant dire à Tarrier qu’il défend une thèse malthusienne pour réclamer la restriction démogaphique mais Michel Tarrier ne s’appuie pas sur le risque de manquer de ressources pour l’homme lorsqu’il réclame la décroissance démographique, il supplie seulement que l’on voit tout le mal que ça cause à toute la nature et que l’on se décide à trouver ça indigne. La destruction de la nature par l’homme ne date pas d’hier, ni de Malthus : les aborigènes ont désertifié la moitié de l’Australie qui était toute verdoyante quand ils y sont arrivés ( ils ont tout brûlé ) ; quant à l’Amérique du Nord, elle a perdu des dizaines d’espèces de grands mammifères quand nous y avons débarqué. Et depuis, ça n’en finit pas. Malthus a raison depuis toujours dans sa conclusion : arrêtons de nous multiplier s’il-vous-plaît merci. Voilà, c’est tout simple. Mais on peut aussi s’en foutre de la nature et là aussi, il a raison car ça a déjà bien commencé à nous retomber sur la gueule avec par exemple les dégâts causés par le réchauffement climatique ( estimation ONU 2008 : 300000 morts ; très sous-évalué à mon avis ) pour ne parler que de lui. Bref, le listing prendrait des pages à mon avis.



  • Herbert Sogno Herbert Sogno 31 janvier 2014 20:51

    L’entropie est une grandeur probabiliste qui mesure la quantité de désordre d’un système physique ou chimique, pas un caractère attribuable à une discipline. Mais une caractéristique de l’évolution de la vie est de faire chuter l’entropie du système Terre, et c’est aussi ce que fait l’homme avec toutes ses constructions et élaboration de produits manufacturés.



  • Herbert Sogno Herbert Sogno 31 janvier 2014 00:05

    L’humain est évidemment négentropique ( je suis physicien ) mais c’est sans doute ce que vous voulez dire, quant à Malthus, il avait raison même bien avant sa naissance......( vous oubliez un peu légèrement que nous ne sommes pas seuls ! )

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv