• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

SEPH

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 24/05/2010
  • Modérateur depuis le 02/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 31 1229 1540
1 mois 3 51 355
5 jours 1 13 93
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 18 11 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • SEPH 21 mai 18:34
    @CLAIRVAUX

    Je m’appuie toujours sur des faits historiques référencés et reconnus.

    L’histoire de la colonisation de la Palestine jusqu’à nos jours, est jalonnée de massacres de civils et de destructions. Les Palestiniens le crient depuis toujours, sans être entendus par les instances internationales.

    Aucune résolution de l’ONU n’a été respectée. Aucune sanction n’a été imposée à l’Israël.

    Ces dernières années, des historiens israéliens ont été autorisés à fouiller dans les archives de la Haganah milice juive, ancêtre de l’armée israélienne – datant de 1948 ont découvert, entre autre, l’existence d’une opération baptisé Hiram (*)(du nom d’un personnage biblique légendaire et mythe fondateur pour la Franc-maçonnerie) ordonnant d’expulser les Palestiniens de leurs terres par tous les moyens. David Ben Gourion, futur président de l’Israël, a couvert les auteurs d’exécutions sommaires et de viols.

    Or, non seulement les auteurs des crimes commis par les colons sionistes et les organisations terroristes Irgoun et Groupe Stern n’ont pas été punis, mais les chefs de ces dernières – Menahem Begin et Yitzhak Shamir – sont devenus Premiers ministres israéliens. D’autres, moins connus, ministres ou généraux. Tous ont été reçus en Occident avec déférence.


    (*) Les archives israéliennes, ouvertes après 30 ans, ont permis à un groupe d’historiens, dont Benny Morris, de travailler sur documents et de présenter une toute nouvelle lecture de l’exode des Palestiniens en 48, reconnaissant la terrible responsabilité d’Israël et la Nakba.



  • SEPH 21 mai 10:44

    J’ajouterai que s’il est vrai que le régime israélien est devenu de plus en plus audacieux dans ses crimes à l’encontre des Palestiniens, le silence des pays arabes, grands alliés des États-Unis se pose en caution des crimes israeliens.

    «  Certains États arabes prétendent que l’adoption des positions en faveur des Palestiniens n’aiderait pas les Palestiniens et qu’elle aggraverait encore davantage la situation à leur encontre  », a estimé l’analyste égyptien Abdel-Azeem Hamad, rappelant que cette position des Arabes a encouragé, en fait, Tel-Aviv à massacrer les Palestiniens.

    Les médias israéliens ont même parlé d’un accord complet des pays arabes tels que l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Qatar



  • SEPH 21 mai 10:38
    @CLAIRVAUX

    Le Hamas est une organisation de résistance aux vols des terres, des exactions et aux massacres des palestiniens par Israël : voir l’interview du docteur Christophe Oberlin dans la Vidéo suivante : https://youtu.be/ld6k6NezT-Y

    Il a fallu arriver à ce point culminant de revendication des Palestiniens 70 ans après leur expulsion brutale (1948), 50 ans après l’occupation de Gaza (1967), après 11 années de blocus (2006) et d’enfermement total derrières les barrières électrifiées ne laissant aux habitants de Gaza aucune chance de fuir leur ghetto – pour qu’un média traditionnel, ici France Info, donne la parole à un témoin capital : Christophe Oberlin, un chirurgien français qui connait mieux que nul autre la réalité de ce ghetto infâme où il se rend depuis 2002, et qui contrairement à tant d’autres intervenants ou journalistes juges et parties très prisés des grands médias comme Stéphane Amar, n’a jamais trahi la parole ni la mémoire des dizaines de milliers de victimes tombées sous les balles de cette occupation israélienne féroce."

    [Silvia Cattori] https://youtu.be/ld6k6NezT-Y



  • SEPH 21 mai 10:30

    Alors que le régime israélien n’a plus peur de tuer , les médias israéliens ont dévoilé des détails d’un accord entre les pays arabes alliés des États-Unis et le président américain sur le deal du siècle. :



    Le ministère palestinien de la Santé a annoncé, dimanche 20 mai, que 112 Palestiniens ont été tués et environ 13.000 autres blessés depuis le 30 mars 2018, début de la Marche du grand retour, à Gaza et dans les territoires occupés.

    13 enfants et adolescents palestiniens sont parmi les 112 victimes, 2.096 enfants et 1.029 femmes comptent parmi les 13.000 blessés, a précisé le ministère de la Santé ajoutant que 232 des blessés se trouvaient dans un état critique et 32 Palestiniens sont maintenant handicapés à vie.

    Les manifestations palestiniennes ont atteint leur apogée, le lundi 14 mai, jour du déménagement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Qods. Les manifestations ont été, sauvagement, réprimées par les militaires israéliens. Pas moins de 60 personnes ont été tuées et environ 3000 blessées en deux jours (lundi 14 et mardi 15 mai 2018).


     

    Par ailleurs, le bilan du ministère palestinien de la Santé devient plus lourd avec la mort d’Aziz Owaisat, prisonnier palestinien qui a perdu la vie dans sa cellule, car les responsables de la prison ont refusé de lui prodiguer de soins médicaux. La chaîne de télévision Al-Mayadeen a annoncé la nouvelle en se référant au Comité de résistance populaire palestinienne.



  • SEPH 20 mai 12:01

    Les sionistes veulent la disparition de la Palestine et les quelques Palestiniens restants sur cette terre seront utilisés (comme c’est le cas aujourd’hui) comme une main d’œuvre à très bon marché dans un État d’apartheid Israël.

    Les Palestiniens veulent la reconnaissance de leurs droits et récupérer leurs terres qui leur ont été spoliées par la force contre les résolutions de l’ONU et du non respect du droit international. Ils ne seront jamais des esclaves sans terre.


    .  

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès