• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Thucydide

Thucydide

Biologiste de formation, informaticien de profession.

TOC (troubles obsessionnels compulsifs) : sauvegarde de la biodiversité ; croissance durable ; maîtrise démographique ; instruction pour tous et recul des obscurantismes ; sciences ; histoire ; musique ; sports ; etc. ; etc.

Tableau de bord

  • Premier article le 08/12/2005
  • Modérateur depuis le 29/12/2005
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 31 103 561
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Thucydide Thucydide 12 juin 2009 22:01

    Ce n’est pas parce que l’usage finit par imposer les mots hideux qu’il faut lui donner un coup de pouce, voire l’approuver en étant convaincu d’aller dans le sens du progrès. L’usage impose dans notre société nombre de comportements répréhensibles, tels que le parler vulgaire (au sommet de l’état), les fautes de français, de syntaxe, de logique, la triche, la resquille, l’incivisme... Au point que les gens s’en accommodent et finissent par les adopter majoritairement. Faut-il pour autant laisser faire et considérer que c’est inéluctable ?

    Dans cette kyrielle d’anglicismes moches, en effet, seul « buzz » sort du lot, l’onomatopée est universellement compréhensible. D’autres termes ont l’avantage d’éviter certaines circonvolutions un peu grotesques proposées en guise d’équivalent, mais mériteraient d’être francisés : bien souvent, leur prononciation anglaise est plus qu’écorchée.



  • Thucydide Thucydide 30 décembre 2008 11:55

    Excellent constat totalement ignoré par nos technocrates, de gauche comme de droite, qui font toujours comme si tout allait de mieux en mieux, alors que c’est de mal en pis. 

    Il manque toutefois à cet article une donnée cruciale : la dégradation de notre qualité de vie vient surtout de notre entassement toujours plus dense sur un territoire non extensible, ce qui commence par les zones urbaines (mais qui s’étendra inexorablement au reste). Le raisonnement simpliste : natalité = plus de consommateurs = plus de retraites = plus de croissance est complètement faux en termes de qualité de vie, et il l’est très certainement en termes de niveau de vie, vu la difficulté d’insérer dans la vie active de manière durable et satisfaisante une quantité croissante de jeunes.



  • Thucydide Thucydide 11 juin 2008 22:46

    Il est possible en effet qu’il ait préféré se faire virer pour raisons politiques plutôt que comme vieux rebut au nom d’un jeunisme de pacotille. Une façon de "devancer l’appel" pour éviter cette vexation inéluctable. Si c’est le cas, c’est bien joué.

    Ceci étant, et même s’il n’a sûrement pas été irréprochable tout au long de sa carrière, j’avais fini par me faire à son nasillement et même à apprécier son attitude lisse, sans l’articulation mécanique, le pathos affecté ou au contraire, la franche jovialité, l’émoustillement... pas toujours de bon aloi et qu’on trouve plus ou moins mixés chez tous ses concurrents.

     



  • Thucydide Thucydide 10 juin 2008 23:27

    Bonjour, Marsupilami, ravi de ce "come-back" également. Article intéressant, comme toujours, mais sans vouloir vous faire un procès d’intention, reconnaissez que vous les avez pas mal chargés, tout de même, les moinillons barbus obscurantistes. Si je ne vous connaissais pas, je croirais que vous les assimilez à d’autres barbus qui vous servent habituellement de cible.



  • Thucydide Thucydide 25 janvier 2008 21:43

    L’article est plaisamment écrit, comme d’habitude, mais comme d’habitude, il est excessif dans ses jugements. Tsonga n’est pas encore une vedette, même s’il gagnait, il pourrait très bien en rester là, comme Noah. Et surtout, il est très injuste d’écrire que le tennis français n’a rien eu depuis Noah. Leconte et Forget étaient des joueurs talentueux, leur mental était en dessous de celui de Noah, mais leur technique supérieure, et au final, ils ont tous trois plafonné dans les 5 premiers mondiaux sans jamais approcher la première place. Pioline, à l’inverse, était beaucoup plus laborieux, mais nettement plus tenace, donc bien plus axé sur le mental. La différence vient de ce que Noah a gagné Roland-Garros, après une semaine d’état de grâce, mais un unique succès en grand-chelem ne fait pas tout.

    Donc, il faut arrêter de dénigrer le tennis français, en moyenne, son niveau est tout à fait convenable. Nous n’avons pas de numéro un mondial ? La belle affaire ! Est-ce une raison pour traîner dans la boue nos joueurs, en accentuant la pression sur eux, par la même occasion ? Dans ces conditions, pas étonnant que leur mental soit friable. Comme si des joueurs du talent de Federer se trouvaient à tous les coins de rue.

    Espérons que Tsonga saura devenir une vraie vedette et durer. Pour cela, il faudrait déjà que son tennis très physique ne lui vaille pas des blessures à répétition. En attendant, la vraie vedette du tennis français, c’est Santoro qui, avec son âge canonique et son physique presque faiblard, réussit encore à rendre fous les meilleurs. Songeons qu’il est de la génération de Chang, un météore super précoce, mais qui a dû raccrocher depuis longtemps !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès