• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ticotico

ticotico

Je vis en Amérique Latine depuis 2015, d'abord parce que je m'y sens bien, entouré de gens excessifs et chaleureux, mais aussi parce que la France m'a lassé. Ce pays normalisé, pasteurisé, aspetisé, sécurisé, radarisé... ou la machine médiatico-industrielle décide chaque jour davantage de ce que nous devons penser, acheter, accepter... n'a plus grand chose à voir avec ce qui fût la patrie des idées nouvelles.
Le nihilisme néo-libéral est à l'oeuvre partout, mais la décadence du libre arbitre est plus atterrante en France qu'ailleurs. J'avais le choix entre rester et râler ou partir et respirer, d'accord, je râle encore un peu, mais au moins, je respire.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/08/2018
  • Modérateur depuis le 21/04/2020
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 526 157
1 mois 0 7 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • ticotico ticotico 9 juin 19:06

    cher l’auteur

    Toujours bien d’avoir des points de vue venant d’ailleurs...

    ça fait bien longtemps que je n’ai pas mis les pieds dans cette partie du Mexique, je pensais y faire un séjour longue durée prochainement. Même si on a l’impression de connaître un peu ce pays, il a toujours des surprises en réserve...

    Quand on commence à creuser dans les strates des cultures mexicaines, on trouve toujours quelque chose qui t’emmène plus loin dans le passé, à travers les multiples civilisations qui se sont succédées depuis 4000 ou 5000 ans. 

    On y ajoute la créativité politique d’un pays qui a vécu des épisodes révolutionnaires pendant des périodes plus longues que la France ... 

    Les mexicains sont habitués à ne pas compter sur l’état, jusqu’à assurer eux-mêmes leur sécurité en s’opposant par les armes aux politiciens corrompus et aux polices infiltrées par les mafias. 

    Sur la place centrale de Mexico, face au palais présidentiel il y a très souvent des campements de protestataires venus d’un coin ou l’autre du pays.

    Bref, un pays un peu bordélique, mais dont la vitalité créatrice et culturelle font qu’on y trouve toujours des sources d’intérêt renouvelées. 

    A part ça, si je puis me permettre, Oaxaca n’est pas dans le Chiapas, et n’est pas vraiment une région maya.

    En el estado de Oaxaca existen diferentes grupos étnicos, entre ellos se encuentran : los amuzgos, cuicatecos, chatinos, chinantecos, chochos, chontales, huaves, ixcatecos, mazatecos, mixes, mixtecos, nahuatlecos, triques, zapotecos, zoques y popolucas.


    Je ne savais pas tout ça, je n’en connaissais que trois dans cette liste... Mais ça confirme qu’il y a une certaine complexité dans ce grand pays. 



  • ticotico ticotico 9 juin 09:28

    @Amanite phalloïde

    Qu’un Président de la République puisse ainsi rabaisser la fonction dit toute la décadence du pays.


    D’abord, notons l’incompétence du gouvernement. C’est un scandale qu’un Chef de l’État puisse être au service exclusif d’une micro classe d’ultra riches.

    Ensuite, la violence est impérative quand on a supprimé les autres modes d’expression. Il y avait mille et une manières d’exprimer sa colère, son désaccord ou son mépris. Ce gouvernement les éradique les unes après les autres. Ajoutons y la surdité du sous président macron, qui n’a jamais écouté aucune revendication populaire.



  • ticotico ticotico 9 juin 07:41

    L’ensemble de la « classe politique » et des médias propagandistes :

    « Quelle horreur, nous avons franchi une nouvelle ligne rouge, une insulte à la démocratie ! »

    La totalité de ceux qui m’ont fait part de leur réaction :

    « Ce sous président n’a eu que ce qu’il mérite ! »

    Moralité :

    Une petite baffe, mais un grand pas en avant pour la révélation de l’hypocrisie politico médiatique.

    Ici, une réaction bien argumentée, celle de Tatiana Ventôse



  • ticotico ticotico 27 mai 15:15

    L’équipe de France de foot, peut-elle être encore celle de la nation ?

    Si je puis me permettre, l’équipe de France de foot appartient à ses sponsors, certains voient en des matches de foot un affrontement entre nations, alors qu’il ne s’agit que d’une lutte entre marques. 

    Les panneaux publicitaires mobiles bénéficient de l’appellation de « joueurs » et leurs évolutions ont pour objet principal de multiplier les occasions de voir des logos.

    Les reste n’a que peu d’importance ...



  • ticotico ticotico 25 mai 17:10

    @cevennevive

    C’est atterrant de voir ça, mieux vaut en rire qu’en pleurer. Pour ma part, je pense qu’il faut diffuser la réaction suivante « maintenant que vous savez qu’il a 12 ans, allez-vous encore voter pour lui ? »

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Cuba Emmanuel Macron LREM

Publicité

365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Pendant ce temps là, à Cuba…

Publicité



Palmarès

Publicité