• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tintin

Tintin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 130 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Tintin Tintin 5 septembre 2008 15:02

    erratum, il s’agit du montant des dépenses, non du niveau d’endettement.



  • Tintin Tintin 5 septembre 2008 14:57

    Le problème est précisement que le poids relatif de la dette ne baisse pas, que le remboursement des intérêts représente déjà le deuxième poste de dépense après l’EN, et que la situation ne va pas s’améliorer avec l’augmentation des prestations sociales associées au papy boom.

    Si la dette n’est en soi pas un problème, le fait que nous ne soyons pas en mesure de diminuer son poids autrement qu’en période de forte croissance est assez symptomatique d’une mauvaise gestion de nos finances.

    Or je doute que l’on revienne à un niveau de croissance comparable a celui que l’on a connu à la fin des années 90. Par contre, les dépenses sociales vont elles augmenter, entrainant avec elles les prélèvements obligatoires, qui vont à leur tour plomber la croissance, pour augmenter le poids de la dette, et ainsi de suite.

    On peut rester les bras croisés en espérant que ca tienne le choc, jouer encore indéfiniment les autruches, et on peut agir, s’assoir à une table et voir comment faire pour franchir les obstacles.



  • Tintin Tintin 4 septembre 2008 19:10

    Ce que je trouve particulièrement inquiétant, c’est que contrairement à la plupart des pays occidentaux, le niveau de la dette en France ne baisse pas.

    Ca montre qu’il n’y a pas eu de volonté politique de réformer l’Etat. Or c’est possible, le Canada et la Suède en sont de bons exemples.

    Si on compare avec nos voisins, en 10 ans la moyenne européenne est descendue de 10 points de PIB. Dans le même temps, la dette publique en France a pris 5 points de PIB.

    epp.eurostat.ec.europa.eu/tgm/table.do

    Les dépenses augmentent plus vite que les recettes bien que nous soyons parmi les plus taxés d’Europe, et nous ne sommes qu’au début du papy boom...

    Pour info, voici l’étude qui établit le lien entre le niveau d’endettement et le taux de croissance :

    www.house.gov/jec/growth/function/function.pdf



  • Tintin Tintin 30 août 2008 20:05

    Vous me donnez l’impression que vous considérez la production comme un objet complètement indépendant de la consommation. Si la consommation suivait aussi simplement la production, de facon quasi linéaire, il suffirait effectivement de produire plus pour consommer plus.

    En réalité, une entreprise va s’efforcer de produire des biens ou des services qui répondent à la demande, sinon elle fait faillite. Elle peut tenter de créer une nouvelle demande, un nouveau "besoin", mais ca ne peut se faire sans le consommateur qui est quand même celui qui décide in fine s’il veut ou non consommer tel ou tel produit, avec ou sans pub.

    Quand une entreprise délocalise sa production pour abaisser ses coûts de production, c’est pour rester compétitive sur le marché, cad proposer le prix le plus bas possible... pour satisfaire la demande du consommateur. Parce que l’intérêt du consommateur, qui est en passant la personne la mieux placée pour le connaître (son intérêt), a été de privilégier le prix. Et c’est le cas de toutes les personnes ayant un faible revenu. Un consommateur plus riche aura peut-être une demande différente, meilleure qualité, meilleur respect de l’environnement, etc..

    Effectivement, si tout le monde avait des revenus suffisants, le prix ne serait plus le critère principal, mais voila, vos revenus dépendent de ce que vous produisez. La boucle est bouclée. Et la meilleure facon d’augmenter les revenus, c’est non pas d’augmenter la production, mais de satisfaire la demande, ce qui peut impliquer une hausse de la production. Et heureusement qu’il y a une demande en occident, car c’est grâce à elle que le niveau de vie en Chine et ailleurs augmente.

    Alors effectivement, il y a en Chine et surtout ailleurs, des conditions de travail lamentables. Mais ce qu’on a perdu de vue en occident, c’est qu’une personne ne va pas travailler 12h par jour, 7 jours sur 7, simplement par gratitude envers son employeur. Cette personne n’a tout simplement pas le choix, parce que c’est ce boulot pourri ou crever de faim.

    Alors oui, les gouvernements, les institutions internationales ont un rôle a jouer pour lutter contre ces abus, mais ce n’est pas parce qu’il y a des patrons peu scrupuleux qu’il y a des pauvres, ce serait plutôt l’inverse. En passant, la société de consommation n’est pas apparu avec la mondialisation, la encore, ce serait plutôt l’inverse.

    Une petite chanson de 1955 :
    www.dailymotion.com/video/xrmbz_la-complainte-du-progres_fun



  • Tintin Tintin 29 août 2008 20:34

    Qu’est-ce qu’un complot ?

    Si on assimile le complot à une stratégie quelconque, politique, commerciale, il est partout.

    Quand la Russie intervient militairement en Ossétie du Sud, il y a complot, quand Obama fait le tour du monde, il y a complot. A partir du moment ou pense ce que l’on va dire ou faire, qu’on envisage les conséquences bonnes ou mauvaises, il y a complot.

    C’est un peu vague.

    Il existe pourtant une distinction entre le complot et la simple anticipation, le simple calcul.

    Le complot vise à obtenir par un moyen détourné et par des procédés douteux ce que l’on ne peut obtenir directement.

    Ca réduit beaucoup plus le spectre.

    Ensuite vient la théorie, quand elle vient, car c’est la que le bât blesse.

    Entre la théorie initiale, juste ou fausse, et la rumeur telle qu’elle est vehiculée par la masse, on passe du raisonnement à la croyance, et le plus souvent de la croyance à la haine.

    Ainsi, rien de tel que d’accuser un groupe social quelconque d’être l’auteur d’un complot, lui-même responsable de tous les maux de la planète, quand on veut lui porter préjudice. Qui complote ? Le groupe social en question, ou ceux qui l’accusent d’un complot ?

    La théorie du complot a été utilisé pour combattre des minorités ethniques et religieuses à travers l’histoire, et l’est aujourd’hui encore dès que l’on pointe du doigt un individu ou un groupe d’individus. Quand on critique la couleur, le nom, l’orthographe, en un mot, la forme, quand un groupe social quelconque vous prête des intentions malsaines, quand il caricature vos idées dans l’unique but de vous rabaisser, il y a complot.

    Il y a une autre facon très simple de faire la part des choses. Pour qu’un complot fonctionne, il faut instaurer la haine, faire croire que le monde va disparaitre si rien n’est fait.

    Dis moi qui tu hais, je te dirais qui tu es.

    Guerre contre le terrorisme, Nouveau Parti Anticapitaliste, etc...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité