• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Tintin

Tintin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 130 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Tintin Tintin 22 juillet 2008 21:34

    L’inconvénient quand on perçoit l’économie par le prisme de la finance, c’est qu’à chaque crise de celle-ci, on s’imagine que le monde va s’écrouler, que l’on va revenir à l’age de pierre. C’est oublier un peu vite qu’avant de tomber, même de très haut, même des plus hauts sommets de la spéculation, il faut au préalable être parvenu à grimper un minimum, s’être élevé au dessus de la misère que connait encore une bonne partie de l’humanité.

    C’est la qu’intervient à mon sens l’économie réelle. On ne perd pas ses connaissances, son savoir-faire, ses forces, parce que l’on se casse la figure. On apprend pour éviter de recommencer la même erreur.

    Qu’il y ait un rééquilibrage des marchés financiers parce qu’ils n’ont pas su évaluer correctement les risques, qu’il faille intervenir pour limiter les conséquences économiques et sociales de la crise, ne remet pas en cause les fondamentaux de l’économie qui ont permis d’améliorer considérablement les conditions de vie de centaines de millions de personnes en moins d’un siècle. C’est certes moins spectaculaire qu’une crise, mais c’est l’aspect le plus important il me semble.

    www.gapminder.org/world/#$majorMode=chart$is ;shi=t ;ly=2003 ;lb=f ;il=t ;fs=11 ;al=30 ;stl=t ;st=t ;nsl=t ;se=t$wst ;tts=C$ts ;sp=6 ;ti=2005$zpv ;v=1$inc_x ;mmid=XCOORDS ;iid=phAwcNAVuyj1jiMAkmq1iMg ;by=ind$inc_y ;mmid=YCOORDS ;iid=phAwcNAVuyj2tPLxKvvnNPA ;by=ind$inc_s ;uniValue=8.21 ;iid=phAwcNAVuyj0XOoBL_n5tAQ ;by=ind$inc_c ;uniValue=255 ;gid=CATID0 ;by=grp$map_x ;scale=log ;dataMin=199 ;dataMax=42642$map_y ;scale=lin ;dataMin=25 ;dataMax=84$map_s ;sma=49 ;smi=2.65$cd ;bd=0$inds=



  • Tintin Tintin 22 juillet 2008 00:22

    Ce n’est pas évident de récolter des éléments qui permettent d’appréhender ce phénomène complexe et je pense, très francais.

    Si on s’en tient aux chiffres, on remarque en comparant les statistiques internationales que la France possède les caractéristiques suivantes :
    * Un taux de suicide élevé
    * Un taux élevé de décès liés à l’alcoolisme
    * Un taux de chômage élevé
    * Un faible taux de syndicalisation
    * Une durée hebdomadaire de travail dans la moyenne
    * Un taux élevé de personne touchant le salaire minimum
    * Un salaire moyen nettement inférieur (< eu25 !)
    * Une part importante des dépenses des ménages consacrées au logement
    * Moins de propriétaires / plus de locataires

    Dans l’ensemble, on peut dire je crois que le salarié francais ne se trouve pas dans les meilleures conditions pour tenir tête à sa hiérarchie ou pour donner sa démission. Je ne pourrais dire si c’est un élément culpabilisant mais c’est assurément facteur de stress. Un autre élément plus subjectif tient également à cette perception très hiérarchique de l’organisation du travail qui renforce à priori le pouvoir de nuisance des "petits chefs".

    Il y a certainement des efforts à faire sur les techniques de management (quant elles existent) mais il me semble que la cause essentielle de cette soumission spontanée des individus peut s’expliquer par des éléments structurels. L’individu subit une double contrainte, il doit travailler pour vivre mais n’a pas le choix de l’emploi si celui-ci ne convient pas. Or ce choix dépend de la structure du marché de l’emploi.



  • Tintin Tintin 21 juillet 2008 15:01

    J’avais déjà de gros doutes sur la capacité de certains intervenants à lire autre chose que ce qu’ils veulent entendre, je constate que beaucoup ne savent pas non plus regarder une simple vidéo.

    L’auteur ne remet pas en cause le fait qu’il puisse y avoir des inconnues voire des mensonges dans l’actualité, ce qu’il dit, sa thèse, c’est que de ce vide d’informations naissent les interprétations les plus loufoques qui peuvent prospérer grâce à internet, alimentées par la parano des uns et l’angoisse des autres.

    La question n’est pas de savoir s’il faut avoir une distance critique vis à vis des médias, dont internet fait aujourd’hui parti, mais de savoir ou se situe la limite entre l’information objective, le romanesque, et la propagande.

    Il faut avoir autant de vigilance si ce n’est plus avec internet qu’avec les médias traditionnels, précisément parce qu’il n’y a sur internet aucune forme de déontologie. N’importe qui peut prétendre détenir la Vérité et vouloir l’imposer aux autres. Les gourous sont nombreux, en particulier ici-même.



  • Tintin Tintin 19 juillet 2008 11:03

    Beaucoup de vide dans votre réponse



  • Tintin Tintin 19 juillet 2008 10:44

    Non je ne l’ai pas lu. Qui a t-il dans ce rapport qui ne soit pas déjà connu de tous ? Bush aurait-il commander la destruction des twin towers ? Peut-être n’ont elles jamais existé après tout ? Y aurait-il autre chose dans ce rapport que des évidences sur les carences de l’administration Bush, les WMD fictives, ses liens avec les émirats et l’industrie du pétrole ? Si non, pourquoi venir jouer les missionaires chargés de rapporter la sainte parole d’un rapport d’enquête officiel, si ce n’est pour convertir quelques imbéciles à un nouvel évangile.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité