• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

volt

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 672 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • volt volt 17 décembre 2013 17:50

    Antenor, oui le papier semble convaincant, encore faut-il que ce chapitre six de josué soit autre chose qu’une métaphore aussi, car les nombreuses populations citées partout dans le livre de Josué seraient mises à mal par une datation aussi précoce, d’autant plus que le même site parle d’un gap de plusieurs siècles, presque mille ans ! entre sortie d’egypte et conquête, pas bon pour les affaires ça..


    M. Mourey, vous faites référence au psaume 110 et tout ce que la tradition en a tiré ; dans les odes de salomon de qumrân, supposément rédigées par ce maitre de justice près de 200 ans avant JC, on voit à quel point les persécutions dont il fut l’objet en font un christ avant l’heure.
    pour ce qui est de julia domna, oui je pense que « castra » est le mot correct même si pas employé par longinus, mais l’inscription se situant sous antonin releve donc déjà du deuxième siècle et se fait tardive par rapport à la période des rédacteurs évangéliques.


  • volt volt 17 décembre 2013 17:35

    at l’auteur, 

    quand vous dites « la syrie ne sera pas détruite »,franchement... 
    car il ne reste rien, rien de rien, 
    et si le qatar désormais se presse aux portes de damas damnant de langueur, 
    c’est pas pour la gymnastique du changement de position, 
    mais vu les milliards à venir de... la reconstruction.

    seulement même à envisager ce scenar, 
    qu’on n’ait pas non plus la naïveté de s’imaginer 
    que l’opposition n’étant pas assez armée n’a jamais existé ; 
    c’est parti pour des décennies avant de stabiliser une situtation sans attentats par exemple.

    pendant ce temps, un million de réfugiés en tee-shirt au bas mot 
    se les gélent sur les neiges du liban.
    en attendant, bandar bensoultan le séoud pas très content des accords iranos-us, 
    et sachant que destabiliser le bachar relève déjà du hors-sujet ; 
    bref, il se raconte en sous-cape, peut-être fantasmes de sunnites locaux revanchards(?) 
    qu’un gros chèque est préparé à natanyahoo (traduit de l’hebreu ça donne dieudonné) 
    et que je ne sais combien de millions seraient payés pour chaque soldat de tsahal 
    qui tomberait dans une prochaine opération d’ici une centaine de jours 
    contre le hezbollah, dernier maillon de la grande chaîne chiite locale.
    aucune idée de la réalité ou du sérieux de la chose et si fantasme ou pas, 
    mais c’est ce qui se « chuchote » partout à beyrouth & banlieues.


  • volt volt 17 décembre 2013 17:00

    Antenor, il me sera difficile d’identifier hébreux et hyksos au vu de l’agressivité inégalée de ces derniers sauvages, mais je vais creuser, car les 430 ans d’esclavage se caseraient joliment entre 19e/18e et la date que vous carbonisez..

    par contre question archéologie de Jéricho, même si on retrouve des couches très anciennes, et une tour remarquable, la question du rempart a toujours posé problème, constatant justement que les fameux fumeux murs d’enceinte n’avaient vraiment rien de remarquable, pas de quoi stopper un cafard.


  • volt volt 17 décembre 2013 16:54

    oui antenor, il reste dans les cieux, mais il faut noter plus d’une chose sur « le fils de l’homme » :

    1/ il descend lui-même des cieux.
    2/ il est accompagné d’un grand feu d’un bout du monde à l’autre..
    3/ l’expression « fils de » est employée ailleurs par le christ pour qualifier certains de ses disciples de « fils du tonnerre » (boanerges - marc 3.17)
    4/ l’expression « ben ha-adam » ne saurait prendre sens hors contexte, or ce Texte dit bien qu’après Adam, avant de retrouver l’étape Abraham, il y a nécessairement passage par caïn pour le vaincre. Autrement dit, après l’incarnation en Adam, à l’image de dieu, le combat contre caïn se joue post-crucifixion ? tout cela n’est pas après christ, mais en christ se désignant ainsi encore lui-même à des étapes ultérieures ?


  • volt volt 17 décembre 2013 16:30

    M. Mourey, voilà qui mettrait Marie quasiment en position de Julia Domna...


    Mais cette conception de la Torah comme renfermant déjà le Messie sous forme de Message caché de l’intérieur est le propre de l’une au moins des quatre grandes sectes juives de l’époque ; il me semble que ça ne peut être ni pharisiens, ni saduccéens, l’ennui c’est que rien dans les textes esséniens accessibles ne permet de trancher sur le détail ; pourtant ce que cherchent à mettre à jour les calculs et les translations des cabalistes n’est pas autre chose (des cabalistes de l’époque avant la mode du 19e). 
    seulement considérant que pour toute la tradition rabbinique il est évident que « torah précède création », alors cette équation eschatologique s’impose.

    pour ce qui est des légions romaines, il y a, aux pieds de deux colonnes de baalbeck, ce qu’on appelle « l’inscription de Longinus » (et y’en a des Longinus...) promu speculator où justement il rend hommage pour la liberté rendue et salue Julia Domna juste après antonin.

    je vous la « domne »... si jamais ça a le moindre intérêt :

    "(à) M., lumière d’Heliopolis, pour le salut et les victoires de Notre Seigneur Antonin Pieux, l’Heureux, l’Auguste, et de Julia Augusta, mère de Notre Seigneur, protectrice des camps et du Sénat, mère de la Patrie,

    Aurelius Antoninus Longinus, speculator de la Légion III Gallica Antoniana, a illuminé les chapiteaux de deux colonnes en les faisant dorer à ses frais, résolument et de plein gré."

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv