• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

volt

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 672 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • volt volt 25 novembre 2013 10:57

    pour en finir oui, quel joli titre en effet, et que ça oscille entre un fil à la patte et escape surtout...

    mais quand on commence à prendre de l’humeur, même sur arthur 
    ou à sortir des vannes aussi vaseuses, même sur la con quête de la lune, mon p’tit volt, 
    c’est que l’heure de faire son sac et de se tirer a sonné.
    so long, come ils disent, et bienheureux que le départ sous ce soleil.
    la joie est chose trop précieuse, trop intelligente, pour être dilapidée, dilacérée.
    que retenir ?
    toujours ce vieux principe du fred en puissance :
    combats les idées tant que ça te chante,
    jamais ne t’attaque aux personnes.



  • volt volt 24 novembre 2013 20:29

    encore plus de recul :

    « nous mélangerons les noirs et les blancs, 
    pour courir après un ballon noir et blanc »
    (john fitzgerald platini)


  • volt volt 23 novembre 2013 18:42

    Alinea, j’ai encore dû penser à vous, com dab .. smiley



  • volt volt 23 novembre 2013 18:32

    merci Richard de ce rappel,

    hélas oui, j’ai réagi trop vite, oubliant de signaler à l’auteur tout le positif de cet article,
    et donc passé l’aprem, loin, à me morfondre de temps en temps d’avoir po été juste.
    mais c’est que j’en ai vu, trop vu ! des réductions de rimbaud à sa verlaine d’un soir, 
    et que y’en a marre de cette censure inconsciente où le supposé homo 
    se tracerait la vie juste en fonction de cette idiote qui lui arrive pas à la cheville.

    c’en est arrivé au point qu’on ne lit plus « la vierge folle » dans la Saison 
    qu’en fonction de ce my-mythe à la noix, 
    pire : même le « compagnon d’infortune » qui n’est qu’un double de lui-même dans l’épreuve... ah encore la paulette. 
    non !

    bref, question agent secret, oui, mais pas français, 
    n’oubliez pas ce séjour prolongé au british museum...
    enfin la mise dans le même panier des lettres à sa mère et à sa soeur 
    c’est presque encore une maladresse, 
    il pouvait plus la voir en miniature sa mère, 
    cette Vitalie Cuif, nécrophile, qui ira jusqu’à le déterrer !!! 
    alors que c’est à la soeur qu’il fait ces dernières confidences qui font toujours débat 
    quant à sa savoir si cette mystique est chrétienne ou athée...

    tant de jaloux ont tissé leur toile autour de cette lumière...
    même mallarmé quand il parle de « météore » avoue sa jalousie de le détacher de la planète.
    donc excuses à l’auteur de cet embrouillamini autour de son beau papier.


  • volt volt 23 novembre 2013 11:33

    bonjour,


    vous écrivez : «  Il souhaitait quitter la mentalité étroite de la France de son époque et surmonter la douleur que lui avait causée sa relation tumultueuse avec Paul Verlaine. Harar était à l’époque un lieu exotique, clos et chargé de mystère, où encore très peu d’étrangers avait pu pénétrer. Un lieu à priori parfait pour un poète vagabond comme lui. »

    ce n’est pas très précis.
    quelques éléments : 
    1/ de passage à Paris, après de sérieux tours à pied en Europe, ses anciens amis lui parlent de son écriture, réponse : « je ne m’intéresse plus à ça... » ; ce n’est donc plus du tout en « poète vagabond » qu’il débarque ; et les locaux de harar le décriront à la fois comme extrêmement radin et, étrangement, « très mahométan »...

    2/ Rimbaud se retrouve là-bas après un très vaste tour, désertion aux pays-bas, directeur des carrières de marbre à chypre, etc., long, très long périple, il a marché des milliers de km, d’où sa hanche qui flanche plus tard.

    3/ le commerce des armes n’est pas un accident pour lui, mais l’essentiel.

    4/ et surtout, pitié : il en a rien à cirer de Verlaine, et ne ressent aucune douleur sinon de la balle tirée par le fou, et il veut juste en finir avec cette poufiasse qu’il surnommait « loyola », c’est tout.
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité