• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > 11 septembre : du terrorisme islamiste au terrorisme intellectuel

11 septembre : du terrorisme islamiste au terrorisme intellectuel

9 ans après l’attentat du 11 septembre qui eut pour effet de déclencher les guerres américaines en Afghanistan et en Irak, une chape de plomb s’est abattue sur cet événement majeur de début du XXIème siècle. Le 11 septembre 2001 est devenu dans la presse et la classe politique un tabou majeur.

Tous ceux qui se sont risqués à en parler ont été obligés de faire amende honorable devant les médias et de se repentir publiquement . Thierry Meyssan, qui a été le premier à lancer la polémique, fut même obligé de quitter la France car sa vie était menacée.

Je ne me m’étendrai pas ici sur le fond de l’affaire, je vous renvoie pour cela à l’excellent site 911 reopen.info http://www.reopen911.info/

Je voudrais revenir plutôt sur l’étrange silence qui entoure cet évènement, et l’impossibilité de tout débat public autour de ce qui s’est passé. Au niveau symbolique, dans l’establishment médiatique, la destruction des tours jumelles a atteint le niveau de la Shoah. Remettre en cause la version de la commission chargée de l’enquête sur le 11 septembre diligentée par l’équipe Bush revient à contester les crimes nazis. On a entendu voler les mots de « négationnistes », qui ont pourtant un sens bien précis, et pour être allé jadis assister au procès du révisionniste Roque à Nantes, dont les écrits contestant l’existence des chambres à gaz se basaient sur les écrits d’un officier SS, je sais de quoi je parle.

Le fait de mettre en parallèle les révisionnistes nazis et ceux qui remettent en cause la version officielle des évènements qui se sont déroulés le 11 septembre 2001 Aux Etats-Unis relève du terrorisme intellectuel. Le seul objectif est de tétaniser les gens, d’échapper à toute amorce de débat. C’est le bazooka médiatique.

Car la shoah a été abondamment documentée. Il y a des témoins, des photos, des vestiges, des travaux d’historiens, des films qui ont été faits sur la Shoah. Tout le monde peut voir ces documents, tout le monde peut enquêter librement sur ce qui s’est passé là-bas. Il y a une reconnaissance officielle de ce qui s’est passé. C’est pour cela qu’il est insupportable que l’on remette en question la shoah. Quelle personne de bonne foi peut encore douter de son existence ?

Il n’en est pas de même pour le 11 septembre. Il est tout simplement interdit d’en parler. Contrairement à ce qu’on nous raconte en France, où évoquer ce sujet serait paraît-il une insulte à la mémoire des victimes, il existe aux Etats-Unis des associations de parents de victimes qui se battent pour faire émerger la vérité, et pour l’ouverture d’une enquête libre et indépendante.

Oui, des parents de victimes demandent cela, et ils ne pensent pas en faisant cela insulter leurs disparus, mais au contraire leur rendre justice.

Mais il n’y a pas que les parents des victimes. Il y a également des milliers de personnes qui se sont réunies en associations et qui documentent et publient des informations sur leurs travaux concernant le 11 septembre. Pas des fantaisistes, pas des mythomanes, non, des physiciens, des architectes, des pilotes d’avion, des vétérans de l’armée, des pompiers, des ingénieurs, des universitaires. Tous ces gens, qui quotidiennement conduisent des avions, construisent des immeubles ou éteignent des incendies, ont déduit que la version des évènements telle qu’elle était présentée était incompatible avec la réalité.

Contrairement à la Shoah donc, ce ne sont pas les lieutenants de Ben Laden qui remettent en cause ce qui s’est réellement passé, mais des Américains, parents des victimes ou concernés directement dans leur expérience quotidienne par les faits qui se sont passés. Contrairement à la Shoah, les négationnistes d’aujourd’hui sont ceux qui refusent qu’on évoque les nombreuses invraisemblances de la version officielle. Pourtant ce sont aujourd’hui les parents des victimes que l’on accuse de mensonge. Alors qui ment dans cette affaire ?

9 ans après, on sait maintenant que Bush a menti pour les armes de destruction massive, qu’il a menti sur le programme nucléaire en Irak, qu’il a menti sur de prétendus achats d’uranium par Saddam Hussein, qu’il a menti sur la pseudo-complicité entre Saddam Hussein et Al Quaida, et que nous avons été inondés par la propagande anglo-américaine. Rappelez-vous ! On nous racontait que Saddam Hussein avait fait construire une ville souterraine bunkerisée et pressurisée sous Bagdad, c’étaient même des entreprises allemandes qui avaient soi-disant réalisé les travaux, la carte des installations circulait dans les journaux. Des camions équipés de missiles et de laboratoires d’armes chimiques ambulants sillonnaient sans relâche le pays, prêts à gazer Israël. Laboratoires tellement bien cachés qu’on n’en retrouva jamais un seul ! Les soldats de la garde de Saddam, orphelins fanatisés, étaient prêts à mourir jusqu’au dernier pour défendre leur maître ! L’Irak avait la 6ème armée du monde... Rappelez-vous de Ben Laden ! Il vivait dans des grottes, véritables bunkers surarmés à Tora Bora. L’armée américaine préparait des bombes de plusieurs tonnes pour percer la montagne ! Où sont donc passés ces bunkers ? Le mollah Omar les a-t-il emportés sur son porte-bagage quand il s’est enfui en mobylette ? Personne ne les a trouvés car ils n’ont jamais existé ailleurs que dans l’imagination du staff qui s’occupait du story telling au sein de l’équipe Bush. Un staff auteur d’histoires tellement excitantes qu’elles ont tenu la presse en haleine pendant des mois, avec à la clé une audience décuplée. La guerre ça fait vendre ! Le story telling est conçu sur mesure pour les journalistes. Une action à couper le souffle et sans temps mort, des héros, des méchants, des victimes innocentes, des détails croustillants, un déferlement de nouvelles technologies pétaradantes, des descriptions qui enflamment l’imagination, vous connaissez ce style, c’est celui des films américains. Et ça marche !

Dans un téléfilm consacré à la vie de Tony Blair, l’un de ses « spin doctors » lui demande, après son élection, « que voulez-vous voir à la une des journaux demain ? » La presse est manipulée par des hommes politiques qui ont parfaitement compris comment l’utiliser pour faire passer les informations qu’ils souhaitent. La presse, à son corps plus ou moins défendant, sert de haut-parleur au pouvoir et aux lobbies à qui elles appartiennent. Les journalistes relaient la propagande gouvernementale, et ce ne sont pas quelques hypocrites précautions oratoires qui changent quoi que ce soit.

Jean-Luc Godard disait : La démocratie ce n’est pas : "5 minutes pour les juifs et 5 minutes pour les nazis". A l’heure où Nicolas Sarkozy a ouvert la boîte de Pandore du racisme, il serait temps de s’interroger sur ce qu’on appelle « l’information », et sur ceux qui nous la délivrent.

La presse est une profession sans mémoire. De son émergence au XIXe siècle jusqu’à la seconde guerre mondiale elle fut souvent à la solde des intérêts les plus abjects, enchaînant calomnies, scandales et campagnes diffamatoires, jusqu’à l’apothéose de la seconde guerre mondiale et de la collaboration.

Une poignée de journalistes, l’honneur de la profession, fit son travail dans l’ombre et dans la résistance, pendant que « Je suis Partout » et « Gringoire » commentaient l’actualité du moment, et passaient avec détachement du détail des lois les plus abjectes à la relation des défilés de mode, car la guerre n’empêche pas les affaires, bien au contraire. Et certains artistes talentueux se répandaient sur le bien fondé de tout cela, comme on commence à l’entendre timidement aujourd’hui. Ce sont ces journalistes de l’ombre, qui, dans le sillage du CNR à la fin de la guerre, reconstruisirent le journalisme français, et firent en sorte que cette profession tant dévoyée trouve enfin une voie honorable.

65 ans après, alors que la quasi-intégralité de la presse française est contrôlée par le pouvoir, les industriels, les banquiers et les marchands de canons, et alors que nous connaissons dans le détail la vie des animaux domestiques du couple Obama, il est grand temps de se demander ce que cache le silence sur le 11 septembre et ce qui a suivi, qui nous a entraînés, nous Français, dans la guerre en Afghanistan où se battent 3000 soldats, et qui bientôt, tels des vassaux , nous entraînera en Iran et ailleurs dans les nouvelles guerres de conquête de notre suzerain impérial. Comme le disait la compagne de celui qui deviendrait Dark Vador, dans le dernier épisode sombre de La Guerre des Etoiles, « peut-être sommes-nous déjà passés du mauvais côté ».

Alors en ce jour anniversaire, ayons une pensée pour les victimes, et faisons circuler l’information pour demander une vraie enquête sur le 11 septembre 2001.


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (82 votes)




Réagissez à l'article

305 réactions à cet article    


  • moorea34 11 septembre 2010 09:36

    Bonjour,

    Est-ce que le terrorisme intellectuel ce n’est pas d’accuser sans aucune preuve (mais vraiment aucune sinon il n’y a qu’à les fournir à la justice !!) les scientifiques ayant travaillé sur le sujet d’être des collabos, des agents de la CIA, des vendus ?

    Est-ce que c’est de me traiter (comme ici sur Agoravox) de scientifique nazi ? ou de tas de fumier (sur Reopen) ? 

    Il n’y a AUCUN scientifique (et pas ingénieur*) spécialisé dans le calcul de structures, ayant un jour publié un article dans une revue du domaine, qui a remis en cause les grandes lignes des conclusions fournies par la communauté. AUCUN.

    Partant de là, le site que vous avez mentionné ne fait que propager des mensonges et relève de la pire des pseudosciences.

    Par honnêteté intellectuelle, vous auriez pu (aussi) mentionner ce site : www.bastion.net
     smiley

    Voilou...
    Bien à vous.



    * pour faire la distinction entre un archi, un ingé et un scientifique (chacun étant très compétent dans son domaine, là n’est pas la question) je vous conseille la lecture de ces ouvrages : http://bibliobs.nouvelobs.com/blog/le-voyageur-social/20100820/20855/un-zeteticien-chez-les-truthers-les-attentats-du-11-septembre
    Vous comprendrez alors pourquoi un ingénieur sera capable de dimensionner un bâtiment qui encaisse les actions qu’il est censé reprendre, mais pourquoi aussi il est bien incapable de prédire précisément la réserve de charge avant rupture de tels immeubles.






    • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 10:10

      Ce que vous dites est tout simplement incohérent et je ne perdrai pas mon temps à vous répondre. Chacun se fera son opinion. Pour l’instant la seule personne que j’ai vue utiliser des insultes c’est vous.


    • hankuler 11 septembre 2010 10:11

      quirant !!!
       on ta reconnu
      2 avions et 3 tours qui s’effondre PROPREMENT et ont doit faire confiance qu’a des simulation et des menteurs reconnu
      l’aviation militaire qui laisse passer 4 AVION !!! dans le pays le plus securisé au monde !!!
      ces tours étaient faites pour recevoir plusieurs crash d’avion et surtout le wtc 7 détenais beaucoup de secret honteux
      faut vraiment nous prendre pour des cons
      arrête de venir faire ta pub
      c’est pas parce que t’es bardé de diplôme pompeux que tu ne peux pas mentir voir même plus
      tu t’es pas fait assez humilié comme ca
      maso ???
      Bigard fais plus scientifique que toi
      n’oublie pas !!!
      quand la vérité éclatera
      tu devra répondre devant le peuple pour avoir étais un collabo
      on t’oubliera pas


    • moorea34 11 septembre 2010 10:22

      Vous avez dû mal me lire alors

       smiley


    • spartacus1 spartacus1 11 septembre 2010 11:04

      Pour moi, je commémore le 11 septembre, mais pas celui dont on parle ici, le 11 septembre 1973.
      Date du coup d’état au Chili, coup d’état fomenté par Pinochet avec l’aide active de la CIA et de Henri Kissinger*, coup d’état qui a renversé un gouvernement démocratiquement élu et qui avait toujours respecté la constitution chilienne. Le coup d’état avait été précédé de mesures de déstabilisation, pour les anciens, souvenez-vous de la grève des entreprises de camionnage (indispensable dans ce pays terriblement allongé) financée par la CIA, des manifestations de rue dans les quartiers huppés de Santiago, etc. 

      Ce coup d’état a fait plus de mort que les attentats de NY (voir le rapport Rettig, (Comisión Nacional de Verdad y Reconciliación - CNVR)), sans compter les disparus dont on ne sait pas ce qu’il sont devenus, les 150.000 prisonniers politiques, la chape de plomb qui s’est abattue sur le Chili.

      * Ce criminel de guerre (pour ses actions au Vietnam et au Chili) qui n’ose plus aller dans certains pays de peur d’être arrêté et déféré devant un Tribunal International. Hier, à l’occasion d’une visite au siège de l’ONU à Genève, il s’est fait hué par plus d’un millier de personnes et la ministre des affaires étrangères Suisse s’est trouvé des problèmes d’agenda pour ne pas avoir à le recevoir. Un bien sinistre individu que ce Kissinger.


    • Pyrathome pyralene 11 septembre 2010 11:40

      Les menteurs « professionnels » sortent de leur tanière toujours à la même date....
      si un livre devrait être brûlé en ce jour, c’est bien la VO du 911, qui est une insulte et un blasphème aux victimes du wtc et des guerres qui ont suivies...

      VENIR DÉFENDRE LA VO EST UNE COMPLICITÉ DE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ
      qui je le rappelle encore une fois, est IMPRESCRIPTIBLE....



    • bluerider bluerider 11 septembre 2010 15:03

      Calmez-vous M. Quirant, répondez d’abord à toutes (toutes) les questions que les membres de reopen vous posent (dont les miennes).

      et ce n’est pas en agitant votre bipolarité rampante, que vous nous donnerez l’envie d’en découdre in vivo.

      ceci dit notre proposition/invitation/suggestion pour un débat contradictoire en public avec nos spécialistes et avec M. Niels Harrit, filmé et sans coupures, sur une chaine TV possédant une audience suffisante pour attester des faits, tient toujours.

      A bon entendeur, BR.


    • Serpico Serpico 11 septembre 2010 16:47

      moorea

      « L’archi », « l’ingé » et le scientifique ont-ils une explication pour le passeport miraculé retrouvé « par hasard » au milieu des cendres ?

      PTDR


    • Jesse Darvas Jesse Darvas 11 septembre 2010 18:09

      Là au moins c’est très clair, le « terrorisme intellectuel » est bien identifié : ne pas adhérer au mouvement « truther » est carrément un « crime contre l’humanité » !

       smiley

      Et on va se plaindre de la censure ?

      Imaginez que les non-truthers appliquent le même raisonnement : les truthers cherchent à innocenter Ben Laden et sont donc complices de crimes contre l’humanité... et hop tous à Guantanamo...

      L’humour involontaire est décidément une caractéristique troublante chez nombre des partisans de la « démolition contrôlée »...


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 septembre 2010 13:46

      « L’archi », « l’ingé » et le scientifique ont-ils une explication pour le passeport miraculé retrouvé « par hasard » au milieu des cendres ?" : Depuis le début, oui. Mais les truthers sont en général trop cons pour savoir lire et retenir tout ce qui ne va pas dans la Droite Ligne du Parti. Je pourrais rappeller que des débris de bagages et de papiers divers sont toujours retrouvés sur les lieux ou à proximité de crashs en tout genres et que donc, retrouver un passeport, fut-ce celui d’un terroriste présumé, n’est pas surprenant. Chanceux, oui, mais suspect non.


    • Menouar ben Yahya 14 septembre 2010 09:43

      Le terrorisme intellectuel ne consiste pas aussi, à nous faire voire le monde d’une manière simpliste ou les médias ne sont bien souvent que les relais pour ne pas dire les complices d’une politique. Sans vouloir minimiser la portée, ni les victimes du 11/09 aux Etats unis, voici un autre 11/09, un 12/09, 13/09....qui n’intéresse pas les médias, extrait :

      11/09/ 2001  ! Un jour comme un autre au Congo avec ses centaines de milliers de cadavres, trois millions de morts en six ans, une moyenne de 50 000 morts/jour ! Ce n’est pas de ce lieu et de cette guerre anti-médiatique, dont il s’agit, ni des corps pourrissants de négros faméliques et superfétatoires mais ceux utiles de ricains obèses, des corps qui dés la naissance ont la promesse d’une ascension sociale, des corps cotisants à l’assurance vieillesse, à l’assurance sur leur propre mort pour que une fois cadavérisés, leur famille puisse les monnayer à prix d’or, des corps voyageant capable de dépenser sans compter, du dollar, des euros et toutes les monnaies du monde dans les lieus les plus reculés.


    • Onegus Onegus 15 septembre 2010 03:59

      Jouer les victimes et mentir ne suffit hélas pas, monsieur Quirant...

      Ne pas reconnaître l’évidence du caractère incomplet et biaisé des rapports délivrés par les organismes gouvernementaux, à commencer par le NIST, qui ont travaillé sous le contrôle direct de l’administration criminelle de George W. Bush, indique clairement que vos motivations ne que d’ordre idéologique.

      Rappelons que le NIST a arrêté son étude à l’initiation des effondrements, se contentant de décrire comment les dégâts occasionnés par le crash des avions et les incendies ont fini par faire céder la structure au niveau des étages impactés. 10 000 pages pour s’arrêter là et ne pas traiter le déroulé effectif des effondrements, ces fameuses 10 ou 15 secondes de chute verticale que rien ne freine jusqu’à la base des tours et qui sont le cœur même de la controverse ?
      Monsieur Quirant lui-même n’a su décrire cette séquence que comme l’effet d’un « grand bordel », mais je ne doute pas qu’il vienne nous expliquer que je pratique la méthode « hyper-critique » et que de toute façon nous sommes tous trop con pour comprendre.

      Se précipiter comme il le fait ici pour poster des liens vers sa désinformation ou un énième torchon sur les « théories de la théorie du complot », cette rhétorique creuse qui n’a pas d’autre objet que de neutraliser les débats qui dérangent et stigmatiser les gens qui posent des questions, ne fait qu’éclairer une fois de plus le caractère strictement idéologique de sa démarche.

      Monsieur Quirant se sert de sa qualité de scientifique comme d’un cache-sexe pour diffuser sa désinformation et sa propagande, mais il y a belle lurette que le roi est nu.


    • Romulus Augustule Romulus Augustule 15 septembre 2010 18:33

      Voilà justement un parfait exemple de rhétorique creuse, Monsieur Onegus.


    • Onegus Onegus 15 septembre 2010 22:57

      Oubah ! smiley


    • Gollum Gollum 11 septembre 2010 09:44

      Remettre en cause la version de la commission chargée de l’enquête sur le 11 septembre diligentée par l’équipe Bush revient à contester les crimes nazis.


      Voir Donald Forestier sur ce même site qui souhaite visiblement introduire un délit d’opinion à ce sujet.

      • Gollum Gollum 11 septembre 2010 09:53

        on sait maintenant que Bush a menti pour les armes de destruction massive, qu’il a menti sur le programme nucléaire en Irak, qu’il a menti sur de prétendus achats d’uranium par Saddam Hussein, qu’il a menti sur la pseudo-complicité entre Saddam Hussein et Al Quaida, et que nous avons été inondés par la propagande anglo-américaine.


        Vous avez bien raison d’insister là-dessus. Tous ces mensonges, tout le monde les connaît, comment voulez-vous faire confiance à une bande de guignolos pareils ? 

        Et si vraiment ces attentats avaient été des attentats islamistes, la logique voudrait qu’il y en ait eu d’autres. Or il n’ y a eu rien du tout.. hormis quelques bombinettes en Indonésie ou ailleurs... Neuf ans sans attentat majeur, alors que la fragilité de nombres de nos sites sensibles sur la planète entière permettrait à qq’un de vraiment motivé de s’en donner à cœur joie..

        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 11 septembre 2010 12:55

          Au contraire, il y a eu de nombreux attentats depuis le 11 septembre 2001 :

          http://www.itac-ciem.gc.ca/thrt/ncdnts-fra.asp


        • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 11 septembre 2010 13:55

          Notamment Bali, 2002 ; Istambul, 2003 ; Madrid et Beslan, 2004 ; Londres, Amman et Bali, 2005 ; Mumbai, 2006 ; Karachi, 2007 ; Islamabad, 2008.


        • Gollum Gollum 11 septembre 2010 15:08

          C’est bien ce que je disais quelques bombinettes...


        • fkarakaya 11 septembre 2010 17:03

          Effectivement article intéréssant qui met en lumière l’hipcirisie de l’occident !

          Soit disant quand il s’agit d’insulter l’islam la liberté d’expression bat à plein régime mais quand il s’agit de découvrir la vérite ca devient secret d’état !

          Depuis le 11 septembre 2001, il n’y a jamais eu d’attentats d’nevergure WTC ! Que des bombes dont on ne sait qui les a posé !

          Pourtant on nous fait croire qu’avec une bouteille d’eau de 50 cl on peut faire exploser des avions !!! Mais en fait il s’agit simplement de faire règner la terreur uniquement pour justifier des actes audieux !


          Plusieurs fois sur AGrora, il a été démontré que le nombre de victimes dû au bavures des alliés à été 1000 fois plus importants que les attentats !


          On nous a fait croire ques personnes allez détruire la cathedrale de Strasbourg ! Avec un vion, on allait lacher des armes chimiques sur Paris !!!

          QUe du pipeau !

          Il suffit juste de voir à qui a profité le plus les attentats de WTC ! Aujourd’hui les musulmans sont accusés pour tout et n’importe quoi ! On est surveiller de prêt ! On est traité comme des terroristes alros que les vrais térroristes ceux sont ces politiques qui ont pris des décisions d’envahir des pays comme l’Irak et l’Afganistan alros que pendant 5 ans les serbes ont massacrés les bosniaques, Israel l’état voyou continu son terrorisme d’état en masacrant des palestinines, en leur détruisant leur maisons ! 

          Il continue son colonialisme ! 

          L’UE qui ne se met jamais d’accord sur des sujets se retrouve immédiatement pour sanctionner l’IRan pour sauver la vie d’une seule femme accusé de meurtre ! Mais ne bouge en aucun cas son cul pour comdanner, la chine ou sanctionner la chine ni Israel ! Pire il augment son niveau de coopération avec l’Etat Voyou d’Israel !

          Après « oui mais on ne comprend pas pourquoi le monde musulman nous détesté ?? » 

          C’est assez clair non ? 


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 septembre 2010 19:06

          " C’est bien ce que je disais quelques bombinettes..." : Quelques bombinettes qui ont fait juste un total de 1339 morts. Soit pour ainsi dire un peu plus du tiers des victimes du 11 septembre.

          Les familles apprécieront ton commentaire...


        • Menouar ben Yahya 15 septembre 2010 11:48

          Alors si j’ai bien compris ! Les tours ont été dynamité et les avions n’ont été là que pour nous donner l’illusion qu’il y avait eut un attentat ? Si on suit cette logique, on doit se dire que les commandos étaient infiltrés par les services secrets car comment être sur qu’ils feront vraiment « leur boulot » et que personne ne se dégonflera. La C.I.A , le Mossad aurait manipulé ces groupes, les auraient peut être même aidés à prendre des leçons de pilotage...l’administration Bush serait la véritable instigatrice d’attentats qu’elle a planifié et ces avions qui se scratchent sur ces tours seraient tout à fait superfétatoire. Que cette administration ai menti pour envahir l’Irak mettre la main sur ces ressources, OK ! Mais de là à sombrer dans la paranoïa, une théorie du complot délirante, faut pas charier ! Oublier l’avertissement de Massoud et son exécution qui étaient les prémisses de cet attentat...

           Lorsque l’on en arrive à comparer tout ça avec la Shoah moi j’aurais plutôt tendance à comparer cela avec son vis à vis, le négationnisme. Gardons l’esprit critique, ne prenons pas pour argent comptant tout ce que l’on nous dit, OK mais lorsque je vois un tel degrés de désinformation, je me demande qu’elles sont les motivations profondes du négationnisme concernant la Shoah et je ne peux m’empêcher de faire un paralléle avec ce que je considére comme une forme de négationisme, à propos des causes de l’effondrement des tours jumelles ! Les motivations profondes c’est quoi ! Peut être pour certains la recherche de la vérité mais pas pour tous. Malgré les preuves de la Shoah, il y a le négationisme, alors je pense qu’il ne suffit pas toujours d’argumenter, pour une poignée d’irréductible, toutes les preuves du monde ne serviront à rien. Bien qu’au nom de la liberté d’expression ils ont le doit d’émettre les pires idées, c’est très présent dans la culture américaines et c’est un signe du bon fonctionnement de la liberté d’expression.


        • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 14:21

          LA France sous la menace d’Al qaida ? Vraiment ? Que vont-ils faire cette fois-ci ? faire sauter l’arche de la défense avec 2 trombones et un taille-crayon ? J’en tremble d’avance !
          Quant à l’Afaghanistan, nous les avons tellement aidés à se débarrasser des talibans depuis toutes ces années que nous sommes là-bas qu’ils sont redevenus les premiers producteurs mondiaux d’héroïne. Ca valait bien tous ces efforts !


        • avocatdudiable avocatdudiable 11 septembre 2010 10:54

          Le Nazisme a été financé par ceux-là même qui sont au pouvoir aujourd’hui. Elle sert aujourd’hui de prétexte à la dictature intellectuelle, pour moi c’était en fait le vrai but.


          • Jesse Darvas Jesse Darvas 11 septembre 2010 11:06

            J’ai quelques questions pour l’auteur de l’article :

            1) les « truthers » financent des publicités (40 000$ collectés aux dernières nouvelles) destinées à convaincre les Américains de la nécessité d’une nouvelle enquête et pétitionnent le Congrès en ce sens. Ceci alors même qu’à les croire, l’intégralité des élus du Congrès, de l’administration (armée, justice, FBI, police, municipalité...) des universitaires (à l’exception de la poignée d’AE911) et de la presse sont complices du plus grand cover-up de l’histoire. A qui donc espèrent-ils voir confier cette nouvelle enquête ? A supposer que la première n’ait été qu’une opération de camouflage, par quel moyen éviterait-on que la seconde le soit aussi, puisque parmi les sphères de pouvoir tout le monde sait et tout le monde se tait ?

            Peut-on à la fois croire sérieusement qu’une dictature militaire/financière occulte a pris le pouvoir aux Etats-Unis et qu’une publicité à 40 000 $ ainsi que le dépôt d’une pétition vont la renverser ?

            En réalité, si le dixième de ce que les « truthers » prétendent est vrai, cela justifie l’insurrection immédiate. Mais curieusement aucun d’entre eux n’est passé à l’acte. Comment expliquer cette dissonance cognitive entre l’énormité des accusations (un président, toute son administration, tous les médias complices du plus grand massacre sur le sol américain) et le caractère très timoré des réactions des truthers eux-mêmes ?

            2 ) comment peut-on croire que T Meyssan a fui la « zone OTAN » parce que sa vie y était menacée... alors que les « truthers » qui agissent à visage découvert aux Etats-Unis (épicentre de la « conspiration du silence » puisque c’est là que l’enquête a été menée et que la presse américaine ainsi que l’ensemble des élus du Congrès s’en sont contentés) n’ont jamais été inquiétés ? et que ces mêmes truthers, outre leurs publications nombreuses et en accès libre sur internet se baladent dans toute l’Europe pour y faire des conférences ?

            3) On lit sur les sites truthers que simple visionnage de quelques videos permet de démontrer la présence d’explosifs dans les tours. Comment expliquer le remarquable silence de la quasi-totalité des ingénieurs américains spécialistes du calcul des structures ? Et surtout comment expliquer que la compagnie d’assurance chargée d’indemniser Silverstein n’ait jamais cherché à soulever ce moyen pour éviter de payer ?

            Il y a peut-être un moyen compatible avec la version « truther » de répondre à ces trois questions...
            Dans l’attente de l’explication, je propose ma propre interprétation : les truthers n’ont apporté aucun élément convaincant permettant d’accuser qui que ce soit d’autres que la bande d’Al Qaeda des attentats du 11/09 ; personne en position de peser sur le cours de choses ne les prend au sérieux ; eux-mêmes ne sont sans doute pas réellement convaincus de ce qu’ils avancent puisqu’ils estiment à la fois lutter contre un pouvoir extrêmement puissant, dangereux, et bien organisé mais ne prennent aucune précaution pour éviter d’être liquidés par ce même pouvoir... ce qui serait pour lui, s’il était réellement capable de faire ce qu’on suppose ( museler la presse et toutes les agences fédérales) extrêmement facile.

            Après, la comparaison avec le négationnisme a sans doute fait l’objet d’abus mais je la comprends moins comme une équivalence Shoah/11-09 que comme une comparaison sur les méthodes :
            - méthode hypercritique (la moindre contradiction ou le moindre élément inexpliqué conduisant à réfuter l’ensemble du récit)
            - falsifications, éléments tirés hors de leurs contextes, thèses réfutées mais réaffirmées néanmoins
            - incapacité totale à entendre les arguments adverses...
            - et enfin corrélation malheureusement loin d’être nulle entre la position « truther » et l’idée que les « Sionistes » sont derrière tout ça (idée particulièrement stupéfiante puisqu’il n’y a littéralement aucun début du commencement de la moindre preuve liant Israel au 11/09, ce qui n’empêche pas un nombre assez important de « truthers » d’être convaincus qu’il s’agit d’un « zionist job »)



            • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 12:19

              Si je suis bien votre raisonnement, si l’on n’est pas d’accord avec la thèse officielle il ne faudrait donc rien faire car tout est perdu d’avance ? Et donc ceux qui font quelque chose sont forcément suspects ? Cela me paraît bien étrange...
              Vous appliquez, comme souvent dans ce genre d’histoire les méthodes que vous prétendez dénoncer. Les preuves n’existent pas quand on ne veut pas les voir et ce que vous affirmez n’engage que vous. Je n’émets aucune supposition sur la responsabilité de qui que ce soit. C’est vous qui parlez de sionisme, terme que je n’ai jamais évoqué. Vous vous sentez menacé peut-être ?
              Je voudrais juste savoir comment on peut par exemple expliquer l’effondrement du bâtiment N° 7 pour ne parler que de ça. Je rappelle que ce bâtiment de 46 étages s’est effondré tout seul en 7 secondes, sans avoir été heurté par aucun avion, et alors qu’il n’était touché que par un incendie mineur. C’est d’ailleurs tellement inexplicable que la commission n’a même pas évoqué ce problème. Il y a pourtant une solution simple pour comprendre ce qui s’est passé, même si c’est difficile de le concevoir, c’est que ce bâtiment a été proprement dynamité suivant un scénario de démolition contrôlée.
              D’ailleurs personne n’a fourni d’autre explication possible. Et là encore il serait facile de le savoir en faisant des prélèvements dans lesquels on trouverait des restes d’explosifs, et de regarder les structures acier du bâtiment, pour voir si elles ont été coupées en biseau par des explosifs comme dans les méthodes de démolition...
              Mais je ne vais pas répéter ici en plus mal ce qui est expliqué de façon lumineuse dans les nombreuses vidéos que vous pourrez trouver sur le site 911reopen.info. Laissons à l’intelligence des lecteurs le soin de se faire leur propre opinion eux-mêmes, je ne polémiquerai pas là-dessus.


            • Philou017 Philou017 11 septembre 2010 14:12

              En complément de l’auteur, je vais répondre à Jesse Darvas, qui soulève quelques points un peu pertinents et d’autres beaucoup moins.

              1) l’intégralité des élus du Congrès, de l’administration (armée, justice, FBI, police, municipalité...) des universitaires et de la presse sont complices du plus grand cover-up de l’histoire.
              Personne de sensé ne dit cela. Il apparait évident qu’à l’examen, des groupes réduits à l’intérieur de l’armée, du FBI et de la CIA ont contribué à organiser ces attentats. Pour le reste, la complicité consiste surtout à approuver aveuglément la politique et les explications officielles, ce qui conduit à l’Omerta sur le 11/9. Si des gouvernements et des services secrets étrangers sont parfaitement au courant de l’imposture, ils préfèrent se taire en raison de la puissance US. Quand aux autres personnes influentes du système (aux USA et ailleurs), ils sont très majoritairement convaincus du complot Islamiste, parce que cette accusation vient d’un système dont ils font partie et auquel ils croient globalement.

               A supposer que la première n’ait été qu’une opération de camouflage, par quel moyen éviterait-on que la seconde le soit aussi, puisque parmi les sphères de pouvoir tout le monde sait et tout le monde se tait ?
              En 2004, la commission d’enquête a pu produire son rapport avarié parce très peu de gens connaissaient les faits et étaient capables de le remettre profondément en question. Il serait beaucoup plus difficile aujourd’hui de noyer le poisson, même dans une enquête officielle.

              Peut-on à la fois croire sérieusement qu’une dictature militaire/financière occulte a pris le pouvoir aux Etats-Unis et qu’une publicité à 40 000 $ ainsi que le dépôt d’une pétition vont la renverser ?
              Les truthers font ce qu’ils peuvent. La vérité est un puissant levier, même si elle doit lutter contre le conformisme aveugle et organisé des médias.

              le caractère très timoré des réactions des truthers eux-mêmes ?

              Timorés ? c’est votre avis. Les truthers sont des gens raisonnables qui savent très bien que toute révolte directe est inutile tant qu’un pourcentage suffisant des gens ne s’est pas aperçu de la farce qu’est la VO.

              2 ) comment peut-on croire que T Meyssan a fui la « zone OTAN » parce que sa vie y était menacée... alors que les « truthers » qui agissent à visage découvert aux Etats-Unis n’ont jamais été inquiétés ?
              Je vous explique le fonctionnement du système. On est passé d’un fonctionnement de censure et de manipulation directe de l’info jusqu’aux années 80, à un autre système aussi efficace. Il consiste à désinformer les gens au travers des médias par la mise en place d’une information ultra-conformiste, alignée sur les choix des pouvoirs en place et où le débat est très limitée. Cela permet de garder sous influence la majorité des peuples. De l’autre coté, on peut se permettre de laisser se développer des groupes qui contestent ces vérités officielles, en les ignorant complètement sur les grands médias, quitte à ce que le système médiatique soumis naturellement aux Versions Officielles ne les ridiculisent ou ne les diabolisent si ils deviennent un peu trop gênants à un moment.
              Ce système permet d’éviter la censure et d’ignorer les contestataires, en même temps qu’il permet d’éviter tout débat, et rend inutile une répression difficile à justifier. Les meneurs politique et médiatiques peuvent alors monter au créneau pour dénoncer des adorateurs « de la théorie du complot », théorie si loin de l’info formatée délivrée 24h/24, 365 jours par an.

              Mais pour que ca marche, il faut que les médias délivrent unanimement le même type de message. Aussi quand un trublion comme Thierry Meyssan, reconnu alors comme un bon journaliste, débarque sur la télé avec l’affaire du Pentagone, il devient urgent de le marginaliser, décrédibiliser, voire de l’empêcher de « nuire ». Meyssan était une épine intolérable dans le pied du système, qu’il fallait neutraliser.

              3) On lit sur les sites truthers que simple visionnage de quelques videos permet de démontrer la présence d’explosifs dans les tours.
              Tendancieux. les vidéos montrent des signes qui appuient la thèse. L’essentiel est ailleurs.

              Comment expliquer le remarquable silence de la quasi-totalité des ingénieurs américains spécialistes du calcul des structures ?
              Il est très difficile pour un spécialiste de soulever un problème si sensible et dangereux politiquement. Seule une action collective comme AE911 a permis à un certain nombre de se faire entendre.

               Et surtout comment expliquer que la compagnie d’assurance chargée d’indemniser Silverstein n’ait jamais cherché à soulever ce moyen pour éviter de payer ?
              Même réponse que pour les spécialistes.


            • Philou017 Philou017 11 septembre 2010 14:35

              2eme partie de ma réponse :

              Dans l’attente de l’explication, je propose ma propre interprétation : les truthers n’ont apporté aucun élément convaincant permettant d’accuser qui que ce soit d’autres que la bande d’Al Qaeda des attentats du 11/09 ;

              L’analyse tres complète des faits suffit à montrer l’impossibilité de la VO et désigne à l’évidence d’autres responsables, même s’ils sont difficiles à identifier précisément pour des raisons bien compréhensibles.
               
               personne en position de peser sur le cours de choses ne les prend au sérieux ;

              Si quelqu’un dans cette position conteste la VO, il sera rapidement éjecté ou assassiné médiatiquement. Voir Th Meyssan, Chapaurade, Bigeard, Kassovitz, Marion Cotillard et bien d’autres

              mais ne prennent aucune précaution pour éviter d’être liquidés par ce même pouvoir...
              Comme expliqué ci-dessus, le pouvoir ne s’occupe en principe que des gens qui ont accès aux médias.

              ce qui serait pour lui, s’il était réellement capable de faire ce qu’on suppose extrêmement facile.
              Non c’est pas facile. Ca serait répercuté par les truthers et la presse pourrait être amenée à en parler, et donc à amener un débat qu’il faut absolument éviter

              - méthode hypercritique
              Les débats, arguments et critiques concernant la VO forment un canevas lourd et très argumenté, contrairement à ce que vous avancez gratuitement.
              - falsifications, éléments tirés hors de leurs contextes, thèses réfutées mais réaffirmées néanmoins
              Les principales thèses réfutées définitivement sont celles du Nist, de la FEMA et de rares spécialistes qui se sont aventuré à essayer de les corroborer
              - incapacité totale à entendre les arguments adverses...
              Là je rigole smiley smiley
              - et enfin corrélation malheureusement loin d’être nulle entre la position « truther » et l’idée que les « Sionistes » sont derrière tout ça
              S’il y a des éléments faisant penser à une implication du Mossad, l’esentiel du débat n’est pas là. Quand à l’anti-sionisme, il n’est nullement synonyme d’anti-sémitisme pour beaucoup de gens critiques, comme certains s’acharnent à le répéter, sans aucune objectivité.


            • Jesse Darvas Jesse Darvas 11 septembre 2010 14:51

              Je vous remercie de ces réponses en lieu et place de l’auteur de l’article (qui n’a répondu sur rien).

              S’il y avait ne serait-ce qu’un élément à charge contre Bush dans le 9/11, il aurait été saisi par les Démocrates. Nixon a été viré pour avoir mis des micros chez des journalistes... Clinton n’a pas réussi à dissimuler une relation sexuelle dans son bureau avec une stagiaire... mais Bush aurait réussi à dissimuler un complot impliquant une bonne partie de l’armée, du FBI, de la CIA, et à empêcher toute enquête sérieuse, y compris après avoir perdu les élections. Ah oui, il y a le fameux « Bush n’est qu’un pantin, les vrais organisateurs sont derrière et sont aussi derrière Obama »... affirmation qui a l’avantage d’être parfaitement impossible à réfuter puisque par définition ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre ne sont jamais visibles...

              Sur le fond, votre réponse n’est pas convaincante : en quoi Meyssan serait-il plus dangereux que Gage ? Personne ne prend au sérieux le « réseau Voltaire » alors que Gage fait au moins illusion avec sa qualité d’architecte (de parking de deux étages et non de gratte-ciel, mais peu importe).

              Mais encore une fois peu importe. Si votre vision du monde est correcte, la seule réaction rationnelle est celle qu’adoptent un certain nombre de « conspirationnistes » américains persuadés de longue date de l’existence d’une dictature aux ordres de l’ONU : ils se réfugient dans des cabanes avec un stock d’armes et de vivres. Clamer que l’on vit dans un pays totalitaire en paradant partout, c’est faire preuve soit d’une étrange schizophrénie soit d’un comique involontaire... et espérer qu’une nouvelle enquête « officielle » donnera un autre résultat que la première est incroyablement naïf. Si l’on croit à la dissimulation organisée de la vérité, il faut enquêter soi même, trouver des preuves, des témoins (les fameux poseurs de bombe doivent pouvoir être décrits, retrouvés... ceux qui ont subi des pressions au NIST pourraient témoigner secrètement...) et une fois que l’on a un dossier permettant d’envoyer quelqu’un devant un tribunal, le sortir d’un coup. Agir à visage découvert lorsqu’on a affaire à une bande aussi organisée est suicidaire et c’est pourquoi je pense qu’au fond d’eux-mêmes, les soit-disant « truthers » ne font qu’exploiter un filon auxquels ils ne croient pas.

              Enfin sur le peu de succès du mouvement truther (40 000 $ réunis pour une pub, avec des donations potentielles dans l’ensemble du monde, c’est peu !!) : ce que vous ne parvenez manifestement pas à imaginer, c’est que les journalistes ne donnent pas d’écho aux truthers et que les scientifiques de renom non plus (ceux d’AE911 sont de seconde ou troisième zone et trouvent là un moyen à bon compte de se faire connaître, plutôt qu’en publiant des papiers dans de grandes revues... combien de professeurs de Harvard, Stanford, Berkeley, Princeton dans la liste ?) tout simplement parce que la thèse des truthers (démolition contrôlée du WTC7) n’est pas crédible. Vous la trouvez crédible, eux non. Votre explication : ils ont peur. Mais qu’est-ce qui est le plus probable :

              1) qu’il n’y ait aucun individu courageux au Congrès, dans les grandes universités américaines, dans la presse américaine, à la mairie de New York, dans l’armée, au FBI, à la CIA... prêt à dénoncer la plus grande forfaiture jamais perpétrée sur le sol américain ? (les preuves existent forcément quelque part... )

              2) ou que la thèse des truthers soit un mélange d’incohérences, d’insinuations non fondées, de raisonnements fallacieux (du style : quelqu’un qui souscrit une assurance est forcément responsable du sinistre... ), pseudo-scientifiques... avec au final aucun élément, absolument aucun qui soit susceptible d’envoyer devant un tribunal qui que ce soit.


              Quelqu’un qui croit fermement au 1 ne pourra jamais changer d’avis : si une nouvelle enquête avait lieu et concluait à nouveau à la responsabilité d’Al Qaeda, il n’y verrait qu’une preuve supplémentaire de la puissance occulte des vrais responsables.


            • Jesse Darvas Jesse Darvas 11 septembre 2010 14:57

              « S’il y a des éléments faisant penser à une implication du Mossad, l’esentiel du débat n’est pas là »

              Je n’avais pas vu la deuxième partie.

              Lesquels exactement ??


            • bluerider bluerider 11 septembre 2010 15:24

              concernant Thierry Meyssan, ne confondez pas un homme né au mileu des services secrets, dont le père fut un proche conseiller de Chaban Delmas à la mairie de bordeaux, et membre des services secrets français issus de la guerre, tout comme Chaban, avec les cinglés truthers qui battent le pavé en hurlant « bush did it ».
               
              franchement ? avez-vous le sens de l’observation ?

              et sachez, ou imaginez, qu’en face d’un Thierry Meyssan, lui même modeste face aux forces en présence, les vrais auteurs du 11/9 ont 3 ou 4 coups d’avance, et savent parfairtement bien à qui ils ont affaire. Personne au sein de reopen911.info, pas même son président d’association, n’a été inquiété ou fouillé chez lui (peut-être les mobiles, ou les laptops en ligne ?). Nous ne sommes pas, à ce jour, assez dangereux pour le système maffieux qui se cache derrière le 11 septembre (et qui se marre bien en nous lisant) . En plus nous écrivons en français, donc à l’échelle planétaire, c’est peanuts, non ?

              Nous ne vivons pas dans le même monde qu’ « eux ».

              quant à la dictature financière, elle est aussi pétrolière... il y a ce fameux documentaire ARTE je crois trés convaincant qui montre bien que les pétroliers texans autour du vice-président Johnson sont melés à l’assassinat de JFK... Pétroliers texans... justice texane... cela ne vous rappelle rien ?

              quant aux victimes du 11/9.... renseignez vous et comprenez , relativisez l’importance des uns et des autres. comme déjà dit ceux qui meurent sont les vrais temoins genants, pas les piplettes, même si nous faisons des efforts, comme nous :

              http://www.youtube.com/watch?v=jQQtGsRaDlU

              dernier point : IDEE STUPIDE que de penser que la vérité sur le 11/9 déclencherait une insurrection américaine, occidentale, moyen orientale ou mondiale. La seule cause d’insurrection, et encore (Afrique), c’est L’ASSIETTE VIDE (panem et circenses). Par contre c’(est vrai, cette idée est encouragée par les officiels (refardez en cemoment les bétises sur la mosquée et l’incinération du coran..en France c’est « le risque d’attentat élevé » etc...) . Ce schéma de pensée est dans la logique officielle, pas dans celle des peuples qui à une écrasante majorité veulent un toit, à boire et à manger, des enfants, une famille, un peu de confort et de stabilité... franchement......

              bien à vous, BR.


            • Philou017 Philou017 11 septembre 2010 16:10

              S’il y avait ne serait-ce qu’un élément à charge contre Bush dans le 9/11, il aurait été saisi par les Démocrates.
              Les élus démocrates, quand bien même ils seraient convaincus de la supercherie ont beaucoup à perdre dans l’affaire, y compris l’avenir de leur pays.

               mais Bush aurait réussi à dissimuler un complot impliquant une bonne partie de l’armée, du FBI, de la CIA, et à empêcher toute enquête sérieuse, y compris après avoir perdu les élections.
              Le système n’a ni vocation, ni de moyens pour enquêter réellement sur lui-même. De plus, des gens à des postes clés du gouvernement, du FBI et de l’armée ont pu saboter toute vraie remise en cause. Mais bush&Co n’ont pas réussi dissimuler leur complot, juste à le faire avaliser par l’ensemble des médias, et donc par la population.

               Ah oui, il y a le fameux "Bush n’est qu’un pantin, les vrais organisateurs sont derrière et sont aussi derrière Obama"... affirmation qui a l’avantage d’être parfaitement impossible à réfuter puisque par définition ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre ne sont jamais visibles...

              C’est vrai, très difficile de démontrer les réseaux d’influence et l’imbrication politique/financiere/industrielle des classes dirigeantes. Néanmoins, ca transparait dans toute la politique Américaine.

              Sur le fond, votre réponse n’est pas convaincante : en quoi Meyssan serait-il plus dangereux que Gage ?
              Le problème est un peu différent aux USA et Gage a très peu accès aux médias.

               Personne ne prend au sérieux le "réseau Voltaire" alors que Gage fait au moins illusion avec sa qualité d’architecte (de parking de deux étages et non de gratte-ciel, mais peu importe).
              Mais si, pas mal de gens prennent au sérieux le réseau Voltaire. Mais Gage n’a jamais réussi ce qu’a réussi Meyssan, dénoncer le complot dans une émission de grande écoute, et encore une fois alors qu’il avait à ce moment une vraie crédibilité dans les médias, y compris chez pas mal de journalistes.

              on vit dans un pays totalitaire en paradant partout, c’est faire preuve soit d’une étrange schizophrénie soit d’un comique involontaire...
              Pure caricature.

              Si l’on croit à la dissimulation organisée de la vérité, il faut enquêter soi même, trouver des preuves, des témoins (les fameux poseurs de bombe doivent pouvoir être décrits, retrouvés... ceux qui ont subi des pressions au NIST pourraient témoigner secrètement...)

              Non, les preuves accusant les auteurs sont très difficiles à trouver. Parce qu’il n’y a pas eu de raie enquête, parce que nombre d’éléments ont été détruits, parce que des gens crèvent de peur de dire ce qu’ils savent, etc
              De plus, les démolitions au WTC sont à mon avis le fruit de spécialistes des services secrets, donc de l’action clandestine et du camouflage.
              Il y a quand même le description d’un opération de maintenance complètement inhabituelle le week-end précédant le11/9. Les patrouilles de chiens-renifleurs suspendues aussi quelques jours avant. L’implication de sociétés de sécurité au WTC ayant des liens avec la CIA. Le nettoyage des archives réservées à la CIA sous le bâtiment 5. etc


               les soit-disant « truthers » ne font qu’exploiter un filon auxquels ils ne croient pas.

              Si on a des preuves montrant la fausseté de la VO, on en a pas impliquant directement et formellement des responsables. Seule une enquête sérieuse, sur l’absence totale des chasseurs du Norad ce matin-là, par exemple, permettrait de désigner les responsables.
              Ou sur les décideurs des ordres boursiers concernant les délits d’initiés....

               trouvent là un moyen à bon compte de se faire connaître, plutôt qu’en publiant des papiers dans de grandes revues...
              Il est très difficile de publier un papier dans ces revues pour les motifs politiques évoquées plus haut. La VO est un tabou au niveau de l’ensemble de la société et particulièrement de tout ce qui a un caractère officiel. Voyez Chapaurade, qui n’a fait pourtant que citer quelques hypothèses.

               Votre explication : ils ont peur. Mais qu’est-ce qui est le plus probable :
              Plus on est haut placé, plus on a à perdre, et plus on a conscience aussi du fonctionnement du système.

              1) qu’il n’y ait aucun individu courageux au Congrès, dans les grandes universités américaines, dans la presse américaine, à la mairie de New York, dans l’armée, au FBI, à la CIA... prêt à dénoncer la plus grande forfaiture jamais perpétrée sur le sol américain ? (les preuves existent forcément quelque part... )
              Il y en a eu.
              Des universitaires dont Jones et ceux de Scholarfortruth
              FBI : Sybel edmonds et dans une mesure Coleen Rowley ont dénoncé des choses
              Armée : de nombreux militaires en retraite ont dénoncé les problèmes de la VO
               Des membres de la cellule Able danger ont aussi pointé des choses.
              Politique. Curt Weldon (Rep) a essayé de mettre à jour l’affaire Able danger. Il a été mis sur la touche.
              Ron Paul et un ou deux autres députés ont essayé de mettre la VO en cause avec la prudence qui s’impose...
              Pilotes : vous en trouverez pas mal sur le site de pilotfor911truth et sur http://patriotsquestion911.com/
              CIA : là c’est plus dur. La loi du silence est implacable.

              qui soit susceptible d’envoyer devant un tribunal qui que ce soit.
              La VO est indéfendable. Le reste....

              Quelqu’un qui croit fermement au 1 ne pourra jamais changer d’avis :

              Avec des si, on peut tout dire ...


            • Philou017 Philou017 11 septembre 2010 18:59

              J Daras : « Je n’avais pas vu la deuxième partie.
              Lesquels exactement ?? »

              Des agents du Mossad ont été surpris en train de se photographier avec le WTC derriere eux en train de bruler, tout en manifestant leur joie et leur satisfaction. Suite à la plainte d’une riveraine, ils seront arrêtés par la police New-Yorkaise, et identifiés comme agents du Mossad. Les photos de l’appareil qu’ils avaient confirmeront le témoignage cité.
              D’autre part, il y avait sur le territoire Américains au moment des attentat plus de 60 agents du Mossad. Une grande partie d’entre eux logeaient à proximité immédiate des « pirates »., ce qui est une coïncidence assez extraordinaire.
              Tous les agents du Mossad ont été discrètement renvoyés en Israel quelque semaines après, sans aucune explication officielle de la part des gouvts.
              Ajoutons que Silverstein, l’acheteur du WTC, est un ami de Netanyaou et un soutien inconditionnel d’Israel depuis longtemps.

              Pas de preuves directes, donc, mais des éléments qui posent sérieusement question.


            • frugeky 11 septembre 2010 11:08

              Y’a pas un politique ou un journaliste en vue qui admettra publiquement un doute possible sur ce qu’il s’est passé le 11/09/2001. Du moins pour le moment. Pourquoi cette frilosité ?
              C’est parce que la peur est aussi le fond de commerce des politiques et de la presse chez nous et qu’on nous prépare la même restriction de libertés qui a eu lieu à la suite de ces évènements aux USA.
              Puique que les peuples ne veulent plus de ces soi-disantes démocraties où leurs choix ne sont plus respectés il faut bien préparer une reprise en main énergique de toutes les contestations.


              • Jesse Darvas Jesse Darvas 11 septembre 2010 11:36

                « qu’on nous prépare la même restriction de libertés qui a eu lieu à la suite de ces évènements aux USA »

                Les événements ont eu lieu il y a 9 ans. Ceux qui nous « préparent une restriction de libertés »... prennent leur temps.

                Surtout, comment expliquez-vous qu’aucun membre du Congrès n’ait fait part de ces « doutes » ? Ils sont tous morts de trouille mais Gage, Jones &Co sont eux beaucoup plus courageux ?
                Est-ce crédible ? Pourquoi la CIA ne les a-t-elle toujours pas liquidés puisqu’ellle est capable d’organiser ou de couvrir le meutre de 3000 américains et de museler la presse ?

                Je ne pense pas que vous soyiez réellement convaincus de ce que vous écrivez...


              • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 12:29

                C’est ma dernière réponse à vos interventions. Vous répondez à des questions en posant d’autres questions. Pourquoi devrais-je y répondre ? Votre questionnement n’a rien à voir avec le sujet de mon article. Il n’est pas question dans mon article de suppositions ou de pseudo-raisonnements sur les raisons pour lesquelles la CIA ou je ne sais qui devrait faire qui ou quoi, il est juste question d’expliquer des faits bien réels auxquels pour l’instant il n’y a aucune réponse crédible, en tout cas dans le cadre de la commission officielle.
                Et il serait bien qu’une commission indépendante de l’équipe des gens qui avaient intérêt à ce qu’un tel évènement se produise (lire les articles sur le très éclairant PNAC à ce sujet qui écrit le scénario à l’avance) se prononce sur la question.


              • frugeky 11 septembre 2010 13:22

                JDD.fr aujourd’hui : « La menace d’attentat terroriste n’a jamais été aussi grande » dixit Bernard Squarcini...
                Sans commentaire.


              • Jesse Darvas Jesse Darvas 11 septembre 2010 18:13

                « Et il serait bien qu’une commission indépendante de l’équipe des gens qui avaient intérêt à ce qu’un tel évènement se produise »

                C’est la faille de votre raisonnement, que vous refusez de comprendre : si l’on suit les truthers « l’équipe » en question est toujours au pouvoir aux US. Donc qui que ce soit de soit-disant « indépendant » nommé à la tête de cette commission, il sera en fait un agent du Pouvoir. Vous tournez en rond. On ne peut pas à la fois expliquer que les US sont passés sous la coupe d’une dictature militaro-financière et demander à cette dictature de nommer une nouvelle commission d’enquête en espérant qu’elle donnera raison à ses opposants. C’est si grotesque que je ne pense pas que les truthers croient vraiment à leurs propres salades. Bonne affaire en revanche pour Avery, qui n’aurait jamais percé sans sa fertile imagination.


              • Jesse Darvas Jesse Darvas 11 septembre 2010 11:16

                Deux questions supplémentaires :
                 
                1)vous écrivez « ’Oui, des parents de victimes demandent cela, et ils ne pensent pas en faisant cela insulter leurs disparus, mais au contraire leur rendre justice. »

                3000 victimes, cela fait au moins 30 000 parents de victimes (pères, mères, frères, cousins...). Si une fraction significative d’entre eux pensent que leur famille a été victime d’un assassinat d’Etat couvert par l’ensemble de l’administration, comment se fait-il que l’on ne voit pas à Washington un grand rassemblement régulier comparable à celui des « folles de mai » ?

                J’ai cru comprendre que le nombre de « parents de victimes » partisans du mouvement « truther » était extrêmement limité mais je peux me tromper. Je sais que si cela m’arrivait à moi, on ne me décollerait pas des marches du Congrès avant qu’une nouvelle enquête ait été lancée..

                2) J’ai du mal à comprendre la passion de certains français pour le mouvement truther : ils nous expliquent que la liberté d’expression sur le sujet n’existe pas en France (contrairement aux Etats-Unis)... mais à supposer que ce soit vrai... qu’importe puisque c’est aux Etats-Unis que tout se joue et que ce n’est pas à des Français que l’on confiera l’enquête. Toute cette agitation en France n’a aucun impact.


                • frugeky 11 septembre 2010 13:25

                  Parce que selon vous l’effondrement des tours du WTC n’a pas eu de répercussions sur les français ou le reste du monde ?
                  Vous manifestez là votre mépris des soldats français en Afghanistan.
                  Vous tentez de noyer le poisson.
                  On croirait un défenseur de Woerth...


                • Pyrathome pyralene 11 septembre 2010 11:32

                  Excellentes réflexions !!.....

                  La réalité est à voir absolument ici  «  l’empire invisible  » en 12 parties édifiantes...
                  pour comprendre les tenants et aboutissants.....


                  • friedrich 11 septembre 2010 11:54
                    Bravo l’ artiste, excellent comme toujours.

                    Pour ceux qui ne sont pas au courant, la campagne de l’ association BuildingWhat, pour faire connaitre le WTC7, ignoré par une majorité d’ américains, commence bientôt. 

                    Ca bouge 



                    • friedrich 11 septembre 2010 12:00

                      Ce sera sur toutes les TV new yorkaises, dans un premier temps.





                    • quid damned quid damned 11 septembre 2010 13:04

                      Bonjour à tous.

                      copier coller d’un ancien commentaire c’est vrai mais toujours actuel. Sauf pour la fin ou je propose une alternative.

                      Remettons les conspiro-négationistes sur la voie de la raison mes frères et sœurs. Ne comprendront-ils donc pas un jour qui est, ou plutôt « qu’est » ben Laden ? Ne voient-ils pas que ce sale arabe est Satan en personne ? N’ont-ils pas assez de preuves comme cela ? Qui d’autre que lui, en effet, le matin du 11, aurait pu, à l’instar de notre cher Santa Claus dont le dont d’ubiquité ne fait plus l’ombre d’un doute, oui qui d’autre que lui aurait pu ce matin-là, être assez rapide pour mettre des somnifères ou autres narcotiques assez puissants pour rendre les cadres de la Norad tellement apathiques. C’est pourtant évident, et c’est bien la seule explication cohérente pour justifier le fait que ce jour la, les commandants de l’armée aérienne la plus puissante au monde n’ont pas été capables de faire décoller un seul avion de chasse pour contrer ne serait-ce qu’un des quatre avions de ligne terroristes.

                      Mais, pardonnons-leur pour cette incrédulité, comprenons leur peur de voir en face cette réalité stupéfiante et terrifiante. Non ce n’est pas un manque d’ouverture d’esprit mais un réflexe naturel de se protéger de cette réalité par trop angoissante, qui leur ferait prendre conscience par voie de conséquence, que peut-être n’ont-ils pas assez prié le dimanche notre seigneur pour que les démons qui jadis donnèrent tant de mal à Charles Martel, ne réapparaissent à bord d’oiseaux d’acier de l’United Airline.

                      Pourtant, qui d’autre que le malin a assez de talent au bowling pour faire s’écrouler trois tours avec deux avions ? Qui ? Eh oui !

                      Qui d’autre que ce monstre est capable d’annuler localement les propriétés élémentaires de la physique, de faire volatiliser en poussière des tours de 400 m avec un boeing ? Notons au passage le vice inouï, de ce sarrasin qui consiste à remettre en question les techniques traditionnelles de démolition contrôlée, de ridiculiser les techniciens les plus méticuleux qui passent des semaines complètes pour un résultat, avouons-le, pas toujours aussi net. Ces entreprises auront désormais du mouron à se faire pour justifier leurs devis, c’est bien là l’œuvre d’un anti-capitaliste primaire, d’un anti-américain « Satan unbless US ».

                      Si ce n’est l’innommable, qui aurait pu insuffler en des pilotes amateurs le talent de barons rouges émérites, qui ferait pâlir de jalousie et d’effroi top Cruise dans « tom gun ».

                      Les exemples du machiavélisme du monstre ne manquent pas, passons sa capacité à faire déjouer la défense du bâtiment le plus protéger du monde, en une manœuvre hyper sophistiquée par un pilote néophyte. Passons, le sortilège jeté au passeports pour qu’ils puissent être retrouvés quasi intacts alors que des moteurs de titane furent volatilisés. Passons, passons.

                      Sachons raison garder, ouvrons les yeux , sachons reconnaître la malice lorsqu’elle se manifeste et provoque une symphonie diabolique de hasards nombreux et concomitants. Allant jusqu’à mettre à mal la vigilance du béni Chuck Norris, si c’est pas une preuve !

                       

                      A la place de cela, ils préfèrent croire à des fables inouïes, en des lobbies imaginaires, en des puissances tellement maléfiques qui contrôleraient les media, qui seraient capables de sacrifier des centaines de leurs concitoyens pour justifier des intérêts militaro-pétroliers. Certains allant jusqu’à entacher l’intégrité des archanges saint-Bush, saint-Rumsfeld, saint-Cheney, sainte-Condie et leurs irréprochables apôtres. Que ne vont-ils pas inventer pour nier l’existence bien réelle et indubitable, elle, de celui que l’on ne devrait plus nommer.

                      D’ailleurs, dans leur très grande sagesse nos médias officiels, font preuve d’une dévotion remarquable, et d’une discrétion exemplaire, n’hésitant pas, même dans certains cas à faire renaître pour notre plus grand bien la sainte Inquisition et bannir gentiment (leur miséricorde est majestueuse) des hérétiques tels que la sorcière Cotillard, le démon Bigard et le vicieux Kassovitz ou l’infiltré Chauprade qui mériteraient d’être brûlés vifs. Sachons également, l’extraordinaire présence d’esprit de Madame C. Okrent qui démissionna les outrecuidants journalistes qui osèrent organiser ce qui se serait apparenté jadis à une messe noire sur France 24. En effet n’osèrent-ils pas réveiller le mal en célébrant le droit au débat, si grottesque fut-il ? Comment peut-on à notre époque offrir l’opportunité de remettre en question les saintes écritures de la version officielle. Au bûcher les mécréants !

                      Et surtout n’oubliez pas de vous faire vacciner , alternative : et surtout pensez à souscrire à une complémentaire retraite ! Travaillez moins pour gagner plus


                      • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 13:39

                        C’est vrai, même Chuck Norris n’a rien pu faire...


                      • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 13:41

                        Et pourtant quand Chuck Norris commande une pizza, la pizza obéit !


                      • aberlainnard 11 septembre 2010 13:58

                        Ce qui est vraiment étonnant, dans cette affaire du 11 septembre 2001, c’est la réaction agressive, parfois même quasi-hystérique (par ex. Philippe Val), des médias français, quand des personnes de bon sens déclarent douter de la version dite « officielle » en raison de ses multiples incohérences.

                        Comment expliquer cette posture rigide de la part de journalistes professionnels ? Cela ne fait que les discréditer.

                        Car pour autant qu’on prenne le temps de prendre connaissance des documents officiels, on ne peut que conclure que, de toutes les « théories du complot », la version soutenue par l’administration Bush est bien l’une des plus extravagantes et des plus invraisemblables.

                        Quand de « jeunes amateurs américains » auteurs de Loose Change se donnent le mal de faire un travail remarquable d’analyse et d’information que n’ont pas été capables de mener les journalistes « professionnels », ceux-ci sont assez malvenus à émettre un jugement sans nuances et des injures en guise d’arguments.

                        Il serait temps que les journalistes (français en particulier) s’informent et fassent enfin leur boulot sérieusement sur cette affaire.

                        Mais de quoi ont-ils donc peur ? Quelles pressions irrésistibles subissent-ils ?

                         


                        • Jesse Darvas Jesse Darvas 11 septembre 2010 14:55

                          « Quand de »jeunes amateurs américains« auteurs de Loose Change se donnent le mal de faire un travail remarquable d’analyse et d’information que n’ont pas été capables de mener les journalistes »professionnels« , »

                          Allez faire un tour ici pour une liste des erreurs, manipulations grossières et insinuations infondées de ce « remarquable travail » :
                          http://www.loosechangeguide.com/LooseChangeGuide.html

                          Loose Change est un bon film de fiction (conçu comme ça au départ, d’ailleurs... puis les réalisateurs se sont rendus compte qu’ils auraient plus de succès en le faisant passer pour un docu...)


                        • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 15:49

                          C’est vrai ! La théorie du complot la plus fantaisiste est la théorie officielle ! Qui pourrait croire qu’une bande de bras cassés pourrait tenir tête à l’armée américaine au dessus de son sol pendant tout ce temps sans aucune réaction ! Alors par exemple que des batteries de missiles automatiques sont disposées sur le toit du pentagone (aucune intervention humaine n’est nécessaire) ou qu’il existe une base de chasseurs à 20km de là et qu’ils n’ont pas eu le temps de décoller ? Car il n’y avait pas un seul avion de chasse en l’air ce jour-là dans les parages !
                          Autant dire que dumbo l’éléphant a mis une dérouillée à l’US Air Force avec l’aide de Ben Laden en tapis volant !


                        • aberlainnard 11 septembre 2010 16:45

                          Dites plutôt qu’ils se sont rendu compte des énormités de la  « Version Officielle » !

                          Les journalistes « professionnels » n’ont pas pu s’en rendre compte, puisqu’ils n’ont même pas commencé d’enquête vraiment sérieuse (hormis quelques uns dont Éric Laurent).

                           

                          J’ai, moi aussi, relevé quelques erreurs dans ce film. Il reste que pour l’essentiel les images de la chute des tours montrent clairement que la thèse officielle ne tient pas la route !

                          Je viens de faire un tour sur le site que vous avez indiqué. J’y ai trouvé beaucoup de points de vue sur des éléments mineurs sans grand intérêt, plutôt que de réels arguments.

                          On y trouve même des informations propres à invalider la « théorie officielle » et à renforcer thèse de la démolition contrôlée  !

                          Voyez cette page,

                          http://www.loosechangeguide.com/lcg3.html#Suspicious%20demolition%20in%20NYC ?

                          à 35:30

                          « It appears in the still at 00:00 that the top of the south tower has begun to lean….«  

                          et la suite.

                          Ils présentent à l’appui une vue intitulée « Not from LC, view from ENE » montrant les 30 étages supérieurs de la tour WTC2 prendre un gîte important dans les premières secondes.

                          Un tel mouvement de basculement ne peut physiquement être interrompu sans une autre force contraire. La poursuite naturelle de ce basculement aurait du, me semble-t-il, être de nature à soulager la structure inférieure de la tour du poids de ces 30 étages. Ces 30 étages se désolidarisant du reste du bâtiment devaient normalement basculer sur le côté dans le vide. L’effondrement, après avoir endommager quelques étages inférieurs, aurait donc du s’arrêter, non ?

                          Même remarque pour le WTC1, qui lui aussi a présenté un effondrement asymétrique dans les premières secondes.

                          Ouvrez les yeux !

                          Il n’est pas nécessaire d’avoir une compétence particulièrement pointue, technologique ou autre, pour prendre conscience des nombreuses incohérences de la « Version Officielle » et celles des arguments développés par les sites de « debunking » du style Quiriant. Le malheureux ! A-t-il seulement conscience qu’il se discrédite ?

                          Oui, curieusement le simple bon sens suffit parfois débusquer les contradictions et à invalider les théories très savantes (mais combien biscornues !)

                           

                           

                           


                        • aberlainnard 11 septembre 2010 16:50

                          Mon précédent message s’adressait à Jesse Darvas


                        • Gonzague Gonzague 11 septembre 2010 17:00

                          « Qui pourrait croire qu’une bande de bras cassés pourrait tenir tête à l’armée américaine au dessus de son sol pendant tout ce temps sans aucune réaction ! » 


                          Ces « bras cassés » avaient fait des hautes études, étaient diplômés, avaient suivi des entraînements de combat, ils avaient leur licence de pilotage et ont réalisé leur coup en moins d’une heure et demie en clamant, dans 3 des quatre avions, être en possession d’une bombe (ce qui conduit à une retenue de circonstance). En moins de deux heures, dans un ciel aussi encombré que celui de la côte Est américaine et au dessus de villes ou résidences aussi nombreuses, rien ne peut être fait.

                          Mais je vois ce que vous voulez dire. Des Blancs auraient peut-être réussi un tel coup, mais sûrement pas des Arabes. 

                        • Gonzague Gonzague 11 septembre 2010 17:15

                          « Alors par exemple que des batteries de missiles automatiques sont disposées sur le toit du pentagone (aucune intervention humaine n’est nécessaire »


                          Voilà une affirmation typiquement trutheuse. Thierry Meyssan l’a dit, alors c’est vrai. Tout ce qui va dans le sens de la conspiration interne est bu comme parole d’évangile et ne nécessite aucune recherche approfondie, aucune remise en cause ne serait-ce que succinte. (Il n’y a jamais eu de batterie de missiles au Pentagone pour la simple raison qu’un aéroport se trouve à 1 km de là et qu’une telle installation serait bien évidemment trop dangereuse. En outre le bâtiment est une administration. Aucun dispositif de sécurité spécifique n’existe. Regardez les photos, il n’y a même pas de barrière entre l’autoroute et la pelouse faisant face au Pentagone)
                          En revanche, lorsque 150 personnes prétendent avoir vu un gros avion de ligne s’écraser sur le Pentagone, il faut tous les interroger un par un, leur demander précisemment où ils étaient, pourquoi ils étaient là, quelle profession ils exercent, si des membres de leurs familles travaillent pour le gouvernenement, de près ou de loin, ce qu’ils prennent au petit déjeuner, il faut tout faire pour ne trouver ne serait-ce que le début d’un commencement de contradiction entre eux. 
                          Voici la vérité selon les truthers. Et après ils s’étonnent que l’on compare leurs « méthodes » à celles des négationnistes ; ce sont exactement les mêmes. 

                        • Philou017 Philou017 11 septembre 2010 18:46

                          « En moins de deux heures, dans un ciel aussi encombré que celui de la côte Est américaine et au dessus de villes ou résidences aussi nombreuses, rien ne peut être fait. »

                          Gonzague, comment pouez-vous raconter des conneries pareilles. L’espace aérien Américain, le plus encombré de la planète est aussi le plus surveillé du monde, avec les moyens adéquats. Selon un porte-parole du Norad, sur les 67 demandes d’interception faites dans les 10 mois qui ont précédé le 1er juin 2001, 100% ont été réalisées dans un délai maximum de 20 minutes.
                          Le 11 Septembre, 4 avions sont détournés successivement à 1/4 d’heure d’intervalle, loin de leurs cibles. Aucun chasseur Américain n’interviendra et aucun début d’explication ne sera donné.

                          « Thierry Meyssan l’a dit, alors c’est vrai. Tout ce qui va dans le sens de la conspiration interne est bu comme parole d’évangile et ne nécessite aucune recherche approfondie, aucune remise en cause ne serait-ce que succincte. »

                          Vous faites semblant d’ignorer que des recherches tres approfondies ont été menées par les truthers dans tous les domaines. Concernant les batteries anti-missile, aucune confirmation définitive n’a pu être trouvée. Mais on se doute que ces infos et la position des batteries est strictement confidentielle.

                          « En revanche, lorsque 150 personnes prétendent avoir vu un gros avion de ligne s’écraser sur le Pentagone, »
                          Le dossier du penagone est le seul sur lequel repose encore une zone d’ombre. Maintenant expliquez-moi pourquoi les sept témoins de la station Citgo décrivent formellement une trajectoire à gauche de la station, ce qui rend absolument impossible le fait que cinq lampadaires qui reposent sur le sol aient pu être touchés par l’hypothétique avion, qui aurait forcément suivi une trajectoire nettement à droite de la station.

                          Concernant le Pentagone, on peut émettre des hypothèses sur ce qui a pu se passer.
                          Si des témoins ont vu un avion et que les constations invalident le crash de ce boeing, c’est que les témoins ont simplement « cru » voir un avion.
                          Je privilégie l’hypothese que c’est un missile ou un drone qui a frappé le pentagone, équipé d’un dispositif émettant une image d’un avion de ligne autour de lui, image probablement de type holographique.

                          Comme élément, on peut citer des lignes budgétaires accordées à la recherche militaire sur les hologrammes en 1984, avec document officiel à la clé. On peut citer aussi le buletin d’une académie militaire US qui décrivait les applications possibles de l’hologramme, et notamment la projection de faux avions au-dessus du champ de bataille. Ce qui est qqchose de bien plus difficile à réaliser que mon hypothèse.

                          Si l’hypothese de l’hologramme a été citée sans aucune justitfication, et à mon avis de façon suspecte, pour les avions du WTC, elle s’applique par contre complètement au Pentagone et correspond de façon satisfaisante à toutes les données observées.


                        • Gonzague Gonzague 12 septembre 2010 16:27

                          Philou, vous rappelez-vous la cocasse histoire de ce gamin, féru d’aéronautique, en 2002 ?



                          ENtre le moment où l’avion fut volé, et on savait parfaitement que c’était un vol (sans jeu de mots) contrairement au 11 septembre où les avions avaient simplement disparu des radars (ce qui ne signifie pas forcément qu’ils sont détournés) et où l’on n’a supposé qu’après 9:03 que ceux-ci allaient sans doute servir d’armes de destruction massive, il s’est écoulé 15 minutes. Et ce juste pour l’alerte, alors que le 11 septembre était bien frais dans les mémoires. Les avions ont mis 55 minutes à ne pas retrouver le Cessna, puisqu’il avait déjà terminé sa course dans entre la photocopieuse et la machine à café du bureau de Stan Macflanagan. Donc vos exercices, c’est bien. Mais ce ne sont que des exercices. Même en 2002, il fallut quasiment une heure à deux pilotes de chasse pour ne pas réussir leur mission et éviter une catastrophe. 

                        • zototo 11 septembre 2010 15:05

                          C’est marrant de voir des « scientifiques » défendre avec bec et ongles la thèse officielle en oubliant la base du raisonnement logique : pour valider une thèse, il faut que les étapes qui permettent de l’élaborer soient vérifiés.


                          Et là, il y a des gros doutes sur un bon paquet d’étape...

                          Par contre, ces mêmes scientifiques pinaillent sur le moindre élément n’allant pas dans le sens de la thèse officielle que vous pourriez avancer...

                          Bref, on est bien loin de la démarche scientifique...mais bien proche de la croyance religieuse...


                            • OMAR 11 septembre 2010 16:24

                              Omar T.

                              Ce que Bush Papa n’a pas osé ou pu le faire, Bush Rejeton, l’a fait : détruire l’Irak et piquer son pétrole, puis occuper l’Afghanistan.
                              Mais il fallait quelque chose qui puisse frapper l’opinion américaine et mondiale pour légitimer ce diabolique projet.
                              Plus de 3000 êtres humains ont payé pour cet « inside job ».
                              L’incendie du Reichstag a fait des emules.


                              • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 17:10

                                @Gonzague : grossière provocation à laquelle je ne perdrai pas mon temps à répondre ! smiley Une fois de plus je renvoie les lecteurs sur le site reopen 911 ! Chacun se fera son opinion


                                • Pyrathome pyralene 11 septembre 2010 17:35

                                  Jésus de Gonzague va nous expliquer en long et en large la puissance d’un feu de broussaille , mais pourquoi diable les entreprises de démolition gaspillent-elles autant de pognon pour « préparer » un immeuble à abattre ?.... alors qu’une boite d’allumettes , quelques journaux et des brindilles suffisent...... smiley wtc7 avant écroulement....
                                  Étonnant , non ?.....


                                • Gonzague Gonzague 11 septembre 2010 17:46

                                  @l’auteur, bien évidemment, puisque vous avez tort. Vous ne pouvez rien dire. Ou alors vociférer, à la limite, mais ca ne fera pas avancer le débat. 

                                  @Pyralène. Voilà. L’inconséquence dans toute sa splendeur. « feux épars et faibles », je le sais, Dylan Avery me l’a dit, et il sait de quoi il parle puiqu’il était dans le New-Jersey en 2004 quand il a réalisé son Louise Change. En revanche, les pompiers qui ont arrêté de lutter contre les flammes dès 14:30 car les incendies étaient trop violents dans le bâtiment, eux sont des menteurs. Ils mentent pour couvrir le grand complot.
                                  Le truther est spécialement inconséquent. 

                                • Pyrathome pyralene 11 septembre 2010 18:06

                                  Oui, un feu qui fait fondre les quelques 57 colonnes acier du bâtiment wtc7 en même temps à la même nanoseconde, c’est une sacrée inconséquence , n’est-ce pas ?.....rien à rajouter ! try again !! ...


                                • Clouz0 Clouz0 11 septembre 2010 17:27

                                  Salut !


                                  En ce jour de fête pour eux, il n’aurait pas été correct que je ne vienne pas saluer tous mes amis conspis.
                                  Ca fait plaisir de revoir Bluerider !
                                   et Philou itou, (mais lui on le voit plus souvent).
                                  Et Charmord, Kiku et Manfred ? KesseKidvienne ? Sont pas malades au moins ?

                                  Salut aussi à l’auteur. Je ne vous connaissais pas, z’êtes nouveau dans la Reopenerie ?
                                  Vous ne voulez pas perdre votre temps à répondre à Gonzague alors que vous bousillez votre temps à croire à «  à l’excellent site 911 reopen.info » ? ... Je n’ai pas lu plus loin.

                                  Mais votre article à l’air très bien, quoique un peu téléphoné aujourd’hui. 
                                  Et pis 81% qui sont d’accord avec vous, c’est chouette ! Toutes les lumières d’Avox !
                                   


                                  • Pyrathome pyralene 11 septembre 2010 17:37

                                    Ben, on attendait plus que toi.......pas très convainquant ton post, comme d’hab, quoi...... smiley
                                    toujours rien à dire à part donner à manger aux kangourous......


                                  • Clouz0 Clouz0 11 septembre 2010 17:44

                                    Voyez donc Pyralène qui vient faire sa jalouse smiley


                                    Mais oui, toi aussi, Happy Birthday, mon grand !

                                    Et courage hein, je sens que ça vient pour vous ! Cette année, ou l’année prochaine, ou celle d’après vous allez bien trouver un truc nouveau à vous tous, ne serait-ce que pour continuer à exister un peu, un tout petit peu.

                                  • frugeky 11 septembre 2010 17:50

                                    Tiens, les adeptes de la hasbara sont de retour de vacances.
                                    Mais que viennent-ils faire là ?
                                    Visiblement tpujours pas lu les articles mais intervient quand même...


                                  • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 17:40

                                    A l’année prochaine, d’ici là ça vous laissera le temps de lire l’article pour savoir de quoi on parle !


                                    • Kalki Kalki 11 septembre 2010 17:40

                                      Neuf annés après les attentats : Sciences Sierra, en collaboration avec Sciences TA, Geron Corporation, PhysioAge, et les Espagnols National Cancer Research Center (CNIO), a annoncé le premier composé de plus découvert que l’enzyme télomérase active dans le corps humain - une condition essentielle pour la technologie qui pourrait arrêter ou d’inverser le processus de vieillissement chez les humains. Ce composé est un produit naturel dérivé nutraceutiques appelé TA-65. Ces résultats apparaissent comme un article de recherche intitulé « Un activateur de produit naturel télomérase dans le cadre d’un programme de maintien de la santé, » publié Septembre 7, 2010 à la revue par les pairs Rejuvenation Research.


                                      • Kalki Kalki 11 septembre 2010 18:29

                                        Neuf annés après les attentats : Sciences Sierra, en collaboration avec Sciences TA, a annoncé le premier composé de plus découvert que l’enzyme télomérase active dans le corps humain - une condition essentielle pour la technologie qui pourrait arrêter ou d’inverser le processus de vieillissement chez les humains.

                                        En quoi ca ne respecte pas la charte ? Surement parceque la technologie n’est pas arretable et la plus forte dans la société, et qu’on mériterait dans parler au lieu de parler d’autre chose.

                                        Je sais peu d’entre les intéressés intellectuel sont capable de comprendre également la technologie.

                                        la technologie peut détruire deux tour, « gagner » des guerres, détruires des millions de vie,

                                        soigner les maladies, allonger l’espérance de vie, aller sur la lune, transformer l’énergie du soleil , rendre le travail inutile

                                        Rendre le spectacle inutile


                                      • Waldgänger 11 septembre 2010 18:19

                                        Une poignée de journalistes, l’honneur de la profession, fit son travail dans l’ombre et dans la résistance, pendant que « Je suis Partout » et « Gringoire » commentaient l’actualité du moment, et passaient avec détachement du détail des lois les plus abjectes à la relation des défilés de mode

                                        Ce genre de comparaisons entre les journaux actuels tels que Libération, Le Monde et Gringoire est des plus déplaisant, et l’article file une comparaison très gênante entre la Shoah et le 11 septembre. 

                                        • morice morice 11 septembre 2010 18:54

                                          « Thierry Meyssan, qui a été le premier à lancer la polémique, fut même obligé de quitter la France car sa vie était menacée »


                                          ne confondez pas tout : ça c’est ce qu’il VOUS raconte. Ces liens douteux avec l’extrême droite, voilà la raison de son faux départ...

                                          • Philou017 Philou017 11 septembre 2010 19:36

                                            Morice, je ne peux pas vous laisser dire cela. Meyssan est un type de gauche et il l’a prouvé tout au long de sa carrière et de son positionnement.

                                            Ayant compris la manipulation des foules, et l’instrumentalisation de la politique, il a décidé de fréquenter tous les gens qui le rejoignent dans sa vision d’un occident dominé par la manipulation médiatique, sans faire d’exclusive. Y compris donc des gens proches de l’extrême-droite.

                                            Mais aucune de ses déclarations ni de ses actes ne corroborent, ni n’indiquent
                                            en quoi que ce soit un virage vers les theses de l’extrême droite.


                                          • morice morice 12 septembre 2010 02:18

                                            Morice, je ne peux pas vous laisser dire cela. Meyssan est un type de gauche et il l’a prouvé tout au long de sa carrière et de son positionnement.

                                            d’extrême droite....

                                          • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 septembre 2010 13:55

                                            « La victoire de la révolution islamique d’Iran de 1979, peut être évaluée, dans l’histoire du monde, aux côtés d’autres grands événements comme la révolution française de 1789 et de la révolution d’octobre 1917. (…) La révolution islamique continue d’être une source d’inspiration pour un nombre considérable de mouvements populaires et révolutionnaires. Cela montre que le peuple iranien reste toujours attaché à sa révolution. (…) La révolution islamique d’Iran a une nation qui inspire, automatiquement, les valeurs auxquelles aspirent les nations du monde »
                                            Thierry Meyssan

                                            C’est donc une position de gauche ?


                                          • morice morice 11 septembre 2010 18:56

                                             Au niveau symbolique, dans l’establishment médiatique, la destruction des tours jumelles a atteint le niveau de la Shoah


                                            Vous laissez entendre quoi là ?
                                            que la Shoah aussi n’est pas telle qu’elle est communément acquise ?

                                            Vous ne semblez pas être conscient de la portée de votre comparaison : elle EST TRES GRAVE...

                                            • morice morice 11 septembre 2010 18:58

                                              Jean-Luc Godard disait : La démocratie ce n’est pas : « 5 minutes pour les juifs et 5 minutes pour les nazis ». A l’heure où Nicolas Sarkozy a ouvert la boîte de Pandore du racisme, il serait temps de s’interroger sur ce qu’on appelle « l’information », et sur ceux qui nous la délivrent.


                                              et bingo : vous ressortez un antisémite de votre chapeau : Godard, la Shoah, et ..Meyssan : ne manque plus que Dieudonné et Faurisson là..

                                              votre AMALGAME sent FORT MAUVAIS.

                                              • Pegasus Pegasus 11 septembre 2010 19:00

                                                Bon, petit regain d’activité pour le 11 septembre. Faut bien faire marcher la machine. Bizarrement, je suis à New York actuellement, et pas une trace des « truthers ». Pourtant, pour un mouvement qui a, dixit Meyssan, l’approbation de 70% de la population et qui dans 3 ans, toujours selon Meyssan, serait unanimement supporté ( ce qui en gros veut dire que dans 3 ans, on se marrera bien en montrant ça aux derniers « truthers » qui resteront ), et bien ca fait quand même assez minable. New York, une des cité des États-Unis les plus à gauche, flanque quand même un sacré démenti aux prétentions du mouvement en ce jour symbolique, où ils devraient au contraire se faire le plus voyant.

                                                Quand à l’Europe, c’est encore plus marrant. Fini les rassemblement de cent types à Bruxelles ( et venus de toute l’Europe ), qui faisait assez ridicule. On passe donc à une boite de nuit à Londres ( pratique, même celui qui rentre pour boire un verre sera compté comme « valeureux militant de la Vérité » ).

                                                Eh ! J’ai parié à des amis que vous durerez jusqu’en 2012. Reprenez-vous !


                                                • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 septembre 2010 14:38

                                                  C’est vrai que même Reopen se vide peu à peu et le prouve : leur photo pour illustrer la projection de Grenoble montre trois pauvres clampins marcher sous une banderole avant d’entrer dans la salle de projection. Avec un public total de 85 spectateurs... J’ai été voir des films d’art et d’essai qui avaient plus de fréquentation que ça...


                                                • morice morice 11 septembre 2010 19:06

                                                  et faisons circuler l’information pour demander une vraie enquête sur le 11 septembre 2001.


                                                  ce qui ne veut surtout pas dire trimballer vos allusions DOUTEUSES. C’est à cause de mecs comme vous que la théorie complotiste ne passera jamais la rampe dans le grand public : car vous Y MELANGEZ TOUT, et démarrez par le mec qui a tout foutu par terre : Meyssan et ces amitiés douteuses....




                                                  En politicien habile, Dieudonné a su s’entourer et réunir des personnalités venant d’horizons totalement opposés. De l’inénarrable Alain Soralpassé d’un coup de menton viril, du PC au FN, en passant par l’ex-Verte Ginette Skandrani, l’illuminé Thierry Meyssan ou encore les rabbins de Neturei Karta, favorables à l’éradication d’Israël… Un attelage digne de La Nef des fous mais qui lui permet de ratisser large. Anne-Sophie Mercier consacre également un chapitre entier à décrypter son virage à 180° sur l’islam. Viscéralement antireligieux à ses débuts (« Mahomet ce grand échassier pas très fute-fute », lance-t-il alors dans ses spectacles), Dieudonné, sentant qu’il avait là une carte à jouer et d’autres amertumes à capter, s’est peu à peu rapproché des représentants les plus radicaux de l’islam français. Au point de défiler pour le voile et de faire siffler dans son Théâtre de la main d’or Ni putes, ni soumises. Un retournement de veste qui est la marque des vrais animaux politiques. Sur ce point, le livre est totalement convaincant.

                                                  là aussi :

                                                  joli trio de cons, hein....

                                                  • Clouz0 Clouz0 11 septembre 2010 19:23

                                                    Vous voulez dire que l’auteur, lui aussi (comme presque tous alors ?) chercherait en fait à discréditer le mouvement truffier ? smiley

                                                    Mais alors, le nombre de truffeurs qui ne font que ça, depuis le début, discréditer le mouvement, seraient tous des agents doubles, ou triples ? smiley 
                                                    Tout s’explique.
                                                    Et Non666 ferait lui aussi partie de la désinformation en faisant croire à son antisémitisme ? Alors que, hein ! 
                                                    Il fait donc partie du Mossad alors... comme qui dirait !!!  smiley


                                                    Bref, dans le genre truffier sérieux, intègre, pas nologrammiste, pas soucoupiste, pas antisémite, pas islamiste....... il reste qui ???

                                                    Je ne vois plus que vous Morice !
                                                    Vous êtes le Mouvement à vous tout seul
                                                    Bravo.


                                                  • Pyrathome pyralene 12 septembre 2010 00:31

                                                    À propos de Meyssan, ça ressemble pas à un papier d’extrêmiste pourtant, morice, il faut savoir raison garder, avoir des relations douteuses ne fait pas de vous un personnage douteux .......


                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 11 septembre 2010 19:13

                                                    J’ aimerais autant qu’ on ouvre une enquête sur le 15 août et l’ histoire de l’ Assomption de la maman d’ un célèbre aventurier spécialiste en acrobaties cruciformes ...


                                                    • Pyrathome pyralene 11 septembre 2010 21:42

                                                      N’oublie pas de faire ta lettre au père Noël !.....


                                                    • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 19:34

                                                      Eh bien on dirait que ça se déchaîne ! Ne vous gênez pas, sortez les citations du contexte, calomniez, racontez ce que vous voudrez ça ne sert au fond pas à grand chose. 80% des personnes qui ont voté approuvent cet article, je n’en attendais pas tant et le temps joue contre vous car l’information finit par sortir petit à petit. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde n’est-ce pas ? Bonne soirée à tous.


                                                      • Clouz0 Clouz0 11 septembre 2010 19:49

                                                        80% des personnes qui ont voté approuvent cet article ! smiley


                                                        Ouais, alors celle là, ou vous la faites exprès et c’est très marrant.
                                                        Ou vous êtes inculte en votes agogovoxiens en ce qui concerne le 11/9

                                                        Même moi, si demain je fais un article supportant l’une ou l’autre des nombreuses théories du complot, en citant Reopen, je fais 80% de votes positifs.
                                                        Même moi !
                                                        Pour vous dire l’importance de votre score.

                                                      • Pyrathome pyralene 11 septembre 2010 20:17

                                                        Ne confond pas tout le chapeauté, ce n’est pas citer reopen qui amène à 80% de vote positifs, mais seulement le bon sens et la vérité.........tu ne peux guère en dire autant !!!!!....puisque la meute habituelle ne vient que pour l’apologie du mensonge et du crime contre l’humanité.....


                                                      • Clouz0 Clouz0 11 septembre 2010 20:50

                                                        Tu mes fais de la peine mon Pyralou !


                                                        Je reviens spécialement aujourd’hui, pour toi et pour tous mes amis truffiers.
                                                        Je vous encourage à poursuivre votre oeuvre de bon sens et de vérité - tiens, pour te prouver ma bonne foi, je t’incite même à glisser quelques soucoupes volantes dans votre prochain scénario, (le vrai, le définitif, comme tous ceux qui l’ont précédé) - et toi tu me réponds avec des paroles désagréables.
                                                        T’as des problèmes gastriques ? Un ulcère ?

                                                        Mais bien sûr mon grand, dès que j’entend « bon-sens » et « vérité » immédiatement je pense à toi. Ces 2 mots sont pour moi synonymes de Pyralène.

                                                        Qui mieux que toi saurait les incarner ?

                                                        Allez, bisous mon grand, ne restons pas fâchés comme ça, y a assez de misère comme ça sur la terre.


                                                      • Pyrathome pyralene 11 septembre 2010 21:13

                                                        Faché ? pas le moins du monde !!
                                                        Dans quelques temps, tu regretteras ta moutonnerie........et Eureka !! tu comprendras !! smiley
                                                        merde ! !trop tard !! .....


                                                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 septembre 2010 14:40

                                                        Au fait, 80 % de 63 votants, ça fait combien ?


                                                      • friedrich 12 septembre 2010 18:28

                                                        C’ est un petit site mmarvin. Si tu veux un gros 80 %, va sur Youtube et tape « loose change »


                                                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 septembre 2010 19:20

                                                        « C’ est un petit site mmarvin. Si tu veux un gros 80 %, va sur Youtube et tape »loose change«  : Cela ne changerai rien au problème.

                                                        Petit extrait d’un forum de Reopen :

                                                         »Bien joué Buzz.
                                                        ...et on on pourrait ajouter à la liste des actions : lancer la vidéo plusieurs fois (DM incrémente le compte de vues à chacune de vos vues). En 1 seule minute de votre temps, vous pouvez incrémenter le compter d’une dizaine d’unités (faire F5 dés que la vidéo est lancée, ce qui recharge la vidéo, puis F5 de nouveau...)

                                                        PS : l’incrémentation n’est pas instanée mais DM prendra bien en compte chacune de vos vues avec un petit délai"

                                                        De Christo, le 27 aout 2010, à 9 h 55 44s
                                                        http://forum.reopen911.info/p233075-aujourd-hui-09-59-44.html#p233075

                                                        La question est désormais : comment faire confiance aux données Youtube quand on sait que leur trucage est si facile et officiellement annoncé sur un forum réopeniste ?


                                                      • Romulus Augustule Romulus Augustule 15 septembre 2010 18:51

                                                        Parlons-en du bon sens et de la vérité.
                                                        Quand on lit des bêtises pareilles, je cite "un feu qui fait fondre les quelques 57 colonnes acier du bâtiment wtc7 en même temps à la même nanoseconde, c’est une sacrée inconséquence , n’est-ce pas ?« ,
                                                        alors que cette élucubration a déjà été démontée en bonne et due forme par tous les sites de debunking français et étrangers, tu es mal placé pour donner des leçons de »bon sens" et d’intégrité, ou encore d’honnêteté dans la présentation de l’information.

                                                        Ta phrase idiote et complètement absurde montre que le travail de désinformation reopenienne a porté ses fruits.


                                                      • Romulus Augustule Romulus Augustule 15 septembre 2010 19:10

                                                        N.B. Ce message s’adressait à pyralene.


                                                      • Christophe Certain Christophe Certain 11 septembre 2010 20:05

                                                        Et bien allez-y ne vous gênez pas, on pourra ainsi juger de l’étendue de vos talents qui jusque là se limitent à critiquer des choses que vous n’avez pas lues, ce qui est bien mince. C’est bien de se vanter de pouvoir faire des choses, mais c’est mieux de les faire non ?


                                                        • Annie 11 septembre 2010 20:21

                                                          Personne ne se déchaîne. Le problème est que les gens croient ce qu’ils veulent croire. Je n’ai absolument aucun problème à croire la version officielle, par contre je pense qu’il y a eu manipulation après cela et que les faits ont été altérés pour cacher l’incompétence de l’administration et de l’armée américaine (entre autres). Non pas parce qu’il est plus facile de croire à la version officielle, mais parce qu’il est impossible de croire à un complot d’une telle envergure sans qu’il y ait de fuites dans les médias ou ailleurs. Je fais partie des millions de gens qui ont assisté à l’événement en direct sans avoir aucune expertise en la matière, mais qui se fient à leur instinct. Rien de ce que j’ai lu ou vu ne m’a convaincue qu’il s’agissait d’un complot.


                                                          • tinga 11 septembre 2010 21:59

                                                            « ...mais parce qu’il est impossible de croire à un complot d’une telle envergure sans qu’il y ait de fuites dans les médias ou ailleurs. »

                                                            Même lorsqu’il sont revenus des camps, on a pas voulu croire les déportés, nombreux sont ceux qui n’ont jamais osé en parler, et lors de l’extermination circulaient des trains, dans toute l’Europe, remplis de juifs, de gitans, dont la plupart des gens était bien content de se débarrasser, il existe une chose qui s’appelle la loi du silence, quand on fait quelque chose de vraiment dégueulasse, d’ignoble, on la boucle, on s’écrase, on la ferme, et on peut être des millions à le faire, votre argument n’en est pas un, juste la peur, devant l’horreur. 

                                                          • Onegus Onegus 15 septembre 2010 15:09

                                                            Annie : « Je fais partie des millions de gens qui ont assisté à l’événement en direct sans avoir aucune expertise en la matière, mais qui se fient à leur instinct. Rien de ce que j’ai lu ou vu ne m’a convaincue qu’il s’agissait d’un complot. »

                                                            Et bien pourtant il s’agit d’un complot, on vous l’a dit le jour-même à la télé, avant toute forme d’enquête : c’est un complot islamiste ourdi par Ben Laden depuis les grottes de Tora Bora. Voilà neuf ans que vous avez acheté cette théorie du complot islamiste, qu’aucun élément recevable devant une cour de justice ne soutient à ce jour comme l’indique l’absence de procès. Donc, un conseil, laissez votre « instinct » de côté, videz-vous la tête de toutes les conneries sur la « théorie du complot » qu’on y a enfoncé depuis des années et reprenez un examen méthodiques des faits observés. Vous comprendrez peut-être pourquoi aujourd’hui des centaines de millions de personnes à travers le monde ne croient plus à la version du 11/9 délivrée par l’administration Bush et réclament de nouvelles investigations.

                                                          • Aldebaran Aldebaran 11 septembre 2010 21:12

                                                            Simple question à l’auteur dont j’ai apprécié l’article.

                                                            Christophe, pensez-vous qu’on peut faire remonter les mensonges d’état à l’affaire du crash d’un ovni à Roswell en 1947, sans préjuger des autres affaires ultérieures (meurtre de JF Kennedy, mort de marylin Monroe..). La CIA ne s’est-elle pas encore pris les pieds dans les tapis ? Quand on voit aujourd’hui le nombres de documents non-déclassifiés sur une période de 60 ans, ça fait frémir...

                                                            • Christophe Certain Christophe Certain 12 septembre 2010 08:24

                                                              Les mensonges sont vieux comme l’être humain ! Pour le reste je ne me prononcerai pas là-dessus !


                                                            • Annie 11 septembre 2010 22:55

                                                              « Même lorsqu’il sont revenus des camps, on a pas voulu croire les déportés »

                                                              Non c’est faux, l’existence des camps était connue. Seulement il était plus facile de prétendre l’ignorer.


                                                              • Pyrathome pyralene 12 septembre 2010 00:37

                                                                non, ils étaient connus d’un très petit nombre.....dont Prescott Bush le grand-père, qui faisaient du bizness avec les nazis comme pas mal d’autres d’ailleurs, Henry Ford aussi....
                                                                La très grande majorité des gens ignoraient leur existence........i


                                                              • morice morice 12 septembre 2010 02:36

                                                                La majorité des historiens s’accorde, au début du xxie siècle, pour admettre que les forces alliées connaissaient l’existence des massacres à l’Est et qu’elles ont sauvé quelques dizaines de milliers de Juifs par voies diplomatiques, sans avoir recours aux moyens militaires.

                                                                Entre 1940 et 1942, les premières informations parviennent aux alliés, incrédules, notamment celles concernant les massacres commis par les Einsatzgruppen à l’est, premier mode d’extermination des Juifs par des Kommandos. Le télégramme Riegner4 du 8 août 1942 leur confirme la politique d’extermination qui est menée par le IIIe Reich.

                                                                À l’automne 1942, des rescapés témoignent, comme le résistant polonais Jan Karski qui s’entretient directement avec Franklin Delano Roosevelt et l’administration britannique en vue de mettre un terme au massacre. Et le 17 décembre 1942, les forces américano-britanniques et les gouvernements en exil à Londres font une déclaration conjointe condamnant la politique d’extermination des Juifs d’Europe, menaçant leurs auteurs de représailles. Peu de temps avant ledébarquement en Normandie, deux prisonniers échappés, Rudolf Vrba et Alfred Wetzler, font également un rapport détaillé sur les pratiques dans les camps de la mort.

                                                                Le 4 février 1943, le Belge Victor Martin part, muni d’autorisations pour visiter des confrères universitaires à FrancfortBerlin et Breslau en mission de reconnaissance pour la résistance et revient en Belgique, avec des informations en mai 1943. Il a parlé à des ouvriers français du STO près de Katowice qui l’informent de ce qui se passe au camp d’Auschwitz. Arrêté à Breslau le10 février 1943 il est incarcéré au camp de Radwitz dont il s’échappe le 15 mai 1943. Il fait un rapport à ses amis du Front de l’Indépendance et ses informations sont transmises à Londres. Sa mission incite la résistance à organiser la protection des enfants juifs de Belgique5.


                                                                Les travaux des historiens depuis les années 1970 ont permis de démontrer que les Alliés avaient connaissance de la solution finale, à savoir la politique d’extermination systématique de tous les Juifs d’Europe. Le rôle des pays neutres a été crucial dans ce domaine, la Suisse, et à moindre titre la Suède, étaient des terres de sécurité pour les agences juives et les diplomates alliés, par lesquelles ils pouvaient recevoir des informations. La résistance polonaise et des contacts amis dans l’administration nazie ont permis peu à peu de mettre au jour ce secret que les nazis s’acharnaient à dissimuler


                                                              • Pyrathome pyralene 12 septembre 2010 10:59

                                                                Oui , morice, mais la plupart des gens du peuple ignoraient......les élites savaient ! 
                                                                comme aujourd’hui pour ce qui nous préoccupe , mais avec internet.....


                                                              • Asrarn 12 septembre 2010 02:03

                                                                Premièrement les gens savaient pour les camps de concentration ( l’église, le bouche à oreille, ...) mais il était difficile de concevoir une telle chose.


                                                                Deuxièmement arrêter par pitié vos élucubrations loufoques sur les protagonistes possible du complot du 11 septembre. A vous écouter, on va finir par croire que les tours ont été détruites par les ovnis aidé bien sûr du grand complot judéo-maçonnique. Supputer sur le nombre, l’emplacement de bombes et sur la couleur du slip que portait Bush ce jour là n’amènera à rien. Il est fort probable que cette question du complot ou non ne soit jamais élucidée tel la question de l’existence de Dieu.

                                                                Sinon je trouve que si les « médias » peuvent trafiquer les images et informations pour nous faire croire à un attentat, d’autres peuvent très bien nous faire croire que c’est un complot.

                                                                Merci à vous. Asrarn

                                                                • morice morice 12 septembre 2010 02:27

                                                                  Christophe, pensez-vous qu’on peut faire remonter les mensonges d’état à l’affaire du crash d’un ovni à Roswell en 1947,


                                                                  ah il y a longtemps qu"on a pas eu ça....

                                                                  a roswell, il n’y a pas de soucoupe qui soit tombée..

                                                                  • Pyrathome pyralene 12 septembre 2010 11:02

                                                                    a roswell, il n’y a pas de soucoupe qui soit tombée..

                                                                    Vous n’avez strictement aucune preuve pour avancer ça, morice, à votre place je serais très prudent, d’ailleurs ce n’est pas le seul cas de récupération probable....


                                                                  • morice morice 12 septembre 2010 14:47

                                                                    Vous n’avez strictement aucune preuve pour avancer ça, morice, à votre place je serais très prudent, d’ailleurs ce n’est pas le seul cas de récupération probable....


                                                                    vous n’avez pas plus de preuve dans l’autre sens..

                                                                    à part Independence Day.. comme film....

                                                                    • Pyrathome pyralene 12 septembre 2010 17:36

                                                                      Non, pas de preuve indiscutable certes, mais seulement des témoignages et une forte suspicion de cachoterie, mais l’absence de preuve ne prouve pas l’absence, ce qui vous incite fortement à rester prudent morice là-dessus, l’affaire est relativement documentée et complexe  !!
                                                                      En fait j’aimerai me ranger de votre avis, car une telle technologie en de mauvaise main pourrait être plus que dangereuse, néanmoins je n’ai pas la même certitude que vous......
                                                                      De plus, vous savez également que le cas Roswell n’est pas isolé, d’autres cas de récupération ont été évoqués....
                                                                      Restez circonspect, SVP....


                                                                    • Guit'z Guit’z 13 septembre 2010 13:36

                                                                      Je crois de plus en plus que la polémique autour du 11-Septembre est vaine.
                                                                      Les désenchantés s’exileront de plus en plus hors du système de la bonne conscience main stream, tandis que les confiants continueront de se raidir et colmater à tous prix - en l’occurrence leur liberté de conscience - le mur de l’Info sur lequel se fonde la fiction totale de leur vie.

                                                                      Arrêtons d’en parler, serrons les fesses, le système est décidément trop fort.

                                                                      Je suis totalement désespéré. Le pro-VO sont des imbéciles vitalement intéressés à leur imbécilité. La servitude abrutit l’homme au point de s’en faire adorer.


                                                                      • Romulus Augustule Romulus Augustule 14 septembre 2010 17:31

                                                                        Christophe Certain, moi je suis certain d’une chose : vous n’avez rien compris aux théories du complot sur le 11 septembre.

                                                                        Votre article ne suit aucune logique claire, vous mélangez tout et n’importe quoi, vous comparez des choses qui ne sont pas comparables. En suivant le déroulé de votre argumentation, il apparaît que vous tendez à justifier l’importance d’une nouvelle enquête sur le 11 septembre à cause des mensonges de Bush sur la guerre en Irak, et parce que la presse à cette époque avait relayé les informations officielles sans les vérifier.

                                                                        Cela revient à dire qu’un mensonge gouvernemental simpliste (qui d’ailleurs n’a pas pu subsister bien longtemps) sur les armes de destruction massive pourrait légitimer la croyance en un complot d’une complexité faramineuse impliquant la participation active de dizaines de milliers de personnes, et qui aurait pu rester secret pendant 9 ans sans que personne ne témoigne de son existence. C’est un raisonnement stupide, disons-le franchement.

                                                                        Vous avez donc pris le problème par le mauvais bout, vous raisonnez à l’envers, ce qui ne m’étonne pas de quelqu’un qui semble adhérer fortement aux théories du complot septembristes. Ce qui doit déterminer si une nouvelle enquête serait pertinente ou non, c’est en premier lieu la science, et que cela vous plaise ou non, toutes les preuves scientifiques ont corroboré ce que les conspirationnistes appellent la « Version Officielle ». Ce terme est d’ailleurs mal choisi car on ne peut pas mettre sur un même pied d’égalité la « version officieuse » de certains illuminés avec les preuves apportées par un très grand nombre de scientifiques et de journalistes d’investigation. Iriez-vous jusqu’à affirmer que toutes ces personnes font aussi partie de la conspiration ? Dans ce cas, vous rentrez dans un cercle vicieux où plus personne n’est digne de confiance, c’est de la paranoïa pure et simple.

                                                                        Je me méfie toujours des personnes qui décident de défendre la théorie du complot par des arguments géopolitiques, sans jamais aborder les arguments des conspirationnistes portant sur le « dynamitage » des Tours Jumelles, le « missile » lancé sur le Pentagone, les centaines de tonnes de « thermite » placées dans le wtc 7, et tutti quanti, alors que la seule manière d’aborder vraiment la question d’une réouverture de l’enquête est de rentrer dans le vif du sujet, en examinant les éléments scientifiques que vous avez en votre faveur ou votre défaveur. Si vous ne l’avez pas fait, c’est peut-être parce que vous avez réalisé que ces théories sont indéfendables sur le plan scientifique et sont mêmes illogiques lorsqu’on regarde quel aurait été le rapport « bénéfice/risque » d’une telle opération.

                                                                        Et si Bush avait organisé un complot gigantesque contre son propre peuple pour envoyer l’armée américaine en Irak, alors pourquoi justifier cette intervention par la prétendue existence d’armes de destruction massive ?

                                                                        Vous vous étonnez comme un ingénu que certains conspirationnistes puissent être accusés de négationnisme. Vous n’êtes pas sans savoir que la première source d’information de ceux qui ont propagé ces théories était American Free Press, une revue explicitement négationniste, et qu’il n’est donc pas illogique de soupçonner certains « truthers » de vouloir partager les thèses déviantes de cette revue. Il est clair cependant, qu’on ne doit pas accuser quelqu’un de négationnisme sans preuve car c’est de la diffamation, et ceux qui l’ont fait avaient tort.

                                                                        Votre argumentaire est inacceptable puisqu’il tourne en rond sans aborder réellement les arguments de la « théorie du complot », vous justifiez un complot interne organisé par les USA par des éléments géopolitiques, pratique courante chez ceux qui veulent éviter d’entrer dans la rhétorique conspirationniste, car elle est si grossière que plus personne n’aurait envie de continuer à vous lire. Si je devais vous mettre une note, elle serait bien en-deçà de zéro...


                                                                        • friedrich 14 septembre 2010 20:51
                                                                          Pauvre minable pédant...


                                                                        • Romulus Augustule Romulus Augustule 15 septembre 2010 00:33

                                                                          merci merci


                                                                        • Romulus Augustule Romulus Augustule 14 septembre 2010 18:18

                                                                          Christophe Certain  : « Car il n’y avait pas un seul avion de chasse en l’air ce jour-là dans les parages ! »

                                                                          En êtes-vous certain ? (sans mauvais jeu de mots).

                                                                          Vous venez de prouver que vous ne connaissez rien sur le sujet.
                                                                          Les avions de chasse ont bien décollé, mais ils sont allés dans la mauvaise direction et ont patrouillé au-dessus de l’Atlantique. Le site Reopen911 cher à votre coeur ne vous en a pas informé ?

                                                                          Triste tableau. Un gars qui dénonce la « version officielle » avec verve, et qui n’a pas connaissance du contenu de cette « version »... Affligeant.

                                                                          J’ai déjà perdu trop de temps avec vous.


                                                                          • Romulus Augustule Romulus Augustule 14 septembre 2010 19:36

                                                                            Christophe Certain :

                                                                            "Je voudrais juste savoir comment on peut par exemple expliquer l’effondrement du bâtiment N° 7 pour ne parler que de ça. Je rappelle que ce bâtiment de 46 étages s’est effondré tout seul en 7 secondes, sans avoir été heurté par aucun avion, et alors qu’il n’était touché que par un incendie mineur. C’est d’ailleurs tellement inexplicable que la commission n’a même pas évoqué ce problème. Il y a pourtant une solution simple pour comprendre ce qui s’est passé, même si c’est difficile de le concevoir, c’est que ce bâtiment a été proprement dynamité suivant un scénario de démolition contrôlée.
                                                                            D’ailleurs personne n’a fourni d’autre explication possible. Et là encore il serait facile de le savoir en faisant des prélèvements dans lesquels on trouverait des restes d’explosifs, et de regarder les structures acier du bâtiment, pour voir si elles ont été coupées en biseau par des explosifs comme dans les méthodes de démolition..."

                                                                            Je me suis empressé d’imprimer ce paragraphe car c’est un véritable chef-d’oeuvre de désinformation. Il y a pratiquement un mensonge à chaque phrase.
                                                                            Je suis donc obligé de réécrire ce passage :

                                                                            Nous avons donc :
                                                                            "Je rappelle que ce bâtiment de 47 étages s’est effondré en pas moins de 17 secondes (non non, vous avez bien lu, j’ai bien écrit 17 secondes et pas 7 secondes) sans avoir été heurté par aucun avion mais en ayant quand même reçu sur la tronche des dizaines de tonnes de débris lors de l’effondrement des Tours Jumelles, il était de plus touché par des incendies monstres qui ont ravagé les étages pendant 7 heures, alors que la résistance au feu d’une colonne en acier est de maximum 3 heures. Des policiers ont déclaré à plusieurs reprises au cours de la journée que ce bâtiment penchait, et que plusieurs étages s’étaient effondrés.
                                                                            La Commission d’enquête n’a pas évoqué le wtc 7 car ce n’était pas son rôle : il n’y eut aucune victime dans ce bâtiment.
                                                                            Il est totalement mensonger de dire que personne n’a fourni d’explication quant à la chute de ce bâtiment. Le NIST a investigué pendant trois ans sur la tour 7, avec pas moins de 200 scientifiques spécialistes du domaine, il a rendu son rapport intitulé « Rapport Final sur l’effondrement du bâtiment 7 » qui comporte 1300 pages et détaille quelles sont les raisons de cet effondrement (les incendies violents dans les étages).

                                                                            Les gens chargés de déblayer les débris ont bien vérifié si des traces d’explosifs étaient présentes, ils n’en ont trouvé aucune.

                                                                            En prenant compte de toutes ces informations, il ne fait aucun doute que la théorie de la démolition contrôlée est une lubie que seuls les gens mal informés (comme vous) ou les manipulateurs en quête de célébrité (je ne citerai personne dans ce dernier cas) essaient de propager."

                                                                            Maintenant, je vous invite à vous documenter un minimum sur le sujet, pour éviter de propager des contre-vérités qui ont déjà été réfutées avec rigueur il y a bien longtemps, et surtout de nombreuses fois. Vous ne connaissez manifestement rien du sujet que vous prétendez maîtriser.

                                                                            Au lieu de reprendre les erreurs de Reopen911, vous feriez mieux de consulter ces sites d’information, ici ou et encore , mais aussi de lire les grandes lignes du rapport du NIST.

                                                                            Cela vous évitera de passer pour plus ridicule que vous ne l’êtes déjà.


                                                                            • Christophe Certain Christophe Certain 14 septembre 2010 20:31

                                                                              Je finis par me demander qui vous paie pour raconter ce genre de propos,car je ne vois pas quel intérêt on peut avoir à asséner de telles contre-vérités de son plein gré. Il ne suffit pas de crier fort pour avoir raison...
                                                                              Malheureusement pour votre brillante démonstration, il existe sur le web de nombreuses vidéos de l’effondrement du bâtiment n° 7 comme celle-ci : http://www.reopen911.info/video/effondrement-de-la-tour-wtc-7-du-01-11-2008.html et n’importe quel imbécile peut compter lui-même le nombre de secondes que la tour met à s’effondrer. Mais je vous vois venir ! Les méchants complotistes ont truqué les vidéos !
                                                                              Quand au reste de votre argumentation il est à l’avenant, et il serait par exemple intéressant de savoir par quelle fantaisie de la physique les bâtiments qui jouxtaient les deux tours n’ont pas été touchés, alors que le bâtiment n°7 qui était beaucoup plus loin aurait, je vous cite, été touché par des dizaines de tonnes de débris !
                                                                              Je ne vous réponds que par politesse, mon article ne parlant pas de ce sujet, ce qui fait une personne de plus à en parler sans l’avoir lu ! Bravo, continuez !


                                                                            • Onegus Onegus 15 septembre 2010 04:48

                                                                              Sheeta n’est qu’un vulgaire désinformateur : l’effondrement du WTC a bien duré moins de 7 secondes, calculer la chute a partir de l’affaissement du penthouse est une arnaque classique des debunkers pour contester la durée réelle et vérifiable par tout un chacun. L’ensemble du bâtiment a cédé soudainement et les deux premières secondes de l’effondrement se sont faites dans une accélération correspondant à celle d’une totale chute libre, le NIST lui-même a été contraint de le reconnaître.
                                                                              Sheeta déforme la réalité, il n’y avait pas « d’incendie monstres » mais des feux localisés sur une dizaines d’étages différents comme le dit le rapport du NIST.
                                                                              Sheeta ment carrément quand il prétend que des gens « ont bien vérifié si des traces d’explosifs étaient présentes », le NIST n’a fait AUCUNE recherche de trace d’explosif de son propre aveu.

                                                                              Sheeta ne connaît rien du dossier que ce qu’il a lu sur les sites de désinformation destinés à protéger les thèses de rapports gouvernementaux qui se sont vu imposer leur conclusions par une administration criminelle avant même le début de leur travaux. Aujourd’hui encore les « scientifiques » du NIST ayant produit cette littérature pseudo-scientifique, incomplète et reposant sur des hypothèses et des modèles informatique INVERIFIABLES, ont interdiction ABSOLUE d’en débattre avec tout autre scientifique. Sheeta devrait se demander pourquoi.


                                                                            • Romulus Augustule Romulus Augustule 15 septembre 2010 15:56

                                                                              Tiens, voilà un réopeniste tout frais sorti de sa tanière pour disséminer aux quatres vents ses mensonges et manipulations.
                                                                              Ce n’est pas en me grognant dessus avec vulgarité que vous parviendrez à justifier les omissions de votre site internet.

                                                                              Non, montrer les 7 secondes de ruine interne précédant la chute des façades, ce n’est pas une « arnaque », ça s’appelle de l’honnêteté intellectuelle. A l’évidence ce mot ne fait pas partie de votre vocabulaire.
                                                                              On se demande d’ailleurs pourquoi, si comme vous le dites, la ruine interne préalable n’est qu’un « point de détail sans importance », vous avez pris la peine de COUPER ce passage de TOUTES vos vidéos montrant la chute du wtc 7.
                                                                              Pourquoi avoir tronqué toutes vos vidéos de l’effondrement ?
                                                                              Peut-être que laisser 10 secondes supplémentaires de vidéo encombrait trop votre site ?

                                                                              Vous n’avez donc pas encore saisi la raison pour laquelle la ruine interne préalable a toute son importance ? Tout simplement car elle contredit votre théorie de la « rupture simultanée de toutes les colonnes ». La chute des colonnes à l’intérieur du bâtiment a donc eu lieu en 7 secondes au minimum, de façon progressive, et seules les façades (l’enveloppe externe) ont ensuite cédé « simultanément » car elles n’étaient plus soutenues par le noyau central qui s’était écroulé. Cela explique très bien les premières secondes de chute libre.

                                                                              Je comprends que cela vous gêne, ces FAITS font moins bien passer la pilule de la démolition contrôlée, c’est sûr. Ils la réfutent.
                                                                              Votre tentative de minimisation du rôle qu’a tenu la ruine interne du bâtiment dans le processus d’effondrement est un grossier mensonge, une vile escroquerie propagandiste dont les « novices » du dossier ont été les victimes innocentes, comme Christophe Certain.

                                                                              Quant à l’argument que vous répandez largement pour justifier votre théorie « explosive », à savoir que selon vous, les feux étaient « faibles et épars », c’est encore une fois une fine tentative de minimisation et de travestissement des faits. Les pompiers ont en effet dû cesser de combattre les incendies car ils devenaient trop violents. Les protections incendies, qui d’habitude servent à empêcher les flammes de se répandre d’un étage à l’autre, étaient inactifs à cause de la coupure des canalisations d’eau qui avait eu lieu lors de l’effondrement des tours.
                                                                              Ces photos, ici ou , montrent de jolies flammes qui sortent des étages, des rideaux de fumée très épais et très denses, qui prouvent l’ampleur et la violence des incendies.

                                                                              Dire que les incendies étaient faibles, en ayant vu ces images, est une abominable contre-vérité.
                                                                              J’irai même jusqu’à dire que c’est une insulte aux pompiers présents ce jour-là, car cela revient à les traiter d’incapables, ou de menteurs, quand ils affirmaient ne plus pouvoir combattre les incendies à cause de leur virulence.
                                                                              De nombreux autres faits vont dans ce sens : le bâtiment se mettait à pencher, aux dires des policiers, et une personne déclara qu’un étage s’était effondré.
                                                                              Cette vidéo le montre aussi.

                                                                              Merci de votre passage ici, mais votre participation fut très infructueuse, et surtout révélatrice des méthodes malhonnêtes de coupe et de trucage des informations que vous présentez sur votre site.
                                                                              Quant à vos insultes, vous êtes bien le seul à injurier votre interlocuteur, donc je n’y répondrai pas.
                                                                              Aux grossiers mensonges s’associent souvent les grossiers personnages.


                                                                            • Onegus Onegus 15 septembre 2010 23:08
                                                                              C’est bien Sheeta, tu as bien récité ta leçon, mais tu n’es pas le premier petit singe à venir nous faire son numéro avant de repartir dans son arbre...

                                                                              Les thèses de l’effondrement interne du WTC 7 ne reposent sur aucun élément observable et sont tout droit issues de l’imagination fertiles des fonctionnaires du NIST. Ce n’est même plus de la science spéculative mais de la science-fiction pure et dure. 
                                                                              Pour faire tenir leur construction « intellectuelles », ces pauvres gens ont même été obligés de faire appel à un phénomène inédit et non-reproductible : «  l’expansion thermique de l’acier à une température inférieure de plusieurs centaines de degrés que ce qui a jamais pu être observé » (sic) 
                                                                              Bref, un simple foutage de gueule.

                                                                              Je suis largement assez informé et documenté pour savoir que tu n’es qu’un petit singe désinformateur, Sheeta. Le rapport du NIST sur le WTC 7 est une simple plaisanterie, mais je rappelle aussi que celui concernant les tours jumelles est un chef d’œuvre de dissimulation. Quirant et ses petits singes n’ont jamais pu répondre à ça :

                                                                              « Rappelons que le NIST a arrêté son étude à l’initiation des effondrements, se contentant de décrire comment les dégâts occasionnés par le crash des avions et les incendies ont fini par faire céder la structure au niveau des étages impactés. 10 000 pages pour s’arrêter là et ne pas traiter le déroulé effectif des effondrements, ces fameuses 10 ou 15 secondes de chute verticale que rien ne freine jusqu’à la base des tours et qui sont le cœur même de la controverse ? »

                                                                              On sait pourquoi le NIST ne s’est pas attaqué aux effondrements en eux-mêmes : impossible de construire une thèse excluant l’usage d’explosifs sans se heurter au principe de conservation de l’impulsion et faire faire un salto arrière à Newton dans sa tombe...

                                                                              Merci pour ton intervention, Sheeta, maintenant tu peux rejoindre tes amis les adeptes de Bazant et t’amuser avec eux à essayer de debunker ça : « 9/11 Experiments : The Arbitrator of Competing Hypotheses »

                                                                            • Romulus Augustule Romulus Augustule 16 septembre 2010 17:17

                                                                              Onegus, votre indécence et votre vulgarité auraient déjà dû m’inciter à cesser de débattre avec vous, si tant est qu’on puisse appeler débat une discussion à sens unique dans laquelle vous insultez vos interlocuteurs.
                                                                              Vous n’avez pas reconnu les mensonges et manipulations de votre site internet, pourtant je vous ai apporté la preuve que leur vidéo avait été sciemment tronquée pour tromper ceux qui n’ont pas connaissance des détails du dossier. Après avoir lamentablement échoué dans votre défense de la théorie du complot portant sur le wtc 7, vous appliquez les méthodes bien connues de la pente glissante et de l’attaque ad hominem destinées à éviter de répondre aux questions posées et de reconnaître vos erreurs. Toute le monde pourra juger des procédés que vous utilisez...

                                                                              Vous me citez un passage du rapport du NIST :
                                                                              l’expansion thermique de l’acier à une température inférieure de plusieurs centaines de degrés que ce qui a jamais pu être observé (sic)« 

                                                                              Cette phrase est encore une fois un grossier mensonge, car elle n’existe nulle part dans le rapport du NIST. Cette citation est TRONQUEE, sortie de son contexte et en plus MAL TRADUITE. Vous lui donnez un sens contraire à sa signification réelle.
                                                                              Vous essayez encore de manipuler les informations et propos pour mieux imposer vos thèses, en espérant que je n’allais pas vérifier vos citations...

                                                                              Voici le paragraphe dans son intégralité :
                                                                               »This buckling arose from a process that occurred at temperatures at or below approximately 400 !C (750 !F), which are well below the temperatures considered in current practice for determining fire resistance ratings associated with significant loss of steel strength. When steel (or any other metal) is heated, it expands. If thermal expansion in steel beams is resisted by columns or other steel members, forces develop in the structural members that can result in buckling of beams or failures at connections.« 

                                                                              Traduction :

                                                                               »Ce flambage a résulté d’un processus qui eut lieu à des températures inférieures ou égales à 400 degrés celcius, lesquelles sont bien inférieures aux températures considérées dans la pratique courante pour déterminer les normes de résistance au feu associées à une perte significative de résistance mécanique de l’acier. Quand l’acier (ou tout autre métal) est chauffé, il se dilate. Si les colonnes ou d’autres éléments en acier résistent à la dilatation thermique des poutres en acier, des forces se développent dans les éléments structuraux qui peuvent conduire au flambage des poutres ou à la rupture des liaisons.« 
                                                                              (NIST NCSTAR 1A, page 19)

                                                                              Votre phrase avait donc un sens complètement différent de celui présent dans le rapport du NIST.
                                                                              Le processus décrit a donc eu lieu à des températures inférieures à celles nécessaires pour que l’acier perde significativement sa résistance mécanique lors des évaluations de résistance au feu des colonnes.

                                                                              Or, tous ceux qui sont concernés de près ou de loin par l’ingénierie savent pertinemment que la résistance au feu de ces colonnes est la plupart du temps surestimée car les conditions de son évaluation sont choisies arbitrairement et ne correspondent pas aux conditions réelles d’exposition aux incendies.
                                                                              Sinon, cela obligerait les constructeurs à agrandir le diamètre de tous les éléments en acier.

                                                                              De plus vous avez compris l’inverse de ce qui est écrit car l’expression »à des températures inférieures« se réfère au terme »la résistance mécanique de l’acier« et non à »la dilatation thermique" !
                                                                              L’acier n’a donc pas assez chauffé pour perdre significativement sa résistance mécanique, mais bien assez chauffé pour être significativement atteint par le phénomène de dilatation thermique, qui est le processus à l’origine du flambage de la colonne et des ruptures de liaisons, pour la bonne et simple raison que la dilatation thermique d’une colonne a lieu dès une élévation de 27 ° C au-dessus de la température de montage !!

                                                                              Les variations de la température des rayons du soleil ou de l’atmosphère peuvent provoquer une dilatation thermique de l’acier. La température de 400 °C est donc bien assez haute pour que ce processus ait lieu, d’où l’importance des joints de dilatation.
                                                                              Vous l’auriez su si vous vous étiez vraiment documenté et informé comme vous le prétendez, alors que visiblement c’est loin d’être le cas.

                                                                              Par conséquent ce que le NIST décrit n’est pas un phénomène inconnu contrairement à ce que vous prétendez.
                                                                              Vous êtes donc un désinformateur de pure souche qui ne rate pas une occasion de mentir en espérant que personne ne va vérifier ses dires.

                                                                              A mon tour de vous dire de filer dans votre tanière...


                                                                            • moorea34 16 septembre 2010 20:49

                                                                              Votre effort est louable Romulus mais inutile : les gens de chez reopen ne sont pas intéressés par la « Vérité ». Ce qui les intéresse est uniquement de continuer leur propagande ascientifique...

                                                                              S’ils étaient réellement intéressés à sortir de leur ignorance crasse, ils seraient allés depuis un moment dans une école d’ingénieur ou un labo de recherche où on leur aurait déjà expliqué (par exemple) qu’en France on ne parle pas d’’expansion’ thermique mais de dilatation thermique... Mais non, pas la peine, eux SAVENT...

                                                                              Le NIST ne pouvait tout simplement pas écrire la phrase idiote citée par Onegus et qu’ils trimbalent depuis des mois sur Reopen, car la dilatation thermique intervient dès le premier degré, pas besoin donc de monter à 300, 400 ou 900°C. De plus, le coefficient de dilatation thermique de l’acier varie assez peu avec la température, ce qu’ils auraient constaté s’ils avaient regardé les jolis graphiques en couleur fournis dans le rapport du NIST..

                                                                              Cette phrase n’a donc ni queue ni tête, mais ce n’est pas étonnant en soi puisque non content de rien comprendre en sciences, ils se contentent de traduire les documents anglais avec google translation.
                                                                              Et ils continuent ainsi leur désinformation.



                                                                               

                                                                               


                                                                            • LeeJunFan 16 septembre 2010 21:02

                                                                              « Ce flambage a résulté d’un processus qui eut lieu à des températures inférieures ou égales à 400 degrés celcius, lesquelles sont bien inférieures aux températures considérées dans la pratique courante pour déterminer les normes de résistance au feu associées à une perte significative de résistance mécanique de l’acier. »

                                                                              Cette traduction est exacte ?

                                                                              Alors votre verbiage ne sert à rien, il est nécessaire d’explorer d’autre pistes que la dilatation, même si vous êtes experts


                                                                            • moorea34 16 septembre 2010 21:13

                                                                              Lisez le rapport du Nist, ça vous évitera de continuer dans la lignée de Onegus...


                                                                            • LeeJunFan 16 septembre 2010 21:29

                                                                              C’est très convaincant cet eternel argument d’autorité

                                                                              Vos arguments me suffisent


                                                                            • Onegus Onegus 16 septembre 2010 23:21
                                                                              Calme toi Sheeta, inutile de jouer les vierges effarouchées, l’indécence est clairement de ton côté, que tu le veuilles ou non, ainsi que la vulgarité sous le vernis d’un langage policé. Tu confonds grossièreté et vulgarité, et j’assume parfaitement ma grossièreté à l’égard des désinformateurs de ton espèce.

                                                                              Inutile d’utiliser la méthode « hypercritique » que tes amis néo-conservateurs dénoncent chez les soi-disants « conspirationniste », jouer sur les mots et pointer une erreur de traduction ne change rien au constat général de l’irrecevabilité du rapport du NIST sur le WTC 7. 
                                                                              Tu n’as apporté la preuve de rien du tout, tu as juste récité ta leçon et nous as servi le baratin sur le penthouse et l’effondrement interne. Tu pourras le réciter comme un mantra autant que tu voudras, cela ne changera rien à la réalité des faits : l’effondrement solidaire de l’ensemble du building WTC 7 s’est bien fait en moins de 7 secondes et chacun peut le vérifier par lui-même : http://www.youtube.com/watch?v=4WLpTfNcaS0

                                                                              L’affaissement du penthouse quelques secondes plus tôt ne peut en aucun cas être considéré comme le début de l’effondrement solidaire de l’ensemble du building WTC 7, sauf à être d’une malhonnête intellectuelle ABSOLUE comme c’est visiblement ton cas ! On voit clairement que l’ensemble de la structure ne bouge ABSOLUMENT PAS lors de l’affaissement du penthouse, peut-être dû à la sape préalable de la colonne le soutenant : http://www.youtube.com/watch?v=OUkvnfV606w

                                                                              Encore une fois, tu es simplement malhonnête et ta manipulation n’a pas d’autre objectif que de contester la réalité d’un effondrement en moins de 7 secondes dont les 2 premières dans une accélération correspondant à celle d’une totale chute libre que le NIST lui-même a été contraint de reconnaître, ce qui invalide sa thèse loufoque de l’effondrement interne.
                                                                              La thèse du NIST concernant le WTC 7 ne repose sur aucun élément observable, et le NIST a refusé de communiquer les données critiques sur lesquelles il a construit sa théorie invérifiable et son modèle informatique bidon : http://911blogger.com/news/2010-07-12/nist-denies-access-wtc-collapse-data

                                                                              Quant à l’inexactitude de ma citation, merci pour la traduction et les précisions qui ne CHANGENT STRICTEMENT RIEN au fait que le NIST est bel et bien contraint d’utiliser tous les artifices oratoires possibles pour nous faire avaler que des températures de moins de 400 degrés sont la cause de l’effondrement du WTC7...

                                                                              Merci, Sheeta, d’avoir une fois de plus éclairé ta qualité de désinformateur patenté, que l’intervention de ton gourou moorea/Quirant confirme si besoin est... 

                                                                              Je note en passant que ni toi ni lui ne répondez à ceci :
                                                                              « Rappelons que le NIST a arrêté son étude à l’initiation des effondrements, se contentant de décrire comment les dégâts occasionnés par le crash des avions et les incendies ont fini par faire céder la structure au niveau des étages impactés. 10 000 pages pour s’arrêter là et ne pas traiter le déroulé effectif des effondrements, ces fameuses 10 ou 15 secondes de chute verticale que rien ne freine jusqu’à la base des tours et qui sont le cœur même de la controverse ? »

                                                                              Maintenant, j’en ai fini avec toi, je n’ai pas de temps à perdre avec les trolls désinformateurs dans des débats sans fin qui n’ont pas d’autre but que de noyer le poisson. Une technique largement utilisée par les propagandistes dont tu fais partie mais qui a fait long feu... Rappelons que le faisceau d’éléments qui invalident la version gouvernementale de l’administration Bush ne se limitent pas aux questions scientifiques.

                                                                              Maintenant tu es le bienvenue sur le forum de reopen, tant que ce n’est pas pour y jouer le troll, tu trouveras sûrement des interlocuteurs prêts à te répondre.

                                                                            • Onegus Onegus 16 septembre 2010 23:32
                                                                              @ moorea : no comment, on attend toujours la publication de ta « théorie du grand bordel » pour compléter le travail du NIST et nous expliquer comment les tours jumelles ont pu s’effondrer en moins de 15 secondes (pour être large). smiley

                                                                              Pour t’occuper d’ici-là, tu peux toujours essayer de debunker ces petites expériences qui dézinguent la « poof-poof theory » de ton maître bazant : http://www.youtube.com/watch?v=9YRUso7Nf3s

                                                                            • Romulus Augustule Romulus Augustule 17 septembre 2010 00:22

                                                                              Je ne vois pas ce qu’on peut tirer de votre vidéo.

                                                                              La présentation commence avec des voitures pour enfant de 4 ans, des clous enfoncés avec un marteau et des boules de billard... Elle finit avec des démolitions contrôlées de bâtiments en béton, dont la structure porteuse est radicalement différente de celle d’une tour en acier.

                                                                              Je n’ai pas pris le temps de visionner ce qu’il y avait entre les deux, vu la qualité de l’introduction et de la conclusion, le développement n’augure rien de bon.
                                                                              Vous savez comment notent la plupart des profs : une intro et une conclusion ratées, c’est une bâche assurée...


                                                                            • Pegasus Pegasus 17 septembre 2010 00:49

                                                                              "Rappelons que le faisceau d’éléments qui invalident la version gouvernementale de l’administration Bush ne se limitent pas aux questions scientifiques.« 

                                                                              Heureusement, vu la quantité de papiers peer-reviewed qui montrent où le NIST se trompe exactement ou qui propose un thèse plus crédible...

                                                                              Si la caution la plus scientifique que puisse trouver le mouvement »truther" est de publier des vidéos sur Youtube ou croire sur parole Gage qui n’a jamais rien publié, parlez de moutons...


                                                                            • Romulus Augustule Romulus Augustule 17 septembre 2010 02:01

                                                                              Vous avez parfaitement raison. Il leur aurait d’ailleurs suffi de regarder la formule correspondante pour comprendre que la longueur d’une colonne en acier était fonction de la moindre variation de température.

                                                                              Mais non, ils vous le disent avec une grande détermination : « le NIST a inventé un phénomène nouveau pour justifier ses conclusions », « le rapport est de la science-fiction », « la dilatation thermique s’opère habituellement à des températures supérieures de plusieurs centaines de degrés », et en rajoutent à souhait : « je suis informé et documenté », « je sais de quoi je parle, moi ! » (défense de rire).

                                                                              Le plus drôle dans l’histoire est leur propension à éviter par tous les moyens de reconnaître leurs erreurs. Ainsi, une affirmation péremptoire erronée, propagée pendant des mois par des dizaines de membres de reopen avec citations à l’appui et brandie avec force comme la preuve ultime que « le NIST est un menteur » devient par la magie de l’hypocrisie une simple « erreur de traduction » (sic).

                                                                              On peut donc en déduire que tous les membres de reopen sont unilingues. Alors comment ont-ils fait pour seulement comprendre le rapport du NIST ? Sérieusement ?!!
                                                                              S’ils ont en effet traduit le rapport via Google Trad, cela explique bien des choses...


                                                                            • Romulus Augustule Romulus Augustule 17 septembre 2010 02:02

                                                                              (N.B. Message destiné à Moorea34)


                                                                            • Onegus Onegus 17 septembre 2010 02:55

                                                                              Chess mat, Sheeta... C’est « conservation of momentum » qui te dérange dans la vidéo ? Google trad est ton ami !  smiley

                                                                              Ne te fais pas plus idiot que tu ne l’es, tu sais parfaitement que cette démonstration simple explose la « poof poof theory » de Bazant et explique parfaitement pourquoi le NIST a « oublié » de nous expliquer comment les tours ont fait pour tomber aussi vite...

                                                                              Et pour l’anglais, moorea/quirant peut repasser, on l’a vu à l’œuvre sur les site de debunking US, où il a failli se faire virer comme « troofer » tant il avait du mal à se faire comprendre...

                                                                              C’est con mais c’est comme ça : sur les questions qui dérangent vraiment, vous n’avez aucune réponse ni aucun argument.


                                                                            • Onegus Onegus 17 septembre 2010 03:26

                                                                              Tiens au fait, Sheeta, plutôt que de faire le malin et de continuer à t’enfoncer ici, Zorg t’a répondu sur la question de l’expansion thermique sur le forum de reopen :


                                                                            • moorea34 17 septembre 2010 07:33

                                                                              No Comment effectivement Onegugus :

                                                                              http://www.bastison.net/RESSOURCES/Editorial.pdf


                                                                              Comme l’a fort justement souligné l’un des intervenants sur gogovox : on ne débat pas avec des brouettes...


                                                                            • charmord 17 septembre 2010 12:05

                                                                              # Romulus Augustule (dit Camelot, pour les intimes),


                                                                              Votre intervention est truffée de désinformation à un point qu’il est difficile de concevoir sans envisager la possibilité qu’elle soit volontaire.

                                                                              1. Il n’existe pas la moindre preuve recevable que l’effondrement de 7 secondes visible sur les vidéos n’ait porté que sur les façades, comme tu le prétends. 

                                                                              2. Il n’existe d’ailleurs pas davantage de preuve recevable que l’effondrement interne à la hauteur de la colonne ou des 2 ou 3 colonnes soutenant le penthouse se soit étendu à toute la structure interne, de façon à dépouiller l’immeuble de son noyau, avant que la structure externe lâche... Cela ne résulte même pas de la modélisation du Nist (voir point 3).

                                                                              3. La seule preuve est celle avancée par le Nist à partir de la modélisation informatique qu’il a conçue (http://www.youtube.com/watch?v=GOF6tk3llEQ&feature=player_embedded). 

                                                                              Mais depuis que le Directeur du Nist Gallagher a décidé que des informations essentielles relatives à la méthodologie utilisée pour la modélisation de l’effondrement ne pouvaient pas pas être divulguées au public, pour des raisons de sécurité publique, de nombreux scientifiques, pas spécialement conspirationnistes d’ailleurs, s’accordent à dire que cette modélisation n’est pas vérifiable et, partant, que l’on ne peut en accepter le caractère scientifique...

                                                                              4. J’aimerais enfin savoir pourquoi la désolidarisation progressive au niveau des colonnes du noyau interne qui a été initiée à partir des colonnes soutenant le Penthouse n’a pas crée un report de charge sur la structure externe, simultanément à celle qui se serait selon le Nist produite sur les colonnes du noyau interne. 

                                                                              La question est d’autant plus pertinente que J. Quirant n’a eu de cesse d’affirmer que l’enveloppe externe était largement insuffisante pour cela, lorsqu’il était interrogé à ce sujet sur le forum de reopen. 

                                                                              5. Il n’existe dès lors pas la moindre preuve que ce soit la seule enveloppe externe du WTC 7 qui se soit effondré en 7 secondes dont 2,5 en chute libre ? Du reste, soyons logique jusqu’au bout, si tel avait le cas, qu’est-ce qui aurait arrêté la chute libre de la « coquille vide »***, et ralentit sa chute après les 2, 5 secondes ? N’est-ce pas absurde ?

                                                                              6. D’après le Nist, non seulement les feux n’ont pas développé des chaleurs élevées mais les incendies ont migré durant les 7 heures (8 même pour certains ingénieurs, ce qui serait d’ailleurs plus conforme aux témoignages de Jennings et Hess) qu’il leur fut donner de ravager les tours à des étages toutefois très localisés. 

                                                                              Il n’existe par conséquent pas la moindre preuve que des incendies auraient chauffé en un endroit localisé une colonne pendant 3 heures ininterrompues. 

                                                                              Lorsqu’on lit les critiques qui ont été adressées au draft du rapport du Nist sur le WTC 7, on remarque que de nombreux scientifiques se sont émus des facteurs pris en compte dans l’explication du Nist, dont celui prêté aux effets des débris projetés suite aux effondrements et des chaleurs développées par les incendies, qui ne reposaient apparemment pas sur grand chose...

                                                                              7. Comment ne pas s’étonner de la divergence entre les images de la « coquille vide » qui s’effondre assez proprement et de façon symétrique après l’effondrement interne global que tu décrit et les images suivantes du modèle d’effondrement du Nist ?


                                                                              Seul un debunker peut ne pas s’apercevoir de l’absence de caractère empirique du modèle du Nist... 

                                                                              8. Il est complètement faux de prétendre que les gens chargés de déblayer les débris ont vérifié si des traces d’explosifs étaient présentes et n’en ont trouvé aucune. 

                                                                              C’est au contraire un fait indéniable qu’une telle recherche n’a pas été effectuée - Le Nist le reconnaît - ni pour le WTC 7 ni pour les tours jumelles et ce alors que les standards, déjà en vigueur à l’époque, commandaient de les rechercher, d’autant que multiples indices invitaient à penser que des explosifs avaient été utilisés pour la destruction des tours.

                                                                              Or, non seulement le Nist ne s’est pas expliqué dans son rapport sur les raisons l’ayant conduit à s’écarter de ce code de bonne conduite, mais en plus le Nist n’a pas analysé au sein de son rapport, lesdits indices d’utilisation d’utilisation d’explosifs ou autres accélérants : Températures élevées, fusion des métaux dont l’acier, événement extraordinaire de vaporisation, multiples témoignages d’explosions y compris dans le WTC 7, ...). 

                                                                              Ce n’est qu’après la sortie du rapport, que le Nist a donné sur son site internet des réponses partielles ayant pour objet d’exclure la pertinence de ces indices mais ces réponses ne se fondent pas sur le travail des 200 ingénieurs, dont les conclusions figurent dans le rapport. 

                                                                              En tout cas, les réponses données par le Nist sont vivement contestées par une partie de la communauté scientifique et laissent donc place au doute, voire à la suspicion, vu les trésors d’imagination auquel le Nist a eu recours pour éviter les questions qui fâchent et qui devaient tout naturellement être abordés dans son rapport.

                                                                              9. Pour ma part, je ne t’inviterai pas à te documenter sur le dossier mais à arrêter de désinformer les gens, en faisant passer pour des certitudes ce qui n’est pure conjecture et pire, en en mentant par action et ommission. 

                                                                              A+,

                                                                              *** Le Nist aurait-il parlé d’une coquille vide en ces termes ? « The entire building above the buckled-column region then moved downward as a single unit ». Je me permets d’en douter...



                                                                            • Totor le fort Totor le fort 17 septembre 2010 12:09

                                                                              En attendant, vous ne répondez toujours pas à ses questions, moorea, et notamment celle concernant le non traitement du déroulé des effondrements par le NIST. 

                                                                              J’ai bien peur que le Gus n’ait raison : vous êtes à poil depuis bien longtemps et vous n’avez plus aucun crédit en dehors du petit cercle de vos aficionados. Cessez-donc de prendre les gens pour des imbéciles, il n’est pas nécessaire d’être agrégé de Génie civil pour identifier les manipulations du NIST.

                                                                            • charmord 17 septembre 2010 12:19

                                                                              Ajout au point 4 :


                                                                              4. J’aimerais enfin savoir pourquoi la désolidarisation progressive au niveau des colonnes du noyau interne qui a été initiée à partir des colonnes soutenant le Penthouse n’a pas crée un report de charge sur la structure externe, simultanément à celle qui se serait selon le Nist produite sur les colonnes du noyau interne. 

                                                                              La question est d’autant plus pertinente que J. Quirant n’a eu de cesse d’affirmer que l’enveloppe externe était largement insuffisante pour cela, lorsqu’il était interrogé à ce sujet sur le forum de reopen.

                                                                              Dans le cas où le report de charge se serait simultanément sur la structure externe, entraînant une contrainte trop élevée pour celle-ci, pourquoi cette même structure externe est demeurée en place jusqu’à ce que es colonnes du noyau aient lâché ?

                                                                              Le Nist a-t-il donné une réponse à cela ?

                                                                              J’ai déjà posé cette question à plusieurs reprises à J. Quirant qui n’avait pas le temps d’y répondre...

                                                                              Il me semble logique que si ce scénario s’était produit, l’effondrement visible depuis l’extérieur aurait été progressif et dissymétrique et ne se serait pas produit en deux temps bien séparés par une période où il ne se passe rien extérieurement durant 7 secondes...





                                                                            • LeeJunFan 17 septembre 2010 19:29

                                                                              Monsieur Quirant, votre génie civil nous explique que 400 degrés produisent une dilatation de l’acier qui entraine le complet effondrement des colonnes, jusqu’au sol, en laissant en place la structure externe du batiment ?

                                                                              Je n’ai pas lu le rapport effectivement et je ne suis pas sur d’avoir tout compris


                                                                            • Romulus Augustule Romulus Augustule 15 septembre 2010 00:30

                                                                              Donc vous n’avez pas visité les sites internet que je vous ai présentés. Sinon vous auriez compris pourquoi l’effondrement du wtc 7 a duré 17 secondes.
                                                                              Vous êtes impayable.

                                                                              Malheureusement pour vous, vous venez à nouveau de démontrer avec brillo votre parfaite méconnaissance du « dossier » sur le 11 septembre. La vidéo que vous me montrez est particulièrement mal choisie et ne plaide pas en votre faveur, tout simplement car elle est TRONQUEE.

                                                                              Cette vidéo ne montre que la chute des façades, qui a duré environ 7 secondes (6,5 secondes pour être précis), mais c’est oublier un peu vite que le toit-terrasse s’est effondré 7 secondes auparavant, ce qui est la preuve d’un effondrement INTERNE préalablement à l’effondrement global des étages, ce que viennent confirmer les données sismiques enregistrées à Palisades.

                                                                              Et moi je vous parle d’effondrement TOTAL.
                                                                              Cette vidéo (dont je ne suis pas l’auteur) vous l’expliquera très bien.
                                                                              Vous n’aurez pas beaucoup de mal à compter les secondes séparant la chute du Penthouse de celle des façades, puisque comme vous le dites vous-même, « n’importe quel imbécile peut compter le nombre de secondes que la tour met à s’effondrer » (sic).
                                                                              Ce délai entre la ruine interne et la ruine des façades n’est jamais observé lors d’une démolition contrôlée.

                                                                              Ensuite vous enchaînez les erreurs plus que grossières :
                                                                              vous dites :
                                                                              "il serait par exemple intéressant de savoir par quelle fantaisie de la physique les bâtiments qui jouxtaient les deux tours n’ont pas été touchés, alors que le bâtiment n°7 qui était beaucoup plus loin aurait, je vous cite, été touché par des dizaines de tonnes de débris !« 

                                                                              Vraiment ? Cette photo vous prouvera le contraire : TOUS les bâtiments qui jouxtaient les tours jumelles ont été touchés, et le WTC 6, en particulier, s’est lui-aussi effondré à cause des incendies.

                                                                              Cette photo-ci vous montrera les débris en train de tomber sur le wtc 7.
                                                                              Le bâtiment 7 était beaucoup plus haut que les autres et sa structure présentait une dissymétrie à la base car ses fondations chevauchaient une installation électrique.
                                                                              Cela le rendait vulnérable. La défaillance des colonnes de transfert de charges mettait en péril la stabilité du bâtiment, comme par exemple la colonne 79 qui est à l’origine de la chute du Penthouse.

                                                                              Votre démarche n’est pas honnête : la moindre des choses avant d’accuser les journalistes et de nombreux scientifiques de corruption, ou de complaisance à l’égard d’un prétendu »complot interne« , serait de se documenter un minimum avant de venir crier haut et fort votre mécontentement. C’est juste ridicule.

                                                                              Vous persistez dans l’erreur jusque dans votre dernière phrase :
                                                                               »Je ne vous réponds que par politesse, mon article ne parlant pas de ce sujet, ce qui fait une personne de plus à en parler sans l’avoir lu ! Bravo, continuez !« 

                                                                              Oui, mais si vous aviez lu le premier message que je vous ai adressé, vous sauriez que justement je critiquais votre article car il n’entrait pas dans le vif du sujet. Et ça se comprend : on voit ce que ça donne quand vous le faites. Vous semblez intoxiqué par la désinformation des théoriciens du complot...

                                                                              Il ne m’est pas non plus interdit de répondre à vos commentaires qui accompagnent l’article.

                                                                              Voilà. En espérant que vous aurez pris conscience de vos erreurs et que, sachant que vous vous êtes innocemment laissé manipuler par les sites »conspirationnistes", vous accepterez de visiter les vrais sites de spécialistes, dont je vous ai donné les liens dans un message précédent.
                                                                              Un peu d’information sur le sujet ne vous fera pas de mal.
                                                                              Je ne vous incrimine pas, vous êtes manifestement la victime des sites qui savent très bien manipuler les personnes ignorantes du dossier.
                                                                              Merci.


                                                                              • Onegus Onegus 15 septembre 2010 04:27

                                                                                Tiens.. Moorea dresse des singes de laboratoire pour venir servir sa soupe, maintenant ? smiley

                                                                                Mais tous tes arguments ont été démontés un à un depuis longtemps, Sheeta.. comme « victime de sites qui savent très bien manipuler les personnes ignorantes du dossier », tu te poses là, allez file dans ton arbre !


                                                                              • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 septembre 2010 01:24

                                                                                Les réopenistes volent haut en ce moment... La qualité de leurs arguments ne cessera jamais de m’étonner. :)

                                                                                Sans parler de leur respect de la partie adverse qui rendrait des points à un club d’étudiants oxfordiens.

                                                                                En tout cas, je suis toujours satisfait quand un nouvel intervenant arrive sur le sujet, surtout s’il est du coté de la Raison et de l’Intelligence. ça me fait des vacances...

                                                                                Bon courage Romulus. Si tu ne savais pas ou tu mettais les pieds en venant ici ou sur reopen, maintenant, tu le sais...


                                                                              • Onegus Onegus 17 septembre 2010 03:04

                                                                                Mouais, un singe qui prend le relais d’un ourson pour servir les strictes mêmes salades, ça ne va les rendre plus crédibles. Faut vous mettre dans la tête que votre corpus propagandiste commence à être sérieusement éventé... Demain ce sera peut-être un perroquet qui pointera son bec, mais ce sera toujours le même manuel qu’il viendra réciter... Et s’il vous plaît, arrêtez de jouer les gentlemen offusqués, ça fait vraiment pitié.


                                                                              • emphyrio 15 septembre 2010 19:53

                                                                                @Romulus Augustule

                                                                                Permettez-moi d’émettre un avis personnel. Après examen attentif des évènements du 11 septembre, il semble d’un côté y avoir une entreprise d’envergure du gouvernement US en vue de dissimuler des faits troublants, qui se traduit entre autres par : 
                                                                                l’absence de prise en compte des centaines de témoignages accréditant une version alternative des attentats, aussi bien concernant le Pentagone que le WTC
                                                                                l’absence d’enquête officielle sur l’utilisation d’explosifs, ne serait-ce que pour écarter définitivement une piste ou thèse qui divise l’opinion
                                                                                le constat d’échec de la Commission d’Enquête exprimé par ceux-là même qui la dirigeaient
                                                                                le silence sur l’implication fortement probable des sercices secrets pakistanais dans la préparation des attentats et cette piste, quand on se documente un tant soit peu comme vous le préconisez, fait naître les doutes les plus sérieux quant à la véracité de la version officielle...

                                                                                De l’autre côté je ne vois qu’une réaction saine face au mensonge.


                                                                                • Romulus Augustule Romulus Augustule 16 septembre 2010 01:36

                                                                                  @Emphyrio :

                                                                                  Votre approche est respectable et mérite toute mon attention car vous avez l’intelligence de préciser que ce n’est que votre avis personnel, vous avancez vos arguments avec une certaine réserve, donc vous ne semblez pas être dans la croyance, ni vouloir tenir des propos péremptoires contrairement aux autres interlocuteurs avec qui j’ai pu parler ici. Merci donc pour votre bon sens et votre politesse.
                                                                                  La seule manière possible de répondre à votre question tout en restant clair et concis, et sans dévier du sujet ni tomber dans des généralités philosophiques ou géopolitiques, serait de reprendre un à un les éléments que vous avez cités. C’est donc ce à quoi je vais m’employer.

                                                                                  Le premier lien que vous me donnez est celui du Pentagone et des interviews réalisées par la fameuse association Citizen Investigation Team.
                                                                                  Les membres de cette association ont compris que la thèse du missile était indéfendable, car tous les témoins avaient vu un avion de ligne. Ils ont donc décidé, pour palier l’impossibilité de cette théorie, de se concentrer sur la thése du « fly over ».
                                                                                  Selon cette théorie, l’avion de ligne aurait « survolé » le Pentagone sans s’arrêter, et au même moment, des explosifs initialement présents dans le bâtiment auraient été déclenchés, créant l’illusion que l’avion s’était en fait écrasé à cet endroit.
                                                                                  C’est bien sûr un pur fantasme pour plusieurs raisons.

                                                                                  D’abord, les ADN et des effets personnels appartenant aux passagers de l’avion de ligne ont été retrouvés dans les décombres, ainsi que de nombreux débris (des morceaux de carlingue, des parties de réacteurs, etc). De plus, les dégâts à l’intérieur du bâtiment indiquent clairement et sans équivoque, qu’un avion a traversé les murs du Pentagone, comme par exemple un trou de presque 28 mètres de largeur formé par l’impact des ailes de l’appareil.
                                                                                  A cela, il faut ajouter l’existence de tous les pilônes couchés après avoir été percutés par les ailes de l’avion sur une largeur d’environ 20 mètres, les données radars qui indiquent que l’avion a bien fini sa course dans le bâtiment...

                                                                                  Je pourrais encore en écrire des pages, mais ce serait proprement inutile : tous ces éléments sont la preuve irréfutable qu’un avion de ligne, avec tous ses passagers à l’intérieur, s’est réellement crashé dans le Pentagone. Ceux qui soutiennent le contraire sont dans le déni de la réalité.

                                                                                  L’enquête de CIT ne sert donc à rien puisque tous les faits qu’ils essaient de contester sont scientifiquement établis.
                                                                                  Le site « The Frustrating Fraud » a prouvé que cette association a fait de grosses erreurs qui conduisent à des conclusions erronées. Ils ont entre autres positionné les pilônes au mauvais endroit sur la carte qu’ils ont présentée aux témoins lors des interviews, sans oublier les fautes de calculs, et j’en passe...

                                                                                  Il n’y a donc pas lieu de remettre en cause le crash de l’avion dans le Pentagone pour toutes les raisons citées plus haut.

                                                                                  Le deuxième lien que vous me montrez ne justifie pas davantage la croyance en un complot interne  : le fait que les pompiers aient entendu des explosions ne signifie pas que des explosifs étaient présents, une explosion n’est pas synonyme d’explosifs et beaucoup de phénomènes peuvent les expliquer comme par exemple la combustion du kérozène, les surpressions d’air, les incendies, les échos, la fumée, etc., à l’origine de déflagrations.

                                                                                  Le troisième lien que vous présentez est erroné :
                                                                                  si des dirigeants de la Commission d’enquête ont en effet déclaré que leur mission était au départ vouée à l’échec (et cela se comprend : l’administration Bush voulait camoufler au maximum son incompétence dans la gestion de crise du 11 septembre, ainsi que la défaillance de l’armée de l’air et la lenteur de la FAA...), en revanche ces mêmes dirigeants ont conclu en affirmant que malgré les pressions extérieures auxquelles ils furent soumis, ils avaient eu suffisamment de courage et de détermination pour mener à bien leur mission et garantir sa réussite.
                                                                                  Il s’agissait donc d’un constat de succès et non celui d’un échec de la Commission : vous êtes mal informé, relisez les déclarations des dirigeants chargés de l’enquête.

                                                                                  Le dernier lien auquel vous faites allusion serait intéressant à investiguer, mais cela me semble être du ressort des services secrets américains ou du FBI, et ne justifie pas non plus la croyance en un complot interne perpétré par le gouvernement US.

                                                                                  En conclusion, je dirai que les éléments que vous m’avez présentés sont pour la plupart erronés et n’accréditent pas la théorie du complot ni ne permettent de remettre en cause les conclusions ou la véracité de ce que vous appelez la version officielle.


                                                                                  • Romulus Augustule Romulus Augustule 16 septembre 2010 19:20

                                                                                    @ l’auteur : si vous avez pris connaissance de vos erreurs sur la durée réelle d’effondrement, manifestez-vous, au moins par politesse et pour ne pas vous défiler.

                                                                                    Votre article avait pour but l’ouverture d’un débat, et là on est en plein dedans !


                                                                                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 septembre 2010 01:27

                                                                                      Romulus, sache qu’un bon truther sait se faire oublier quand il se rend compte que son argumentaire tombe à l’eau. Je ne compte plus les questions que je leur ai posé sans obtenir une réponse autre que « complice de Bush on aura ta peau » ou « singe ignare trop con pour voir la Vérité Vraie ».
                                                                                      Ce n’est pas texto, mais c’est l’idée générale...


                                                                                    • Onegus Onegus 17 septembre 2010 03:12

                                                                                      Mon pauvre petit nounours martyrisé, tu vas nous faire pleurer... Je ne vais pas te ressortir tout ce que les sceptiques ont eu à subir, mais tu comprendras que tes petits malheurs à la Caliméro font sourire tout le monde. Te fatigue pas à jouer les victimes, c’est pas ça qui va te rendre plus crédible.


                                                                                    • zorg 16 septembre 2010 20:26

                                                                                      Romulus Augustule  :
                                                                                      "Vous n’êtes pas sans savoir que la première source d’information de ceux qui ont propagé ces théories était American Free Press, une revue explicitement négationniste..."

                                                                                      Deux erreurs :
                                                                                      1. American Free Press n’est pas la 1ère source d’information des sceptiques
                                                                                      2. American Free Press n’est pas une revue  explicitement négationniste.

                                                                                      J’ai comme l’impression que votre source est le reportage « Rumeur, intox : les nouvelles guerres de l’info » de Stéphane Malterre diffusé dans le cadre de Jeudi Investigation sur Canal+ en avril 2008.

                                                                                      Si tel est le cas, alors peut-être devriez-vous regarder ce décryptage (réalisé par Reopen) du reportage malhonnête de manipulation et de diabolisation de Malterre :
                                                                                      11 Septembre : Un Jeudi Noir de l’Information

                                                                                      Cordialement


                                                                                      • Romulus Augustule Romulus Augustule 17 septembre 2010 01:02

                                                                                        1. American Free Press était la principale source d’information de Loose Change, lequel a largement contribué à la propagation des thèses truthistes, bien plus que Meyssan ou que David Ray Griffin. Le mouvement truther s’est inspiré de ce film dans la mise en place de sa « théorie ».

                                                                                        2. Celui qui tient la « revue » American Free Press fait l’apologie d’Hitler, a tenu avec Dylan Avery une conversation téléphonique ouvertement négationniste.

                                                                                        Je ne me permettrai pas de juger du contenu du reportage réalisé par Malterre.
                                                                                        Vous ne pouvez pas nier que parmi les conspirationnistes, certains (mais pas tous) soutiennent des thèses « sulfureuses ».


                                                                                      • zorg 17 septembre 2010 03:47

                                                                                        Apparemment, vous n’avez toujours pas visionné 11 Septembre : Un Jeudi Noir de l’Information

                                                                                        Vous écrivez :

                                                                                        "American Free Press était la principale source d’information de Loose Change"

                                                                                        Cette affirmation reprise du documentaire de Stéphane Malterre est mensongère.

                                                                                        Voici donc les sources de Loose Change (2nde version) :

                                                                                        Sources de presse (24) : American Free Press, Albuquerque Journal, Associated Press, Chicago Tribune, Huston Chronicles, Leader Telegram, Los Angeles Times, National Geographic, Newsday, New York Law journal, People Magazine, People Weekly, Philadelphia Daily News, Pittsburg review, Reuters, San Francisco Chronicles, The Guardian, The Telegraph, The Cairo Times, Times Online, Toronto Star, United Press International, USA Today, Washington Times

                                                                                        Sources de télé (10) : 9News, ABC News, Al Jazira, CBS News, CNN Live, Fox News, MSNBC, WCPO TV, WFAA, NBC News

                                                                                        Sources officielles (10) : Defense Link, Maison Blanche, Archives déclassifiées, FEMA, Armed Forces Institute of Pathology, FAA, ministère de la justice, rapport de la commission d’enquête, NASA, FBI

                                                                                        Sources radio : Wing TV (qui est bien une radio malgré son nom)

                                                                                        Mais selon Malterre : « une grande partie des fournisseurs d’info sont liés à des mouvements antisémites et d’extrême droite »

                                                                                        Soutenez-vous toujours qu’American Free Press est la principale source d’information de Loose Change ?

                                                                                        Vous écrivez :

                                                                                        « Celui qui tient la »revue" American Free Press fait l’apologie d’Hitler, a tenu avec Dylan Avery une conversation téléphonique ouvertement négationniste."

                                                                                        Celui qui tient la « revue » American Free Press est Willis Carto et effectivement c’est bel et bien un gros taré de négationniste mais pour autant, contrairement à ce que vous prétendez (en vous basant sur le documentaire de Stéphane Malterre) American Free Press n’est pas "une revue  explicitement négationniste".

                                                                                        La démonstration se trouve dans le documentaire de Reopen « un Jeudi noir de l’Information ».

                                                                                        Voici comment s’est pris le réalisateur Malterre pour faire croire aux téléspectateurs de Canal+ qu’American Free Press était une revue négationniste :

                                                                                        Transcription du reportage de Malterre :

                                                                                        26’57 : Willis Carto : « ces récits de ces soit disant survivants de l’Holocauste, ça a juste été un bon moyen pour eux de se faire beaucoup d’argent. »

                                                                                        27’12 : Willis Carto montre un exemplaire d’une revue

                                                                                        27’17 : Voix off : « Si il y a bien quelqu’un qui mérite le prix Nobel, c’est Adolf Hitler. »

                                                                                        Willis Carto : « Je ne sais pas quelles sont les qualifications requises pour avoir le Prix Nobel mais Hitler aurait du l’avoir ne serait-ce pour tous les mensonges qu’on a raconté sur lui. »

                                                                                        27’36 : Malterre : « Se baser sur un journal clairement antisémite n’a pas l’air de poser le moindre problème aux créateurs de Loose Change. »

                                                                                        Fin de la transcription.

                                                                                        Alors, où est le problème ?

                                                                                        Le problème est que pour démontrer cela, Malterre n’a pas utilisé un article d’American Free Press. Si on revient en arrière et qu’on regarde attentivement, on remarque alors que le journal que tient en main Willis Carto n’est pas l’American Free Press mais « The Barnes Review » et que le passage lu sur Hitler provient de cette publication. Cette revue ouvertement négationniste fut fondée par Willis Carto en 1994 et c’est justement dans celle-ci qu’on peut lire de tels propos et non dans American Free Press.

                                                                                        Soutenez-vous toujours qu’American Free Press est « une revue  explicitement négationniste » ?

                                                                                        Vous écrivez :

                                                                                        "Je ne me permettrai pas de juger du contenu du reportage réalisé par Malterre."

                                                                                        Vous vous permettez de juger des déclarations des sceptiques (et c’est évidemment votre droit) mais vous ne vous permettez pas "de juger du contenu du reportage réalisé par Malterre" ???
                                                                                        Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ne vous permettez-vous pas de juger du contenu du reportage réalisé par Malterre ?

                                                                                        Vous écrivez :

                                                                                        "Vous ne pouvez pas nier que parmi les conspirationnistes, certains (mais pas tous) soutiennent des thèses « sulfureuses »."

                                                                                        Tout est dans le « certains » : combien représentent-ils ce « certains » ?

                                                                                        Afin de vous montrer la « malhonnêteté » de votre question, laissez-moi vous donner un exemple de question tout aussi biaisée que la vôtre :

                                                                                        D’après un sondage réalisé en septembre 2008, il y a en France 63 % de personnes soutenant la thèse officielle sur les attentats du 11 septembre.
                                                                                        Vous ne pouvez pas nier que parmi ces millions de personnes, certains (mais pas tous) soutiennent des thèses négationnistes ?

                                                                                        Cordialement


                                                                                      • Romulus Augustule Romulus Augustule 17 septembre 2010 22:08

                                                                                        @ Zorg :

                                                                                        Mais qui espérez-vous tromper avec vos inepties à répétition ?
                                                                                        Comment voulez-vous être pris au sérieux en assénant coup sur coup des contre-vérités qui sont démontables en un seul clic ?

                                                                                        Tout le monde peut vérifier en 10 secondes qu’ American Free Press est une revue ouvertement antisémite et négationniste.

                                                                                        Leur page d’accueil comporte une rubrique bien visible intitulée « Revisionist History », en cliquant dessus, vous êtes redirigé vers un magazine qui encourage fortement à acheter des livres dont la plupart glorifient les actions du troisième Reich ou encore nient l’Holocauste.

                                                                                        Vous êtes donc vous-même un menteur quand vous prétendez qu’American Free Press ne serait pas négationniste.

                                                                                        Encore une tentative de désinformation de votre part... ça commence à devenir lassant.
                                                                                        Choisissez au moins des arguments qui nécessitent plus de 10 secondes pour êtres réfutés !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès