• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Le lobby des sanctions routières

Le lobby des sanctions routières

Vouloir baisser le nombre de victimes sur la route est une intention tout à fait louable . Cependant, il y a lieu de s'interroger sur l'adéquation des mesures qui nous attendent en regard du bilan actuel des victimes de la route.

Accidents en chaîne

Chaque victime de la route est une victime de trop. Il est clair que chaque accident corporel constitue à la fois un drame familial mais également un gâchis économique énorme. Cependant, nous avons désormais l'impression que les pouvoirs publics justifient l'arsenal répressif envers le conducteur en visant le zéro mort, le zéro blessé, chiffres évidemment impossibles à atteindre. Est ce bien raisonnable ? 

En d'autres termes, comment réagirait un écolier sur lequel les sanctions deviendraient plus sévères au fur et à mesure qu'il ramène de bonnes notes ? En fait, c'est ce qui se passe au niveau de la sécurité routière. Il est clair qu'on peut grosso modo diviser les conducteurs en 3 populations :

  1. ceux qui respectent à la lettre le code de la route. Ce sont le plus souvent des retraités, peu pressés. Ils parcourent peu de km.
  2. ceux qui tentent de respecter au mieux le code de la route. Totalisant plus de kilomètres, ils sont statistiquement en infraction plus fréquemment que les précédents et sont donc plus souvent verbalisés, notamment par les contrôles automatisés. Qui peut se vanter de n'avoir commis aucune faute après plusieurs heures de conduite ? La véritable question à se poser : sont-ce des dangers publics ?
  3. la population des hors la loi systématiques. Ils ne respectent pas le code de la route, en toute connaissance de cause, par défi. Ce n'est pas un problème de formation, c'est une volonté délibérée d'être en dehors du moule. Cette population allie bien souvent inexpérience routière, vitesse dangereuse, alcool, voire produits stupéfiants. 

Nous savons que la Sécurité Routière réalise des statistiques pointues sur l'accidentologie. Cependant, les actions menées en faveur de la sécurité routière ne découlent pas toutes de l'observation de ces statistiques. Un exemple : 

Sur route, un accident mortel sur trois est dû à l'alcool, selon la Sécurité Routière. Comment expliquer qu'en quarante ans de conduite, je n'ai été contrôlé qu'une seule fois, alors que je suis passé des milliers de fois devant des radars automatiques ? La réponse est simple : le lobby de la sanction.

Les pouvoirs publics privilégient ce qui améliore la sécurité mais qui est financièrement rentable. Il est très facile de contrôler la vitesse d'une auto et d'automatiser la sanction. A la suite de la création des premiers radars, il est apparu que le filon était prometteur. Les rentrées fiscales ont crû ainsi de façon considérable. Qui plus est, des sociétés privées se sont rapprochées de ce dispositif en proposant à l'Etat des appareils toujours plus sophistiqués, voire même leur gestion totale.

La majorité des verbalisés le sont pour les faibles dépassements de vitesse, souvent la conséquence d'une inattention. La population 2 ci-dessus, est la plus touchée. Est-elle pour autant dangereuse ?

Quant à la population 3, elle cumule ses infractions et délits sur des parcours qu'elle connaît bien, à l'écart de tout contrôle automatisé. Les journaux nous relatent régulièrement des drames aux abords d'école par perte de contrôle de son conducteur, le plus souvent jeune et au volant d'une voiture de forte cylindrée inadaptée au conducteur.

En bon gestionnaire, les pouvoirs publics devraient stopper l'installation de radars de vitesse et multiplier fortement les patrouilles avec véhicules banalisés pour détecter ces comportements à risque. Effectivement, nous avons appris la sortie prochaine de véhicules banalisés. Véritables bijoux technologiques, ils seront équipés pour ... sanctionner automatiquement la vitesse.

La population 2 sera une nouvelle fois touchée, ajoutant au ras le bol de ces automobilistes, certes imparfaits, mais avec une conduite globalement raisonnable. Bon nombre de ces conducteurs utilisent leur véhicule pour leur profession. Compte tenu du temps passé à la conduite et au nombre de radars installés, ils perdent leurs points régulièrement mais sûrement, notamment du fait des contraintes de leur travail (planning, horaires, soucis professionnels, ...). Les gros rouleurs finissent par perdre leur permis et cela constitue un véritable drame. Peut-on dire que ce sont des dangers publics ?

Ajouté à cela des limitations de vitesse peu crédibles, souvent mises en place pour faire office de "parapluie". J'ai encore en mémoire une bretelle limitée à 30 kmh. Par peur du gendarme, je l'ai respectée, pas convaincu du tout de son bien fondé. Je me souviens encore du 38 tonnes collé à 3 mètres derrière moi, avec moût appels de phares. Alors j'ai repris une vitesse plus adaptée : à cet endroit, le remède était pire que le mal.

L'automobiliste français a désormais vraiment le sentiment que les pouvoirs publics tapent à côté de la cible. Il suffit de prendre le volant 5 minutes pour constater des infractions graves, potentiellement dangereuses. Pourquoi nous, simples automobilistes, nous remarquons ces fautes et les forces de l'ordre ne les voient pas ? Tout simplement car les pouvoirs publics ont misé sur le tout contrôle automatisé, très performant pour détecter les excès de vitesse, le non respect des feux rouges, mais incapable de détecter un franchissement de ligne blanche, un stop oublié, une absence de clignotants, une distance de sécurité ridicule, bref une conduite dangereuse.

La solution est bien évidemment la circulation de véhicules banalisés affectés exclusivement au contrôle du comportement. Seul l'homme est capable de faire la part des choses entre une faute grave et une faute d'inattention peu grave. Un appareil en est incapable. Le jour où les pouvoirs publics auront compris cela, la sécurité routière aura fait un grand pas.

En France, un emploi sur dix a rapport au secteur automobile. C'est loin d'être négligeable. La pression insupportable du contrôle automatisé met en péril l'attrait de l'automobile. Avons nous l'assurance que la baisse globale des kilomètres parcourus constatée récemment n'est due qu'à la crise ? Rien n'est moins sûr. De plus en plus de gens préfèrent le train voire l'avion pour éviter d'être la victime du racket exercé sur l'automobile (radars, péages, stationnement payant, ...). 100 euros payés en amende, c'est 100 euros de moins d'injecté dans la consommation des ménages.

L'exemple du fiasco des éthylotests est édifiant. Comment les pouvoirs publics ont-ils pensé un seul instant à l'efficacité d'une telle mesure ? La règle est pourtant simple. Tant que je n'ai pas dépassé deux verres, je peux conduire. Sinon je ne conduis pas. Point barre. Dès lors, imposer un éthylotest (qui ne supporte pas plus de 40°) dans chaque boîte à gants (qui monte en été à 60°) pour tester son alcoolémie, fait vraiment figure d'amateurisme ... à moins que des fabricants n'aient fait pression auprès du gouvernement pour le vote de cette mesure.... Lobby encore une fois.

Pour poursuivre la baisse du nombre de victimes sur nos routes, il faut envoyer un signal fort aux conducteurs. Ainsi une communication très forte sur la circulation de nombreux véhicules banalisés, sans équipement coûteux particulier, pourrait efficacement faire office d'épée de Damoclès avec la fameuse peur du gendarme. Mais l'Etat acceptera-t-il une stagnation voire une diminution des recettes générées par les amendes automatiques, rien n'est moins sûr ! Ainsi, nous saurons si l'Etat privilégie la baisse du nombre d'accidents de la route ... ou ses rentrées fiscales.

JPEG - 66.5 ko
Ethylotest
JPEG - 75.2 ko
Radar automatique

Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

129 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 31 janvier 2013 09:40

    Je pense qu’il faut arrêter d’être candide, plus personne n’est dupe. La sécurité routière, évidement nécessaire, n’est aujourd’hui que le prétexte à rançonner, taxer, voler l’automobiliste. Vous citiez les éthylotests, très bon exemple de magouille financière entre le député et le fabricant. Ils ont annulé la mesure parce que c’était tellement flagrant, qu’ils en ont eu honte. Si la sécurité était le seul but alors des mesures comme celles qui suivent seraient mise en œuvre :

     1°) Gratuité des autoroutes car se sont les voies de circulation les plus sur et elles ont été payées plusieurs fois pour la plupart par le contribuable (Cadeau de Sarkozy à ses amis)

     2°) Bridage des véhicules à 130 Km/h

     3°) Réglage automatique de la vitesse autorisée par le biais d’un GPS couplé au moteur.

    4°) Démarrage du moteur par un contrôle du degré d’alcool inférieur à 0,5°/gr par un mécanisme fiable et pérenne.

     5°) Radars sur les feux rouge

     Je pense qu’avec cela, vous allez régler 90% des problèmes seulement voilà, qui va remplir les caisses qu’alimentaient les radars ? Ne rêvons pas, ils sont très prolixes en matière de lois tordues pour racketter les conducteurs et cela, n’est pas prêt de s’arrêter. Les radars ont rapporté 630 millions € en 2011 et devraient en rapporté 700 millions € pour 2012…

     http://lci.tf1.fr/france/societe/les-radars-ont-rapporte-630-millions-d-euros-en-2011-6921963.html

     http://www.leparisien.fr/societe/securite-routiere-les-recettes-des-radars-battent-des-records-10-08-2012-2120429.php

     

     


    • leypanou 31 janvier 2013 15:48

      @Gabriel :

      « Cadeau de Sarkozy à ses amis » : je pense que cela a été fait quand de Villepin était premier ministre.

      Le grand « progressiste » qu’est F Hollande s’est bien gardé de revenir sur cette mesure scandaleuse, car c’est un quasi-racket (où est la concurrence sur une autoroute ; d’autre part, P Séguin de la Cour des Comptes a déjà dénoncé cette rente à vie au profit des sociétés autoroutières). Et parmi les candidats aux présidentielles, à part Mélenchon car il aurait re-nationaliser plus que cela, seul N Dupont-Aignan a osé revenir publiquement là-dessus.


    • julius 1ER 1er février 2013 19:20

      je pense que le bridage des véhicules n’est pas la solution, le vrai défi c’est de fabriquer des véhicules plus légers(plus besoin d’être si lourds si l’on opte pour une vitesse moindre autour de 100klm/h) cela permettrait de réaliser des gains immenses, d’une part ces véhicules consommeraient moins là on pourrait tabler sur des consos de 1à 2 litres au 100/klms , qui plus est on pourrait en finir avec ce racket sur les routes et par la même, cela ferait chuter le nombre de morts finalement du simple fait de rouler moins vite, et ouvrir des circuits payants dans chaque région pour ceux qui veulent s’éclater au volant, de toutes façons maintenant avec le nombre de véhicules de plus en plus important sur les routes la moyenne de vitesse générale est de l’ordre de 85 klm/h, alors ce n’est plus la peine de se leurrer, il faudra devenir sage et intelligent c’est juste une question de survie pour l’humanité qui plus est moins de carburant gaspillé, moins de pollution, tout cela serait gagnant/gagnant pour le citoyen !!!!!


    • ZenZoe ZenZoe 31 janvier 2013 09:50

      La seule réponse qui vaille est dans les résultats déjà obtenus. Vous ne l’abordez pas.

      Certainement que beaucoup de radars sont là pour attraper l’automobiliste, certainement que les éthylotests étaient une belle sottise, mais - assiste-t-on à une baisse des accidents graves ou non ? Même si les chiffres sont sans doute un peu trafiqués, la réponse est clairement oui.
      Alors oui, on va dans le bon sens, et, s’il faut pointer les abus de pouvoir et le racket, il serait dommage de jeter l’eau et le bébé contre un platane.
      Soyez-en bien sûr, de nombreux automobilistes (pas tous heureusement) sont à l’affût de la moindre relâche des pouvoirs publics, et n’attendent que le retour du laxisme pour réappuyer sur le champignon.


      • Inquiet 31 janvier 2013 10:55

        L’auteur prône-t-il le laxisme ?


        NON, au contraire il revendique davantage de contrôles humains (présence des forces de l’ordre) sur des aspects sécuritaire non mis en avant par le tout-au-radar d’aujourd’hui :
        - faire des contrôle d’alcoolémie plus souvent
        - estimer les distances de sécurité qui font que paradoxalement celui qui respecte la vitesse risque sa vie si il ne tient pas compte du manque de réflexe de celui qui lui colle au c.l
        - être plus intransigeant face au clignotant
        - ....

        Diriez-vous que ces mesures sont sans importances par rapport au seul contrôle de la vitesse ?

        De plus, l’auteur prône-t-il l’abandon du radar ?

        Là aussi, la réponse est NON.
        Il ne s’agit même pas supprimer la vitesse normale de référence de 50 en ville et 130 sur autoroute, mais de viser l’emplacement même des radars où il est franchement dangereux et de les paramétrer en fonction de la fluidité de la circulation.

        Ainsi, les catégories 3 réappuieront sur le champignon pour passer de 30 à 50 dans certaines zones où il était de toute façon exagéré de baisser la vitesse à ce point là, mais si elles décident d’aller au-delà seront de la même manière flashée.

        Cerise sur le gâteau, les radars devenus obsolètes dans des zones où ils n’ont rien à y faire deviendront utile pour des zones où il n’y a pas de radars et qui sont réellement dangereuses.

        Voudriez-vous priver les gens d’une sécurité plus efficace au seul motif que le boulot est partiellement fait ?


      • Masculin 31 janvier 2013 11:39

        Les résultats obtenus, parlons en. Je ne discute pas les chiffres donnés par la sécurité routière. Ils sont là et la baisse des victime est à la fois indéniable et heureuse. Des milliers de victimes ont ainsi été épargnées entre 1972 et aujourd’hui.

        En revanche, la question à se poser est : pourquoi cette baisse ?

        Chantal Perrichon nous martèle que cela est dû à la baisse de la vitesse moyenne des véhicules. Si c’est une des causes, c’est loin d’être la seule ! Citons pêle-mêle :

        - Les ronds-points : ils ont remplacé les stop, feux rouges et autres balises, particulièrement accidentogènes. Désormais cela se limite à de la tole froissée.

        - La suppression des routes à 3 voies non sécurisés. Ici encore, on ne comptait plus les face à face tragiques.

        - un meilleure marquage des routes au sol permet désormais une meilleure visibilité de la route, notamment la nuit

        - le contrôle technique obligatoire

        - le permis à points qui a sensibilisé et impliqué les conducteurs, pas seulement sur le risque vitesse mais sur le comportement en général, même s’il reste beaucoup à faire.

        - les constructeurs ont fait des efforts énormes en sécurité passive. Beaucoup de vies épargnées par une moindre agressivité des autos. Zone de sécurité passagers améliorée. Plus de tableau de bord en tole, des accessoires plus souples.

        - Généralisation de la ceinture de sécurité à l’avant et à l’arrière

        - Obligation des sièges auto

        - Généralisation de l’airbag

        Il serait donc faux de dire que la baisse indiscutable du nombre de victimes est principalement due à la baisse de la vitesse des autos. C’est pourtant ce que martèle le gouvernement pour nous faire avaler la multiplication insupportable des radars vitesse. 

        Ce langage est très peu reconnaissant envers les efforts énormes faits par la DDE et les constructeurs, même s’il reste beaucoup à faire.

        C’est le problème des statistiques lorsque plusieurs mesures sont appliquées simultanément. Attribuer un résultat à chacune d’elle.



      • velosolex velosolex 31 janvier 2013 17:27

        Zenzoe

        Tout à fait d’accord avec vous. Pour ma part, je me félicite du nombre de la baisse du nombre de tués au volant, et donc des mesures qui ont été prises, c’est à dire l’arrivée des radars, et de certaines réglementations.

        Le malaise né que l’effet d’aubaine semble patent : On sait bien que les policiers ont maintenant des impératifs d’amendes à distribuer, et que le racket comme vous le dites est parfois évident.

        Le laxisme des pouvoir publiques est aussi évident quand il touche à certains secteurs, qu’on ménage : Il ne fait pas bon de prendre une petite route de campagne en période de chasse.
        Trois personnes, dans leur voiture, ont été tués encore cette année !

        « Pas de chance ! Juste une balle qui ricoche ! » Disent les chasseurs.
        Mais voilà que je m’en prends à un autre lobby !


      • velosolex velosolex 31 janvier 2013 17:42

        Masculin
        Vous avez raison. Il faut se rappeler aussi que les voitures se sont remarquablement amélioré.
        Arrivée de l’ABS, habitacle indéformable, on est loin des cercueils des années cinquante et soixante....Pleins de paramètres en jeu.....

        On peut se féliciter autant de l’amélioration des routes, et de l’extension des autoroutes, bel effort entrepris par l’état, pour être bradé ensuite aux copains du privé, révélant là un des plus grands scandales de ces dernières années.

        A l’heure où l’on prône la sécurité, on ne peut que s’étonner que l’on fasse ainsi de la sécurité une affaire de fortune : De plus en plus de gens en effet ne prennent plus l’autoroute de plus en plus cher.

        Tant pis, ils renoncent à leur sécurité, pour faire quelques profits, non négligeables, à l’heure où ces société matraquent de plus en plus, tirant profit de biens qui ont été créer par la nation, pour être ensuite vendu à vil prix.....

        Encore faudra t’il qu’ils ne se fassent pas gauler par un des nombreux radars, placé idéalement dans une descente, dans un moment de fatigue.....L’état trouve ainsi matière à profiter de ce repli vers les routes secondaires, en tout cynisme pourrait on dire.

        En un mot : « Circulez, et payez. Sinon y a rien à voir ! »


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 31 janvier 2013 10:30

        Il y a dix fois plus de morts dans les salles de bains à domicile d’où le cri que je pousse : Ouch Ouille Ail Aaaah... ! douche. Pour soustraire des morts sur la route, diminuer le nombre de pièges conçus par des inconscients irresponsables suffirait. Et c’est pas les moyens qui manquent.


        • Inquiet 31 janvier 2013 11:03

          Juste pour info


          Moyenne par an des décès imputés :
          - aux maladies cardio-vasculaires : 100 000 à 150 000
          - aux cancers :150 000 à 200 000
          - aux accidents de la route : 3 000 à 4 000

          Mesures prisent par les gouvernements de droites ou de « gauches » (certains auront remarqué les guillemets et comprendront l’allusion smiley ) :
          - davantage de sanctions pour les excès de vitesse même minimes
          - politique d’austérité taillant des les dépenses notamment sociale et de santé

          Vous avez vu où la logique là dedans

          Car si on défend qu’un mort est toujours un mort de trop, il serait bon d’avoir le même niveau d’exigence pour des causes de mortalités occasionnant 100 x plus de décès que les accidents de la route. Qu’en pensez-vous ?


          • Masculin 31 janvier 2013 12:08

            Inquiet, tout à fait d’accord avec vous. On adapte toujours des moyens en fonction des statistiques. Cela s’appelle du bon sens.

            Soit les pouvoirs publics n’ont pas votre bon sens, soit l’aspect recettes fiscales vient polluer le débat.

            Inutile de préciser que je pencherai pour ce dernier point !


          • jacques lemiere 31 janvier 2013 22:26

            il y a toutefois une différence notoire on peut tuer autrui sur la route....c’est même incomparable..


            Bon...on admet tous qu’il faut un code de la route... alors oui il faut sanctionner si on veut qu’il soit respecté..
             
            Avec le radar un des buts est atteints, rendre les gens peureux..via leur pognon..triste mais efficace.Le comportement des gens adultes a changé..moins d’alcool, moins de folies...
            Mais l’auteur dit aussi des choses vraies...incohérences dus système..

            Soyons francs..nous savons que les jeunes surtout les hommes prendront toujours des risques... et justement c’est la faille du système beaucoup de jeunew adoptent un comportement encore plus dangereux A CAUSE de la répression...

            Ben quoi , dura lex sed lex...sinon...
             
             

          • Croa Croa 31 janvier 2013 23:33

            Les deux premières catégories de décès concernent les vieux... Le destin en quelque sorte.

            La troisième concerne essentiellement les jeunes et ce sont là des morts trop injustes ! smiley

            Il est normal de ne pas accepter ces morts là !


          • Inquiet 1er février 2013 09:37

            @Croa


            Suivant les statistiques de l’INSEE en 2009, en ce qui concerne les moins de 24 ans, les causes de décès :
            - imputables aux accidents de transports (route + train + avion + bateau + ...) représentent 0,8 % des causes de mortalité
            - imputables aux cancers (tumeurs) représentent 29,8 %
            - si on ne considère que les décès « causes externes » (non imputables à de la maladie en tout cas physiologiquement parlant), le suicide représente 2%, soit plus de 2 fois plus de les accidents de transports (qui concernent tous les transports et pas uniquement la route).

            Alors, non Croa, les jeunes meurent de beaucoup d’autres choses en plus grosses proportions que la route.
            Même si on doit faire en sorte qu’ils ne meurent pas sur la route non plus, il serait bon de ne pas négliger la recherche médical et même la renforcer.

            Sources :

          • Nenuphar Nenuphar 1er février 2013 10:27

            Exact et j’ajouterai les morts par excès d’alcoolémie, les fumeurs de cigarettes et les victimes des vaccins. Ces victimes en très grand nombre, mortes ou handicapées, coûtant fort chère au système de soins, ne coûtent pas un rond aux responsables de leur état (viticoles, cigarettiers et laboratoires pharmaceutiques). 


            Ces responsables sont bien trop gros pour bloquer toute mesure à leur encontre.

            Les contrôles automatiques c’est bien mais alors s’il faut rencontrer une dizaine tous les 100 kms ça ne va plus, sans compter les nouveaux systèmes qui calculent si entre deux radars, vous n’avez pas trop accéléré. Les radars sont devenus une vache à lait pour les pouvoirs publics, ils ne prolifèrent donc sur les routes que dans cet objectif.

            Les contrôles humains, sont sujet à caution en raison de bon nombre de vicissitudes qui font qu’à tord ou à raison, si votre tête ne revient pas au flic, pourtant assermenté, il vous colle une contravention pour pas grand chose.

            Personnellement, j’ai eu affaire à ce type de dérives, normalement intolérables dans un pays de droit, j’en était venu à la l’ultime solution de vendre mon véhicule et de prendre dorénavant les transports publics. Du coup, au lieu de casquer, je fais des économies en ne payant plus d’assurance, ni d’entretien du véhicule ni dépenses d’essence : résultat des économies d’environ 6000 € annuels, et là, les flics n’ont plus qu’à aller ailleurs piéger d’autres car je refuse d’être le dindon de la farce. Je ne suis plus concerné ni par les radars, ni par l’excès de zèle des policiers « assermentés ». 


            • FREDONZE 31 janvier 2013 13:45

              bonjour, en tant qu’acteur de la sécurité routière il y a grand nombre d’infractions que l’on ne relève pas ou peu ( circulation voie centrale, défaut d’usage des clignotants distance de sécurité etc ... ) parce que nous n’avons pas les moyens d’en apporter la preuve matérielle, contrairement à la vitesse pour laquelle nous avons un support. Ces infractions précitées sont systématiquement sujettes à polémique parce que nous devons argumenter longuement alors qu’elles sont caractérisées dans tous les cas. Bien sûr, nous sommes des agents assermentés mais nous vivons dans une société où l’excès de répression conduit les usagés à nier et contester les infractions, cela peut se comprendre... Et pour ceux qui réclament plus de contrôles d’alcoolémie et de stupéfiants, sachez qu’ils sont de plus en plus nombreux et à toutes heures mais les rédactions de procédures sont encore trop lourdes !! pour une conduite sous l’emprise de produits stupéfiants, il faut compter plusieurs heures entre la constatation de l’infraction, la lecture du dépistage, le transport au urgences pour la prise de sang, l’audition etc....etc .... une véritable usine à gaz qui neutralise une patrouille plusieurs heures... Voila c’est mon point de vue, pensez y, si un policier ou un gendarme vous aborde en vous reprochant d’avoir commis une infraction vous lui demanderez dans un premier temps où, quand, et dans quelle circonstances cela s’est passé ??? pour cette raison nous souhaitons pouvoir filmer ces comportements afin d’éviter les doutes. Nous rencontrerons alors un autre problème car beaucoup se plaindrons d’atteintes aux libertés etc Alors parfois il m’arrive de baisser les bras en pensant que le système est arrivé à bout. Attendons et voyons ....


              • philippe913 31 janvier 2013 14:46

                tu te trompes, en matière de contravention au code de la route, tu n’as pas besoin d’apporter la preuve de ce que tu constates.

                Si tu es assermenté, ou apj20, tout ce que tu constates fait foi jusqu’à preuve du contraire, c’est au contrevenant de prouver son innocence.

                Donc, maintenant que tu le sais, tu peux commencer à relever toutes ces infractions, et si on te demande de te justifier, tu répondras : « j’ai constaté que ... » ça suffira à ton OMP.


              • Masculin 31 janvier 2013 14:49

                J’ai bien compris vos arguments concernant la difficulté d’apporter la preuve des infractions que vous citez (conduite abusive sur voie centrale, pas de cligo, distances de sécurité, queue de poisson, etc....°

                Seulement la solution existe depuis belle lurette aux USA : l’enregistrement vidéo.

                Plutôt que de doter vos véhicules de radar Doppler embarqué pour détecter les survitesses, il serait plus logique de se limiter à filmer et à enregistrer au fil de l’eau le comportement des abrutis devant vous, sans pour autant vouloir transmettre dans la minute à Rennes l’enregistrement. A la fin de la journée, l’équipe policière pourrait extraire la partie constatant l’infraction et l’envoyer par exemple à Rennes pour envoi de la contravention.

                Ainsi, avec ce genre de preuves, les réclamations (souvent abusives, je veux bien vous croire) fondraient comme peau de chagrin.

                L’investissement en matériel serait assez limité, plus besoin de matériel sophistiqué embarqué comme l’envisagent les pouvoirs publics. Il suffirait d’une simple datation/horisation de l’enregistrement pour blinder le dispositif.

                Avec une énorme campagne d’information préalable sur ce nouveau dispositif, je vous parie que les comportements dangereux que nous voyons en permanence diminueraient drastiquement et feraient baisser le nombre d’accident.

                Il y a des gens dont c’est le métier de trouver et de mettre en oeuvre ce genre d’outils (qui existent déjà à l’étranger) . Que font-ils ? ......A moins que l’on considère que le contrôle automatisé est bien plus rentable (financièrement) pour les caisses vides de l’Etat.


              • FREDONZE 31 janvier 2013 18:04

                Je sais cela !!! mais j’ai horreur de me comporter en « shérif de la route » du genre je suis la loi et j’ai raison... chacun à sa façon de travailler. Me concernant j’aime bien que le contrevenant ai compris pourquoi il a perdu de l’argent et des points, et cerise sur le gâteau parfois il me remercie et me serre la main en partant.... là j’ai la sensation d’avoir bien fais mon travail !!!!! Je vois trop de comportement d’abrutis, bêtes et lourds qui se limite juste à appliquer le code de la route .... INFRACTION CONSTATE = INFRACTION RELEVEE Faut pas s’étonner si les conducteur doute de nos compétences .... 


              • simir simir 1er février 2013 09:02

                @ Masculin

                Ce genre de pratique (vidéo) ne diminuera pas la contestation car la vidéo n’identifie pas le conducteur et si celui ci peut prouver (c’est assez facile avec un peu d’imagination) qu’il n’était pas le conducteur il ne prendra ni les points ni l’amende.
                Maintenant si les automobilistes en ont marre de ce racket je les invite à faire ce que je fais systématiquement : aller au tribunal. (j’ai mes 12 pts.... et une voiture française rapide la même que les gendarmes...)
                Outre le fait que je suis très souvent relaxé (vices de forme) les tribunaux seraient incapables de traiter toutes les infraction et peut être même aussi les OMP. Le délai de prescription étant d’un an cela ferait tomber toutes les procédures.


              • ecolittoral ecolittoral 31 janvier 2013 14:16
                « ...que la baisse globale des kilomètres parcourus constatée récemment n’est due qu’à la crise ? »En grande partie, oui.
                Moins de travail, moins de revenus, des carburants qui devraient reprendre leurs augmentations. Quelques millions d’automobilistes en moins, PSA et ses sous traitants qui mettent la clé sous la porte. 
                Demain, qui pourra payer la toyota, le stationnement, les carburants, les assurances, les PV, les réparations ?
                Moins de morts ! Oui : parce que moins de « rouleurs » pour causes financières ?
                Ceux qui manquent sur la route ne sont pas dans les avions. Ils sont à pied et, si nécessaire, dans le bus ou le TER
                L’état ET les collectivités locales se financent en partie par « la route ». Plus pour longtemps.

                • LE CHAT LE CHAT 31 janvier 2013 14:22

                  il serait plus urgent de sanctionner le portable au volant ! c’est beaucoup plus accidentogène que le type qui roule à 93km/h au lieu de 90  !


                  • Inquiet 31 janvier 2013 16:04

                    Il faut donc arrêter la politique de non remplacement de fonctionnaires, car ce genre de délit doit être « constaté » par de vrais individus.


                    De la même manière que je l’ai soulevé plus haut, la réduction des morts par maladies cardiovasculaires ou cancers ne passe pas par une réduction des effectifs et de la qualité des soins.


                  • Le printemps arrive Le printemps arrive 31 janvier 2013 22:39

                    Mais celui qui téléphone trop au volant aura une autre sanction dans quelques années.... un beau petit cancer, bien mignon.

                    Tout se paye, un jour ou l’autre, d’une manière ou d’une autre.


                  • Croa Croa 31 janvier 2013 23:50

                    S’il y a un domaine ou la sanction est la réaction la plus stupide c’est bien celui-là !

                    Le problème c’est que les gens ne savent pas se servir d’un téléphone et encore moins téléphoner en conduisant (quoique ce soit plutôt le contraire, le téléphone accaparant toute l’attention au dépend de la conduite.)

                    Utiliser un téléphone en voiture ça s’apprend, or ce n’est pas au programme du permis de conduire et tout le problème est là !

                    (Personnellement, je n’utilise quasiment jamais de téléphone portable.)


                  • simir simir 1er février 2013 09:08

                    @ Le printemps

                    Rien n’est prouvé sur les tel responsables de cancer.
                    J’ai travailé toute ma vie dans des centres de transmission et des sites TDF avec des antennes de faisceaux hertziens numériques et des émetteurs TV FM Gsm et UMTS et autres. J’ai 61 ans je n’ai pas le cancer. Je ne connais pas de collègues de mon age qui en ont.
                    Mais on peut croire à tout...

                  • LEELOO Shawford42 1er février 2013 09:09

                    Staline se devrait de SAVOIR : grosse truffe !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                  • Croa Croa 1er février 2013 14:46

                    à Simir,

                    As-tu des enfants mâles ? (Il se dit que les opérateurs radars ne font que des filles. Les radars primaires constituant ce qu’il y a de pire en rayonnement non ionisant, ton cas, moins critique, nous intéresse ! smiley


                  • Robert GIL ROBERT GIL 31 janvier 2013 16:05

                    Je suis pour une vraie police de la route qui traquera les vrais chauffards, et non pour “pigeonner” celui qui va bosser le matin en roulant à 65 au lieu de 60. Je suis pour une vraie police de la route, formée pour assurer la sécurité et capable d’apprécier réellement la dangerosité des erreurs de conduite, en abandonnant toute idée de quotas. Je suis pour une vraie police de la route, dégagée de toute pression statistique, qui préfère la prévention et la discussion à la contravention systématique.
                    Je suis pour une limitation de vitesse logique et continue sur une même route ou autoroute et pas pour une limitation intermittente du style 70/90/70/90 ou 110/130/110. Car là aussi cette limitation artificielle n’est mise en place que pour pouvoir epingler les automobilistes...

                    voir : POLICE, JE SUIS POUR !


                    • files_walQer files_walker 31 janvier 2013 18:19

                      @Robert Gil


                      Je suis d’accord avec vous à condition de redonner au terme chauffard sa définition d’avant.

                      Il faut une certaine tolérance. Les vitesses sont bien trop basses. Ce n’est pas demain la veille que je vais réussir à rouler à 90.

                      Il est vrai que plus on m’emmerde sur ce point plus je fait preuve de défiance, faut croire que j’ai l’esprit latin et j’en suis fier.

                      Arrètons de faire croire aux gens que parce qu’ils arrivent à rouler comme des moutons ils sont de bons conducteurs. Avec cette politique de repression de la vitesse ils en oublient tout le reste.

                      Je suis motard et je ne roulerai jamais à 90 parce que c’est écrit sur un panneau.

                      Je module ma vitesse par rapport à tous les paramètres (traffic, météo, piétons, etc) parce que je suis un conducteur responsable. Je fait attention aussi à ce que le différentiel de vitesse ne soit pas trop important.

                      Vous pouvez lacher les ptits nanfants dans les rues, même si y a pas de panneaux ou de gendarmes je roulerai au pas, mais gaffe à ceux qui regardent leur compteur ou leur smart phone...

                    • files_walQer files_walker 31 janvier 2013 18:23

                      Ceci dit je tire mon chapeau aux automobilistes pour leur attention croissante aux motards.

                      Lorsqu’on ne regarde pas son compteur ou son smart phone, on voit les autres usager.

                      Merci.

                    • FREDONZE 31 janvier 2013 18:25

                      Vous prêchez un convaincu !!!!! mais pour cela il faut comme vous le soulignez, arrêter toute culture du résultat, toute pression et forme de management qui se résume à : Peur / Menace / Pression / Résultats / Récompense / Prime !!! Le système est pervers est beaucoup de fonctionnaires par bien être personnel tombent dans cette facilité... c’est encore une fois l’argent qui domine. 


                    • Le printemps arrive Le printemps arrive 31 janvier 2013 22:41

                      @fredonce : il faut changer de paradigme !
                      Ça arrive !


                    • julius 1ER 31 janvier 2013 16:46

                      le vrai mensonge, c’est que les statistiques ne sont données qu’en chiffres absolus et pour cause, car si l’on comptait en pourcentage ,le ratio klms parcourus/nombre de vehicules rapporté au nombre de morts depuis 30 ans la courbe des morts n’ a fait que baisser, et en plus on inclus dans les statistiques tous les chauffards sans permis+ braqueurs en tous genre qui forcent des barrages, suicides, remontées d’autorotes à contresens, etc..........en réalité il y a un seuil incompressible de victimes, c’est de la pure démagogie comme le fait Valls de dire qu’on va aller vers moins de 2000 morts !!!!!!!! 


                      • velosolex velosolex 31 janvier 2013 17:14

                        Vous avez raison de le mentionnez.
                        L’affaire des éthylotest aura été au moins d’une utilité : Celle de nous montrer qu’un lobby était capable d’instrumentaliser des politiques, et de court circuité des commissions, en imposant au pas de charge une mesure totalement débile, mais dont le seul intérêt était de remettre une société dans le rouge, à flot.

                        L’argumentation sécuritaire reste imparable : On le met en évidence, en toute mauvaise foi, pour ouvrir des marchés, et créer des situations de rente( contrôles techniques, permis de plus en plus longs à obtenir, etc) et on l’oublie quand il risque d’entraver le marché, même si le risque pris par rapport à la santé des usagers, est probant ( refus du gouvernement de légiférer sur la wifi, sur la qualité de l’eau)

                        Il est vrai que Bouygues,et la FNSEA sont à même d’imposer leurs diktats. Je ne parle pas des laboratoires : L’affaire du médicament « Diane » en est la dernière illustration : Il semble qu’on doive écouler les stocks avant de l’interdire.....

                        Me voilà à parler des médicament. Tant pis, je continue : Lisez donc le dernier numéro de Books, qu met en évidence, à travers différents témoignages de spécialistes, que les traitements anti cholestérol n’ont pour mérite, que de gonfler les profits de labos, au pire, de donner de graves effets secondaires....


                        • Le printemps arrive Le printemps arrive 31 janvier 2013 22:43

                          Tout cela permet le réveil des consciences ... tant mieux !


                        • FREDONZE 31 janvier 2013 18:17

                          Je voudrais apporter une précision sur les éthylotests ; dispositif encore une fois sujet à polémiques... Exemple une personne sort d’un restaurant et s’est comporté de façon raisonnée face à sa consommation d’alcool. En citoyen responsable, cette personne « s’auto-dépiste » avec l’éthylotest dont elle dispose dans son auto. L’éthylotest lui indique que son taux d’alcool est dans la tolérance, elle peut donc prendre le volant en toute quiétude et très fière de sa démarche !! Disons vingt minutes plus tard, au cours de son trajet elle rencontre une patrouille des forces de l’ordres laquelle procède à son dépistage. L’agent lui indique que son taux d’alcoolémie est positif !!!!!!!!!!!!! horreur, malheur et désespoir .... Que faut-il comprendre, dans cette fumisterie ?? et bien qu’un taux d’alcoolémie n’est pas stable et qu’il est sensible à un grand nombre de paramètre et que si cette mesure devait être mise en place, celle ci engendrera certainement des procédures de contestations évidentes. De quoi encombrer un peu plus les bureaux des magistrats pour une mesure totalement inefficace. 


                          • TSS 31 janvier 2013 18:24

                            la plupart des contraventions que j’ai eu sont pour « non port de la ceinture » et je continue à ne

                             pas la mettre car je ne mets que ma propre vie en danger(et..encore avec les air bags) !

                            En 40 ans de conduite je n’ai eu qu’un accident,une voiture m’a pris en plein travers et m’a mis

                            sur le toit ,ma voiture a pris feu ,je n’en suis sorti indemne que parce que je n’etais pas attaché !

                            Qu’aurai je fais,tout seul, attaché la tete en bas... !!


                            • Le printemps arrive Le printemps arrive 31 janvier 2013 22:45

                              C’est vrai que la tête en bas vous n’auriez pas pu trouver le moyen de déclipser votre ceinture...


                            • TSS 31 janvier 2013 18:28

                              Quant au lobby qui avait fait accepter les ethylotests par le GVT ,4 des principaux membres

                              de l’association(créée pour l’occasion) faisaient parti du directoire de la seule société ayant

                              le label NF pour leur fabrication... !!


                              • FREDONZE 31 janvier 2013 18:36

                                Ah un rebelle !!!! ne pas porter sa ceinture est certes un choix personnel de vie ou de mort sur sa propre personne, mais c’est aussi un comportement fort égoïste par rapport la société... Un mort coûte bien moins au contribuable, qu’un tétraplégique et l’ensemble des soins qu’il engendre à vie !!!!! bravo pour l’accident avec l’incendie, c’était pas le jour .. en ce qui concerne les air bags, sans la ceinture il sont totalement inutiles et c’est même pire ....c’est comme un effet trampoline !!

                                Là au moins en cas d’accident, il y en a pas pour cher .... 


                                • TSS 31 janvier 2013 18:50

                                  Cela n’a rien à voir avec la rebelle attitude mais une automobile est considérée comme un

                                   domicile et chez soi on fait ce que l’on veut !!

                                  quant au coût ,quels sont les coûts des soins des maladies liées à l’alcoolisme,aux drogues

                                  au tabagisme... !! 


                                • TSS 31 janvier 2013 18:54

                                  Et comparons les budgets investis pour moins de 4000 morts/an et les economies faites

                                   pour des maladies qui en font plus de 50000 /an... !!


                                • Croa Croa 1er février 2013 00:05

                                  TTS « chez soi on fait ce que l’on veut !!  »

                                  Je présume que TTS ne dois pas aimer écouter la musique à plein tubes...  smiley

                                  Par exemple !  smiley smiley


                                • FREDONZE 31 janvier 2013 19:01

                                  Je comprends mais il parait si évident et si simple de mettre sa ceinture que de traiter quelqu’un pour le sortir de l’alcool des drogues ou du tabac... il faut simplement se plier au règles mais ça c’est pas donné à tout le monde et c’est un comportement typiquement Français !!!! 


                                  • révolQé révolté 1er février 2013 11:53

                                    L’obligation de la ceinture en voiture (que je ne met jamais...) est comme l’obligation du port du casque à moto :
                                    « Une atteinte aux libertés individuelles... !!! »

                                    Dès l’instant où le suicide n’est pas interdit en france,
                                    on ne peut condamner quelqu’un qui refuse de se protéger corporellement.

                                    Si je saute par ma fenêtre je ne passe pas au tribunal,
                                    je suis même soigné,alors qu’on me laisse le choix de porter casque ou ceinture
                                    uniquement si je le désire car
                                    Je ne porte atteinte à la sécurité et au bien être de personne à par à moi.

                                    Je vis au bord de la méditerranée et chaque années c’est la même,
                                    on nous serine avec une pseudo sécurité routière qui peut se résumer à ceci :

                                    « Casque obligatoire sous 40° mais droit de rouler en short/tongues » ,trouvez l’erreur...

                                    Des centaines de noyés/an,interdisons les plages... !!
                                    Des centaines électrocutés,fermons les centrales !!!
                                    Des soldats meurent en opex interdisons la guerre... !!!

                                    Votez pour moi,j’ai plein de bonnes mesures à faire passer...  smiley


                                  • JL JL 1er février 2013 12:07


                                    Sur le port du casque à moto : ok pour les pays chauds, mais perso, quand j’avais une moto, obligé ou pas, je mettais un casque. Et aussi, de solides gants en cuir pour la protection des mains.

                                    Sur la ceinture, en ville, je n’en vois pas vraiment l’utilité : les plus exposés sont les piétons et le deux roues.

                                    Sur la ceinture encore, en ville : je suis effaré quand je vois les flics (ils ne méritent ici pas mieux), mater dans les voitures pour vérifier si on a bouclé sa ceinture, au lieu de surveiller la circulation. Ceci dit, je trouve que tous les automobilistes ne sont pas égaux : il y a des gens qui roulent dans des voitures aux vitres tellement teintées que l’on ne peut pas voir s’ils ont bouclé leur ceinture. A ceux-là, on ne demande rien. C’est un déni de justice.


                                  • Constant danslayreur 31 janvier 2013 19:22

                                    En fait c’est très simple, pour augmenter la baisse du nombre de victimes sur vos routes, il faudrait diminuer la hausse du nombre d’accidents banane, hein que ça vous en bouche un coin.

                                    Et pour ce faire, le mieux c’est quand même de ne pas boire, de ne pas fumer, de ne pas téléphoner, de ne pas s’assoupir, de ne pas faire de fautes, de ne pas faire d’erreurs, de ne surtout pas draguer au volant et encore moins écouter de la zizique, évidemment de regarder partout tout le temps, d’avoir ses feux de détresse allumés en permanence et de pouet pouetter toutes les 2 mn, sans oublier les 4 roues de secours dans le coffre et enfin, un médecin du Samu assis en permanence sur le siège arrière ceinture de chasteté bien en place, aucune dérogation ne sera donnée pas même aux blondes à forte toitrine.

                                    Pour ce qui est des excès de vitesse, je n’ai pas encore trouvé de solution mais j’y travaille, mettre en prison toutes les pédales de droite n’est pas à exclure.

                                    Je travaille également sur un projet de fermeture d’usines automobiles dès que celle des nationales et des autoroutales sera effective, les nationales étant réservées exclusivement à ceux que je n’aime pas avec interdiction d’installer le moindre radar ni éclairage ni panneau de signalisation nulle part sauf ceux indiquant les débits de boissons fortes et aux trois quarts subventionnées par l’État tous les 300 mètres.


                                    • Constant danslayreur 31 janvier 2013 19:29

                                      Et il n’y a pas de départementale qui tienne

                                      http://www.youtube.com/watch?v=WoTNn1fMVAA


                                    • LEELOO Shawford42 31 janvier 2013 19:41

                                      J’espère qu’on peut troller ici, de toute façon sinon, cher auteur je vous dirai alors m... avec tout le respect que je vous dois.


                                      Sur ce, j’ai une urgence, faut que je réponde moi aussi à l’examinateur :

                                      c’est pas parce qu’on paraît avoir de gros genoux qu’on sait pas conduire

                                      Ah, c’qui dit déjà non ?

                                      Par contre le permis de conduire dont je parle moi, je suis pas sûr que tout le monde puisse le passer ou tout au moins se targuer de savoir alors entrevoir ni éviter tous les obstacles.

                                      A tout le moins d’aucun prétendent de toute façon mieux conduire ou éditer la politique de sécurité routière adéquate : plaise à Dieu.

                                      Over

                                    • cardom325 cardom325 31 janvier 2013 19:32

                                      Vraiment , ces français, dès qu’on touche à leur automobile, ils vous trouveront les arguments les plus contestables pour justifier leurs tout tout petits excès de vitesse, leur tout tout petit dépassement de la limite d’alcool , et l’argument massue, genre y a plus de risques de mourir d’un infarctus . Ensuite , se moquer de Chantal Perrichon, c ’est vrai que cette femme là, elle n’y connait rien , elle n’a perdu que sa fille dans un accident routier , mais c’est vrai que le causeur d’accident, c ’est toujours l’autre, moi je conduis vite, mais bien, laissez moi rire (enfin pour ne pas pleurer )
                                      Une voiture est une arme, si vous respectez le code de la route, vous ne serez pas arnaqué par l’état ..............calculez surtout le peu de temps que vous gagnez en roulant en excès de vitesse ou alors le plaisir que vous aurez en sirotant un bon apéritif en rentrant chez vous


                                      • Croa Croa 1er février 2013 00:12

                                        « moi je conduis vite, mais bien »

                                        Jusqu’au moment où il fera une bêtise, comme les autres !

                                        (Cardom, moi je te plusse.)


                                      • Dzan 3 février 2013 10:36

                                        @Cardom
                                        Ce n’est pas parce qu’elle a eu ce drame dans sa famille, qu’il faut se venger sur tout ce qui roule..


                                      • Le chien qui danse 31 janvier 2013 19:40

                                        Arrivé pour deux semaines dans un village du sud, je me gare sur le parking du centre comme un bon automobiliste qui respecte les codes, ce matin ma bagnole à la fourrière c’était jour de marché, coolllll 145 euros dans le buffet pour récupérer ma bagnole.

                                        Ha mais y’a des panneaux qui préviennent à l’entrée du parking of course je l’ai dans l’os, je suis pas du pays, je me gare sur un vrai parking où il y avait des voitures... mais voilà jeudi c’est marché et le parking sert de place du marché, bling bling ma bagnole à la fourrière.

                                        ET c’est pas la première fois que ça m’arrive, je dois être un peu con à ce niveau là.
                                        145 euros ça fait mal, même les flics locaux ont honte de ces pratiques, il y avait selon lui 14 voitures sur le parking, qui est un vrai parking avec les bande blanche et tout, pas une place de marché ou on peut se garer s’il n’y a personne, non un vrai parking à voiture, qui sert une fois par semaine au marché.

                                        110 euros pour le garage local (x14 hum hum) 35 euros pour la police (x14 hum hum) qui à dit rentable ???

                                        Ha mais les gens du coin le savent eux, qui m’ont dit ce matin, ha oui ha oui, je vois...


                                        • Croa Croa 1er février 2013 00:25

                                          En matière de sanction c’est effectivement celles qui concernent le stationnement qu’il y a des abus, et ce, dans les deux sens !

                                          - Les stationnements vraiment dangereux et abusifs ne sont jamais sanctionnés ou presque.

                                          - Les stationnements seulement gênant le sont abusivement (comme celui de cet exemple.)

                                          Résultat : Dans certaines villes l’habitude est prise de stationner sur les trottoirs, des piétons se font régulièrement écraser mais les poubelles passent et Monsieur le Maire est content ! 


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 31 janvier 2013 19:48

                                          Lorsqu’on sera tous à pince sur les trottoirs faudra exiger des maquereaux de mettre leurs gagneuses en double fille !
                                          Faut voir loin ,j’anticipe ....


                                          • Constant danslayreur 1er février 2013 07:13

                                            Et pis revoir les normes sur les poteaux incendie, il y en a trop et le souci c’est qu’en cas de choc, ils ne sont pas du tout rembourrés pareil que les filles qui se les gèlent pour mieux vous réchauffer.

                                            Je regrette mais les pompiers ils n’ont qu’à ramener leurs poteaux et leurs bouches avec eux dans le camion il y a assez de place


                                          • roblin 31 janvier 2013 20:32

                                            Sur le site http://www.liguedesconducteurs.org/je-temoigne/ il y a plein de témoignages de conducteurs abusés par la sécurité financière, heu non, routière du gouvernement et ses percepteurs, heu non, policiers.

                                            Personnellement, je sais que les gendarmes procèdent à des controles lorsqu’ils voient des petites infractions ou des choses qui ne sont pas des infractions mais qu’ils peuvent faire passer pour puisque de toute façon la personne verbalisée abusivement ne peut pas se défendre, tout est fait pour que les gendarmes puissent verbaliser abusivement, il y a plein d’exemples sur le site indiqué plus haut, mais personnellement ou je vis, il y a eu plein de problemes avec des gens qui bloquaient notre entrée de maison et se garent encore dans l’impasse n’importe comment, rendant la circulation difficile, les enfants jouaient tout le temps sur la route, même au ballon toute une après midi de nombreux fois, utilisant les panneaux de la route comme marquage des buts. Certains roulaient comme des fou dans l’impasse pas large avec peu de visibilité (alors qu’on doit adapter sa vitesse aux conditions), même en marche arrière, a failli m’écraser une fois (à qq cm près) et malgré des courriers un peu partout, rien n’a été fait sauf lorsque j’ai contacté les pompiers. On m’a même fait croire que c’était au mère de décider que les voisins n’avaient pas à boucher notre entrée de maison ou vit en plus un handicapé moteur avec infirmière et assistance à domicile tous les jours, ce qui leur a causé aussi des problèmes.

                                            Et l’apothéose est que les gendarmes voulaient porter plainte contre moi pour avoir signalé aux parents d’élèves de l’école à coté comme les enfants étaient mis en danger, au prétexte de leur apprendre le code de la route, ils faisaient un tour en vélo autour de l’école sur la route, problème, ils restaient en file indienne sur le passage piéton (le bloquant aussi pour les piétons au passage), lorsqu’un vélo arrivait derrière, celui de devant repartait, en plus dans un endroit ou les voitures arrivaient le nez sur le passage piéton après un virage et lorsque je l’ai dit sur place, on m’a rembarré, quelqu’un m’a criée dessus que maintenant je m’en prenais aux femmes parce que je parlais aux institutrices qui accompagnaient les enfants et ensuite la gendarmerie m’a téléphoné pour m’engueuler et me convoquer au prétexte que j’avais fait de la « diffamation »... Ils confondent sans doute sécurité et diffamation.

                                            J’ai envoyé un message au conseil régional et à amnesty international et ils se sont sérieusement calmés.


                                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 31 janvier 2013 22:20

                                              L’état Français met de plus en plus de pression sur les automobilistes.

                                              C’est un véritable acharnement !

                                              - Gilet, Éthylomètre, ... obligatoire si non verbalisation
                                              - Contrôle technique tout les deux ans et une année sur deux l’antipollution (donc un contrôle par ans)
                                              - Le nouveau permis puce électronique n’est plus un permis à vie ...
                                              - Arsellement pour le petits dépassemnts de vitèeses ... J’en ai eu des PV pour 1km/h de dépassent ! (Tolérance zéro) !!
                                              - Quand on reçoit une amanede les revenues du conducteur ne sont pas prise en compte, donc une personne qui à le smic et une personne qui gagne par exemple 5000,00 Euro par mois doivent par exemple payer 90,00 Euros pour une petite « infraction » .... L’impact de la verbalisation se fait bien plus fortement ressentir chez des gens avec des revenues faibles !

                                              - Le changement des feux (le passage du jaune au rouge) et parfois vraiment trop court et un conducteur s’expose donc à une verbalisation de passage au rouge.

                                              - Selon le type de voiture les contrôles « papiers » inopinées routières sont bien plus fréquent chez les conducteurs des fourgonnettes que chez les voitures ordinaires ... je sais de quoi j’en parle car j’ai conduit les deux ( pas à la fois évidemment ).

                                              L’argument de choque qui justifié toutes les contrôles, automatiques ou non, est de vouloir réduire le nombre des morts sur les routes. On en parle déjà beaucoup moins, voire pas de tout des paraplégiques ... (surtout chez les motards)

                                              Cet argument (des nombres de morts) , poussé à bout par les associations de la protection routière, n’est rien d’autre qu’une ruse pour justifier le ponctionnent, la verbalisation des automobilistes. Il s’agit avant tout d’un impôt déguisé pour l’état qui apporte gros !

                                              L’état na rien à foutre des
                                              66 000 morts par ans par le tabagisme
                                              les maladies cardiovasculaires 180 000 morts par an


                                              • Le printemps arrive Le printemps arrive 31 janvier 2013 22:55

                                                Si, si l’état aime bien les fumeurs et les gros du bide, ils rapportent beaucoup par leurs consommations excessives et par les soins durables qui s’ensuivent.

                                                La prévention, cela coûte mais ne rapporte pas au PIB de la FRANCE, alors que toutes les addictions, j’vous en parle pas...


                                              • LEELOO Shawford42 31 janvier 2013 22:57

                                                Sur ce : une winston blue et un Cuba Libre


                                                Hasta la vista baby !!!!

                                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er février 2013 00:50

                                                Bonjour Le Printemps arrive,

                                                Les radars rapportent aujourd’hui près d’un milliard d’euros par an – 974 millions exactement en 2010. Et la cagnotte augmente chaque année. source

                                                « La Prévention Routière » au banc des accusés

                                                “La Prévention Routière” est l’une des plus grosses associations à but non lucratif de France. Cette énorme structure créée par les assureurs est comparée à “une méga-tirelire engloutissant de lourds budgets issus de sociétés d’assurances, des caisses publiques (les impôts) et des stages de récupération de points”.

                                                Son budget  : “17 millions d’euros et de grosses sommes qui se perdent en route dans une masse salariale généreuse et des frais divers, si on jette un coup d’œil sur les comptes 2008″ selon Jean-Luc Nobleaux. Une véritable usine à fric qui n’est pas absolument pas contrôlée : “À qui profite le gras ? Et pour quels résultats ? Qui évalue les actions de la prévention routière ? Personne !”

                                                Si 1,5 million de Français d’en bas ont payé leurs amendes automatiques, pour les privilégiés d’en haut rien n’a changé : sur 1 an, pas moins de 7 000 hauts fonctionnaires et autres diplomates flashés ont fait sauter leurs « prunes » !
                                                source

                                                Coût financier des accidents

                                                D’après le Quid9, le coût global des accidents corporels pour l’année 2005 en France est d’environ 12 milliards d’euros, tandis que le coût global de « l’insécurité routière » est évalué à 24,9 milliards d’euros.  source

                                                Remarque : La plus grande partie de ses sommes sont payée par les Assurées (donc vous, moi, etc..) et l’état s’engraisse la dessus avec la TVA. etc. ....

                                                Non, je ne suis pas d’accord avec vous. L’état est largement, voire très largement gagnant en ce qui concerne la sécurité routière.

                                                Pour comparaison le tabac coûte 12 milliards d’euros à l’Etat, mais en rapporte 15 milliards !

                                                Cigarettes : la Cour des comptes dénonce les ratés de la lutte anti-tabac


                                              • Le printemps arrive Le printemps arrive 1er février 2013 12:13

                                                eau-du-robinet : nous sommes d’accord, il n’y a que l’appréciation de la dimension du territoire qui nous différencie.
                                                Tout rapporte à l’état (fumer et soigner/vendre des médocs/ ensuite, mettre des radars et réparer/vendre les autos, la violence qui fait travailler lors des réparations qui font rentrer des taxes par la consommation qu’elle entraîne)... sauf les consciencieux qui sont de dangereux sectaires.


                                              • Masculin 31 janvier 2013 23:20

                                                Un autre exemple de l’abus de repression contre les petits excès de vitesse :

                                                Comparons comment sont traités les dépassements de vitesse sur la route ... et sur le rail.

                                                - véhicules routiers : sanction si dépassement de 5 kmh (V<100 kmh) ou 5% si V>100 kmh). (Conducteurs non professionnels)

                                                - trains : arrêt automatique du train (et risque de sanction) si dépassement de 10 kmh de la vitesse prévue. (Conducteurs professionnels)

                                                Les pouvoirs publics demandent plus de rigueur au conducteur Lambda d’une auto qu’à un conducteur chevronné de la SNCF tirant un train de 1000 tonnes à 160 kmh.

                                                Cherchez l’erreur !

                                                Alors, inutile de s’étonner du jackpot juteux des radars automatiques de vitesse.


                                                • Constant danslayreur 1er février 2013 07:42

                                                  Pas du tout pareil, un conducteur de motrice en temps normal n’a aucune raison particulière de faire de l’excès de vitesse, alors les 10 km/h de trop peuvent très bien indiquer un état d’assoupissement ou un malaise cardiaque et l’arrêt automatique du train s’impose d’autant plus que si le conducteur est conscient et n’a aucun souci de santé particulier, il est censé parfaitement savoir qu’en cas d’excès son train sera arrêté, bref si la motivation était de rattraper quelques minutes de retard il saurait d’avance que c’est contreproductif et s’abstiendrait, bref la proba du malaise ou de la fatigue extrême est très forte. La sanction étant là, s’il a quand même joué avec le feu, frôlé avec les +10 persuadé qu’il ne les atteindrait pas et qu’il l’a quand même fait provoquant bêtement l’arrêt de son train et de sa belle évolution de carrière.

                                                   


                                                • Constant danslayreur 1er février 2013 07:45

                                                  pfff on devrait toujours se relire


                                                • Constant danslayreur 1er février 2013 07:46

                                                  Et avant d’avoir de préférence...
                                                  Je précise que je m’adresse à bibi


                                                • Constant danslayreur 1er février 2013 07:47

                                                  Waterloo smiley


                                                • LEELOO Shawford42 1er février 2013 07:56

                                                  Ché pas encore, je débarque.


                                                  Laisse moi me faire mon ubik, j’te dirais mon choix après, normalement ça devrait être en Ahtititesla smiley

                                                • lulupipistrelle 1er février 2013 00:44

                                                  Moi je trouve que la Sécurité routière comme Hadopi, c’est tout simplement génial.


                                                  Le citoyen honnête apprend la désobéissance civile par l’absurde. Jamais il n’aurait sciemment défier lois et réglementations auparavant.

                                                  Et dans ce domaine, il n’ y a que le premier pas qui coûte. 

                                                  • Croa Croa 1er février 2013 00:45

                                                    à l’auteur,

                                                    - La première population n’existe pas ! (Il y aura toujours un panneau auquel on n’aura pas prêté attention.)
                                                    - La troisième (disons les culottés, pas forcément drogués d’ailleurs) sont rares mais ils existent.
                                                     
                                                    - La seconde c’est donc tout le monde sauf qu’elle est multiformes suivant le niveau de bonne volonté de chacun. Il ne tient donc qu’à chacun de faire un petit ou un gros effort  smiley


                                                    • Masculin 1er février 2013 09:33

                                                      Je suis persuadé que ces catégories existent, même si une très grande majorité de conducteurs se classent fort heureusement en catégorie 2.

                                                      Si je prends mon cas personnel, qui doit être loin d’être unique :

                                                      - juste après mon permis, et avec le recul des années, je me rends d’avoir été en catégorie 3, jamais pour l’alcool, mais pour des vitesses inadaptées aux circonstances. Seule la chance m’a permis d’être là aujourd’hui. Mais doit-on jouer avec la chance ? Réponse : non absolument pas !

                                                      - dès mon mariage, la sagesse prit le dessus et je suis repassé en catégorie 2. Convaincu de la nécessité de ne pas faire n’importe quoi et conscient des drames pouvant découler d’accidents de la route. Mais la pression de l’horaire, les soucis en tête, m’ont fait régulièrement dépasser la vitesse prévue. Suis-je un danger public ? Non, car aucun accident à déplorer.

                                                      - puis vint la retraite. Terminée la pression du boulot, des horaires, etc... Avec la sagesse des années je fais partie désormais de la catégorie 1. Je respecte presque instinctivement le CDR, plus pour éviter les sanctions que par la conviction de la pertinence de certaines limitations de vitesse. Sincèrement, je ne suis pas le seul dans cette catégorie. On voit très bien que les gens qui ont ou pas de contrainte d’horaire en font partie également.


                                                      Sincèrement, je pense qu’il est très difficile à un conducteur en activité d’être en catégorie 1 (pas 1 kmh au dessus de la limite). Cela nécessite une vigilance de tout instant, incompatible avec les contraintes familiales, professionnelles. C’est la raison pour laquelle bon nombre de gens sont en catégorie 2 et alimentent régulièrement les pompes à fric.

                                                      Ceci dit, il est évident que nous changeons de catégorie régulièrement voire quotidiennement selon les circonstances.

                                                      Il est anormal que la sécurité routière n’associe pas, dans ses campagnes de pub, la notion d’horaire, de temps, à ses messages. Partir plus tôt permet de diminuer la pression du timing et offre une conduite plus sereine, moins agressive. 


                                                    • Croa Croa 1er février 2013 14:56

                                                      Je persiste, la première population n’existe pas !

                                                      Il est impossible de ne jamais faire d’erreur.


                                                    • chmoll chmoll 1er février 2013 06:16

                                                      y a aps de sécurité routière , ya une manne financière astronomique a faire que flambi vas pas se gener à faire

                                                      si j’ajoute que la plupart des commissariat )plus connu sous machines à chiffre) sont devenu les casinos de l’executif

                                                      certain se régale à en mettre ,même illégalement si si y en a
                                                      le notre des l’coin , le notre ,est plus connu sous bar du 22 , faut dire aussi qu’ils sont déjà passé plusieurs fois correctionnel ,faux , racket , et autres sur fond d’alcool


                                                      • Bruno Bruno 1er février 2013 11:22

                                                        Pour la rédaction de l’article je dis bien, effectivement et nous le savons tous sous prétexte du nombre de mort sur les routes la répression est à l’excès mais au combien juteuse.

                                                        il faut savoir lors de constats d’acidents toutes les causes ne sont pas enregistrées seules le sont l’alcool, la vitesse, la drogue, ne le sont pas l’état de la chaussée , les malaises etc sans compter que des 4000 morts sur nos routes ils n’est pas fait de différentiel entre les accidents de poids lourds ou d’autocars je serais curieux se connaitre le seul chiffre de tués concernant les seules automobiles !!! 

                                                        De part cette répression par le radar les pouvoirs publics veulent nous faire croire qu’ils combattent l’hécatombe sur les routes et nous sommes plus de 40 000000 d’automobilistes à baisser la tête et de nous laisser plumer par un régime digne d’une dictature !!!


                                                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er février 2013 12:06

                                                          Bonjour Bruno,

                                                          les chiffres vous pouvez les trouver ici.

                                                          Quelques chiffres clés* sur les accidents de poids-lourds :

                                                          Nombre de personnes tuées dans les poids lourds et transports en commun

                                                          67

                                                          Dont : usagers de transport en commun

                                                          0

                                                          Nombre de personnes blessées dans les poids lourds

                                                          1218

                                                          Dont : usagers de transport en commun

                                                          498

                                                          Nombre d’usagers tués dans un accident contre un poids lourd ou un véhicule de transport en commun

                                                          465

                                                          Dont : piétons

                                                          83

                                                          Dont : cyclistes

                                                          25

                                                          Dont : cyclomotoristes

                                                          18

                                                          Dont : motocyclistes

                                                          45

                                                          Dont : automobilistes

                                                          254

                                                          Dont : usagers de véhicules utilitaires légers

                                                          23

                                                          * données pour 2011 pour la France métropolitaine, DSCR / fichiers BAAC


                                                        • Bruno Bruno 1er février 2013 18:47

                                                          Merci pour ce complément d’information !

                                                          Ce qui n’empêche que nous sommes plus de 40 000 000 000 d’automobilistes à nous laisser racketter sans rien dire lol


                                                        • Masculin 1er février 2013 13:30

                                                          @ parkway : Hors honneur ou pour l’honneur, vous pouvez préciser ? J’avoue ne pas comprendre.

                                                          Ceci dit, le gendarme pourra perdre son temps à chercher la petite bête sur ma voiture. J’ai la chance d’avoir un véhicule assez récent et conforme.


                                                        • Masculin 1er février 2013 13:48

                                                          Vous connaissez tous l’aventure de François Lecot qui, en 1935, entama un challenge incroyable : faire 1100 km par jour avec sa Traction et ce, durant un an, entre Paris et Nice.

                                                          A cette époque, il n’y avait pas d’autoroute et c’est par la nationale 7 qu’il réussit à faire plus de 400 000 km dans une voiture, certes d’avant garde pour l’époque, mais sans comparaison avec le confort des autos d’aujourd’hui. Un huissier à ses côtés veillait au respect du code de la route.

                                                          Bien sûr, à cette époque pas de radars. J’imagine aujourd’hui ce défi entre Paris et Nice sur les routes nationales. J’imagine les villages à traverser à 50 kmh, voire 30 parfois, les dos d’anes, les ronds points, la quantité impressionnante de radars rencontrés sur le parcours et la maréchaussée correspondante.

                                                          Je suis toujous stupéfait du courage de cet homme et trouve qu’il a eu le nez fin de faire son défi à cette époque ! Faire aujourd’hui 1100 km par jour sur nationales en respectant la limitation actuelle, il faudrait des journées de 25 heures !


                                                          • Masculin 1er février 2013 14:42

                                                            On dirait un message écrit par Chantal Perrichon ! Où avez vous lu que j’encourageai la vitesse ?

                                                            Cet article tente au contraire de faire le distingo entre un cinglé qui roule n’importe comment (et ça ne manque pas) et celui qui respecte le CDR mais qui, comme moi et forcément vous (à moins que vous ne soyez un surhomme !) se retrouvent parfois (souvent involontairement) légèrement au dessus de la vitesse prévue, avec la sanction in fine.

                                                            Je vous soupçonne de faire partie de ceux qui pensent qu’à 90 kmh on est un très bon conducteur et qu’à 91 kmh, on est un grand criminel qui met en péril sa famille et tous les autres conducteurs.

                                                            Votre solution ? Rouler à 0 kmh ? Ah oui, je n’y avais pas pensé ! Très efficace effectivement !
                                                             Mais ça ne va pas améliorer la productivité de la France, déjà bien décriée.

                                                            Pas rancunier, je vous souhaite simplement d’avoir autant de PV et d’accident [sans s] que moi, un grand criminel, c’est connu.  :)


                                                          • Manu Manu 1er février 2013 17:24

                                                            Que faites-vous du régulateur de vitesse ?


                                                          • files_walQer files_walker 1er février 2013 18:17

                                                            @Manu


                                                            Lorsque je met le régulateur je le règle de 20 à 30 au dessus de la limitation, c’est bien pratique.

                                                          • simir simir 1er février 2013 19:37

                                                            @Manu

                                                            Le régulateur de vitesse cela devrait être interdit. Selon les sociétés d’autoroute la 1ere cause d’accidents est la somnolence et un système comme celui du régulateur où l’on a même plus à s’occuper de l’accélérateur contribue encore plus à faire entrer le conducteur en somnolence.
                                                            Sans compter tous les systèmes qui se sont détraqués avec des voitures que l’on ne pouvait plus arrêter.

                                                          • Croa Croa 1er février 2013 20:14

                                                            @Manu

                                                             Le régulateur de vitesse cela devrait être interdit. Certes, sur les autoroutes planes c’est reposant mais l’attention ne devrait jamais être relâché, justement ! Sur routes et autoroutes à profil variable (montés-descentes) le régulateur fait consommer et polluer nettement plus !


                                                          • Masculin 1er février 2013 16:15

                                                            @ joyeusetés :

                                                            Je n’ai rien à vendre. Je roule pour moi et mes proches.

                                                            Cet article donne mon opinion sur ce sujet. Vous avez le droit d’avoir une opinion, permettez que j’ai le même droit !

                                                            Si vous aviez lu le début de cet article, vous auriez vu que je tire mon chapeau à la baisse impressionnante du nombre de victimes. Mais j’écris que tout cela n’est pas uniquement dû à la baisse de la vitesse, comme le crie haut et fort CP. Pas plus compliqué.

                                                            La productivité est liée à la circulation automobile. La sécurité routière est un compromis entre le temps de déplacement pour raisons privées ou professionnelles et le niveau de sécurité recherché :

                                                            - si la vitesse limite est inexistante ou inappropriée, il est clair que le nombre d’accidents augmentera

                                                            - si la vitesse limite est trop basse, le transport (biens et personnes) en patira et la productivité également (ex : moins de RDV dans la journée d’un VRP par exemple)

                                                            De toute façon, inutile de poursuivre, nous aurons toujours un point de vue complètement opposé, vous et moi ... jusqu’au jour où vous ferez épingler pour kk kmh de trop. Bienvenu en catégorie 2 !!!!!!  :)


                                                          • files_walQer files_walker 1er février 2013 18:40

                                                            @Masculin

                                                            « - si la vitesse limite est inexistante ou inappropriée, il est clair que le nombre d’accidents augmentera »

                                                            Je me permet de faire remarqué qu’avant il n’y avait pas de limite et devinez quoi, on adaptait notre vitesse au traffic et à la route. On va me rétorquer qu’il y avait plus de morts, mais beaucoup de choses autres que les limitations et ces P... de radars peuvent expliquer cela.

                                                            Aujourd’hui il m’arrive de rouler moins vite que la limitation dans certaines autoroute de montagne comme l’A75 (Massif central) parce que celle-ci est mal choisi (comme toujours).

                                                            Reapprenons aux gens (moi je n’ai pas oublié) à adapter sa vitesse à la route et aux conditions du moment et tout cela en ne lisant les panneaux de limitations que comme des indications de danger.

                                                            Au diable la Perrichon et la « sécurité routière » !!!

                                                          • files_walQer files_walker 1er février 2013 18:15

                                                            @Joyeusetés


                                                            Même réponse qui ci-dessous à Manu.

                                                            On en a rien à battre de gagner du temps, on roule plus vite parce que les limitations sont trop basse. Et pour le plaisir. Point barre.

                                                          • simir simir 1er février 2013 19:43

                                                            @ Joyeuseté

                                                            Moi les risques c’est quand je roule à 90 sur route ou 130 sur autoroute que je les prends. On se traine et je suis incapable de garder toute mon attention surtout dans une voiture moderne ou tout est filtré.
                                                            Pour info mon véhicule passe de 130 km/h à 0 en 65 mètres selon les tests du journal Echappement.
                                                            Donc une limitation qui ne tient compte ni des qualités du véhicule ni des capacités du conducteur est une absurdité.

                                                          • Croa Croa 1er février 2013 20:18

                                                            Je dirai même plus :

                                                             Rouler vite fait gagner très peu de temps mais consommer beaucoup plus !


                                                          • Constant danslayreur 1er février 2013 20:32

                                                            Je confirme Croa, doubler la vitesse, passer de 60 à 120, quadruple la consommation qui est fonction du carré de la vitesse.

                                                            Pareil pour l’électricité d’ailleurs, les pertes par effet joule, sont fonction du carré de l’intensité d’où l’intérêt d’essayer d’avoir à puissance active égale, une intensité de courant la moindre possible en jouant sur le cosinus phi

                                                            P = racine de 3 x V(volts) I(Ampères) cos phi  

                                                            Installer des batteries de condensateurs (compenser le réactif) de sorte à doubler le cosinus phi de 0.5 à 1 permet d’obtenir la même puissance avec une intensité de courant divisée par deux et donc des pertes par échauffement divisées par 4.

                                                            Déjà dehors smiley


                                                          • Constant danslayreur 1er février 2013 20:36

                                                            Cela dit, ma titroen T3 a pas l’air d’être au courant...

                                                            L’autre jour il ne me restait qu’un quart de réservoir, j’ai voulu savoir combien ça me ferait en km peinard avant de devoir raquer, ma toute belle m’a dit 160 j’ai alors démarré et fait du 100 sur autoroute imaginant que je pourrais sans soucis garder à l’arrivée à la pompe assez pour rouler encore 120 km si je voulais.

                                                            A l’arrivée à la pompe, ma titroen térie m’a dit qu’il me restait encore assez de super pour faire 180 autres km...

                                                            Toutes des menteuses les gauloises smiley


                                                          • LEELOO Agoranymous42 1er février 2013 20:40

                                                            La Toscane, c’est de la bonne, bis ou ter repetita pour les anges qui suivent.


                                                            Mais là, c’est la grande classe, in and out !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                                                            On ne peut qu’implorer, prier et espérer avec foi, loyauté et sans concupiscence.

                                                            Amène

                                                          • Manu Manu 1er février 2013 17:20

                                                            Je suis en total désacord avec cet article.

                                                            Il se trouve que je roule beaucoup, essentiellement sur autoroute, et que je serai favorable à un contrôle de la vitesse moyenne entre deux péages.

                                                            Bien sûr, personne n’est à l’abri de faire des fautes bêtes au coin de sa rue. En revanche, l’auteur qui se retranche derrière « la fatigue après plusieurs heures de conduite » utilise de curieux arguments de défense. Il est de la responsabilité du conducteur de s’arrêter régulièrement (5 minutes suffisent) pour garantir ses capacités de réactions.

                                                            L’auteur semble penser qu’il y a un acharnement sur la vitesse. Même si je partage en partie son poinbt de vue sur la facilité de la verbalisation de la vitesse, je porte une analyse différente : que penser d’un conducteur qui n’est pas capable de respecter les limites de vitesses ? Est-il capable de céder le passage ? Es-il capable de mettre son clignotant à bon escient ?

                                                            Pour la suite, qued je perle d’être pousser, c’est quand je me déporte légitimement sur la file de gauche (travaux, véhicules plus lent à doubler), et que bien que le limiteur réglé sur la vitesse maximale, des conducteurs se rapprochent dangereusement avec appels de phare, voire queue de poissons une fois la place libérée

                                                            Mon expérience (qui n’est pas celle d’un conducteur exempt de tout reproche) est celle d’un conducteur utilisant dès qu’il le peut le régulateur de vitesse. Ce que je constate :

                                                            • un certain nombre de conducteur estimant qu’ils n’ont pas à se conformer au code de la route (en tout cas aux limitations de vitesses) ;
                                                            • dont une partie pousse ceux qui la respectent à la faute (appel de phare répétés, distance de sécurité non respectée) ;
                                                            • dont la plupart pile devant un radar en roulant très dessous de la limite (signe qu’il n’ont pas compris grand-chose au principe du radar), ce qui force ceux qui respectent la limitation à ralentir, ce qui est un comble ;
                                                            • des conducteurs « normaux » mettant en danger d’autres, se sentant redevables de laisser la place à des « énervés », en se rabattant rapidement (syndrôme de la file-de-gauche-qui-brûle).

                                                            Une autre chose que n’ont pas compris ceux qui trouve le régulateur « privateur de liberté » : le trafic serait beaucoup plus fluide si TOUT LE MONDE ROULAIT À LA MÊME VITESSE. J’ajoute même que je suis pour un relèvement de la vitesse sur autoroute si tout le monde en était équipé. Simplement parce qu’alors, puisque tout le monde roulant à la même vitesse, le risque de collision est quasi nul !

                                                            Je prends très régulièrement le périphérique parisien et la N118, et devinez quoi ? Alors que je suis « poussé » généralement en ligne droite, je suis régulièrement bloqué dès que ça tourne et / ou ça monte et ou ça descend. Sans régulateur, le conducteur dois être attentif à sa trajectoire, du coup, il ne peut contrôler sa vitesse, et la plupart du temps, il ralentit. Ça peut paraitre dérisoire, mais par expérience (je pratique la N118 plusieurs fois par mois), j’ai finit pas comprendre que c’était à l’origine de bouchons monstrueux : le profil vallonné engendre en conduite « en accordéon » qui finissent par engendrer de gros ralentissement.

                                                            En résumé, des routes avec des véhicules synchrones serait paradisiaques. Certes, adieu les sensations (que doivent rechercher ceux qui s’amusent à doubler à fond de train en se rabattant rapidement au mépris de tout danger), mais adieu également à bien des bouchons.

                                                            Un point qu’oublient les partisans de la vitesse libre, c’est que le réseau et sa signalétique sont adaptés à la vitesse limite : les panneaux sont présent toujours à la même distance des bifurcations pour qu’à la vitesse prévue, nous ayons le temps de les prendre en compte).

                                                            Ah oui ! Combien ai-je retrouvé au péage de conducteurs pressés m’ayant « poussé » parfois plus d’une demi-heure avant alors qu’ils n’avaient pas de badge ! Si on est vraiment pressé, on s’arrange pour passer le moins de temps possible aux barrières !

                                                            Pour finir, quel rapport avec le poids économique de l’industrie automobile ? Le droit DOIT être insensible à la taille du porte-feuille, c’est tout l’esprit du permis à point.

                                                            La vitesse est donc bien un élément clé pour assurer et la sécurité et la fluidité du trafic. Elle mérite donc une réelle attention.


                                                            • Masculin 1er février 2013 18:35

                                                              Rien d’anormal à ce que nous ne soyons pas d’accord :

                                                              - tout d’abord, je pense qu’il est normal qu’un individu lambda n’ait pas la même vigilance après 2 heures de conduite qu’à son départ. Sinon pourquoi la sécurité routière prône la pause des 2 heures ?

                                                              - Bien évidemment, il y a un acharnement pour le contrôle de vitesse, au détriment des autres contrôles. Est-ce normal de faire un Montpellier Paris sur autoroute et de ne rencontrer aucune voiture de gendarmerie, pas une seule ? En revanche, le nombre de cabines radars, bonjour. Dans ces conditions, comment voulez vous détecter et sanctionner les colle aux fesses, les scotchés file de gauche, les allergiques du cligno, etc... C’est un mauvais choix et c’est le coeur de cet article. Tout contre la vitesse, rien ou presque pour les autres fautes aussi graves.

                                                              « La vitesse est donc bien un élément clé pour assurer et la sécurité et la fluidité du trafic. Elle mérite donc une réelle attention » Bien entendu, mais il ne faut se focaliser QUE sur la vitesse

                                                              Rien n’est plus frustrant que de respecter correctement le CDR et de voir d’autres conducteurs faire des fautes dangereuses tout en sachant qu’ils ne risquent aucune sanction, car pas ou trop peu de patrouilles en circulation pour détecter et verbaliser ce genre de comportement.


                                                              Ceci dit, je partage à 100% votre opinion sur le régulateur. Il s’agit d’un outil de sécurité qui assure régularité du trafic et facilite le respect des limitations de vitesse.


                                                            • Manu Manu 1er février 2013 19:00

                                                              @ Masculin

                                                              Les autres contrôles que celui de la vitesse devraient effectivement être intensifiés.

                                                              MAIS je pense que la plupart de ceux qui respectent la vitesse respectent également plus le code en général.

                                                              Il n’y a aucune raison de penser que quelqu’un qui ne respecte pas la vitesse respectera les autres règles, d’autant plus que cela dénote une haute estime de soi (je suis un pilote, moi ; moi, je maitrise la situation).

                                                              C’est en ce sens, que je suis persuadé que gagner « le combat » de la vitesse permettra de gagner sur le respect du code en général.

                                                              L’arrivée des radars et le recul spectaculaire des morts sur la route participe selon moi de ce principe.


                                                            • simir simir 1er février 2013 19:55

                                                              @ manu

                                                              Et bien justement ce que vous décrivez du régulateur est une autre raison pour laquelle je ne l’utilise pas : la surconsommation.
                                                              Le fait d’accélérer dans une montée et de descélérer dans une descents ne constitue en aucun cas une façon d’économiser le carburant. 
                                                              J’ai possédé dans les années 80 un Cherokee avec le 2,1 diesel de Renault et qui était équipé d’un tel système J’allais souvent en allemagne dans la Sarre où les autoroutes sont vallonnées. C’était un système mécanique avec un 2em cable actionné par un poumon. Dans les côtes je voyais la pédale d’accélerateur descendre jusqu’au plancher car ce pauvre 2,1 diesel n’en pouvait plus et voulait garder la vitesse. Un œil sur la consommation instantannée faisait peur.
                                                              Maintenant je laisse le véhicule filer dans une descente et profite ainsi de l’énergie cinétique pour attaquer la montée qui suiv. Bilan je consomme beaucoup moins c’est mathématique.

                                                            • files_walQer files_walker 1er février 2013 21:00

                                                              @Manu

                                                              « MAIS je pense que la plupart de ceux qui respectent la vitesse respectent également plus le code en général. »

                                                              Je pense que vous vous trompez, ce n’est pas forcément vrai.

                                                              Je suis motard, je ne respecte pas les limitations de vitesse, mais je suis très attentif aux autres et par exemple je n’ai jamais autant utilisé mon clignotant que depuis que je fait de la moto.
                                                              Peut-être parce que je connais très bien les risques.

                                                              Bien souvent les clignotants sont en option sur les voitures se trainant sur la route.
                                                              Je vois beaucoup de gens le smartphone sur le volant en train de pianoter.
                                                              Un jour une voiture serre à droite pour me laisser passer, je passe et arrivé à sa hauteur je vois qu’il était au téléphone et qu’il commence à se déporter à gauche..

                                                              Récemment, j’ai failli mourir sur une voie express parce qu’une voiture s’est déportée rapidement à gauche pour doubler alors que je doublai moi-même. Pas de clignotant, pas de rétroviseur.

                                                              Un autre jour, si je n’avais pas été attentif j’aurais pu me prendre la voiture devant moi qui freinai beaucoup trop fort parce qu’elle venait de passer devant un panneau d’entrée en aglomération alors que nous étions toujours en rase campagne et que cette voiture se traînait déjà. Merci la peur des radars.

                                                              Moi je préfère qu’on apprenne aux gens à conduire comme avant :

                                                              - en regardant la route et pas son compteur
                                                              - en ayant une conduite dynamique basée sur les conditions de traffic, la route, la fatigue etc, etc.
                                                              - en utilisant pas de smartphone au volant
                                                              - en sachant que ce n’est pas parce qu’on respecte cette P... de sacro sainte vitesse qu’on est forcément un bon conducteurs.

                                                              La somnolence n’est-elle pas une des premières cause d’accident ?
                                                              Les vitesses trop basses ont une grosse responsabilité.

                                                              Je n’en peux plus de cette « sécurité routière ».


                                                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 3 février 2013 15:12

                                                              Bonjour,

                                                              Manu, je suis d’accord avec vous sur le point de régulateur de vitesse .... je l’utilise à fond aussi en ville cela me permet entre autre d’économiser environ 30% de carburant. Sur certaines lignes droites en ville, surtout en allant au travail le matin, je me cale souvent à 40 km/h  ... c’est la moyenne avec la quelle les gens se déplacent (même s’il n’y à pas de bouchon et sans y prendre en compte les feux ou passages piétonnes) ... c’est très rare qu’on peut rouler à 50 km/h !  C’est énervant quand il n’y pas un seul obstacle de voire rouler les gens à 40 km/h sur des longes lignes droites !

                                                              Par contre votre critique par rapport à l’article je ne la partage pas... je suis d’accord sur la majorité des points cité dans l’article ...

                                                              "La vitesse est donc bien un élément clé pour assurer et la sécurité et la fluidité du trafic. Elle mérite donc une réelle attention.« 
                                                              Je suis d’accord avec vous sur ce point. Je prend par fois le pont d’Aquitaine à Bordeaux ou la vitesse est limité à 70 k/m ... et depuis il n’y quasiment plus d’accidents... Par contre quand j’ai règle mon régulateur de vitesse à 70 km/h je me fait systématiquement harceler par quelqu’un qui me colle au cul (3 m de distance) ! Les Français roulent indiscipliné et sont peu courtois) surtout les femmes au volent !

                                                              La pédagogie dans la politique routière en France à totalement cède ça place à la répression routière. Il y des nombreuses gens qui n’adhèrent pas à cette politique de la tout répression (comme seul moyen) pour répondre aux »délits routiers«  ! Comme l’automobiliste est systématiquement »invité à payer" cela renforce chez la majorité des gens de se faire raquetter (systématiquement).

                                                              Tout n’est donc pas tout noir comme tout n’est pas tout blanc non plus.


                                                            • files_walQer files_walker 1er février 2013 18:12

                                                              @Manu

                                                              « Combien ai-je retrouvé au péage de conducteurs pressés »

                                                              Pour la enième fois les personnes ne respectant pas les limitations de vitesse ne le font pas pour gagner du temps mais parce que ces vitesses sont trop basses et pour le plaisir pour ceux qui aiment conduire.

                                                              Je vous ait moinssé avec plaisir.

                                                              • Manu Manu 1er février 2013 18:53

                                                                @ files_walker  Ceux qui aime la vitesse n’ont qu’à aller s’amuser sur circuit. Je vous souhaite de jamais vous retrouver face à face avec un amateur de vitesse !

                                                                Par ailleurs, il ne sera jamais possible de contenter ceux qui aiment la vitesse :

                                                                • d’une part, parce qu’ils aiment surtout passer outre l’interdit ;
                                                                • d’autre part, parce ce que ce qui est grisant, c’est l’accélération, pas la vitesse : « ceux qui aime la vitesse » n’aime pas le régulateur ! Il est facile de remarquer que les amateurs de vitesse aiment également « frôler » les autres, ça augmente la sensation de vitesse (ben oui, 180 km/h stabilisé sur la file de gauche, au bout de 5 min, ça doit être barbant !

                                                              • simir simir 1er février 2013 20:01

                                                                @ Manu

                                                                Je fais partie de ces « amateurs de vitesse » je conduis depuis plus de 40 ans et pas un accident responsable 50 % de bonus + rajout. 
                                                                Je vais aussi sur circuit et cela ne m’enlève pas l’envie de dépasser le 90.
                                                                Et preuve que vous n’y connaisez rien ce n’est pas l’accélération qui est grisant mais premièrement le freinage (vous pouvez pas savoir sur circuit se dire non encore 10 mètres) et deuxièmement le passage en courbe. 
                                                                L’accélération c’est secondaire et à la portée de tous

                                                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er février 2013 20:19

                                                                En accord avec Simir ....
                                                                Ne serais-ce en kart ,sur circuit non couvert ,prendre une courbe à donf sur piste mouillée ....
                                                                Pas facile ,mais quel pied ....
                                                                Et en bagnole suis très cool .....
                                                                L’expérience du circuit rend humble ....La moto aussi ...


                                                              • files_walQer files_walker 2 février 2013 10:40

                                                                @Manu


                                                                Bien que motard je me fiche pas mal d’aller rouler sur circuit.

                                                                Je ne suis pas en train de dire qu’on devrait pouvoir débouler à 200 km/h sur n’importe quelle route et que les gens qui sont contre sont des ringards, je dit juste que cette répression sur la vitesse inscrite sur des panneaux avec une tolérance top proche de zéro est une stupidité.
                                                                Et elle est contre-productive. Oui, je sais les statistiques disent qu’il y a moins de morts.
                                                                Mais je pense que beaucoup de choses expliquent la baisse de mortalité et j’ai une confiance très moyenne dans les médias qui dans d’autres domaines ont montré leur soutien à la propagande.

                                                                La conduite responsable ce n’est pas de rouler à 110 parce que c’est écrit sur un panneau, la conduite c’est de faire attention aux autres en étant capable d’adapter sa vitesse à la route et aux conditions de circulation (traffic, météo, véhicule conduit, fatigue, etc, etc).

                                                                Je connais quelques coins sur l’A75 ou ma grand-mère se planterait si elle respectait la vitesse écrite sur les panneaux, celle-ci étant dans certains cas trop élevée.

                                                                Mais dans la majorité des cas elle sont trop basses.

                                                                Il faut donc une tolérance plus élevés et reapprendre aux gens (moi je n’ai pas oublié) à s’adapter aux conditions comme je le disais plus haut.

                                                                Je me fiche d’aller sur circuit, je n’ai jamais testé la vitesse max de ma moto et je n’ai pas prévu de le faire. Je pense que même s’il n’y avait pas de limite je ne le ferai pas sur route ouverte parce que je suis un conducteur responsable et que je fait attention à ce que le différentiel de vitesse entre les véhicules ne soit pas trop important.

                                                                Je ne respecte pas la vitesse des panneaux mais je ne suis pas le cinglé que les gens adorateurs de la tolérance zéro se plaisent à décrire.

                                                                La somnolence au volant est une des première cause d’accident et moi si je n’avale pas un tube de valium, je suis bien incapable de respecter les vitesses des panneaux.
                                                                D’ailleurs dans plein d’endroit aucun automobiliste n’est capable de la respecter même les plus moutons.

                                                                Vous avez raison, c’est l’accélération qui est grisante et elle nous permet à nous motards de conserver une fluidité agréable dans nos déplacements.
                                                                Et oui avec l’esprit qui est le mien plus on me dit de faire quelque chose et plus je fait preuve de défiance. A mon age cela ne changera pas.


                                                              • files_walQer files_walker 2 février 2013 10:43

                                                                Et comme le dit Simir plus haut à moto, c’est bien sur le passage en courbe le plus plaisant.


                                                              • Manu Manu 3 février 2013 14:13

                                                                @ files_walker
                                                                « 
                                                                La conduite responsable ce n’est pas de rouler à 110 parce que c’est écrit sur un panneau, la conduite c’est de faire attention aux autres en étant capable d’adapter sa vitesse à la route et aux conditions de circulation (traffic, météo, véhicule conduit, fatigue, etc, etc). »
                                                                La conduite responsable, c’est de respecter le limitation de vitesse, car, à de rares exceptions près (je sais bien que tout n’est pas parfait), elles correspondent à une situation précise. L’appréciation personnelle étant éventuellement de rouler moins vite au besoin.

                                                                Vous oubliez toujours que la limitation de vitesse permet également de limiter l’effet de surprise : ça permet à chacun de prévoir plus facilement la trajectoire des autres véhicules. Comment de nuit pouvoir s’engager dans un carrefour si quand j’aperçois des phares, l’un roule à 90 km/h et l’autre à 120, parce que ce dernier estime « c’est adapté ».

                                                                « Mais dans la majorité des cas elle sont trop basses. »
                                                                Sur quels critères vous basez-vous ?

                                                                Un petit exemple d’inconscience
                                                                , qui ressemble d’ailleurs à ce que peuvent se permettre certains motards.

                                                                Pour finir, il serait grand temps que les acheteurs de grosses cylindrées (auto et motos) comprennent qu’ils n’achètent avec ces engins un droit de rouler plus vite.
                                                                Il serait d’ailleurs cohérent que la vente de véhicules dépassant les 130 km/h soit interdite.


                                                              • files_walQer files_walker 4 février 2013 15:13

                                                                @Manu

                                                                Je persiste et je signe :
                                                                « La conduite responsable ce n’est pas de rouler à 110 parce que c’est écrit sur un panneau, la conduite c’est de faire attention aux autres en étant capable d’adapter sa vitesse à la route et aux conditions de circulation (traffic, météo, véhicule conduit, fatigue, etc, etc). »

                                                                « « Mais dans la majorité des cas elle sont trop basses. »
                                                                Sur quels critères vous basez-vous ? »

                                                                Sur le fait qu’a part quelque personnes qui ont 2 de tension il n’est pas possible de les respecter à moins d’avaler du valium avant.

                                                                Sur le fait qu’une des premières cause d’accident est la somnolence.

                                                                Quelques fois je me met à la vitesse pour voir. C’est impossible. Même des gens comme vous n’y arrivent pas dans beaucoup d’endroit.
                                                                Je pense donc comme je l’ai redit plus haut que la conduite dynamique en modifiant sa vitesse en fonction des conditions est beaucou plus sécurisante pour tout le monde.

                                                                Avec cette focalisation sur la vitesse les gens en oublie tout le reste : Les clignotants, les retros, les smart phone au volant, les feux en très mauvais état sur un grand nombre de véhicules, etc.

                                                                Vous pouvez garder votre video exemple, je suis certes indiscipliné et je conduit dynamiquement mais votre exemple est à l’exact opposé de ce que je fait sur la route puisque je fait avant tout ATTENTION AUX AUTRES !



                                                              • loco 1er février 2013 19:34

                                                                   Bonsoir, 


                                                                  Au niveau des morts, ou des blessés graves, il y a le nombre, mais il y a aussi des noms, au moins deux déjà : l’un s’appelle Peugeot et l’autre Renault....

                                                                • Manu Manu 1er février 2013 19:58

                                                                  Et bien, sachez que les temps ont changé : roulant au régulateur dès que je peux, je consomme 6,0 l avec une A4 177 ch.


                                                                  • Croa Croa 1er février 2013 22:11

                                                                    A4 c’est le véritable nom du V2 : ça interpelle non ? Ils n’ont pas changé chez Audi ! smiley

                                                                    6 litre à 130km/h /autoroute je présume ? Effectivement c’est raisonnable, mais je présume que ça doit être très plat là où tu roules. Ceci dit à 90 km/h tu devrais arriver à approcher les 4 l et ta voiture a sûrement aussi une bonne radio... Alors ?


                                                                  • Manu Manu 3 février 2013 14:15

                                                                    @ Croa

                                                                    Pas spécialement : l’A11 est loin d’avoir un profil « plat ». Ça vaut encore plus pour la N118.


                                                                  • Croa Croa 3 février 2013 19:10

                                                                    Sans ça, la bagnole-missile de 177ch qui consomme 6,0 l était déjà peu crédible mais si c’est, en plus, en utilisant un régulateur sur une autoroute saute-moutons le doute n’est plus permis :

                                                                     smiley Manu, tu nous racontes des craques !  smiley 


                                                                  • Manu Manu 4 février 2013 14:13

                                                                    @ Croa

                                                                    Si vous ne croyez pas mon ordinateur de bord, peut être croirez vous cet essai. Je cite :
                                                                    « Le 2.0 TDI 177 étonne aussi toujours par sa sobriété, puisqu’il n’a réclamé que 5,7l/100 sur notre parcours dans la région de Cascais (Portugal). »


                                                                  • foufouille foufouille 1er février 2013 20:01

                                                                    « Qui peut se vanter de n’avoir commis aucune faute après plusieurs heures de conduite ? »
                                                                    un accident est vite arrive
                                                                    donc oui, tu es dangereux


                                                                    • Croa Croa 1er février 2013 22:13

                                                                      Nous le sommes tous !

                                                                      C’est pour ça qu’il faut se reposer de temps en temps lorsqu’on fait un long voyage.


                                                                    • oj 1er février 2013 20:10

                                                                      il faut comprendre a la base que tout Etat cherche le minimum de ’bruit’ de la part de sa population.

                                                                      C’est particulièrement vrai en cette période trouble donc toutes les mesures qui permettent de mettre la pression pour nous rendre dociles sont les bienvenues.
                                                                      De plus elles rapportent de l’argent.

                                                                      Il est interessant de savoir que dans les années 1970 , on arrivait a 14000 morts sur les routes francais.
                                                                      Maintenant, avec une multiplication de la circulation en France, carrefour de l’Europe, et avec des véhicules plus fiables, nous sommes a 4000 morts.

                                                                      Malgré cela, chaque semaine on nous sort des stats on l’on arrive a trouver de nouveaux coupables : les camions la nuit, les motard en ville, les scooters le matin.... etc...

                                                                      Raisonnement interressant :

                                                                      si l’on a 100 tués sur la route dont 40 causés par l’alcool et 30 par inattention, on augmente la pression.
                                                                      S’il s’en suit qu’il y en plus plus que 25 causés par l’alcool on est a 85 morts au total.

                                                                      Alors on ne dit pas que c’est bien , on nous dit que la premiere cause d’accident est l’inattention ( 30 morts) et que c’est une honte !

                                                                      et ainsi de suite.....

                                                                      Il faut savoir, de plus, que moins il y a d’accidents sur la route, plus l’effort pour reduire le nombre d’accident est proportionnellement difficile car la partie de veritables accidents , difficiles a prévenir, devient de plus en plus importante et donc les mesures pour y arriver , de plus en plus draconniennes.

                                                                      Les radars tronçons sont aussi une nouvelle logique qui permet un contrôle de type ’permanent’.
                                                                      Ensuite, vous verrez, il y aura les DISQUES qui pourront etre verifiés pendant 3 ou 5 ans.

                                                                      Non bientot il n’y aura plus échappatoire dans son monde qui devient réellement carcéral.
                                                                      Toute action sera comptabilisée au bout du compte, il faudra vraiment être le doigt sur la couture.

                                                                      La technologies aide énormément a aller dans ce sens, sous pretexte de surveillance bienveillante et la ce n’est pas pres de s’arreter.

                                                                      Finallement le monde qui se met en place est absolument conforme aux anticipations des romans des années 40.

                                                                      Des etats fantoches compromis avec les grands argentiers (assureurs qui font pression) , etats qui n’ont plus que le rôle de police ;

                                                                      Bienvenue dans un monde meilleur !!


                                                                      • Masculin 1er février 2013 22:19

                                                                        @Manu

                                                                        « MAIS je pense que la plupart de ceux qui respectent la vitesse respectent également plus le code en général. »

                                                                        Je suis surpris que, gros rouleur, vous puissiez écrire cela.

                                                                        Je pense que la vitesse est désormais globalement respectée. Vous prenez l’autoroute, calé à 130 kmh GPS, vous vous faites rarement doubler, contrairement à quelques années auparavant. Idem en ville avec le 50 kmh.

                                                                        En revanche, ce qui m’étonne c’est de lire de votre plume que ces gens respectueux de la vitesse le sont également du CDR en général. Nous ne roulons pas dans le même pays ! Vous n’avez jamais constaté des files de gauche permanentes, des allergiques au cligno, des qui viennent se coller dans la distance de sécurité que vous avez prévue devant vous, des colles aux fesses, etc...... par des gens respectueux de la vitesse. ? 

                                                                        D’ailleurs ce genre de comportement est on ne peut plus logique :

                                                                        - la vitesse est respectée, non par conviction de son bien fondé, mais à cause du risque important de se faire aligner.

                                                                        - le reste du CDR est « oublié » car la probabilité de se faire pincer est microscopique. A part l’hélico qu’ils dépoussièrent avec France 3 la veille de chaque départ de vacances, les forces de l’ordre sont plutôt rares sur les routes.

                                                                        L’automobiliste n’est pas idiot. Il fait le calcul entre le risque de sanction qu’il perçoit et son intérêt (même si son calcul est discutable). Il veille au grain pour la vitesse et se lâche pour le reste, sans aucun respect pour les autres conducteurs..

                                                                        C’est la raison pour laquelle si les PP veulent améliorer le respect du CDR en général, il faut qu’ils roulent et ne restent pas planqués derrière une pile de pont.

                                                                        • Manu Manu 3 février 2013 13:59

                                                                          @ Masculin

                                                                          « 
                                                                          Je pense que la vitesse est désormais globalement respectée. Vous prenez l’autoroute, calé à 130 kmh GPS, vous vous faites rarement doubler, contrairement à quelques années auparavant. Idem en ville avec le 50 kmh. »
                                                                          Je vous assure que non ! La situation a même tendance à se dégrader. Comme je l’ai dit, je roule exclusivement au régulateur sur autoroute, et je suis très régulièrement doublé. D’ailleurs, il y a quinze jours, alors que seule une voie était dégagée suite à d’importante chute de neige, et alors que le trafic était fluide mais que la vitesse était de l’ordre de 70 km/h, quelques uns n’ont pu s’empêcher de doubler par les voies enneigées !


                                                                          « Vous n’avez jamais constaté des files de gauche permanentes, des allergiques au cligno, des qui viennent se coller dans la distance de sécurité que vous avez prévue devant vous, des colles aux fesses, etc...... par des gens respectueux de la vitesse. ? »
                                                                          Tout à fait, et ça ne fait que corroborer ce que je dis : puisque ces gens me doublent, et que je roule à la vitesse maximale autorisée, il s’agit toujours de conducteurs ne respectant cette limitation !

                                                                          « - la vitesse est respectée, non par conviction de son bien fondé, mais à cause du risque important de se faire aligner. »
                                                                          Personnellement, ça n’est pas mon cas. J’ai simplement conscience que la limitation est cohérente avec l’état de la route et de la signalisation, ainsi que des capacités standard de réaction face à une situation inattendue. Comme je l’ai déjà indiqué, pour ne pas perdre de temps, j’ai un badge télépéage. j’ai aussi conscience, qu’à moins de rouler très vite, le temps gagné (une dizaine de minutes) ne vaut pas la chandelle du risque encouru.

                                                                          Le code de la route est un tout ! Se permettre de ne pas respecter les limite de vitesse, c’est s’accorder le droit de ne pas s’arrêter au stop que l’on estime inutile, de rouler 4 h sans s’arrêter, etc.


                                                                        • Masculin 2 février 2013 10:29

                                                                          Hormis Fredonze (merci pour son post très instructif), n’y aurait-il pas de lecteurs membres des forces de l’ordre dans ce forum ? Il serait très intéressant d’avoir leur point de vue sur la sécurité routière.

                                                                          Les forces de l’ordre
                                                                          sont souvent montrées du doigt dans ce genre de discussion. On peut penser que leur façon de faire répond à une bonne logique. Aussi, je pense qu’il serait bien d’avoir leur avis.


                                                                          • legrind legrind 2 février 2013 13:32

                                                                            Merci, on attend toujours un travail d’investigation sur le fond de commerce de Chantal Perrichon.


                                                                            • Masculin 2 février 2013 18:58

                                                                              Oui, effectivement, je allé voir le fond de commerce de Chantal Perrichon. Impressionnante la liste des 26 personnes qui composent le conseil d’administration de cette ligue !

                                                                              Impressionnante également la liste que vous déroulez avec le bouton « Nos actions » :
                                                                               
                                                                              - Le téléphone portable 

                                                                              Moralité : le bouton aurait pu rester au singulier.

                                                                              Impressionnant également l’objectif clairement affiché ur ce site :

                                                                              - Objectif : 0 accident ! 

                                                                              Est-ce vraiment crédible ? Tout le monde sait qu’un objectif crédible doit être atteignable. A part limiter la vitesse des véhicules à 0 kmh et interdire les chutes de pierres en montagne, on ne voit pas comment y arriver ! 

                                                                              Ceci étant dit, c’est difficile à comprendre pourquoi les différents journalistes ne connaissent que Chantal Perrichon pour leurs interviews sur la sécurité routière et non les responsables de la sécurité routière au gouvernement (CNSR) plus légitimes sur ce dossier.



                                                                              • Antoine 3 février 2013 01:15

                                                                                 Pas d’accord sur tout : les voitures banalisées pour sanctionner quasi aussi bêtement alors que mal conduire n’est pas nécéssairement ne pas respecter le code de la route mais davantage avoir une conduite inadaptée aux circonstances de l’instant. D’autre part, il n’y a pas de différence entre la sanction mécanique d’un radar et celle d’un gendarme qui cumule le double handicap d’être un policier et un militaire !


                                                                                • Masculin 3 février 2013 06:19

                                                                                  @ Antoine : effectivement, il y a un distinguo à faire entre bien conduire et respecter le CDR.

                                                                                  Néanmoins, il suffit de prendre le volant quelques minutes pour voir qu’il reste beaucoup à faire sur le respect du CDR. Si cette bataille était gagnée, le nombre des victimes chuterait de manière drastique (le CDR prévoit en effet beaucoup de situations).

                                                                                  Hormis la vitesse désormais bien respectée (because radars), le reste laisse encore beaucoup à désirer. A mes yeux, et moyennant que les véhicules soient équipées d’enregistreurs vidéo, la circulation de voitures banalisées porteraient un sérieux coup au non respect du CDR (la fameuse peur de la sanction).

                                                                                  Tout comme pour les radars vitesse, le calcul risque/sanction par les conducteurs basculerait dans le sens du respect du CDR.

                                                                                  Quand on voit le nombre de skieurs équipés de WebCam enregistreurs, on imagine qu’il n’est pas exagéré d’étudier un dispositif enrregistreur (et dateur) embarqué qui aurait 2 avantages :

                                                                                  - la police pourrait verbaliser à postériori un comportement dangereux ou une infraction du CDR en dépouillant (ou faisant dépouiller) la vidéo.

                                                                                  - l’individu, convaincu d’être l’objet d’un abus du verbalisateur, pourrait facilement contester la contravention. Le jugement pourrait être fait par une tierce personne, un juge par l’examen de la video, objet du litige

                                                                                  - Fini le rejet du système répressif par les conducteurs comme c’est le cas aujourd’hui. Les policiers ne verbaliseraient pas un cas qui n’est pas une faute, car leur PV serait rejeté.

                                                                                  Pourquoi ce système d’enregistrement est en vigueur depuis de nombreuses années aux USA et rien en France, malgré une évolution importante de la technologie.

                                                                                  Si les accidents coûtent si chers à la collectivité, qu’attend-on ? ...

                                                                                  Si un tel dispositif était déployé, j’aurais moins de frustation à être verbalisé pour une infraction que j’aurais commise et qui est flagrante sur la vidéo. Actuellement, vous êtes sur l’appréciation d’une seule personne et son avis fait force de loi. Le pot de terre contre le pot de fer.


                                                                                • Croa Croa 3 février 2013 19:24

                                                                                  à Masculin,

                                                                                  ça existe déjà  smiley par exemple là !


                                                                                • LEELOO Taubrouk 3 février 2013 19:40

                                                                                  Bof, pour ma voIture je sais pas, mais pour choisir du bon vin, je suis prêt à l’adopter tout de suite (sorry pour le re tard) smiley


                                                                                • Antoine 3 février 2013 22:29

                                                                                  Belle usine à gaz ! Quoi qu’il en soit, le diable est toujours dans le détail et la politique du chiffre aura encore raison de l’efficacité réelle...


                                                                                • ddacoudre ddacoudre 3 février 2013 10:40

                                                                                  bonjour masculin

                                                                                  Nous sommes dans ce domaine dans une situation schizophrénique. Il est impossible a un conducteur de respecter le code de la route dans tous ces points. Si nous avions un contrôleur de conduite embarqué, tout le monde perdrait ses 12 points dans la journée.
                                                                                  Sans remettre en cause la nécessité de sauver des vies, il faut d’autres mesure que la seule circoncision sans fin comme vous l’écrivez car elle comporte de fait ses propres limites puisque tant qu’il y aura un chauffeur une voiture une route de l’alcool, de l’inattention inaliénable à la condition humaine il y aura un certain nombre d’accident. Il semble que notre société soit guidé par la peur, or avec la peur au ventre, même si celle-ci dans diverses situations est salvatrice, avec la peur nous ne bâtissons que des « prisons ».
                                                                                  aujourd’hui nous en sommes arrivé à une situation de non retour car plus personne n’a le courage politique de dire qu’il faut supprimer le permis à point et les peines d’emprisonnement. C’est loi sont passé tout au long de cette période d’instrumentalisation émotionnelle des faits divers « accidentologênes » dont la régularité sur nos écrans des JT ont constitué des encrages psychologiques, de telle sorte que ceux qui sont les plus peureux ceux qui ne savent pas conduire pour foule de raisons réclament toujours plus de sanctions pour apprécier une situation la plus part du temps suggestive de la dangerosité d’une conduite des autres, et ouvre la porte à l’arbitraire.
                                                                                  Les ateliers de tôleries démontrent par leur activité croissante le nombre d’accident qui surviennent dans une année.

                                                                                  La voiture exige que le cerveau humain prenne la mesure de son espace comme il le fait avec notre corps et soit en mesure de maitriser son espace en fonction de la vitesse dans la mesure d’une perception ponctuelle de son environnement car notre attention n’est jamais soutenu mais absorbé par son environnement routier, car il est impossible à l’œil humain d’avoir une fixité de vision puisque notre regard balaie l’espace comme le projecteur d’un phare. ainsi bien des accros stupide de la sécurité demande aux chauffeurs d’avoir des conduites d’attentions qui sont impossibles à notre regard, et posent en plus tout au long des routes des panneau de signalisations et de publicités les bordes sans que jamais il ne soit remis en cause qu’ils distraient le regard du conducteur, mais la fixation sur l’alcool est toujours le lieds motif sans qu’il ne soit jamais démontré que la distance parcourue par l’incidence du taux d’alcoolémie supérieur au taux admis en soit la cause.
                                                                                  Comme toujours l’info se contente d’une information « culpabilisatrice ».
                                                                                  Si tous ceux qui ont bu plus de deux verres durant ces trente dernières années avaient eu un accident ne devrait plus y avoir personne sur les route. Il y a donc une limite au relations linéaires que l’info nous pousse a avoir cela est parfaitement connu d’un trait psychologique qui s’appelle le biais de la négligence du taux de base, c’est à dire que les individus interprètent les probabilités en fonction de l’inquiétude développé plus qu’en fonction du risque réel ce qui est le cas pour la sécurité routière.
                                                                                  Vous même tout en dénonçant les excès ou nous en sommes arrivés vous restez dans le moule de cette inquiétude et vous préconiser des mesures de contrôles des conducteurs.
                                                                                  Or ce qui a le plus amélioré la sécurité routières ce sont les équipements, l’état des véhicules, l’état du réseau routier bien plus que les radars que tout le monde zappe ou la visibilité policière. Savoir conduire c’est à dire maitriser l’espace de son véhicule vaut toutes les préconisations sécuritaire. Il y a des chauffeurs qui à 300 km à l’heure passent entre deux platanes et d’autre qui à 30 km en prennent un, or les plus nombreux sont ceux qui en prennent un.

                                                                                  L’autre aspect non négligeable de la sécurité routière et des faits divers et de faire admettre une visibilité policière et la rendre souhaitable en l’important dans d’autres champs et nous passons d’une société de la force du droit a une société du droit de la force en pensant que seul ces la force qui peut apporter une solution a toutes chose ce sont les société policiarisé commes la notre ou les notres. Les USA y sont depuis bien plus de temps que nous puisque nous l’avons importé d’eux et n’ont pas solutionné leur difficulté pour autant si ce n’est de remplir des prisons. La sécurité routière ne se limite pas seulement à une activité de préservation de l’existence, elle façonne aussi les esprits.

                                                                                  la meilleure sécurité résulte toujours de l’amélioration du réseau routier qui crée bien plus d’emploi que la production d’éthylotest.
                                                                                  ddacoudre.over-blog.com .
                                                                                  cordialement


                                                                                  • Masculin 19 avril 2014 10:27

                                                                                    Bonne nouvelle à l’attention des candidats au permis de conduire !

                                                                                    Désormais, ils n’auront plus qu’un seul panneau à apprendre : le fameux panneau B14 (rond, cerclé de rouge avec un chiffre à l’intérieur) que tout le monde connaît. Je m’explique :

                                                                                    Pour ce week end de Paques, tout le monde est sur le pont. Les forces de l’ordre, les journalistes, la sécurité routière. A chaque fois, les mêmes images : les radars, qu’ils soient fixes, mobiles, jumelles, etc... On ne voit que cela. Il est clair (pour nos politiciens ... et la sécurité routière représentée par Chantal Perrichon) que l’ennemi n°1 est la vitesse.

                                                                                    Ce matin, j’ai parcouru 3 km. Bilan : un stop grillé, sans même ralentir. Toute l’armada étant dédiée à la chasse à la vitesse dangereuse (91 kmh au lieu de 90 kmh), notre conducteur ne risquait rien.

                                                                                    Tout le monde est désormais d’accord pour reconnaître que le but (non avoué) est financier afin de remplir un peu les caisses vides de l’Etat. Le minimum serait de le dire haut et fort.

                                                                                    Pour terminer, pensons un peu à ceux qui décèdent car ils n’ont pas trouvé de donneurs d’organes pour les sauver. Un tué sur la route (même si c’est tragique) sauve plusieurs personnes. Les pouvoirs publics seraient bien avisés d’ajouter dans les 3250 morts de 2013, les personnes décédées suite à l’absence de donneur.

                                                                                    Tout ceci pour dire que le curseur est mal positionné. Avec la tolérance zéro liée à une signalisation routière souvent aberrante, la France devient liberticide.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Masculin


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès