• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Aldoo

Aldoo

Doctorant en informatique (vérification de programmes), intéressé par les questions de politique et de démocratie.
Je suis un habitué, non inscrit, d’Agoravox depuis 2005. Aujourd’hui, j’ai décidé de passer du côté des rédacteurs, à l’occasion d’une salve d’articles sur les machines à voter.
Pour jouer cartes sur table, je préviens que je suis plutôt sensible aux idées socio-démocrates, mais je n’envisage pas d’écrire, pour l’instant, d’articles purement partisans, trollifères par nature.

En revanche, je reviendrai sans doute à la charge avec des articles de vulgarisation sur des sujets où sciences, technologies et démocratie se mêlent allègrement.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 80 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Aldoo Aldoo 16 mai 2007 16:41

    Ah que dire de Second Life ?

    Déjà, ce qui m’a intrigué, c’est que ça fait quelque temps qu’on en parle dans les médias traditionnels (et de plus en plus aujourd’hui)... mais que la blogosphère s’en fait un écho quasi-nul. Au point que j’ai cru jusqu’à peu que c’était un non-phénomène, surexposé à cause du fantasme cyberpunk des années 80, où ce qui tenait lieu d’internet était un monde virtuel en 3D, conception à laquelle en étaient peut-être resté une grande partie des non-internautes.

    Mais voilà, il y a déjà 6 millions de comptes créés, ce n’est pas encore autant que sur les gros MMORPG, mais ce n’est pas si mal. Donc soit, je prends acte, c’est un véritable phénomème à l’heure actuelle.

    Maintenant, j’apprends dans cet article que les experts pensent que les jours de SL sont comptés parce que ce monde se prète pour l’instant assez mal au business en ligne. Là, j’ai envie de dire « et alors ? ». Pour m’être enfin mis à SL, je constate que celui-ci est déjà bien assez pollué comme ça par les affichages commerciaux ! Ouste, circulez, vendez votre camelote ailleurs !

    Je pense que SL ne se porterait pas plus mal à rester non marchand, ou pas trop marchand (Linden peut encore gagner de l’argent en louant les terrains virtuels et les uploads de toute manière). Oublie-t-on qu’une grande partie du web est non marchand et n’en vit pas plus mal pour autant ?

    Cela dit, les reproches quant à la jouabilité de SL sont justifiés. Pour l’instant c’est un gros bousin bien lourd et qui plante tout le temps, qu’on tolère par curiosité pour son aspect novateur. Mais il n’y a pas d’impossibilité technique à corriger cela.

    D’autre part il n’y a pas encore grand chose à faire concrètement dans SL, à part discuter, et « jouer à la poupée » avec son avatar, c’est assez limité (mais j’applaudis pour la personnalisation de ladite « poupée » : le nombre de réglages pour l’apparence physique est impressionnant !!!). Bon et puis il y a le cybersexe, omniprésent (au point qu’ils commencent à s’en inquiéter et à proposer des mécanismes de vérification d’identité, ainsi qu’un SL pour mineurs).

    Mais heureusement, ensemble tout est possible, si j’ose dire, dans SL, qui peut servir de base technologique à de nombreuses activités en ligne, limitées seulement par l’imagination (en effet, la gestion technique bas niveau est gérée par Linden, il est ensuite facile de créer des objets et de les animer avec des scripts). Je pense que de nombreux MMORPG amateurs sont amenés à se développer à l’intérieur-même de SL (en fait, cela a déjà commencé...).

    Bref, wait and see...



  • Aldoo Aldoo 9 mai 2007 17:55

    Je ne parle pas de bourdes, mais de gros dérapages commis dans l’exercice de la fonction de président de la république. Pour ça, il faudra attendre encore un peu... pas longtemps, j’en ai peur !



  • Aldoo Aldoo 9 mai 2007 17:38

    La colère de la rue se comprend parfaitement, tant le choix de Sarzozy comme président va à l’encontre des valeurs que cette jeunesse voudraient voir défendues.

    Je suis personnellement sidéré de voir les scores obtenus par cet homme aux deux tours, alors que je ne croise presque jamais de sarkozystes. Tout cela me porte à penser qu’il y a deux Frances qui ne peuvent pas se comprendre.

    Du coup, j’ai l’impression que l’autre France (celle qui est majoritaire à 53%), celle qui a justement voté pour les méthodes musclées de ce candidat, soutiendra à 100% la répression « au kärcher » de ces nouvelles émeutes.

    Leur seule motivation est, en effet, un désaccord idéologique. Or, si tôt après les élections, on ne peut encore reprocher à Sarkozy que l’élément intentionnel et aucun nouveau fait. L’opinion ayant déjà jugé le 6 mai, il n’y a aucune chance que cette révolte ne la fasse changer de jugement, bien au contraire.

    En revanche, attendre Sarko au tournant pourrait être tellement plus efficace ! Je suis convaincu qu’il commettra assez vite des impairs (et puis s’il n’en commet pas, après tout, tant mieux). Jeunes et moins jeunes de France, gardez votre colère intacte, car c’est ce jour-là qu’il faudra « frapper » (en respectant la loi, boudiou) !



  • Aldoo Aldoo 9 mai 2007 17:11

    Euh, justement, mettre fin à la concurrence des mémoires, je comprends que c’est en établir un monopole, bref promulguer des lois mémorielles (non repentantes, cette fois-ci). Enfin, c’est comme ça que je l’avais compris.

    Maintenant, par concurrence, peut-être qu’il parlait du concours de victimisation auquel participent toutes les communautés victimes de différentes exactions à différentes périodes de l’Histoire. Si c’est ce qu’il voulait dire, oui je suis pour une fois d’accord avec lui. Maintenant, de là à dire qu’il ne faut plus se repentir, il y a un pas. On peut se repentir de certains épisodes peu glorieux tout en restant globalement fiers d’être français.

    Bref, le vivre ensemble ne peut fonctionner que si tout le monde y met du sien.



  • Aldoo Aldoo 1er mai 2007 20:08

    @CNE FLAM

    Dans cet article, moi je ne vois qu’un tableau de chiffres, assez parlants, il est vrai, mais aucun procès !

    Pour mon exemple, je ne vois pas ce que j’ai à me reprocher. Il est suffisamment parlant, je pense.

    Vous osez parler de rangaines, mais franchement, vouloir toujours faire porter le chapeau aux soi-disant bobos, pseudo-intellectuels crypto-marxistes, ce n’est pas de la rangaine, ça ? (et au fait, ce n’est pas un peu fatiguant à la longue ?)

    Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait qu’une seule population capable de dire comment voter. Bien au contraire, j’ai souligné l’intérêt du suffrage universel, comme moyen pour chacun de sortir de son petit monde et de confronter son opinion à celle des autres milieux sociaux. Ensuite, vos allusions racistes, gardez les pour vous. Elles sont non seulement hors-sujet et, qui plus est, elles sont déplacées car les propos anti-noir, anti-juif ou anti-martien, on les entend surtout à droite, voire très à droite.

    Me suis-je proclamé de la Révolution française ? Je ne la renie pas, mais encore une fois, vous êtes hors-sujet, et partez toujours du principe que je veux réserver le droit d’avoir une opinion à une élite, ce qui est totalement faux.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès