• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Aldoo

Aldoo

Doctorant en informatique (vérification de programmes), intéressé par les questions de politique et de démocratie.
Je suis un habitué, non inscrit, d’Agoravox depuis 2005. Aujourd’hui, j’ai décidé de passer du côté des rédacteurs, à l’occasion d’une salve d’articles sur les machines à voter.
Pour jouer cartes sur table, je préviens que je suis plutôt sensible aux idées socio-démocrates, mais je n’envisage pas d’écrire, pour l’instant, d’articles purement partisans, trollifères par nature.

En revanche, je reviendrai sans doute à la charge avec des articles de vulgarisation sur des sujets où sciences, technologies et démocratie se mêlent allègrement.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 80 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Aldoo Aldoo 30 avril 2007 18:13

    Le fait que la didactique soit une imposture est aussi dans ces livres ?

    Que les IUFM racontent beaucoup de conneries, je veux bien le croire. M’enfin, il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l’eau du bain !

    Ensuite, je préfère un enseignement public réellement présent et accessible au plus grand nombre, plutôt qu’un pays où seul le privé aurait les moyens (financiers) de dispenser un enseignement de qualité. Or c’est peu ou prou le programme de la droite.

    Enfin le contenu même de l’enseignement peut-être discuté, mais sans moyens, il ne pourra que continuer à se dégrader.

    En fait, j’ai beaucoup de mal à voir comment on peut voter blanc dans ces conditions, car c’est loin d’être bonnet blanc et blanc bonnet.



  • Aldoo Aldoo 30 avril 2007 18:02

    Pour le contrôle des médias, je ne parlais pas des différents bruits qui courent (cela dit, pas de fumée sans feu !). Je parlais plutôt des différentes lois liberticides LCEN, DADVSI, ainsi que la loi récente pour empêcher de filmer et diffuser des vidéos d’actes violents. Je parle aussi des menaces et insultes proférées par le candidat à l’encontre de journalistes, notamment de France 3 et de Libération. Je parle de l’interdiction du livre sur Cécilia. Je parle des chaises musicales dans les directions des grands médias. Bref, je parlais de faits avérés.

    L’eugénisme, il ne l’a pas pratiqué, mais il est cohérent avec ses déclarations dans Philosophie Magasine, ainsi que dans sa volonté exprimée de vouloir dépister les futurs délinquants dès le berceau.

    Le fascisme, il ne l’a pas encore pratiqué non plus, mais il n’en est plus très loin. Il n’y a plus qu’à passer des idées aux actes. Enfin, heureusement, rien ne garantit qu’il ne tienne ses promesses, n’oublions pas qu’il est du même parti que Chirac !



  • Aldoo Aldoo 30 avril 2007 17:34

    @IP115 : je me permettrais de pointer le fait que Sarko se pose aussi en défenseur des classes populaires... (quel candidat ne le ferait pas ?)



  • Aldoo Aldoo 30 avril 2007 17:31

    @Darkfox : c’est vous qui délirez. Je ne parle jamais de programme, mais d’idées véhiculées (au fait, c’est quoi un « état eugéniste », comme vous dites ?). Je ne pense pas que le programme électoral d’Hitler comportait en clair la Shoah (enfin, je parle, mais je ne l’ai jamais vu ce programme). Il est normal que Sarko ne dise pas trop de trucs objectivement choquants dans son programme (seule sa rhétorique l’est). Ce sont par contre tous ses dérapages, plus ou moins contrôlés, dans les médias, qui sentent franchement mauvais.



  • Aldoo Aldoo 30 avril 2007 16:44

    J’ai l’impression qu’il y a une belle hypocrisie, lorsque l’on parle des sectes.

    Les témoins de Jéovah, 5e religion de France (en effectifs, je suppose) ? Et bien soit. Cela n’a rien de scandaleux, tant qu’on fasse en sorte que tous ces gens-là respectent la loi républicaine. On ne va pas forcer tout le monde à être catholique (ou bien athée).

    Alors je ne sais pas exactement ce que prône l’auteur de l’article, mais il me semble difficile de vouloir lutter pour l’élimination pure et simple des sectes en France, car cela équivaudrait à reconnaître qu’il existe une poignée de religions officielles et autorisées, ou que tout culte religieux est interdit, ce qui serait contraire à la laîcité supposée de notre république.

    Bien que je sois moi-même plutôt anti-religieux, je pense que la liberté de culte est un principe « sacré » et non négociable. Toute brèche dans ce principe serait la porte ouverte à tous les excès, car après la liberté de culte viendrait la liberté de conscience, et peu à peu l’interdiction d’exprimer des points de vue en désaccord avec l’idéologie officielle.

    Si ce que vous souhaitez, c’est tout simplement l’intransigeance vis-à-vis des lois actuelles, en particulier la loi de 1905, que les sectes sont susceptibles de transgresser, je suis d’accord. Si ce que vous défendez, c’est éventuellement qu’on crée de nouvelles lois pour se prémunir des excès des sectes, je suis d’accord aussi, tant que l’on ne désigne pas les sectes et les religions en tant que telles (en particulier, elles devront aussi bien s’appliquer aux communautés catholiques et autres).

    Mais de grâce, rendez votre message plus clair !

    NB : je fais bien la différence entre laîcité et liberté de culte. Pour moi la première est très souhaitable, la seconde est indispensable.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès