• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Arnould Accya

Arnould Accya

Nous sommes de passage. Alors levons la tête, ouvrons les yeux, et allons chercher un pré où l'herbe est bien verte, fraîche et tendre à souhait.
Ce serait dommage de se laisser brider, brimer, puis tondre sans réagir ; sans s'exprimer, l'esprit libéré.

Tableau de bord

  • Premier article le 09/12/2016
  • Modérateur depuis le 09/04/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 96 110
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 8 5 3
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique









Derniers commentaires



  • Arnould Accya Arnould Accya 10 avril 2018 14:03

    @Matlemat

    Vous m’avez pris pour un bon naïf.

    Pas si simple la déduction, à mon avis.

    Il me semble que la colonisation a revêtu dans ce cas une forme douce qui a eu des retombées à court et moyen terme très positives mais qui, à long terme, en déséquilibrant la répartition des richesses et le niveau de développement entre les peuples de cet archipel, a entraîné des flux migratoires ingérables pour Mayotte dont la situation économique et sociale se dégrade rapidement.
    Donc soit la France devait investir de la même manière sur TOUT l’archipel malgré les exigences d’autonomie depuis le départ des Comoriens, au contraire des Mahorais « dociles » ; soit elle aurait dû se retirer au moment de la proclamation de l’indépendance des Comores et accepter de rendre Mayotte à cet archipel.

    C’est tout le sens de mon texte qui génère pas mal de frictions, mais j’aime le débat tant qu’il reste constructif smiley



  • Arnould Accya Arnould Accya 10 avril 2018 10:44

    @cétacose2

     ??
    C’est quoi ce mauvais délire ?
    Je n’ai, par éthique, encore jamais bloqué de commentaire, mais celui-ci est si con que j’ai du mal à respecter le principe de la libre expression.

    Vous n’auriez pas un problème avec les Mahorais, les Comoriens ou les gens différents de vous en général ? 



  • Arnould Accya Arnould Accya 10 avril 2018 08:39

    @gardiole
    Hummm ...

    Ok, détaillons, j’avais voulu simplifier, trop sûrement :

    Au milieu du XIXème, Mayotte est menacée par les sultanats voisins comoriens et la monarchie malgache soutenue par les Anglais. Le dernier sultan mahorais tient à sa peau et décide donc de vendre la souveraineté de l’île à la France qui a fait jouer ses gros muscles et vient de conquérir Nosy-Be. Il négocie bien entendu son retrait à prix d’or, que sa retraite soit dorée et les siens bien lotis.
    Du coup, Mayotte passe sous le pavillon de la France. Puis, avec la tristement célèbre conférence de Berlin en 1880 et des poussières et le découpage de l’Afrique au couteau à fromage (ce serait dommage de se gêner, se sont dit les alléchés colonisateurs tout jouasses), la France récupère dans son assiette bien garnie Madagascar, sa possession de Mayotte est entérinée, et elle essaye de s’accaparer aussi les autres îles qui passent sous protectorat avec un gouverneur qui décide, le morveux, de crécher à Moroni en grande Cormore et pas Dzaoudzi à Mayotte, ce qui fâche les Mahorais.
    Puis la France va toujours privilégier Mayotte aux autres îles et cela va créer des tensions, une animosité entre les tribus comoriennes (au sens large) et lors du processus d’indépendance mené par référendum, les Comores prennent le large et souhaite inclure dans leur barque Mayotte qui, bien au chaud dans son cocon français, refuse niet en bloc.
    Et tout le tintouin monte, tourne à la vinasse infâme, voire au vinaire le plus aigre et finalement Mayotte devient un DOM à la fureur des Comores.
    Puis, comme Mayotte, financée par la France se développe tandis que les autres, non, bisbille et compagnie se pointent, et comme toujours, les voisins jaloux finissent toujours par essayer de vous piquer votre carré de tomates.

    Voilà, en gros.
    L’explicatif est beaucoup plus détaillé (et juste), mais les problématiques exactement les mêmes.



  • Arnould Accya Arnould Accya 10 avril 2018 04:16

    @Matlemat
    La seule réponse qu’on peut apporter à cette question bien subjective, c’est que les flux migratoires de Mayotte sont archi-positifs depuis des lustres.
    Mettez-vous à la place des Comoriens, par exemple, une seule seconde.



  • Arnould Accya Arnould Accya 11 février 2018 09:43

    Merci pour cet article intéressant, même si un point majeur fait défaut selon moi : les élections russes en 2018.

    L’Empire, pour essayer de pourrir ces élections et donner un visage anti-démocratique à la Russie qui fait tant hurler, par malheur, dans nombre de nos chaumières lobotomisées, a tenté de réactiver, une fois n’est pas coutume, la carte Navalny.
    Ils ont réussi à mettre sur pied des manifestations dans plusieurs villes russes, manifestations qui ont rassemblé au maximum, dans les villes les plus importantes, quelques milliers d’individus soudoyés, inconscients, que sais-je ...
    Ce qui signifie que le poids réel de ces manifestants est à l’image de celui de leur leader : quasi-nul. Leur seul crédit est celui que leur confèrent nos médias atlantistes vendus qui, en toute indécence, exagèrent la portée de ces défilés, portée quasi-nulle en réalité, encore une fois.
    Quant à Nalvany, il suffit d’observer ne serait-ce que son visage et l’énergie qu’il dégage, ce triste sire, pour ressentir une impression qui s’ancre rapidement en certitude. Jetez un oeil, par exemple, sur sa photo sur Wikipedia. Alors, vous en dites quoi ? Oui, on est d’accord, il a vraiment une bonne tête de sale ordure.

    Je vois venir les détracteurs anti-Poutine et leur qualificatif éhonté de dictateur concernant ce dernier. Certains de ces décérébrés sont tellement à la ramasse qu’ils fustigent la Russie comme une dictature communiste !!
    Si, si, croyez-moi ... On me l’a déjà sortie celle-là, et ça n’a choqué presque personne autour de la table ; ou si peu, malheureusement.

    Hé non ! Poutine est aimé par plus des 2/3 de son peuple. Evidemment, j’ai envie de dire, quand on voit à quel point cette nation a progressé en une vingtaine d’années, et dans quel état elle était quand il a pris le pouvoir.
    Et la nôtre, au fait ?
    Noooon, mieux vaut ne pas évoquer ce sujet délicat, responsable pourtant de pas mal d’amertume détournée par nos merdias aux ordres ...  

    Alors oui, Poutine va gagner de nouveau ces élections, bien sûr.
    Et c’est tant mieux pour nous tous, vraiment. Champagne !!!

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité