• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Coopain des bois

Coopain des bois

Citoyen qui cherche à joindre pratiquer ce qu’il pense, et à penser ce qu’il pratique dans la bonne humeur. J’ai choisi de vivre en famille dans le Limousin, j’y cultive mon jardin, j’y élève quelques volailles, entretien mes liens de voisinage, chante en chorale, travaille à mi-temps comme chauffeur de car ... j’aime la vie, mon épouse, mes enfants, mes amis ... et me plait à me proclamer résistant contre un jus idéologique, culturel et marchand d’oppression qui tendrait à me ( nous) faire croire qu’il faut absolument fortune financière, pouvoir, sexe, travail et consommation pour vivre heureux. 

Tableau de bord

  • Premier article le 06/08/2010
  • Modérateur depuis le 10/08/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 22 136 500
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 21 20 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Coopain des bois Coopain des bois 6 juillet 2011 09:26

    Arrêtez les gars d’harceler ce pôv type, cela ne sert à rien !

    DSK il a du cul !

    Ce café noir gourmand consommé à la hâte à la suite 2806, avait un goût d’amertume, et lui a retourné l’estomac.
     
    L’hotel Sofitel aura t’il la décence de dédommager DSK ?

    C’est vrai quoi ! Si on ne peut même plus déguster sa femme de ménage au petit déjeuner en toute confiance, la vie d’un homme politique cosmopolite va devenir insupportable.
    A quoi bon avoir tant de pouvoir et tant de fric et même pas pouvoir s’offrir vite fait une gonzesse au petit déjeuner ?

    Il n’y aura plus de candidat à ce job harassant.

    Arriver à se faire passer pour un économiste brillant, pour un homme de gauche, et un séducteur irrésistible .... bravo Dominique nique nique, et comme disait son ami Nique nique nicolas ...

    Ensemble tout est possible !  smiley

    Vous êtes pas obligé de me croire !



  • Coopain des bois Coopain des bois 5 juin 2011 22:20

    « Pourquoi Francois Hollande va gagner en 2012 »
    A la vitesse à laquelle les événements se précipite ... il faut s’attendre à tout avant cette échéance.

    La question du nucléaire va forcément être, à droite comme à gauche l’enjeu majeure de ces prochaines élections. Il n’y a unicité ni à droite ni gauche sur ce thème. A cela s’ajoute la question de la crise sociale et de la révolte des insurgés qui émerge dans tous les pays d’Europe et ne fait que commencer. D’ici là, l’Union Européenne risque d’avoir disjonctée  !

    Sur ces deux points, François Hollande ne m’apparait pas être l’homme de la situation capable tout autant d’être le rassembleur de la gauche autour d’une sortie programmée du nucléaire, ni d’être capable d’être reconnu comme apte à être non pas porteur d’une alternance, qui n’est plus attendue, mais d’une alternative à ce système d’illusion démocratique ravageur de notre patrimoine socio économique et environnemental.
    Rappelons nous que le premier parti en France n’est pas dans la sphère UMPS mais celui des abstentionnistes, et cela ne va pas changer au vu des derniers évènements de la cour politique française.

    Il est possible, si la situation ne sera pas encore assez mûr en cette échéance, qu’encore une fois, il n’y ait pas de gagnant, car le peuple français sera encore une fois le couillonné électoral.



  • Coopain des bois Coopain des bois 2 juin 2011 22:22

    Une journaliste sénégalaise résume bien cette affaire DSK :
    http://www.courrierinternational.co...

    L’affaire est simple. Il s’agit d’un crime sexuel dans un décor de banalisation de l’appétit sans vergogne et démesuré du pouvoir, de la fortune et du sexe orgiatique qui règne dans le cercle relationnel de nos élites.

    Ils en arrivent à ne plus savoir discerner consentement mutuel et viol, et confondre présomption d’innocence et flagrant délit.

    La victime dans cette affaire, ce n’est pas le pauvre DSK maltraité par la justice américaine, comme les messages transmis par les médias, et ses camarades socialistes nous le laissaient penser, prêt en France à faire des manifs pour le sortir de prison ... c’est tout simplement une femme de ménage immigrée africaine qui a eu le malheur d’être en présence d’un puissant prédateur fortuné pendant ces heures de travail.

    Évidemment l’affaire accusant dans les mêmes circonstances un immigré africain dealer de nos quartiers de banlieue aurait été menée de manière plus expéditive en France et n’aurait certainement suscité aucun élan de compassion envers le prédateur.

    Je remercie la justice américaine d’avoir fait preuve jusqu’à présent d’une impartialité exemplaire.

    La cerise sur le gâteau est que cet homme à la boulimie légendaire et exubérante de pouvoir, de fortune et de sexe, jusqu’à la libido incontrôlable ait pu être choisi par un parti politique qui se prétend socialiste comme leur représentant candidat au pouvoir présidentiel.

    La gravité de l’affaire aura le mérite de révéler l’incontrôlabilité de nos cercles d’élites et la perversité de notre système dit démocratique.

    Il suffit de séduire un jour, pour le droit d’user et d’abuser du pouvoir pendant 5 ans.

    L’exemple en est encore du dossier nucléaire, qui se révèle lui aussi incontrôlable. 70 % des français veulent sortir du nucléaire. Mais le cercle d’élites politiques qui nous gouverne continue dans sa pensée hermétique à vouloir que l’on ne puisse pas en sortir ...

    Une élite toute puissante à la libido incontrôlable avec entre ses mains un nucléaire incontrôlable, et un peuple infantilisé et rendu impuissant à faire valoir sa volonté ...

     je ne suis pas sûr que l’on puisse encore échapper à la catastrophe !
    Qu’en pensez vous ?



  • Coopain des bois Coopain des bois 2 juin 2011 22:06

    Cela ressemble à une version de la théorie du complot qu’elle induit de manière implicite.
    Une journaliste sénégalaise résume bien cette affaire DSK :
    http://www.courrierinternational.com/article/2011/06/01/respect-pour-l-icone-nafissatou

    L’affaire est simple. Il s’agit d’un crime sexuel dans un décor de banalisation de l’appétit sans vergogne et démesuré du pouvoir, de la fortune et du sexe orgiatique qui règne dans le cercle relationnel de nos élites.

    Ils en arrivent à ne plus savoir discerner consentement mutuel et viol, et confondre présomption d’innocence et flagrant délit.

    La victime dans cette affaire, ce n’est ni le dollar, ni l’euro ... c’est tout simplement une femme de ménage immigrée africaine qui a eu le malheur d’être en présence d’un prédateur pendant ces heures de travail.

    Évidemment l’affaire accusant dans les mêmes circonstances un immigré africain dealer de nos quartiers de banlieue aurait été menée de manière plus expéditive en France.

    Je remercie la justice américaine d’avoir fait preuve jusqu’à présent d’une impartialité exemplaire.

    La cerise sur le gâteau est que cet homme à la boulimie légendaire et exubérante de pouvoir, de fortune et de sexe, jusqu’à la libido incontrôlable ait pu être choisi par un parti politique qui se prétend socialiste comme leur représentant candidat au pouvoir présidentiel.

    La gravité de l’affaire aura le mérite de révéler l’incontrôlabilité de nos cercles d’élites et la perversité de notre système dit démocratique.

    Il suffit de séduire un jour, pour le droit d’user et d’abuser du pouvoir pendant 5 ans.

    L’exemple en est encore du dossier nucléaire, qui se révèle lui aussi incontrôlable. 70 % des français veulent sortir du nucléaire. Mais le cercle d’élites politiques qui nous gouverne continue dans sa pensée hermétique à vouloir que l’on ne puisse pas en sortir ...

    Une élite toute puissante à la libido incontrôlable avec entre ses mains un nucléaire incontrôlable, et un peuple infantilisé et rendu impuissant à faire valoir sa volonté ...

     je ne suis pas sûr que l’on puisse encore échapper à la catastrophe !
    Qu’en pensez vous ?



  • Coopain des bois Coopain des bois 2 juin 2011 13:11

    « le PS est coupable d’avoir adoubé un homme dont il savait qu’il était vulnérable dans son comportement, si ce n’est pénalement. »

    Le problème m’apparait plus grave ! Cette normalisation de l’avidité sans limite du pouvoir, de la fortune et du sexe par une élite, parait tellement contradictoire avec les fondamentaux du socialisme que l’on peut se demander ce qui reste de ses fondamentaux dans le Parti Socialiste.
    D’une certaine manière, l’affaire Woerth et tout ce qu’elle implique de compromission entre le pouvoir et la fortune est moins choquante ( et non moins excusable) du fait, que s’enrichir sans limite jusqu’à la démesure sur le dos des autres, usurper, et abuser sans vergogne du pouvoir n’est pas contradictoire avec les principes reconnus de la droite, tout au moins de l’expérience qu’elle laisse de sa gouvernance et qui a été portée au paroxysme par la bande à Nicolas Sarkozy.

    A cela, le PS a ajouté l’art de vendre de l’espoir, l’art de la séduction en donnant l’impression qu’en lui donnant le pouvoir sans limite, il nous le rendra !

    Ce que révèle l’affaire DSK, c’est que finalement cette alternance de pouvoir entre les deux grands partis de gauche, et de droite, n’est pas fondamentalement une alternative politique, mais une manière de continuer de se laisser abuser, déposséder de notre devenir ensemble, de nos biens, et de bien pire : de notre citoyenneté, par une opération de séduction électorale, donnant l’impression que nous serions consentants de ce viol organisé de notre citoyenneté.

    La question du nucléaire, où 70% des français souhaitent une sortie du nucléaire pendant que l’élite politique continue de vouloir y rester révèle un aspect de ce viol organisé de notre citoyenneté.

    Il me semble que la révolte des indignés qui occupent les places publiques aujourd’hui nous interpelle sur cette banalisation de l’illusion de démocratie dans nos nations européennes.
    Pouvons nous être consentant un jour dans un bulletin de vote, pour laisser le droit à une élite de nous abuser pendant 5 ans ?

    L’heure me semble proche, non pas de choisir une nouvelle alternance, mais bien de choisir de vivre ensemble une alternative réellement démocratique, en une démocratie citoyenne permanente, pour en finir de cette ’illusion démocratique. Nous ne pouvons rester les témoins impuissants d’un patrimoine environnemental et social qui ne cesse de se dégrader.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès