• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

eric

Travailleur émigré en russie

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 14/05/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 34 9701 1576
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 240 116 124
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • eric 13 février 19:18

    @eric

    Et puis dans le coin, avec la propagande soviétique puis russe en guise d’histoire, non seulement les gens connaissent rarement la Ligne Maginot, mais j’ai accompagné en Normandie, des russes qui n’avaient jamais entendu parler d’un débarquement. Et allez leur raconter que les troupes françaises en Tunuisie, avec leurs vieux 75, on fait plus prisonnier que les soviétiques à Stalingrad...Ça doit même être illégal de le raconter.... (minimisation du rôle de l’URSS). Mais Mannerheim.....Staline a envoyé pas mal de sudistes, car il doutait de la loyauté des troupes des environs, qui avaient des échos sur les réalités comparées. Quand on sait qu’a Somusalmii, 300 finlandais ont bloqué 25 000 soviétiques, dont 23000 ont péri, on comprend pourquoi ces histoires ont laissé des traces dans la mémoire collective des peuples soviétiques. ....



  • eric 13 février 19:05

    @Christelle Néant

    Non ! Cette ligne a été construite pour se défendre contre un peuple allié des Nazis. C’est donc une ligne qui symbolise l’anticollaborationnisme, en d’autres termes, la Résistance. Vous n’y pouvez rien, les dates font foi.



  • eric 13 février 13:47
    1. Je parle des marocains parce que le royaume du Maroc tient des statistiques sur les migrant propriétaires au pays, qui croisées avec les statistiques française, sont une preuve de la tendance des migrants à plus chercher à être propriétaire. Cela n’a rien a voir avec la question d’une invasion que vous fantasmez.
    2.  Oui, bien sur, je vous renvoie à mon article sur le rapport Obin. https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-rapport-obin-courageux-mais-peu-15843 ce sont tous des inspecteurs de l’EN ex de cabinets ministérielle socialiste et qui parviennent à la conclusion que leur organisation, co-gérée par leurs syndicats, a organisé de façon systématique, la ghettoïsation des pauvres. Pourquoi voulez vous comparer les profs avec des juifs ? Les juifs vous posent problème 
    3. Aujourd’hui, il n’y a plus de gilets jaunes, il y a, pour l’essentiel, des gauchistes qui se mettent des gilets jaunes. Ce n’est pas difficile à prouver, les masses se battent sur leur terrain ; les vrais gilets jaunes étaient sur les ronds point, les actuels sont devant le conseil d’Etat. Le temple du droit séparé pour fonctionnaires. Les autres ne savent en général pas ce que c’est.
    4. Le vote est un vote. Si il a été protestataire c’est pour Macron. Les socialos en ayant marre d’être représentés par une brêle impuissante qui leur garantissait la défaite. Voter pour quelqu’un qu’on ne connait pas et qui n’a jamais rien fait, c’est un votre protestataire.
    5. La réponse est dans votre question : le RN rassemble de paisibles citoyens républicains, comme l’ a démontré Perrineaud dans ses ouvrages. Ils ne sont effectivement pas pressés d’aller se faire casser la gueule par les nervis fascistes d’extrême gauche, qui ont toujours été les supplétifs du pouvoir des bureaucrates, qu’on les nomme macronistes ou socialistes. C’est pareil pour les candidats. Quand tu n’es pas fonctionnaire, il faut être retraité ou rentier pour se présenter. Les français de base ont besoin de gagner leur vie au quotidien. Dans mon village, un artisan a envisagé, de se présenter, à l’école et à la mairie, on lui à dit qu’on se passerait de ses livraisons si il se présentait.
    1.  Il n’y a pas besoin de développements, la mixité, non seulement dans le luttes, mais aussi dans les lits, existe entre français et étrangers à peu prêts chez les seuls électeurs RN. C’est très bien montré dans le film de Coline Serreault, la crise). Parce qu’ils vivent ensemble quoi qu’on en dise. C’est dans la fonction publique de gauche, qu’il faut un filtre de 2 ou 3 générations. Les gens de gauche sont endogames ( voir Etudes publiées par le Nouvel Obs), ils sont dans des trucs à statut avec diplôme ou les étrangers sont par construction sous représentés. Ils ne supportent pas l’altérité. Quand tu vois un limitant fifie’s, qui se gargarise de son logo qui représente un lettre grecque, un truc ignoré par la majorité, pour happy few, et qui est incapable d’envisager de diner avec son collègue ou son beau frère si celui-ci vote RN, tu imagine comment il va pouvoir fraterniser avec une famille de pakistanais intégriste polygame et illiglote.

    Bref, les fifie’s se battent avec les marconistes pour les reliefs des prébendes étatiques et para étatiques. Ils sont les deux faces d’un même janus. Des classe moyennes up qui ne s’oublient jamais.

    Comme Jospin, Macron vient de faire des cadeaux fiscaux à ces gens. Baisse de l’IR, pour les pauvres, ont ils le culot de prétendre. Or, quand moins de la moitié de la population paye l’IR, cela veut dire qu’ils font partie de la moitié la plus riche.

    Pendant ce temps, il y a au minimum 8 à 11 millions de personnes qui ont de vrais problèmes. 

    Mais c’est toujours la même question que se posaient les démocrates US il y a de nombreuses années : pourquoi les pauvres votent à droite ? La réponse est simple, c’est par ce qu’ils sont devenus moins pauvres, que leur niveau scolaire a beaucoup monté, qu’ils savent conter lire et écrire, contrairement à ce que vous sous entendez, et savent d’où vient et ou va le fric dans notre pays.

    C’est parce qu’ils ont une bien meilleure formation politique de base qu’ils votent Marine. Du reste, ils l’ont parfois acquise à la CGT, eu PC et même chez les Fifie’s. J’ai rencontré Kotarac, Charmant garçon très bien formé et qui a tout compris



  • eric 13 février 13:06

    Cela simplifierai les choses. En Russie, les étrangers utilisaient, quand je m’intéressai un peu à la question, des prête-noms pour acheter des terres, et ce n’est pas toujours simple et sur….J’imagine que c’est toujours le cas.

    Avec la simplification de la naturalisation, et la politique de Poutine d’ouvrir grand les portes aux russes émigrés, la facilitation de la double nationalité (prévue pour Mai ?), la Russie va parvenir au même résultat que l’Ukraine, prolongation des investissements d’argent de l’étranger dans les terres russes, mais de façon ouverte, tout en ayant une corde de rappel.

    Comme par le passé, l’Ukraine devrait suivre l’exemple Russe.

    En ce qui concerne Mannerheim, c’est quand même avant tout un officier de l’armée russe tzariste et un grand humaniste et assez Germanophobe, pour avoir combattu héroïquement contre les allemands pendant la première guerre. Il est notable qu’en chaque occasion, il s’opposa dans la mesure du possible, aux politique de massacre, de camps, quelle que soient les couleurs ( roues, blancs) et à l’influence allemande. Donner son nom à la ligne de défense contre les bolcheviques, fût une sorte de lot de compensation, quand il fut écarté du pouvoir. Sans doute pour le remercier d’avoir sauvé le pays des rouges et des russes et assuré ainsi l’indépendance.

    Par la suite, Mannerheim, fit comme les soviétiques, il s’allia avec les allemands en tant que de besoin et faute de choix et se retourna contre eux dés qu’il en eu la possibilité. Il faut dire que dans le cadre de l’alliance collaborationniste entre socialisme nationaliste et internationaliste, Hitler faisait cadeau à son pote Staline de la Finlande indépendante…(Aout 39, pacte germano soviétique, agression sauvage de la Finlande par les collaborateurs soviétiques d’Hitler, novembre 39 ).

    Bon sang ne saurait mentir, les bolcheviques russes avec Lénine avaient déjà fait cadeau d’une bonne partie de l’Ukraine aux allemands dans le temps. D’un autre côté, il lui avait fait le transport et l’argent de poche. La reconnaissance du cœur… ?

    N’oublions jamais que la collaboration avec les Nazis, ce fut d’abord l’Union soviétique. Et eux, n’étaient ni battus, ni occupés. Les finlandais sont bien placé pour en parler.

    Il faut regarder « Talvisota », le feuilleton finlandais sur la guerre contre les envahisseurs génocidaires bolchéviques. Il y a une version en russe, et, j’imagine, en anglais. 

    Il y a un moment très émouvant quand les héroïques soldats finlandais, arc-bouté sur la ligne Mannerheim, chantent des cantiques protestant pour Noël, afin que les « Ivan » en face sachent que chez eux, Dieu a encore droit de citée.

    L’arrière grand père de mes enfants fut médecin militaire dans l’armée rouge pendant la première guerre de Finlande. a entendre les récits familiaux, on en vient parfois à se demander si la disparition des soldats russes dans ce conflit n’était pas un but recherché en tant que tel par le pouvoir. Il est vrai qu’on peut se poser la même question pour pas mal de batailles comme Rjev, illustrement méconnue, une de ces opérations avec plus d’un million de pertes pour rien.

    Alors que tant en Ukraine qu’en Russie, on ne doit pas être loin d’un majorité des populations qui ont des ascendances croisées ukrainiennes et russe, on se demande à qui servent vraiment ces discours de stigmatisation qui veulent dresser les uns contre les autres.

    En réalité, seuls les américains auraient vraiment intérêt à une détestation entre ces peuples frères, dans la logique de la politique voulant affaiblir le bloc slavo-russe.



  • eric 13 février 11:48

    A Mayotte, il y a une Association Familiale Protestante. J’ai pas les détails, mais je connait des pasteurs qui ont été en amont. Des gens qui ont déplacé des montagnes. Vu Macron, vu certaines administrations, vu pas mal de partis politiques, je pense que dans l’état ou est l’île, cela vaut la peine d’aller aider des structures ou on fait un vrai boulot au plus prêt des réalités et avec des résultats.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité