• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

eric

Travailleur émigré en russie

Tableau de bord

  • Premier article le 06/01/2009
  • Modérateur depuis le 14/05/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 34 9701 1576
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 240 116 124
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • eric 5 février 14:55

    Et les pensées coupables des uns et des autres ? faut les interdire ?

    La puberté, transforme les petites filles en un amas de signaux sexués sur longues pattes. Longues, parce que la croissance commence par les jambes, les yeux deviennent plus évidents, les formes se montrent, les hormones se déchainent. La principale raison pour laquelle les femmes adultes portent des talons haut, c’est pour artificiellement reproduire le rapport disproportionné et provisoire jambes tronc de l’adolescente pubère. Il indique la puberté, et donc la capacité reproductive. cela met les mecs en émoi, quoi qu’ils en aient.

    Il y a des tas d’études la dessus.

    Elles mêmes commencent à éprouver des désirs et à prendre conscience de l’effet qu’elle font sur les hommes. Et à en jouer. En toute méconnaissance de cause et d’effet. 

    La puberté commence chez les filles entre 9 et 12 ans. Une fille de 15 ans est une femme. Inexpérimentée peut être, mais une femme. Du reste, elle peut se marier.

    Il y a des tas de peuples ou les jeunes filles sont isolées à ces âges critiques. D’autre leur font subir des rites initiatiques - comme aux garçons -, qui sont toujours une expérience douloureuse visant à faire prendre conscience qu’il y a un âge ou on perd son innocence.(et pas essentiellement sexuelle).

    Chez nous, il n’y a plus que l’éducation, pour que les jeunes se protègent, et que les vieux se tiennent en main. C’est dire que la partie n’est pas gagnée.

    Maintenant, j’imagine que nous avons tous connues des filles de 14 ans, genre Brigitte Bardot en mieux, pleine d’affection pour tous les hommes murs les entourant. Personellement, je pense qu’à ce stade, le moindre « geste affectueux » fait courir des risques et que c’est à l’adulte d’être responsable.



  • eric 5 février 14:33

    @Jonas
    Tout à fait. J’ia regardé dans le temps.

    Parmi les ecclésiastiques catholiques, on trouve peu de cas.

    Pour l’essentiel, les abus ( ou non) sexuels, sont des cas d’homosexualité éphébophile. Les prêtre homosexuels, n’en sont pas moins hommes, et préfèrent souvent des jeunes à des vieux. De la même façon, les profs de fac s’intéressent plus souvent à de jeunes étudiantes qu’à de vieilles collègues.

    Les malades pédophiles essayent de se caser là ou ils seront en contact avec des gosses Vu les effectifs dans les églises, ce n’est certes pas un lieu à privilégier.
    Comme l’ont confirmé des évènements récents, il y a toute sorte de milieux ou la pédophilie était considérée comme quelque chose de bénin, voir sympathique. 
    Pour toutes les églises chrétiennes, c’est considéré comme une abomination.
    Chez les cathos en particulier, la sexualité hors mariage est déjà et en tant que telle condamnée. 

    La dernière fois que j’ai fait des recherche sur la question, il apparaissait qu’aux états unis, en proportion, il y avait moins de cas chez les curés que chez les pasteurs, et moins chez les pasteurs que chez les profs et animateurs sociaux ou soignant de gens fragiles. Et je vous dis cela, je suis moi même protestant.

    Après, cet article incite l’église catholique à suivre la société. Aller dénoncer les gens à tout va ?

    Les attaques contre des prêtres pédophiles, c’est à dire dans des milieux ou l’environnement ne se prête pas vraiment à la chose, devrait inciter à aller voir ce qui se passe, là ou il y a beaucoup d’enfants avec beaucoup d’adultes et peu de contrôles. 



  • eric 1er février 17:01

    National et socialiste....Il y a des précédents. Une évolution notable pour des léninococos, qui nous avaient habitué à l’internationalisme contre le chauvinisme petit bourgeois, un petit pas pour des Staliniens égoïstes, adeptes du socialisme dans un seul pays.



  • eric 1er février 16:54

    @In Bruges Je suppose que c’est parceque c’est un article très intéressant, de quelqu’un qui parle de la Russie en la connaissant, chose assez rare pour être mise en exergue.



  • eric 5 janvier 20:37

    Juste pour l’anecdote... in mien parent, magistrat CdC, comme il a eu 4 enfants et la guerre d’Algérie, on lui a donné le droit de rester en poste jusqu’à 70 ans pour arrondir sa retraite. Salaire plein, puis bonus. A la Cour, ils ont des minimas. Si tu fais moins, t’as moins de prime ( en théorie), et les vacances de la magistrature. On vient aussi de découvrir la retraite spéciale écrivains bien-pensant du CNL. Au temps ou je suivais, nous étions le pays d’Europe consacrant la plus forte part de son PIB à la retraite des fonctionnaires. Leur médiane était au double du privé. Il faut cependant préciser que c’est le secteur qui a créé le plus de postes de cadres dans les 30 dernières années. Ainsi, à la RATP,peu de chauffeurs en plus mais pleins de communiquants...

    Cela étant, c’est le rapport qualité prix global de notre état qui est une catastrophe. Y compris pour les fonctionnaires. Une partie de ce grand délire, passe par toutes les formes de démembrement, qui permettent à des foules de gens de bénéficier des avantages privé et du public réunis.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité