• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gilles Mérivac

Gilles Mérivac

J'ai commenté pendant quelques années sur le site du figaro, mais cela ne permet pas de développer complètement ses idées. J'écris également sous le pseudonyme d'Occam de courts récits que l'on peut lire sur http://www.des-histoires.com.

Tableau de bord

  • Premier article le 23/03/2015
  • Modérateur depuis le 11/04/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 1599 934
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 178 172 6
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 septembre 15:45
    Bonjour Moderatus,
    Il est maintenant avéré que Merkel a fait répandre cette fausse information du salut nazi, il est maintenant devenu impossible de croire la moindre compte rendu diffusé par les média.

    Ce qui se joue en se moment est une guerre impitoyable menée par une oligarchie internationale contre les nations, et malheureusement peu de gens en sont conscient. Les peuples font face à un mur, celui de l’argent qui achète tout et qui corrompt tout. Les quantités d’argent qui circulent sont gigantesques et capables d’acheter de petits états, des magistrats et des politiciens. Et sans nul doute, c’est ce qui se passe. Il n’y a qu’à examiner les votes à l’ONU pour comprendre immédiatement qu’ils ont été acheté.

    En ce moment, la clé de voute des souverainistes est Donald Trump, c’est pourquoi il est trainé dans la boue de toutes les manières possibles. Les ennemis des nations ont compris que s’il tombait, la victoire leur serait presque acquise, puisque les européens sont majoritairement corrompus et qu’il serait alors plus facile de faire plier les pays rebelles comme l’Italie ou la Grande Bretagne.

    Si un tel scénario se réalisait, notre sort serait celui du chien domestique, qui aurait sa gamelle mais aussi le collier bien serré autour du cou. La prise de conscience se fait lentement, trop lentement, et encore plus sur ce site. Malheureusement, il est indispensable que les gens mijotent dans leur jus pour comprendre ce qui leur arrive, personne d’autre ne peut les y aider.



  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 27 janvier 17:25

    @moderatus
    Tout cela est vrai, je n’en disconviens pas. Le seul petit problème, c’est qu’en matière d’information on ne sait jamais tout et que chacun est obligé d’interpréter les faits. Il est donc impossible de séparer le bon grain de l’ivraie.

    Si on commence à décréter « ceci est de la vraie information, cela est faux », la liberté d’expression disparaît, tout simplement. Supposons que je dise : « ceux qui nient le réchauffement climatique sont dangereux, il faut les empêcher de propager leurs idées ». Qu’en pensez-vous ?

    Certaines personnes pensent que le groupe de travail du GIEC est à la solde de divers lobbies, qu’il s’agit donc d’un complot. Vrai, faux ? Comment voulez-vous que les gens puissent le savoir. En réalité, la population est tellement abreuvée d’informations vraies ou fausses que cela glisse sur elle comme l’eau sur les plumes d’un canard. Il est donc inutile d’en faire une croisade.



  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 27 janvier 16:49

    Bonsoir moderatus,
    Désolé, mais vous êtes tombé dans le piège tendu par la propagande médiatique, voici un article pouvant jouer le rôle de contrepoison.



  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 23 janvier 12:15

    @Bernard Mitjavile
    Excusez-moi d’avoir abusé de votre patience.



  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 23 janvier 11:22

    @Bernard Mitjavile
    Effectivement, les cultures doivent s’adapter à de nouvelles conditions en tenant compte de la transmission des patrimoines et des savoirs, et il en résulte bien souvent des compromis.

    Les indiens d’Amérique du nord, les esquimaux, ont vu leur environnement changer de manière dramatique sous la pression d’une culture étrangère dominante. Qu’ont-ils fait, abandonner toutes leurs traditions et leurs coutumes comme on efface un livre et adopter instantanément les usages des peuples plus puissants qu’eux ?

    Non, ils ils se sont adaptés à l’aide de compromis, ils continuent à transmettre leurs coutumes, mais adoptent en partie le mode de vie étranger, les motoneiges, les fusils etc. Autrement dit, ils cherchent à la fois l’efficacité et le maintien de leurs structures sociales. Nul doute que si cela ne suffit pas, ils abandonneront certaines coutumes. Vous pouvez appeler çà du matérialisme si vous voulez.

    Nous de même, à travers notre discussion, nous cherchons un gain avec des mots, en l’occurrence avoir raison. C’est un combat et les mots sont des armes. Est-ce matérialiste ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Un peuple à qui l’on a volé son histoire et sa fierté




Palmarès