• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Icks PEY

Icks PEY

Oui, peut-être mais pas seulement.

Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2006
  • Modérateur depuis le 26/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 599 596
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 89 47 42
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Icks PEY Icks PEY 24 avril 2008 15:59

    Bonjour, merci pour cet article.

    Le sujet est bien entendu passionnant et vous avez fait référence à l’article que j’ai déjà écrit sur le sujet.

    J’aime bien l’idée qui consiste à dire que l’eugénisme n’est pas une invention nazie : et justement, de ce fait, cela rend la narration de l’affaire du T4 inutile et même contre productive.

    A tort ou à raison, qu’on le veuille ou non, la référence aux nazis nuit au message que l’on s’efforce de porter. En narrant cet épisode, vous vous êtes vous-même tiré une balle dans le pied.

    Cela étant dit, j’adhère à vos propos. Je préciserai juste que Je suis intimement convaincu que la maman est avant tout une victime de cette histoire là. J’aurai souhaité qu’elle soit condamnée car, par principe, le fait de porter atteinte à la vie d’autrui est condamnable. En revanche, vous parlez des peines avec sursis, pour les critiquer si je comprends bien. Mais la maman, si elle a commis des erreurs, reste néanmoins le symbole de l’abandon social des handicapés. Si la cause des handicapés était mieux prise en cause, si les familles étaient mieux aidés, si le handicap était mieux considéré en France, alors elle n’aurait jamais souhaité détruire sa fille.

    A travers l’affaire Debaine, c’est finalement la société, c’est à dire vous et moi qui sommes mis en accusation : qu’avons nous fait pour cette mère et sa fille ? Qu’avons fait pour notre voisin du dessus qui n’arrive plus à monter chez lui ses bouteilles d’Evian ? Qu’avons nous fait pour notre tante qui se meurt, veuve dans une maison de retraite ? Qu’avons nous fait pour cette maman que tout le monde regarde bizarrement parce que son fils anormal fait trop de bruit, dans le métro, dans le bus ou au cinéma ? L’affaire Debaine, c’est finalement la reprise de cette appel : « qu’as tu fait de ton frère ? »

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 21 avril 2008 21:07

    Merci Jean-Paul pour vos commentaires éclairés et éclairants.

    On voit bien les limites des convictions démocratiques de Reboul : il préfère allègrement un régime corrompu et dictatorial qui pratique la liberté d’expression comme moi je parle chinois tout simplement parce que le DL "ne présente pas les garanties suffisantes pour un régime laïc et pluraliste" !!

    Je rajouterai à vos propos que Reboul commet une erreur majeure de raisonnement : il transpose au peuple tibétain un mode de pensée typiquement occidental, je dirai même typiquement gauchiso-français où la religion est une plaie sociale qu’il faut extriper de l’humanité. Si le gène de la spiritualité devait un jour être découvert, Reboul serait pour une ablation obligatoire dès la naissance !

    Reboul ne comprend pas que la religiosité fait parfois pleinement partie d’une nation et d’un peuple, qu’elle fait corps avec lui à ce point que les deux s’entremêlent. Et je pense que c’est le cas du peuple tibétain.

    En transposant ainsi des référentiels français à des peuples qui n’ont ni notre histoire ni notre culture, Reboul fait non pas un anachronisme (défaut le plus habituel chez les historiens de gauche qui visent à analyser les faits d’avant avec les acquis d’aujourd’hui) mais une sorte d’anagéographisme : il applique ailleurs des théories sociales d’ici.

    Reboul commet la même erreur qu’on fait les colonialistes de gauche de la fin du XIXème : ils ont pris possession de l’Afrique en se disant que les moeurs des tribus locales étaient à jeter et que seule la vision occidentale devait leur être enseignée : cela donne un continent complètement déraciné, déstructuré, qui n’a pas acquis les repères de l’occident mais qui a perdu ses repères ancestraux.

    Icks PEY

     

     



  • Icks PEY Icks PEY 21 avril 2008 16:48

    Merci pour votre article.

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 21 avril 2008 11:44

    @ MJO

    Je vous invite à lire jusqu’au bout ce lien qui parle de ce que pensent un grand nombre de médecins et de personnales médicaux qui connaissent de près la réalité des choses telles qu’elles sont vécues :

    http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2334204&rubId=788

    Au moins à eux, vous ne pourrez pas dire « faut connaître le réel avant de juger ! »

    Bien cordialement,

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 19 avril 2008 09:14

    @ Reboul

    Si je comprends bien votre point de vue, un mouvement populaire sincère qui vise à sortir d’une dictature pour rétablir un régime politique qui fonctionnerait selon des règles que vous désapprouvez n’est pas digne d’être soutenu, c’est cela ?

    Tout un symbole de votre opportunisme politique et de la relativité de vos convictions démocratiques.

    Icks PEY

     

     

     

     

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité