• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Icks PEY

Icks PEY

Oui, peut-être mais pas seulement.

Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2006
  • Modérateur depuis le 26/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 7 599 596
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 89 47 42
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique










Derniers commentaires



  • Icks PEY Icks PEY 15 avril 2008 17:11

    @ Soleil

    Lorsqu’on ne sait pas faire une différence entre une déclaration de culpabilité assortie de l’indulgence du jury et une déclaration d’innocence je pense qu’il ne faut pas trop se la jouer fierôt ...

    Quant aux diplômes ... je n’ai pas besoin de les lister pour avoir le sentiment d’exister.

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 15 avril 2008 16:59

    @ Allard

    1 J’estime que votre propos est démagogue tout simplement car il consiste à dire aux gens quelque chose d’objectivement faux mais qui les caresse dans le sens du poil. Dire aux gens qu’ils sont maîtres de leur vie est tout simplement et objectivement erroné. Et vous le savez très bien. En fait, vous faites un transfert entre vos utopies libertaires qui sentent bon l’anar et la réalité sociale.

    2 J’accepte votre raisonnement que je partage partiellement. Néanmoins, contrairement à vous, j’estime que les religions bénéficient quand même d’une profonde expérience de l’humanité qu’il serait dommage de ne pas s’approprier sous le motif que c’est une religion qui le dit.

    3 RAS

    4 & 5 Revoilà votre libertarisme maximaliste : vous refusez toute intervention collective dans la sphère individuelle et vous le taxez aussitot de tyrannie ou d’inquisition. Je n’ai pas grand chose à rajouter à ce que j’ai déjà dit sur la nécessité, parfois, de protéger un individu contre lui-même. Dernier exemple : interdire un individu des salles de jeus d’argent peut parfois être un acte collectif nécessaire qui va à l’encontre d’une liberté individuelle. Cela vous choque peut-être, mais c’est très bien ainsi. C’est aussi une forme de solidarité qu’une société protége ses membres de certains comportements objectivement nuisibles pour eux-mêmes.

    6 Ben si. Tout simplement dans les cas où il se porte atteinte à lui-même, en son âme et conscience.

    7 Après l’inquisition, les guerres de religions ... arrêtez un peu ces poncifes anti-cathos ... c’est d’un lassant ... il ne manque plus que les croisades, et puis on aura fait le top trois ... d’ailleurs, les croisades, c’était bien pour rétablir la route du pelerinage vers Jérusalem ? Donc, en fait, les croisades, c’était bien une démarche pour assurer la liberté des gens d’aller et venir, non ? Cela va dans votre sens, cela, non ? Le respect de la liberté d’aller et venir ?

    8 Je pense que sur Agora Vox, on ne peut pas réellement dire que je sois démagogique car je suis relativement isolé dans mon créneau, donc, piur la démagogie, vous repasserez ... pour le reste, je ne comprends pas effectivement, la différence que vous faites entre la liberté de faire quelque chose et le fait de le faire ... si on le fait, c’est bien qu’on a eu la possibilité de le faire ... sans doute voulez vous dire que la simple liberté de faire quelque chose ne veut pas dire que tous le feront. Oui, je suis d’accord, et alors ? Si une loi vous donne la liberté de tuer votre belle mère, ce sera une mauvaise loi, même si personne n’use de cette liberté là.

    9 Détrompez vous, si ce jour là arrive, vous passerez sous un autre joug, celui de l’asservissment au désir : cela fait déjà la fortune de ceux qui savent manipuler nos désirs : les publicitaires, les marketeurs, ceux qui s’insinuent bien insidieusement dans nos esprits pour nous faire croire que notre bonheur et notre plaisir se trouve dans tel ou tel bien de consomation. « Le bonheur si je veux » dit la pub du club med : ce sera cela votre monde libertaire : le monde du marketing où la morale religieuse aura été remplacée par la dictature de la consommation à outrance ... avant, c’était prie et tais toi ... le futur, ce sera ... consomme et tais toi ...

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 15 avril 2008 13:30

    Merci pour cet article qui vient alimenter la réflexion sur la place de nos handicapés dans nos sociétés ...

    Malheureusement, il y a de plus en plus de gens qui estiment qu’un handicapé heureux est un handicapé mort ... alors de là à ce qu’ils fassent du sport ...

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 15 avril 2008 13:24

    Laisser le choix, laisser le choix, ces mots reviennent en permanence comme si le choix appartenait à qui que ce soit ... vous raisonnez en permanence en fonction des libertés ou des droits des uns et des autres ...

    Mais l’enfant, elle est où sa liberté ? Ils sont où ses droits ?

    Si je vous comprends bien, le seul droit que vous êtes prêt à reconnaitre au nouveau né handicapé, c’est le droit de mourrir ...

    Icks PEY



  • Icks PEY Icks PEY 15 avril 2008 11:04

    @ Dugue

    Nous admirons tous ce grand sens de l’humanisme qui vous anime et qui consiste à laisser crever un nouveau-né qui n’a pas la chance de vous plaire ...

    Nous sommes bien dans une logique d’avortement post natal : ce jeu de mots vous surprend, visiblement, mais il veut bien dire ce qu’il veut dire. Selon vous la personnalité humaine ne commercerait qu’à condition de naître vivant et ... normal ...

    Celui qui nait malformé ... et bien, ce n’est pas réellement un homicide que de le laisse crever car, en fait, ce n’est pas réellement une personne humaine ... on va dire que c’est une « parapersonne » affectée d’un désordre biologique, c’est cela ?

    Icks PEY

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité